Retest de Mac OS X Public Beta, vingt ans plus tard

Jean-Baptiste Leheup |

Aujourd'hui, 13 septembre, nous fêtons les vingt ans de la première version bêta publique de Mac OS X. Il y a vingt ans, Apple mettait fin à une interminable attente. Après le projet Pink, après Taligent, après Copland, Apple pouvait enfin offrir à ses clients autre chose que de belles promesses — enfin offrir, pas exactement, le système était facturé 250 F soit environ 38 €.

Mac OS X Public Beta était la première occasion pour le grand public de mettre la main sur le fruit du mariage d'Apple et NeXT, officialisé en décembre 1996. Près de quatre années avaient été nécessaires pour intégrer les technologies des deux marques et, de manière presque anecdotique dans ce développement, concevoir une nouvelle interface résolument colorée et translucide : Aqua.


avatar iKalimero | 

L’interface Aqua une révolution graphique avant l’heure

avatar frankm | 

@iKalimero

Les concurrents s’en sont liquéfiés d’ailleurs

avatar YetOneOtherGit | 

@frankm

"Les concurrents s’en sont liquéfiés d’ailleurs"

Tu plaisantes ?

L’OS d’Apple n’était plus considéré comme un concurrent dangereux par MS depuis bien longtemps.

avatar melaure | 

@iKalimero

C’était magnifique a l’époque et pas tristounet comme aujourd’hui. Le flat design quelle horreur !

avatar ioda | 

Sympa l'article d'autant que j'ai toujours cette version ( première expérience de bêta testeur )que je trouve esthétiquement beaucoup plus plaisante ( même si un peu vintage) que les versions actuelles. C'est cette version qui m'a permis de progresser professionnellement .( j'étais seul à "pratiquer" Mac OS X dans le Service Formation Tech Canon France ( à l'époque, utilisateur Mac et Quark Xpress ! ! !)

avatar fousfous | 

Comme quoi les effets de transparence c'est pas nouveau!

avatar dams229 | 

@fousfous

Au contraire, ils les ont atténué ensuite, les premières versions de Mac OS X en usaient et en abusaient

avatar mat16963 | 

Super intéressant comme article ! Merci macg

avatar 406 | 

C est celui là qui était livré avec 600 mega de mp3 gratuit ?

avatar macmaniac | 

J’étais à la keynote de l’Apple expo avec mon père pour voir Steve Jobs cette année là et je suis reparti avec ce CD. Je l’ai installé sur mon ibook palourde en rentrant. Une claque visuelle! Inutilisable en tant que système principal mais je l’ai quand même gardé des semaines tellement il était beau, comparé à MacOs 9...

avatar kifkif | 

@macmaniac

Pareil mais sans mon père ! Quel bonheur de voir Jobs sur scène, avec un accent parfaitement compréhensible. C’était fort ! Ensuite direction Porte de Versailles et 30mn de queue pour acheter la beta. Installé direct, et quelle lenteur sa mère 😱😱 mais je n’ai pas lâché tout de suite tellement c’était beau 😍😍

avatar tonstef | 

Souvenir souvenirs 🤩… déjà 20 ans 🤭… que le temps passe vite 😅

avatar imrfreeze | 

@tonstef

+1

avatar Pintaf | 

Le genre d'articles que je trouve le plus croustillant sur MacGé. J'en attendrais presqu'une suite avec impatience !
Aqua était vraiment superbe à cette époque et j'en reste un grand fan, malgré selon moi une atténuation progressive de son caractère via MacOS et Big Sur.

avatar mat16963 | 

@Pintaf

« Le genre d'articles que je trouve le plus croustillant sur MacGé. J'en attendrais presqu'une suite avec impatience ! »
Oh oui ! Un article de fond sur l’évolution visuelle jusqu’à Big Sur par exemple, ça serait intéressant

avatar Ali Baba | 

@mat16963

+1

avatar Napoba12 | 

Je suis le seul à avoir vu une énorme ressemblance entre l’icône de preview (aperçu) de cette bêta et celle de Big Sur ?

avatar FTBZ | 

C’est vraiment mythique de nous ressortir ça. Ça fait remonter des souvenirs d’une autre époque où tout était différent... OS X sera l’un des pivots de tous ces changements que nous utilisons maintenant quotidiennement. 👍🏻

Ça donne presque envie de faire la même chose pour le fun...

avatar Faabb | 

Quel bonheur cet OS X, j’ai été immédiatement séduit !
La modernisation que cela a représenté vis à vis d’ Os 9 était dingue: c’était deux mondes différents !

avatar bdc | 

Mouais ... Révolution certes, mais ça a été aussi une période de lenteur, bug sur bug, et désespoir en attendant une version plus aboutie 😉

avatar fte | 

@bdc

Et de "documentation forthcoming", qu’il fallait au final chercher dans le code source ou les docs de NeXT.

Fun times. Putain j’étais jeune encore.

avatar GRAILLE Alain | 

Un super retour dans le passé, il faut quand même signaler que la Personal Laserwriter 320 n'était pas reconnue pourtant une imprimante Apple par contre le clavier ADB et sa souris marchaient eux sans USB ! Oui J'ai connu cette époque pas si fontaine et les icônes type interface Aqua étaient mieux que le Fat design d'aujourd'hui ! Et pas besoin d'une interface sombre c'était lumineux mais utilisable et moins complexe que de nos jours et cela même sur un Mac 7500 avec carte accélératrice à 450 Méga Hertz. Aujourd'hui ce ne serait plus possible ! Et n'oublions point que le Mac était déjà sous processeur RISC (PowerPC) et On y revient avec les ARM, Fallait pas aller chez Intel ils aurait dû attendre de nouveaux processeurs Power d'IBM qui étaient eux aussi RiSC, Donc Retour Vers le Futur !

avatar YetOneOtherGit | 

@GRAILLE Alain

"Et n'oublions point que le Mac était déjà sous processeur RISC (PowerPC) et On y revient avec les ARM, Fallait pas aller chez Intel ils aurait dû attendre de nouveaux processeurs Power d'IBM qui étaient eux aussi RiSC, Donc Retour Vers le Futur ! "

La transition à l’architecture intel a sans doute sauvé le Mac. (Et dieu sait si je déteste cette architecture)

Motorola n’avait pas la capacité de suivre le rythme, pas plus qu’IBM dont la road-map sur POWER (Dont PowerPC n’était qu’une déclinaison) n’avait absolument pas des objectifs compatibles avec les besoins d’Apple.

La transition x86 était le bon choix à faire à l’époque comme celle à ARM est le bon choix aujourd’hui.

avatar melaure | 

Merci pour cet article, tant de souvenirs vécu !

Testé sur un iMac G3 !

avatar calotype | 

Moi aussi j’ai connu le style aqua mais c’était sur mon pc plus particulièrement sous forme de skin pour winamp :D

https://archive.org/details/winampskin_Aqua_X

avatar Lightman | 

@calotype

Moi aussi, et je l'ai toujours ce plugin, même si je ne l'utilise plus 😄 D'ailleurs il en existaient 2, un plus joli que l'autre.

avatar fabricepsb71 | 

MacOS X quelle claque sur un G4/466 et le dernier écran Apple à tube cathodique.
Cet OS m’a vite fait oublier OS 9 qui était le boulet mortel du Macintosh et il a fallu des gars de l’extérieur pour sauver un Apple qui partait en couille depuis des années.
Panther a été un très bon souvenir avec l’arrivée de Exposé dont la simplicité et l’efficacité a malheureusement disparu dans les versions suivantes de MacOS.

avatar YetOneOtherGit | 

Mac OS X est quand même un moment fondamental de l’histoire du Mac au delà même des considérations de look & feel dont beaucoup parlent ici.

C’est le premier OS d’Apple qui mérite vraiment d’être qualité d’OS sérieux.

De l’héritage NeXT il hérite du noyau mach et BSD, d’Objective-C, d’une architecture sérieuse.

On est loin de Mac OS 9, avec son multitâche coopératif, son absence de mémoire protégée... qui hormis sur les aspects GUI était très loin de représenter, même vaguement, l’état de l’art.

Le premier pas qui m’a fait regarder le Mac un peu plus sérieusement comme un possible environnement sérieux.

Et je me souviens de la manière dont il fût accueilli par beaucoup de chantres de l’aversion au changement que l’on retrouve toujours aujourd’hui 😂

avatar pat3 | 

@YetOneOtherGit

"On est loin de Mac OS 9, avec son multitâche coopératif, son absence de mémoire protégée... qui hormis sur les aspects GUI était très loin de représenter, même vaguement, l’état de l’art.
"

Ouais. Bof. La bêta était quand même super lente, et il a fallu deux versions supplémentaires de Mac OS X pour que ça tourne correctement. C’est seulement avec Panther que Mac OS X à commencé à être envisageable comme OS par défaut.

J’ai continué à bosser sur Mac OS 9 pendant ce temps, sur mon Power Mac 7600 avec une carte fille Sonnet G3 et une carte d’extension Pour disque SATA. Je bootais sur Mac OS X le week-end pour me familiariser avec l’interface.

La clé pour être tranquille sous Mac OS 9 ? La RAM. C’est le premier poste que j’améliorais après achat, et continuellement jusqu’à saturer les capacités de la machine. C’est d’ailleurs pourquoi j’ai toujours du mal avec les dotations anémiques et soudées d’aujourd’hui (8 Go de RAM, sérieux ?).

avatar YetOneOtherGit | 

@pat3

"Ouais. Bof. La bêta était quand même super lente"

Je m’en fout 😄

Je parlais de qualité conceptuelle nullement d’usage 😂😉

avatar YetOneOtherGit | 

@pat3

"La clé pour être tranquille sous Mac OS 9 ?"

Ne pas bosser sur Mac OS 9 ?

J’étais à l’époque exclusivement sur stations Unix et w2k (qui à la suite de NT marquait l’arrivée de MS avec enfin des potentiels d’OS sérieux)😎😉

avatar YetOneOtherGit | 

@pat3

"C’est d’ailleurs pourquoi j’ai toujours du mal avec les dotations anémiques et soudées d’aujourd’hui "

C’est une héritage étrange un peu obsolète.

Nous sommes enfin arrivés en un temps où la dotation de base des machines est en ligne avec tous les usages courant et leurs évolutions.

Après j’écris ça d’une machine ayant 256Go de RAM mais c’est pour des raisons très particulières 😄😉

avatar fte | 

Cette obsolescence programmée est absolument révoltante. Mais que fait le législateur ?!

avatar Ik.stephane | 

Merci MacGé pour cet article passionnant

avatar saoullabit | 

Le lecteur mp3 .... un Winamp sauce Mac et tout léger.
iTunes avait pris le relais remarquablement !

avatar mikele | 

> @ YetOneOtherGit
> De l’héritage NeXT il hérite du noyau mach et BSD, d’Objective-C,
> d’une architecture sérieuse...
> Et je me souviens de la manière dont il fût accueilli par beaucoup de chantres de
> l’aversion au changement que l’on retrouve toujours aujourd’hui

Sans parler des afficionados de linux qui (déjà à l'époque) dénigraient le micro-noyau Mach et ses performances soit-disant "castrées" par rapport à un noyau monolithique type linux...
Alors loin de moi l'idée de critiquer l'architecture de linux, mais qu'a-t-on appris en 20 ans des avantages / inconvénients respectifs des 2 architectures ?
C'est une vraie question, et si quelqu'un ici pouvait m'éclairer ! :-)

avatar YetOneOtherGit | 

@mikele

"Sans parler des afficionados de linux qui (déjà à l'époque) dénigraient le micro-noyau Mach et ses performances soit-disant "castrées" par rapport à un noyau monolithique type linux..."

Le grand débat Tanenbaum–Torvalds.

Après le noyau de Mac OS est en fait justement un noyau hybride 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@mikele

"Alors loin de moi l'idée de critiquer l'architecture de linux, mais qu'a-t-on appris en 20 ans des avantages / inconvénients respectifs des 2 architectures ?
C'est une vraie question, et si quelqu'un ici pouvait m'éclairer ! :-)"

La vision micro noyau théoriquement élégante à effectivement un gros pb de coût lié à l’IPC (Inter-process communication).

L’approche a été marginalisée et circonscrite à certains usages spécifiques.

L’approche hybride (Qui pour Torvalds n’est que du marketing😃) est celle des noyaux de MacO et de Windows actuellement.

avatar fabricepsb71 | 

La beauté des icônes
J’adorais l’économiseur qui les mettait en scène.
Dommage qu’il ait disparu et je ne le retrouve pas sur YouTube

CONNEXION UTILISATEUR