Le Mac App Store est en petite forme, très loin derrière iOS

Félix Cattafesta |

10 ans après son ouverture, le Mac App Store reste une plateforme boudée par les développeurs, observe Appfigures. En moyenne, en 2021, 343 applications ont été publiées chaque mois sur la boutique Mac contre plus de 40 000 sur iOS. C'est un chiffre en baisse par rapport à l'année dernière où l'on pouvait voir arriver 392 nouveautés mensuelles. Cela représente une diminution de 12 %, et la tendance est à la baisse sur les 6 derniers mois.

Image : Appfigures.

De nombreuses raisons peuvent expliquer cet abandon : les règles d'Apple sont strictes et la Pomme prend une commission sur chaque vente. Si cette formule fonctionne sur iOS à cause du caractère fermé de la plateforme, ces contraintes sont plus difficilement justifiables sur Mac, où les développeurs peuvent vendre leurs programmes librement ailleurs. De plus, les aficionados du Mac ne sont pas forcément dépensiers et se contentent de quelques apps : un utilisateur se sert en moyenne de 12 applications quotidiennement, bien moins que sur mobile.

Apple est bien conscient de ce problème, Phil Schiller ayant déclaré à propos de Microsoft et d'Adobe qu'ils « peuvent être sur Mac et distribuer [leurs apps] sans partager de revenus avec nous, sans suivre nos règles de conception des apps et de modèles économiques, ni passer par notre processus d'examen ». Les développeurs continuent donc de se passer de la boutique sur Mac d'Apple, qui pourrait cependant se voir offrir une seconde jeunesse si les applications iOS pour Apple Silicon décollent un jour.


avatar misterbrown | 

Jamais supporté que des apps qu’on pouvait télécharger en ligne, facilement, sur le site de l’éditeur, ne se retrouvent plus que sur le Mac App Store.
Toujours refusé d’acheter quoi que ce soit, et tjs essayé de trouver la version sur un site web plutôt que le store.

avatar TrollMan06 | 

@misterbrown

Ok on est tous content pour toi 👍

avatar warmac33 | 

@TrollMan06
je trouve ton commentaire inutilement agressif, c'est un témoignage intéressant en lien avec la news.

avatar TrollMan06 | 

@warmac33

En quoi il est intéressant ? Il n’y a aucun argument. Juste ses préférences
Si un éditeur décide de fournir son logiciel uniquement à travers la MAS c’est qu’il y a une raison d’autant plus que sur MacOS Apple laisse le choix à l’utilisateur d’installer directement à partir d’internet.

avatar MrYOSS | 

@TrollMan06

RAPPEL À TOUS LES UTILISATEURS DE MACG: NE JAMAIS RÉPONDRE À TROLLMAN06

avatar TrollMan06 | 

@MrYOSS

Pouette pouette 😛😚

avatar andr3 | 

@misterbrown

Il y a un point positif (parmi d'autres) à avoir ses app venant du Mac App Store, c'est le fait que lors d'une réinstallation de MacOS ou de la mise en route d'un nouveau Mac, il est très facile de retrouver son historique et de réinstaller ses apps.

Pour les autres sources, il faut archiver le package et/ou garder le lien vers le site/l'app.

avatar hawker | 

@ misterbrown
Totalement fait avec toi.
Je préfère acheter sur les site officiels des editeurs..
Déjà ça donne accès a des license multi platform souvent, ensuite l’espace utilisateur est conçue aux petits oignons contrairement a l’app store simpliste et generaliste, le service après vente est meilleur avec des sections utilisateurs dédiées, on peut installer des vielles versions, on peut installer sans connection internet requise, et surtout on viole pas les devs de 30 pour-cent dont ils ont bien besoin et qui vont chez ces enfo!res de Apple pour rien.

Bref que des points positif quand Apple peut pas imposer son raquet de store pourri sur la plate-forme mac...

avatar occam | 

Comme nous l’a appris l’oncle Iossif Vissarionovitch, la moindre liberté de choix est mauvaise pour le Soviet.
La NEP fut une erreur. Le mot d’ordre : piatiletka.

avatar fmuser | 

Pour ma part, je trouve génial le concept d'un App Store, mais j'évite le Mac App Store le plus possible, car je n'ai aucune envie qu'il devienne un jour obligatoire, comme c'est le cas pour iOS. D'ailleurs ce monopole est la raison première pour laquelle je n'ai jamais acheté d'iBidules et que je préfère encore être sous Android.

A noter que même Apple boude son propre Mac App Store, puisque sa plateforme FileMaker ne s'y trouve pas… 

avatar duke_fsc | 

@fmuser

Je pense qu’une petite mise au point est essentielle : FM Pro n’a jamais été sous l’égide d’Apple mais de Claris. Qui a été un temps FileMaker Pro Inc.
Donc même si Claris est une filiale d’Apple, celle-ci peut, je pense, prendre ses décisions en totale autonomie.
Le MAS ne me semble pas être une étape obligatoire.

avatar fmuser | 

Claris est depuis toujours une filiale d'Apple, une filiale n'est jamais totalement autonome de sa maison mère.

avatar switch | 

Le problème majeur de la distribution de FileMaker Pro est la politique commerciale suicidaire de Claris, avec des tarifs hallucinants st surtout qui ne propose pas de "Player" gratuit sous Mac/Win pour les fichiers .fmp12, alors qu'il en existe un (FileMaker Go) sous iOS depuis des années. Même si FMGo est limité en termes fonctionnalités à cause d'iOS, il a l'immense mérite d'exister et de faire le job.
A cause de son manque criant de distribution et de visibilité, FileMaker Pro reste pratiquement inconnu du grand public et les développeurs quittent la plateforme.
Un immense gâchis qui pourrait bien signer l'arrêt de ce formidable SGBD…

avatar fmuser | 

FM Go est la preuve de la dépendance de Claris à Apple. Il n'a pour but que de vendre plus d'iPad et d'iPhone, vaches à lait d'Apple. Il n'est même pas disponible sous la partie iPhone / iPad du Mac App Store…

Au début, FileMaker était la base de donnée abordable à l'amateur éclairé pour faire rapidement un petit projet de gestion. Aujourd'hui ce créneau n'a plus aucun avenir, non seulement il existe souvent déjà des applications dédiées plus performantes et meilleur marché, mais en plus le domaine de la gestion a des exigences beaucoup plus complexes qu'avant, qui demandent des compétences plus poussées.

C'est pour cela que FileMaker a muté en plateforme de développement rapide. Les coûts de licence sont facilement compensés par les heures de travail que l'on économise grâce à cet outil. J'ai regardé pleins d'autres outils, ils sont supérieurs à FileMaker sur de nombreux points, mais pas sur la rapidité de développement. FileMaker reste pertinent pour une entreprise qui a des besoins de gestions qui demandent une réponse rapide.

avatar switch | 

- Il n'y a pas de partie iPhone / iPad dans le Mac App Store puisque par définition ce dernier est dédié aux applications Mac.
- FileMaker Pro est un véritable SGBD, il ne se limite pas à la création de projets de gestion !
- En héritier de feu HyperCard, il à toujours été une plateforme de développement rapide (je le connais depuis la version 4, et il n'a pas fondamentalement changé de philosophie, ce qui reste d'ailleurs son point fort et sa plus grande faiblesse puisque les scripts ne peuvent pas être dissociés de l'interface et des données).
- Je suis d'accord que FileMaker est pertinent pour une entreprise, qui l'amortira assez vite.
- Mais l'absence de FileMaker Go (comme simple lecteur gratuit de fichiers .fmp12) sous macOS/Windows est incompréhensible car il limite considérablement la visibilité de FileMaker (qui est totalement inconnu du grand public) et le marché des solutions de bases de données gratuites ou commerciales à l'usage des particuliers/pros mises au point par les développeurs tiers, qui viendraient apporter une saine concurrence à certaines applications dédiées, et surtout donner envie a certains particuliers et PME de franchir le pas vers la version commerciale de FileMaker pour mettre au point leurs propres solutions.
- Claris joue la carte de l'élitisme et des prix élevés (exactement comme Apple durant les années 90 à 2000), et fait mine de pas avoir besoin de nouveaux clients, une suffisance qui pourrait bien la perdre…

avatar iPop | 

@fmuser

Euh vois pas la différence. On peut utiliser un téléphone sous BlackBerry après ? Non, il faut un android, ce qui revient au même.

avatar fmuser | 

@ iPop

Sous Android, on peut télécharger l'application depuis le site de l'éditeur et l'installer directement comme sous macos. Il existe aussi d'autres App Store que celui de google, comme ceux d'Amazon, ou de Samsung. Du coup, on trouve aussi pas mal d'applications gratuites et de qualité, alors que sous ios, c'est souvent payant.

avatar iPop | 

@fmuser

Oui c’est la tendance sous iOS. la plupart de mes applications ont été gratuites mais la tendance est au payant. Quant à la qualité, beaucoup critique les applications Android, les traitant de jouet. 😌
Mais bon, si tu trouves ton compte…

avatar fmuser | 

Il faut souvent un peu chercher pour trouver des applications android.

Pour avoir utilisé iOS il y a quelques années pour le boulot, je ne le trouvais vraiment pas intuitif, bourré de restrictions frustrantes, qui s'ajoutaient aux restrictions des appareils, et je n'ai pas non plus trouvé des applications gratuites aussi bien faites que celles que j'avais sous Android.

Il me semble que cela va néanmoins en s'améliorant côté système et côté matériel, mais peut-être pas côté applications gratuites…

avatar fousfous | 

C'est bien la raison pour laquelle il ne faut pas d'ouverture sur iOS.
Sur Mac on est obligé d'aller chercher les apps sur le web et bien souvent pour l'installation il faut donner le mot de passe administrateur, niveau sécurité c'est une castastrophe.
Et je ne parle pas des difficultés pour garder à jour des apps hors MAS, à chaque lancement d'app ou presque je ne peux pas utiliser comme il faut d'abord faire la mise à jour...

avatar webjib | 

@fousfous

C’est quand même assez rare les apps qui nécessitent le mot de passe admin pour s’installer. Souvent c’est signe que des fichiers seront créés en dehors du dossier utilisateur ou alors que des utilitaires annexes seront installés avec des privilèges plus élevés.

avatar fousfous | 

@webjib

Ça arrive souvent je trouve, Et bien entendu impossible comme sur iOS de gérer les accès comme les apps ont le mot de passe administrateur.

avatar switch | 

N'importe quoi !
Le mot de passe admin est souvent exigé par le package en ".pkg" pour installer une appli dans le dossier "Applications". Et ça s'arrête là.
Cela ne signifie absolument pas que l'appli connait le mot de passe admin !
Beaucoup d'applis n'écrivent rien d'autre qu'un fichier de préférences dans la bibliothèque de l'utilisateur, et il est parfaitement possible de vérifier ce qui sera installé par le package en utilisant une appli comme "Suspiscious package".

avatar fousfous | 

@switch

Donc il faut utiliser une appli pour pouvoir vérifier en amon que l'appli qu'on veut installer ne va pas foutre la merde.
Et tu vois pas le problème niveau sécurité?

avatar switch | 

Quand tu installes une appli via le Mac App Store, le développeur qui l'a soumise à Apple l'a fait au travers d'un fichier .pkg, qu'Apple a vérifié puis "notarisé", (une sorte de tampon numérique), ce qui ne signifie pas pour autant que l'appli est sure. Elle pourrait parfaitement endommager tes données. Il existe donc des malwares sur l'App Store, qu'Apple doit régulièrement supprimer (après que les utilisateurs avisés aient alerté Apple).
Dans le cas d'une appli distribuée hors MAS ,l'intérêt du .pkg c'est que tu peux utiliser une appli tierce (comme Suspicious Package) pour vérifier ce qu'elle va installer, et surtout où, et lire en clair les scripts shell de pré et post-installation. Ensuite, c'est comme pour le MAS, il est impossible de savoir si l'appli est sûre ou pas puisque tu ne peux pas en lire le code source.
Certains éditeurs, quand ils sont connus, se passent du pkg et te proposent de glisser directement l'appli dans le dossier "Applications", considérant que, de part leur notoriété, le problème de la sécurité est inexistant.
Apple est donc quelque peu laxiste en matière d'installation d'applis, mais qui sait, peut-être imposera elle le passage par un .pkg un de ces jours…

avatar iPop | 

@webjib

Pour les supprimer aussi.

avatar warmac33 | 

j'attendais le commentaire de fousfous et je suis pas déçu.

Au-delà de la notion de liberté d'utilisation et de propriété personnelle de nos ordis dont les systèmes comme iOs n'ont que faire, les pb de sécurité vont bien au-delà de la simple installation d'apps.
Bref cet argument fallacieux ne sert qu'apple et les stats du MAS prouvent que quand les gens sont libres de se servir ailleurs, tu es apparemment le seul à y voir un problème.

avatar fousfous | 

@warmac33

Ce n'est pas parce que tu possèdes quelque chose que tu dois pouvoir faire ce que tu veux avec.
Si on reprend l'analogie des voitures tu as des constructions têtes qui limitent la vitesse maximale sans que tu ne puisses rien faire.
Et si ce système ne te plaît pas il y a la concurrence, mais laisse tranquille ceux qui préfèrent la sécurité et la confidentialité (vu qu'on sait très bien que ce qui attiré la colère des gros devs c'est l'anti-tracking).

avatar redchou | 

@fousfous

Non mais laisse nous avoir nos Apps en dehors du Mac App Store et amuse toi bien avec celle distribuée en toute sécurité par Apple… 🤷‍♂️

avatar Krysten2001 | 

@warmac33

Utilisation totalement différente entre les deux produits 😉

avatar raoolito | 

ben perso c'est toujours d'abord le mac app store (une belle tripotées d'apps sont gratuites vous savez?) et au moins on a une securité relative qu'on trouve bien moins directement sur le net.
ensuite ce sont les app ou on cherche clairement le mot 'open source' dedans, pour garantir une transparence dans le code (que je n'irais jamais regarder, n'y comprenant rien)
en gros arrivé là on est bon avec 99% des usages (en ajoutant les softs apple bien sur et ceux connus des gros editeurs)

avatar julien74 | 

@raoolito

Pareil, je privilégie le Mac App Store pour justement ce côté fermé et protecteur.
Avant dans un ancien monde, j’avais un PC avec Windows, je faisais tout à la main, j’installais tout à la main, et je recommençais au bout de environ 3 mois, car Windows lent et instable.
J’ai passé l’âge de ces « conneries » 😂

avatar raoolito | 

@julien74
dans un autre sujet on parlait justement de comment faire des clean install sur Mac
le Mac App Store a toute sa force dans ces moments-là

avatar julien74 | 

@raoolito

Ma dernière clean install remonte à Catalina.
Sur un MacBook Pro de 2013.
Impensable dans le monde Windows.

avatar raoolito | 

@julien74

J'avoue être plus conservateur que vous je fais une clean install à chaque upgrade du système
mais justement c'est parce que c'est beaucoup plus facile sur Mac

avatar julien74 | 

@raoolito

Peut être parce que depuis 2 ans mon MacBook est vraiment pas loin de lâcher (actuellement il tiens environ 10mn allumé avant de crasher pour cause hardware), et donc je ne fais pas l’effort de passer du temps à reprendre de 0 sur un matériel qui peut définitivement lâcher.
J’espère qu’il va tenir jusqu’au MacBookpro 14’. Il aura bien vécu.

avatar raoolito | 

@julien74

ah oui je connais ça : l'intuition qu'une nouvelle grosse mise à jour tu auras définitivement
en général c'est totalement justifié !!

avatar byte_order | 

@julien74
> Impensable dans le monde Windows.

Que vous pensez impensable. Nuance.

J'ai un PC sur lequel j'ai installé y'a longtemps (2013) en Windows 8 puis upgradé en Windows 10, sans jamais refaire d'installation "from scratch".
Il marche toujours. Depuis le temps, j'ai boosté un peu sa mémoire et remplacé les disques par des SSD pour avoir plus de performance avec un matériel vieillissant, mais c'est possible, et on l'observe d'aillers pas mal dans le milieu professionnel.

On pensait également impensable de devoir faire des réinstallations de macOS from scratch pour espérer corriger des pbs, on pensait que c'était un truc typique de Windows 3/95/2000/XP ce type de truc.

Généraliser votre expérience personnelle si vous voulez, mais dans ce cas ne le faite pas uniquement pour Windows mais également pour macOS.

Si vous voulez généraliser une remarque, alors faite la bonne :
avoir un store, ou mieux un méta-store (multi-stores) qui permet de conserver la liste des apps installées facilite la réinstallation from scratch, oui.

Mais cela n'a rien à voir avec le fait que ce store doive être unique et imposé, cela à voir avec le fait que vos installations d'apps sont tracées quelque part en dehors de la machine.

avatar tupui | 

@raoolito

homebrew + Mac App Store pour moi 🤩

avatar 8enoit | 

J’aime le MAS pour les petits utilitaires. Sur le net ces derniers apportent trop d’insécurité.
A côté, je suis fan de la formule Setapp. De la très bonne qualité, une présentation claire, install et désinstall hyper faciles… Top!
Pour les gros logiciels, achat a part.

avatar Crunch Crunch | 

Le MacApp Store, c'est pourtant génial !
Achat en un clic,
Mise à jour idem !

En cas de "clean install" d'un Mac, c'est encore et toujours quasi instantané et toujours disponible ! Perso, avant d'effecteur mes achats ailleurs, je vérifie toujours si je ne le trouve pas sur le MacApp Store en premier !

avatar armandgz123 | 

Dès que je peux me passer du Mac App Store, je m’en passe !

avatar IceWizard | 

Faut dire que vu le prix des jeux vidéo sur le Mac AppStore, ce n’est guère tentant par rapport à Steam ou GOG !

avatar LaMauve | 

Ce monde est FOU !!! S’inquiéter qu’il n’y ait QUE 3 ou 400 nouvelles applis… PAR MOIS !!! QUI A BESOIN DE TOUT ÇÀ ???

avatar shaba | 

@LaMauve

Évidemment personne mais ce qui est sous-entendu c’est qu’avec si peu d’apps dispo, la probabilité de trouver celle qui t’intéresse est moindre.

avatar iPop | 

@shaba

Je suis d’accord mais la ou c’est pire c’est sur iOS 10000 par mois c’est énorme. Mais le pire ce sont les abonnements qui passent tous à 40 euro par an des fois par mois, ça change des 70 cents du début.
Si on réfléchi bien, ça va faire tarir le flux, plus personne ne chargera d’applications.

avatar YSO | 

Avantages : le partage familial (5 UC), la facilité et sécurité à l’installation (et réinstallation en cas de clean install).

Inconvénients :
- seuls les dernières versions sont disponibles à l’achat.
Donc si vous avez un ancien OSX sur votre Mac vous risquez de trouver une version qui vous impose un OS plus récent. Et quand on sait que les dernières changent de modèle économique : l’abonnement..,😔
- certaines applications ne sont plus sur le store (subitement) et donc pour une réinstallation ???
- si on a acheté une application jadis (téléchargée avec numéro de série à installer) et qu’on ne l’utilise plus, qu’on l’a désinstallée et qu’on la « cède » a un tiers (ami, …) : autant c’est faisable avec l’application (.img + numéro de série) autant ça ne l’est pas avec le store (surtout si le bénéficiaire n’est pas sans le regroupement familial).

Donc le véritable luxe c’est le choix : le site Web de l’éditeur et le Mac App Store.

avatar iPop | 

@YSO

Pourquoi Apple prendrait il en compte que vous trichez ?
La loi est pourtant claire et les entreprises vont dans ce sens, encore ces derniers temps.

avatar YSO | 

@iPop

Tu peux dérailler ?

avatar gwen | 

J’y réfléchis à deux fois quand une application n’est pas disponibles dans le Mac App Store. C’est tellement compliqué de gérer les différents code et les différentes version.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR