Les prochains portables Apple abandonneraient leur clavier papillon

Florian Innocente |

La prochaine itération des MacBook Air va être munie d'un clavier utilisant de nouveau un mécanisme ciseaux au lieu du papillon pour ses touches, affirme l'analyste Ming-Chi Kuo. On le verra à l'occasion d'une mise à jour de ce portable prévue cette année. Les MacBook Pro y auront droit à compter de 2020.

Apple aurait fait évoluer son mécanisme ciseaux depuis la dernière fois où il a été utilisé sur ses portables. Kuo mentionne l'utilisation de la fibre de verre pour renforcer les touches et une course possiblement plus longue pour les touches. L'analyste ajoute que les claviers papillon, en plus de leurs malheurs, étaient coûteux à produire. Le taux de rejet en sortie de chaine de fabrication était apparemment élevé. Son remplaçant restera plus cher à fabriquer qu'un clavier traditionnel mais moins que son devancier.

Les bienfaits du mécanisme papillon, selon Apple. Animation tirée de la page de présentation du MacBook.

Apple a inauguré le design papillon en 2015 avec les MacBook, il avait comme vertu de mieux équilibrer les touches lors de la frappe. À force de problèmes variés et de révisions qui ne les ont jamais effacés, tous les portables équipés de ce design sont concernés par un programme de SAV en cas de dysfonctionnement.

Le côté farce de la chose est qu'à peine lancés, les tout derniers MacBook Pro, dotés à nouveau d'une révision de ce clavier papillon, ont été inscrits d'office à ce programme.


avatar mapiolca | 

Avoir tenté, avoir pas pu...

avatar Scooby-Doo | 

@mapiolca,

Cet abandon serait-il à rapprocher avec l'éventuel départ hypothétique d'un certain Joni B Good ?

Parce ce que je ne vois aucune autre explication logique ou raisonnable tant le mécanisme papillon à prouver son efficacité et sa supériorité (dans le domaine de la panne !)

:-)

avatar quentinmassondu57 | 

Moins cher à fabriquer mais toujours aussi cher pour l’acheteur :(

avatar Sgt. Pepper | 

@quentinmassondu57

La différence de prix est insignifiante pour un mac à 1200+ € dont une grande partie du prix comprend la RNd, la fabrication, le support,...

Pour Apple, sur un énorme volume, la différence compte

avatar Francois | 

Les portables concernés vont être compliqué à revendre !!!

avatar rolmeyer | 

@Bidoujam

Oui et non, parce que Apple a une garantie étendue, et que mon macbook 12 2015 fonctionne comme au premier jour avec un ado.

avatar Dimemas | 

n'importe quoi !!
Ce n'est pas parce qu'il y a une garantie que tu es assuré de le revendre !
Au contraire.

A ton avis ? A partir de combien de retour SAV penses-tu qu'un utilisateur va en avoir marre ?
Parce que personnellement, connaissant le problème et qu'il est totalement étouffé et non reconnu par Apple, j'en veux pas.

Donc gros aveu de faiblesse de la part d'Apple qui a enfin compris la leçon

avatar Snoopy007 | 

@Bidoujam

"Les portables concernés vont être compliqué à revendre !!!"

Pas sûr
Nombreux sont ceux qui ne sont pas bien informés des problèmes
Par contre il y aura peut-être plus de MacBook concerné à la revente, ce qui fera baisser les prix

Aussi, compliqué pas certain, mais revente à un prix moins haut qu’escompté ... certainement

avatar IceWizard | 

Trop tard, je suis passé sur Mac Mini !

avatar Yelles | 

Super, suis bien deg du coup d’avoir payé une fortune un MacBook Pro qu’il va falloir brader à la revente (si son clavier survit d’ici là...)

avatar Thiberte | 

J'ai un peu le même ressenti. Je suis plutôt déçu de mon MBP 2016, ce qui m'a même amené à penser parfois que je me détournerai d'Apple la prochaine fois que j'aurai à acheter un ordinateur...

avatar Marco787 | 

Rien ne dit qu'il faudra le brader à la revente...

Les prix de revente des Mac restent toujours très significatifs.

avatar CorbeilleNews | 

@Marco787

On verra dans quelques années...

avatar jcp25 | 

@Marco787

Sûr !
En dehors d'entuber l'acheteur.
Les Genius disent tous que TOUS les claviers papillons tomberont en rade sur 5 ans.
Vendre une bécane qui a trois ans, donc un an de garantie supplémentaire pour le clavier... Et ensuite 700€ pour changer le clavier.... Ou pire quatre ans et plus de garantie sur le clavier...
Les prix descendent et surtout espérez bien que la personne à qui vous avez vendu n'est pas un procédurier car cela risque de vous coûter très cher !
Vous êtes le vendeur et on peut se retourner contre vous...
Si vous ne me croyez pas, contactez un bon avocat spécialisé dans le droit de la consommation, vous ne serez pas déçus.

avatar Marco787 | 

@ jcp25

Vous ne vendez pas un produit neuf, mais d'occasion. Je ne vois pas comment un acheteur pourrait se retourner contre le vendeur en cas de clavier qui deviendrait défaillant par la suite... (Contactez un avocat justement...)

avatar Nixam | 

Alors plusieurs solutions s'offrent à vous :
• Le vendre maintenant et attendre le nouveau
• Attendre que son clavier parte en c****, le faire remplacer par Apple et le vendre avec un clavier neuf
• Utiliser la machine jusqu'à la fin de sa vie, où dans tous les cas il ne vaudra plus rien clavier en panne ou pas
• Acheter un PC parce que c'est pas cher et que ça fonctionne super bien

avatar Bigdidou | 

@Nixam

« • Acheter un PC parce que c'est pas cher et que ça fonctionne super bien »

Pas cher, ça dépend, mais sinon, oui.

avatar pocketalex | 

@Nixam
« • Acheter un PC parce que c'est pas cher et que ça fonctionne super bien »

sauf quand ça fonctionne pas bien (souci matériel comme logiciel)

... sérieux, tes commentaires de trolls ... va les pondre ailleurs

avatar Nixam | 

Mais je sais, mais la dernière fois que j'ai di ça ici je me suis fait huer… Alors je m'adapte !
Les 3 autres solutions n'étaient pas des Trolls en revanche

avatar pocketalex | 

@Nixam

En même temps je ne t'en veux pas de dire ça, car si l'on se dirige vers certaines marques, on a presque une "garantie de qualité". Un Lenovo Carbon X1 ... toute la critique le salue, et quand je dis toute la critique, c'est un raz-de-marée sur le web.
Sur le papier, les Macs n'ont jamais fait bonne figure, à prix égal, face aux PC, mais sur ce modèle, c'est encore pire. Enfin... sur ce modèle ... et au vu des ratés de clavier des laptops actuels, soyons précis.

Après, il y a Windows, et Windows, ça marche surement "super bien", mais moi je peux pas. Et je suis pas seul.

avatar Nixam | 

J'ai toujours salué les ThinkPad, Lenovo à toujours fait des très bons ordinateurs !
Sur le papier, la majorité des PC éclatent les Macs. Pour moi ce n'est pas un gage de qualité.
Vous portez mettre tous les composants que vous voulez, si le système ne les gère pas de manière optimale la puissance brute ne servira à rien !
Pour moi, en utilisation, je n'ai jamais réussi à travailler sous Windows.

avatar pocketalex | 

@Nixam

Ce serait se fourvoyer que de dire que Windows ne gère pas le hard de manière optimale, surtout quand on voit la piètre qualité des drivers de CG sur Mac, par exemple

Les PC sont moins cher, ou mieux doté à prix équivalent, pour des raisons de sacrifice de marge combinés à une exigence de finition moindre, et surtout, de hard standardisé et absolument pas original comme peut l'être le Mac (grand trackpad ultra sensible , magsafe, boitier usiné dans l'aluminium, écran IPS voir DPI P3, Retina, etc)

Dans ces conditions, facile de proposer le matos a prix quasi coutant.

Pour autant, si il n'y avait que la puissance CPU ou GPU qui importait, Apple ne vendrait pas un seul Mac, or Apple fait plus de bénéfices dans le secteur informatique que l'ensemble des principaux acteurs réunis.... Bref Apple vend et Apple vend bien

Tout ce que je viens de dire a déja été dit mille fois ici, tout comme tous ceux qui nous répètent que "PC c'est mieux" l'ont déja répété des millions de fois ces 30 dernières années.

avatar Nixam | 

Je pense alors ne pas être suffisamment rompu aux réglages Windows pour le faire fonctionne de manière Optimale, ma dernière expérience était l'achat d'un MBP 15 en même temps qu'un ASUS ROG, la même config.
J'avais des softs impossibles à installer sur Mac et sincèrement, mon experience fut rédhibitoire. Les softs crachent, je ne peux pas aller sur mon serveur à cause des protocoles de communications, la batterie se décharge à vue d'œil, c'est du plastique enfin bref vraiment pas agréable.
Je salue somme toute la connectique qui est bien présente et variée.
Les crashs du Mac se comptent sur les doigts de la main, la batterie ne baisse pas d'un iota, et les finitions sont à mes yeux bien plus agréable en plus de la finesse et légèreté de l'engin.
Bref, pas photo pour moi et mon utilisation en tous cas

En soit je pense que tout fonctionne très bien, c'est simplement les besoins différents de chacun qui font qu'ils se dirigent sur tel ou tel matériel ou OS !

Il est évident que je ne vais pas chercher à faire tourner GTA V en ultra sur mon Mac, et gueuler parce que ça ne fonctionne pas

avatar fte | 

@Nixam

"si le système ne les gère pas de manière optimale la puissance brute ne servira à rien ! "

Tu parles de quoi ? Des drivers graphiques de macOS ?

avatar Nixam | 

Des Drivers Graphiques de MacOS ?
C'est à dire pour mettre une CG qui n'est pas optimisée ni répertoriée pour cette machine dans la machine quand même ?
Non, je n'en parle pas, j'achète Apple justement pour ne pas avoir à me préoccuper de ce genre de choses, parce que c'est développé pour ça !

Vous ne ferez pas d'un âne un cheval de course
Vous ne ferez pas d'un Mac une machine à jouer
En revanche, vous pourrez faire absolument ce que vous voulez avec on PC !

avatar fte | 

@Nixam

"Des Drivers Graphiques de MacOS ?
C'est à dire pour mettre une CG qui n'est pas optimisée ni répertoriée pour cette machine dans la machine quand même ? "

Non non. Pour le GPU de la machine. Pas un autre plus ou moins exotique.

avatar Nixam | 

@fte

Pouvez-vous développer ?
Parce que je n’ai jamais rencontré un tel soucis

avatar pocketalex | 

@Nixam

"Pouvez-vous développer ?
Parce que je n’ai jamais rencontré un tel soucis"

C'est simple,les drivers des cartes graphiques sur Mac sont pas pourris, non, mais "moyen".

En gros c'est à la fais bugué, et à la fois pas optimisé

Dans les deux cas, n'importe qui peut soit passer au travers, et c'est ton cas, soit le subir, et c'est un peu le mien

Bugué, car par exemple, mon iMac Pro,je bosse avec une journée, normal, je le mets en veille car j'ai vraiment trop de trucs d'ouvert pour pas m'amuser à tout fermer, tout quitter, devoir sauver ou annuler tout ce qui est "temporaire" ou "en cours mais pas fini", des essais de créa par exemple, je pars, je reviens le lendemain, je le réveille, et là, comme il a eu droit à une veille de plus de xxx heures, et bien il est incapable .... de lire la moindre vidéo

Il les lit, pour être précis, en une demi seconde, quelle que soit la longueur de la vidéo, elle défile ultra rapidement jusqu'a sa fin

Que ce soit des preview de mp4 dans le Finder, des vidéos lues dans Quickitme player, dans les navigateurs (donc Youtube, Vimeo, etc,et toute vidéo de tout site web), mais aussi dans les app qui en affichent, donc WhatsApp (qui se met à cracher lamentablement) etc

Et ce sera comme ça tant que je n'ai pas redémarré, donc au bout d'un moment, je redémarre par dépit, même si Photoshop ou After Effect ne sont pas concernés, à un moment ça pose problème, et donc j'y suis obligé

C'est un souci avec la carte graphique, et bien surement son driver, pas au matos en lui même

Niveau performances ensuite, il est de notoriété publique que les drivers Mac sont vraiment pas optimisés (OpenCL, etc). Donc d'un point de vue perfs pures, à matos équivalent, un PC fera mieux
Ce qui sauve le Mac, c'est que les performances ne font pas tout (heureusement), mais d'un point de vue purement factuel, les drivers Macs sont pourris

Après, si les bugs n'entrent pas en jeu dans votre quotidien (d'une machine à l'autre.... tout eut changer), et si vous utilisez pas votre CG à fond de chez à fond dans votre job, tout cela passe inaperçu

Mais il n'empêche, tout cela existe

avatar Nixam | 

@pocketalex

Est-ce lié au drivers directement ou a la suspension d’activité des disques dur en période d’inactivité qui impacterait les performances au réveil ?

J’ai déjà constaté ce genre de soucis, mais après désactivation de toutes les mises en veilles ça ne m’embête plus

avatar fte | 

@Nixam

"J’ai déjà constaté ce genre de soucis, mais après désactivation de toutes les mises en veilles ça ne m’embête plus"

Top solution. Le meilleur moyen de ne pas avoir de problème avec la veille, désactiver la veille.

J’en ai une encore meilleure ! Pour ne pas avoir de problème avec l’informatique, débrancher l’informatique. Imparable. Tranquillité parfaite.

avatar fte | 

@pocketalex

"Après, il y a Windows, et Windows, ça marche surement "super bien", mais moi je peux pas. Et je suis pas seul."

Combien des 5% d’utilisateurs de macOS ne peuvent vraiment pas dealer avec Windows. Mettons un sur cinq, pour voir très large. 1% qui ne peuvent pas contre 99% qui peuvent (et je ne parle pas d’envie). On peut appeler ça comment au vu de cette proportion ? Psychorigidité ?

avatar Bigdidou | 

@fte

« On peut appeler ça comment au vu de cette proportion ? Psychorigidité ? »

Non, de la dignité ;)
S’en sortir avec Windows est une chose, ne pas se fatiguer devant ses incohérences, les blocages récurrents que j’observe aussi bien dans les applications que l’explorateur de fichiers, l’affichage fantaisiste des volumes réseau qui apparaissent quand ils veulent bien dans ce même explorateur, l’absence des tags, et je peux continuer ma litanie jusqu’à la prochaine ère glaciaire.

Alors peut-être que c’est de la rigidité, mais je ne trouve aucun avantage à Windows. Rien.
Ah, si : je peux injecter un firmware customisé dans mon iBasso, opération très compliquée sur Mac.
Par contre, le faire reconnaître comme DAC externe, c’est couillon : automatique sur le Mac, sur Windows, j’ai toujours pas trouvé comment.

avatar fte | 

@Bigdidou

"S’en sortir avec Windows est une chose, ne pas se fatiguer devant ses incohérences, les blocages récurrents que j’observe"

Bof. On peut tenir exactement le même language parlant de macOS, pendant au moins aussi longtemps.

Tiens, j’ai découvert la semaine passée qu’on pouvait quitter une app d’un coup sans devoir fermer les fenêtres une à une. Ça m’agaçait. Ça ne m’agace plus. :)

avatar Bigdidou | 

Redondance.

avatar pocketalex | 

@fte

"Combien des 5% d’utilisateurs de macOS ne peuvent vraiment pas dealer avec Windows. Mettons un sur cinq, pour voir très large. 1% qui ne peuvent pas contre 99% qui peuvent (et je ne parle pas d’envie). On peut appeler ça comment au vu de cette proportion ? Psychorigidité ?"

Tu ne vas pas encore une fois nous faire une mirifique démonstration basée sur des chiffres sortis d'un chapeau quand même ?

On s'en fout des pourcentages, ça sert à quoi ? A rien, car si demain Apple fait faillite, 100% des utilisateurs se retrouveront sur Windows et continueront leur vie informatique. Avec surement des difficultés pour certains, mais au début et puis basta

C'est pas le souci, c'est pas la question

On utilise pas un Mac parce que "on pourrait utiliser un PC mais un dysfonctionnement psychotique (fainéantise, bêtise, manque d'ouverture d'esprit, déni, etc) empêche d'utiliser cette solution qui pour toi s'impose d'évidence et ne souffre d'aucune contradiction qui s'appelle le 'PC sous Windows' alors on se réfugie dans le Mac"

C'est pas vraiment comme ça que ça fonctionne

On utilise Mac parcequ'on a le choix et que l'on dirige ce choix vers une plateforme qui donne envie, qui permet d'être plus productif, d'apprécier son environnement de travail, et non de le subir, de retrouver un certain "feeling", une certaine "ergonomie"

Et pas parcequ'on est un sous-humain qui n'a rien compris à rien

Enfin il me semble... je me trompe peut-être

avatar fte | 

@pocketalex

"Tu ne vas pas encore une fois nous faire une mirifique démonstration basée sur des chiffres sortis d'un chapeau quand même ?"

Pourquoi pas ? Je fais ce que je veux.

Et il n’y a aucun chapeau. Il y a des parts de marché mondiales, et une hypothèse clairement identifiée pour la démonstration.

Enfin, ce n’est pas moi qui a prétendu que des gens "ne peuvent pas travailler avec Windows". Je prétends exactement le contraire. Les différences sont mineures et les gens s’adaptent et s’habituent.

Ton "sous-hommes" t’appartient, c’est ton problème, pas le mien.

avatar en ballade | 

@pocketalex

"une certaine "ergonomie""

Nous sommes en 2019, change ton disque

avatar pocketalex | 

@fte

"ce n’est pas moi qui a prétendu que des gens "ne peuvent pas travailler avec Windows""

Des gens, c'est pas "les gens". Des gens, c'est très vrai, c'est ce qui explique le succès de MacOS et les ventes de Mac bien supérieures aux chiffres des années 2000, les années Steeve Jobs où l'on pouvait ouvrir les Macs et bidouiller dedans
Les gens, c'est une généralité, donc une connerie, je me garderais bien de dire une telle énormité, d'ou mon expression "des gens"

"Ton "sous-hommes" t’appartient, c’est ton problème, pas le mien."

C'est pourtant à ton commentaire que j'ai répondu, et à cette manière d'expliquer qu'un utilisateur de MacOS, c'est quelqu'un qui en fait "devrait" utiliser un PC sous Windows, mais est trop con pour le faire. Surtout que pour payer aussi cher une machine, il faut vraiment être con non ?

@ en ballade

"Nous sommes en 2019, change ton disque"

Tu sais, j'utilise Windows 10 relativement régulièrement, et pas une fois tous les 6 du mois. Je reconnais volontiers les qualités de cet OS et son évolution, pas de soucis, mais il reste vraiment, vraiment très différent de Mac OS

Attention, j'ai jamais dit "moins bien", ni "mieux", juste... très différent

MacOS a encore et toujours une ergonomie que je qualifierais subjectivement de supérieure, en tout cas MacOS reste un choix intéressant et intelligent pour qui veut "autre chose" que ce que propose Windows

Mon disque reste donc sur sa musique, si Windows avait une ergonomie et un feeling comparable à MacOS, mais mon ami, ça fait un bail que je ne serait plus chez Apple

avatar fte | 

@pocketalex

"C'est pourtant à ton commentaire que j'ai répondu"

Du coup je pense que non. Ce ne serait pas la première fois que tu me réponds en évoquant des propos d’autres personnes.

Je disais le contraire, donc...

avatar fte | 

@pocketalex

"si Windows avait une ergonomie et un feeling comparable à MacOS, mais mon ami, ça fait un bail que je ne serait plus chez Apple"

Ça n’arrivera jamais. Microsoft et Apple n’ont pas du tout les mêmes approches du design logiciel.

Mais macOS disparaît peu à peu sous les iOSeries qui l’envahissent de plus en plus - as-tu joué avec Catalina ? -, que feras-tu lorsque son ergonomie aura été remplacée par celle d’iOS ? Les actuelles apps "nouvelles" de Catalina sont assez épouvantables, subjectivement, pas macOS natives assurément, objectivement.

Autant j’aime bien des choses d’iOS 13, autant Catalina, je n’aime pas du tout la direction prise.

Après, l’ergonomie d’Office est l’ergonomie d’Office, ni celle de macOS ni celle de Windows, et l’ergonomie d’Adobe est bien celle d’Adobe...

avatar rolmeyer | 

Lenovo fait même des claviers rétractables avec quasi zero ennui, alors s’ils veulent faire un truc super fin qu’ils copient Lenovo ou débauchent leur ingénieurs.

avatar FredMac92 | 

Enfin !

Étonnante coïncidence de cette annonce après celle du départ de Jony Ive.

avatar codeX | 

"Étonnante coïncidence de cette annonce après celle du départ de Jony Ive."

Cela n'a rien d'une annonce. C'est la supputation d'un expert en arts divinatoires :-)

avatar magic.ludovic | 

@codeX

Jony Ive a été mis sur la touche...

avatar macam | 

Encore une fois, un produit Apple est le fruit d'une concertation entre les différents départements : marketing, hardware, design. Comme l'a précisé Cook dans des propos reportés par MacG cette semaine.
Et MacG a aussi précisé dans ses articles consacrés au départ d'Ive que ce dernier travaillait sur l'Apple Park entre 2015 et 2017. Hors les Macbook Pro à clavier papillon sont sortis en 2016... Clavier qui n'est pas conçu par Ive mais par le département hardware, et d'après cet article-ci pour des raison d'équilibre dans la frappe.
Bref, merci d'arrêter avec ce délire autour d'Ive et la finesse (Circ#@c, avec ses interventions aussi grandes que des panneaux publicitaires en début de forum, répétant quotidiennement le même mantra, a visiblement fait des émules).

avatar Kaserskin | 

Je préfère perso un clavier papillon avec une frappe parfaitement homogène qui est en plus sous garantie étendue, que retrouver un clavier ciseau avec des touches instables..

avatar Marco787 | 

@ Kaserskin

Vous avez eu des touches instables avec l'autre type de clavier sous Mac ? De quel ordi s'agissait-il ?

avatar Kaserskin | 

@Marco787

Clavier ancien Macbook Air ou clavier iMac actuel : les touches « tremblent », ont un petit jeu quand on les touchent légèrement . Pas cet effet là avec papillon.
Mais je chipote, les anciens claviers sont quand même très bons.

avatar pocketalex | 

@ Kaserskin

le papillon est représentatif de l'ère Apple 2015-2020 : plus d'innovation radicale et une R&D qui cherche des améliorations sur chaque petit détail de chaque appareil : trackpad plus grand, clavier amélioré dans le mécanisme des touches, charnières, sécurité (T2, etc), touchID, faceID, touchbar, etc, etc

du coup, l'utilisateur paie plus cher pour des machines qui regorgent d'innovations par ci par là, sauf que ...

sauf que la majorité des ces "innovations", on s'en passerait tout aussi bien

Le clavier papillon offre une meilleure stabilité des touches ? oui, mais il est bruyant, plus fragile, et au final pas forcément plus confortable, et, surtout, l'ancien clavier était très bien et d'une fiabilité à toute épreuve

La touch bar permet des interactions avec les apps ? oui, mais elle ne fait pas tout le temps gagner du temps, la touche ESC n'est plus mécanique, et, surtout, elle est imposée alors que cela devrait être une option

et c'est tout comme ça maintenant chez Apple : des innovations qui se paient cher tout en apportant pas grand chose de significatif, voir des soucis nouveaux qui n'existaient pas avant

avatar powerjaja | 

@Kaserskin

Oui il faut reconnaître qu’avant l’apparition de ces nouveaux claviers papillon, les problèmes de fiabilité de clavier, c’était un non sujet. On en parlait juste pas puisqu’il n’y avait rien à redire. Ça marchait. Point barre.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR