Le temps passe si vite : QuickTime a 30 ans

Jean-Baptiste Leheup |

Il y a trente ans, jour pour jour, le 13 mai 1991, Apple lançait officiellement la technologie vidéo QuickTime durant sa conférence mondiale des développeurs à San Jose, en Californie. Trente ans plus tard, son lointain successeur anime toujours le Mac, l'iPhone et l'iPad, dans un marché de la vidéo qui n'a plus rien à voir avec celui qu'Apple a défriché à l'époque. Profitons donc de cette occasion pour nous replonger dans nos archives et revivre cette révolution, qui n'a pas été un long fleuve tranquille.

Le Macintosh à l'heure de la vidéo

L'idée d'associer le Mac et la vidéo était apparue doucement, aux premières heures du gros Macintosh II et de son écran en couleurs. En 1988, l'équipe de l'Advanced Technology Group d'Apple avait conçu et réalisé une petite vidéo, Pencil Test, à la manière de Pixar. Si le Mac II, des milliers d'heures de calcul et quelques outils professionnels hors de prix avaient permis de lui donner vie sur VHS, aucune solution n'avait permis de regarder le film directement à l'écran du Macintosh.

La direction d'Apple avait donc décidé qu'il fallait inventer cette architecture pour la vidéo numérique personnelle et en 1990 la marque avait diffusé les premières spécifications de son projet, qu'elle voulait voir adopter en masse par les développeurs de logiciels. C'est sous le nom de Warhol qu'Apple avait lancé son programme. Un clin d'œil assumé à l'artiste Andy Warhol, qui avait prédit dès les années 1960 que bientôt, les médias de masse offriraient à chacun son « quart d'heure de célébrité ».


avatar YetOneOtherGit | 

La grande époque du multimédia.

avoir sur son ordinateur de la musique, des images, des vidéos… de qualité est d’une affligeante banalité aujourd’hui et les plus jeune auront du mal à imaginer ce qu’il y avait de quasiment magique quand on a commencé à voir cela arriver sur des ordinateurs personnels.

Une simple image en 320x200 pixels en 512 couleur pouvait en ce temps là produire des pâmoisons 😉

Alors imaginez une vidéo même “mediocre” 🥳

avatar Supercagne | 

Je me souviens avec émotion de la bande-annonce de Star Wars La Menace Fantôme au format timbre-poste 🤣

avatar Jean-Baptiste Leheup | 

@Supercagne

Oui c’est vrai ! Quelle claque, et c’était pas du timbre poste, c’était au moins en 640 x 360 ou un truc du genre 🤗 et en 16/9e sur l’écran de l’iBook. Il avait fallu que je le passe de 32 à 64 Mo de mémoire vive pour que ça tourne bien.

avatar YetOneOtherGit | 

@j-b.leheup

Une simple image en N&B (Sans niveau de gris) de 175k pixels fut un temps une source d’émois 😉🤩

avatar raoolito | 

@Supercagne

absolument !

avatar melaure | 

@Supercagne

Pas si timbre poste que ça quand même et c’était une très bonne démo du codec Sorenson !

Merci pour tous ces souvenirs. J’ai commencé a utiliser Quicktime sur mon LC boosté avec de très petites vidéos

avatar mat16963 | 

Très intéressant, merci !

avatar totoguile | 

Et on installait Perian pour supporter plus de codecs 😀

avatar Tibimac | 

J'ADORE ces articles plein de nostalgie !
Je me souviens des 30€ dépensés pour acheter QuickTime Pro sur Windows XP en 2005 hahah.
Je me souviens tout autant de Perian et Flip4Mac qui étaient dans les premiers trucs que j'installais sur le Mac à l'époque pour lire les vidéos WMV et autres.. Ahh... ça ne me rajeunit pas ça !

avatar Link1993 | 

@Tibimac

Bordel, flip4mac... le seul moyen pour voir des films passer par des copains au collèges... et ça marchait une fois sur 10...

avatar Lightman | 

@Tibimac

Débrider QuickTime pour passer en Pro avec un code générique était un jeu d'enfant 🤫. Indispensable pour pouvoir faire pivoter une vidéo d'un quart de tour en 1 clic. Même aujourd'hui je ne sais pas le faire sans QT7 😤

Concernant Perian et Flip4Mac, tout pareil que toi 😉

avatar dandu | 
hey, on peut copier/coller avec QuickTime Player, même sur un Mac récent (j'utilise ça souvent) Un command + c sur une vidéo copie la frame dans le presse papier, et on peut copier/coller des morceaux après élagage sans soucis.
avatar raoolito | 

@dandu

perso je suis passé au glisser deposer mzis tout a fzit d'accord
quicktime x a été amélioré sans tambour ni trompettes au fil des versions

avatar Jean-Baptiste Leheup | 

@dandu

A l’époque, on sélectionnait une partie, on la collait dans un autre fichier, on supprimait un bout au milieu, on collait « à l’échelle » pour que la vitesse de lecture s’adapte, on pouvait désactiver la piste vidéo pour ne copier qu’une partie de la piste son, coller celle-ci n’importe où dans un autre film, coller une image png avec transparence pour ajouter un logo dans un coin... Bref, c’était vraiment incomparable !

avatar Nesus | 

@j-b.leheup

Certes, mais c’est oublier qu’entre temps Apple a offert iMovie, qui fait bien mieux.

avatar pat3 | 

Merci pour cette article madeleine de Proust, et pour la référence à Timeline de John Buck, qui est un des mes bouquins d’histoire de la tech préféré !
A quand un article hommage à Randy Ublillos, le père génial de Premiere ET FinalCut, qui a tellement fait pour la vidéo numérique et qui est parti d’Apple sans tambour ni trompette ?

avatar imrfreeze | 

Que de souvenirs évocateurs, on revit des moments oubliés !
Merci

avatar Lucas | 

Oh waou c’est impressionnant, et plus vieux que moi… C’est d’autant plus impressionnant que tout à l’air d’avoir été construit en interne, contrairement à iTunes ou Première…! Et l’audace de le distribuer gratuitement !

J’adore la pub qui parle de la réaction colorée des possesseurs de PC ^^

Merci MacG pour cette page d’Histoire !

D’ailleurs dans mon souvenir il y avait aussi l’histoire des bandes annonces de cinéma qui était toutes sur le site d’Apple qui avait la meilleure technologie vidéo, est-ce toujours le cas ?

avatar Lucas | 

Et la réalité virtuelle en 1995 ?!

avatar Wutanggg | 

Merci MacG, je suis pas particulièrement nostalgique, mais là… souvenirs d’un premier montage vidéo avec Première 2 où 3 sur un Performa AV. Obligés de monter le truc par tranche de 30 secondes faute d’espace disque !

avatar BingoBob | 

Très bel article, nostalgique, qui m’a fait me souvenir de mes premières grandes émotions d’utilisateur Mac, lorsque j’ai découvert les bandes-annonces, sous format CD-ROM, avec la revue Ciné Live. Le numéro un, c’était la bande-annonce du Pic de Dante.
Quel plaisir fou de pouvoir voir ça sur son Mac !

CONNEXION UTILISATEUR