C'était le grand cousin du Macintosh : le Xerox Star a 40 ans !

Jean-Baptiste Leheup |

Peut-on parler de la préhistoire de l'informatique sans déchaîner les passions ? Entre ceux qui imaginent que Steve Jobs a tout inventé, touché par une sorte de grâce divine l'ayant inspiré durant une nuit de transe, et ceux qui pensent qu'Apple n'a fait que voler les idées que d'autres avaient eues, il est parfois difficile de tenter une lecture objective de l'histoire.

En ce 27 avril, le quarantième anniversaire du Xerox Star, ou « Xerox 8010 Information System », nous permet de voir à quoi ressemblait le top du top de l'informatique moderne deux ans avant la sortie du Lisa et trois ans avant celle du Macintosh. Car pour Xerox, cette machine était un condensé de ce que son centre de recherche de Palo Alto, le fameux PARC, avait produit de mieux au cours des années précédentes.


avatar scanmb | 

Ensuite, les 6085 ( en réseau) et le langage de description de page XES, abandonné depuis.

avatar YetOneOtherGit | 

Pour ceux que le sujet intéresse je recommande chaudement cet excellent ouvrage:

https://www.amazon.com/Dealers-Lightning-Xerox-PARC-Computer/dp/0887309895

avatar YetOneOtherGit | 

@Albator1138

“Il y aussi ce livre”

Merci je ne connais pas celui-là 🙏

avatar saoullabit | 

@YetOneOtherGit

Merci pour la source du bouquin je vais le commander sur le champ !

avatar koko256 | 

"Et comme souvent, les élèves ont fini par dépasser les maîtres !"
Et puis Windows est arrivé et Apple a trouvé son maître...

avatar cosmotone | 

Super article ! L’histoire de l’informatique est passionnante et c’est fou de constater à quel point ce système était précurseur. La résolution de l’écran me semble complètement folle pour l’époque.

avatar zoubi2 | 

C'est sûr qu'une foultitude de choses viennent du PARC (Ethernet par exemple... Rien que ça !).

C'est sûr aussi que, à l'époque, les systèmes Xerox étaient des monstres hors de prix. Allez donc convaincre la direction qu'il fallait équiper la secrétaire avec un truc pareil... Ce n'est devenu possible qu'avec l'ordinateur personnel à un prix raisonnable. Pas forcément le PC IBM (plus tard), mais l'ordi japonais sous CPM avec Wordstar...

avatar horatius | 

@zoubi2

Fin des années 80 dans ma boite, les secrétaires elles bossaient sur Amstrad CPC avec lecteur de cassette :-)

avatar YetOneOtherGit | 

@zoubi2

"C'est sûr qu'une foultitude de choses viennent du PARC (Ethernet par exemple... Rien que ça !)."

L’héritage du PARC est colossal:
- Smalltalk (Et son exécution sur VM entre autre et une approche objet réellement mature)
- Le paradigme WIMP
- L’approche MVC
- Le WYSIWG
- L’imprimante Laser
- Les premises de Postscript
- Ethernet

Mais évidemment ne pas oublier les travaux fondateurs du SRI et la Mother of All Demos de l’immense Douglas Engelbart :

https://youtu.be/yJDv-zdhzMY

avatar Albator1138 | 

@YetOneOtherGit

> WIMP

Weakly Interacting Massive Particles ??

--> []

avatar YetOneOtherGit | 

@Albator1138

"WIMP"

Désolé de ne pas avoir explicité :

https://en.wikipedia.org/wiki/WIMP_(computing)

avatar fousfous | 

Seulement 800 watts de consommation? C'est pas énorme quand on voit la consommation des tours actuelles.

avatar Alex Giannelli | 

Je suis très impressionné par l'avancée qu'avait prix Xerox, et qui ont posé les bases de beaucoup de ce qu'on utilise aujourd'hui !

avatar vicrom | 

Lorsque l’on voit que les ordinateurs de Xerox étaient capables de faire tourner dans la première partie des années 70 le jeu maze war en réseau local mais aussi sur arpanet cela laisse déjà rêveur.
Il y a eu quelques joyaux comme ces ordis ou comme le pds1 de Imlac qui ont établi certains paradigmes.
Le Steve il devait déjà les connaître ces machines même avant la présentation au Parc... Tu m’étonnes qu’après cet événement en tout cas il était difficile de continuer à rêver le futur avec un Apple IIplus aussi géniale fut cette machine.

avatar guibrush | 

Pour essayer le Xerox Star, il y a Darkstar, un émulateur assez bien fichu, livré prêt à l'emploi avec une image disque :
https://github.com/livingcomputermuseum/Darkstar

c'est assez fascinant à utiliser, bien que difficile, étant donné que les touches manquantes du clavier doivent être émulées (il faut quasiment se faire un petit pense bête avec la fonction des touches, sinon même déplacer une icône devient compliqué).

CONNEXION UTILISATEUR