Bloqueurs de pub : c’est grave docteur (pour MacGeneration) ?

Christophe Laporte |

Pour beaucoup, c'est la nouveauté n°1 d'iOS 9. Le classement de l'App Store en atteste d'ailleurs : l'arrivée des ad blockers (bloqueurs de pub) va indiscutablement créer une secousse sans précédent dans l'industrie publicitaire.

La plus grosse crise de l'histoire de MacG ?

Et MacGeneration dans tout cela ? Ce n'est pas dans nos habitudes de communiquer sur notre cuisine interne, mais vous avez été assez nombreux à nous demander, soit par mail, soit dans les commentaires, si la montée en puissance des outils de blocage publicitaire a un impact économique sur notre société.

Pour la faire courte : oui. La montée en puissance des bloqueurs de pub a un impact important sur notre activité économique et met en péril notre entreprise à moyen terme si nous n'arrivons pas à apporter une réponse efficace à ce problème.

La semaine dernière, MacGeneration a discrètement fêté son seizième anniversaire. 16 ans, c'est l'adolescence et parfois c'est compliqué, très compliqué. Cela résume bien la situation actuelle.

La problématique des bloqueurs de pub n'est pas nouvelle. Mais elle représente pour nous un véritable manque à gagner depuis 18 mois environ. Et cela va en s'accélérant. En moyenne, sur un site high-tech, plus d'un internaute sur deux bloque la publicité.

L'internet mobile n'était que très peu touché par ce phénomène. Mais avec iOS 9, on ne serait pas étonné de voir des taux similaires d'ici quelques mois (voire quelques semaines).

Vous vous en doutez bien, nous ne sommes pas restés les bras croisés face à ce phénomène. Mais les réponses simples et efficaces n'existent pas. En attendant que les différents projets que nous menons arrivent à leur terme, nous avons engagé un plan d'économie drastique. Durant l'été, nous avons changé d'hébergeur et avons revu notre architecture en profondeur. Pour la première fois de son histoire, MacGeneration se séparera d'un collaborateur pour raison économique. Pour la première fois de son histoire aussi, MacGeneration va finir l'année dans le rouge.

Là où la situation est frustrante, c'est qu'en parallèle, nous enregistrons des chiffres records en matière d'audience. On n'a jamais eu autant de lecteurs et pourtant nos recettes fondent. Drôle de logique…

Tout n'est pas noir pour autant. Nous ne découvrons pas ce problème aujourd'hui, et l'un de nos mérites (autant se lancer des fleurs) est d'avoir anticipé la situation en travaillant depuis des années à d'autres formes de financement. Notre activité d'éditeur de livres (on vous recommande la lecture de notre petit dernier consacré à iOS 9) et les abonnements au Club MacG dans nos apps iPhone/iPad sont en progression constante. Mais cela ne suffit pas (pour le moment) à inverser la tendance. Mais sans cela, nous aurions peut-être déjà mis la clé sous la porte.

Comment MacGeneration gagne-t-il sa croûte ?

MacGeneration est une société comme une autre, avec 9 salariés travaillant à temps plein. Cela n'a rien d'extraordinaire en soi, mais derrière son écran, parfois on ne se rend pas très bien compte du travail réalisé de l'autre côté.

Nous sommes totalement indépendants. Nous ne sommes pas une entité d'Apple (on nous le demande fréquemment) et nous n'appartenons pas à un groupe de presse ou quoi que ce soit.

Nous gagnons de l'argent de quatre manières différentes :

  • la publicité classique que nous vendons soit directement soit à l'aide de régies partenaires
  • l'affiliation
  • la vente de livres
  • le Club MacG

C'est notre première source de revenus que les bloqueurs de publicité mettent en péril, mais pas uniquement… Certains s'en prennent de plus en plus aux liens traqués qui nous empêchent de toucher une commission lorsque vous passez commande par une boutique en ligne en passant par l'un de nos sites…

Si l'on voulait vraiment se plaindre, on évoquerait également le comportement d'Apple qui n'est pas très loyal en matière d'affiliation avec tous les sites qui l'utilisent pour l'Apple Store. À chaque lancement d'un produit qui marche fort (ex: l'iPhone), Apple stoppe pendant quelques semaines le calcul d'une commission sur les ventes effectuées sur l'Apple Store auprès de clients venus de sites extérieurs. À l'inverse, pour un produit qui se vend dans des proportions bien moindres (ex: le Mac mini…) les commissions ne sont jamais mises en pause, ou alors elle reprennent très vite lorsque visiblement les ventes ne sont pas aussi fortes qu'escomptées (ex : iPhone 5c ou l’Apple Watch).

En ce qui concerne la publicité, nous n'avons pas de doctrine arrêtée, si ce n'est que nous sommes les premiers utilisateurs de nos sites (avec la pub qui va avec). Comme vous, nous n'aimons pas les formats trop intrusifs comme les habillages. Cela nous arrive d'en vendre, mais à un prix premium ! Et pour les autres formats comme les vidéos, si on l'accepte, c'est avec un "capping" faible (en clair, vous ne la subirez qu'une fois pendant toute la durée de la campagne).

Beaucoup de régies ont du mal à comprendre notre mode de fonctionnement. Cela nous a contraints à changer plusieurs fois de partenaires commerciaux. On a connu beaucoup de déboires notamment sur le mobile où c'est encore la jungle.

Le problème avec les bloqueurs de pub

Partir en guerre contre les bloqueurs de pub, cela reviendrait à faire exactement la même chose que l'industrie de la musique lorsque Napster a débarqué. C'est perdu d'avance.

Malheureusement, les bloqueurs de pub sont une mauvaise réponse à un vrai problème : la publicité sur internet qui est devenue envahissante sur certains sites.

Très honnêtement, en terme de pression publicitaire, on ne joue pas dans la même cour que d'autres médias. Il y en a toujours trop. Et je ne suis pas certain que de « la bonne publicité » existe. Quoi qu'il en soit, comme expliqué plus haut, nous essayons en permanence de trouver le meilleur équilibre possible.

Comparaison n'est pas raison, mais bon... - Cliquer pour agrandir

Le souci avec les bloqueurs de pub, c'est qu'ils ne font pas la différence. À partir du moment où un d'entre eux est installé, il ne fait pas le distinguo entre un site lesté de dix bannières et un site qui en a seulement deux.

Il y a le mécanisme de la liste blanche, mais c'est fastidieux pour l'utilisateur. Il y a également « les publicités acceptables » d'Adblock Plus, mais son fonctionnement est loin de faire l'unanimité.

Dans un monde parfait, le mode opératoire des ad blockers devrait être inversé. L'utilisateur devrait l'activer uniquement lorsqu'il s'estime importuné. Ou mieux encore, il devrait y avoir une sorte de netiquette pour la publicité. Si certaines règles ne sont pas respectées, alors le mécanisme de blocage de publicité se met en œuvre. Ce serait beaucoup plus juste…

Dans cette passe d'armes sur la publicité, nous avons l'impression d'être des victimes collatérales. Beaucoup suspectent Google de regarder Adblock Plus avec une certaine bienveillance. Le géant de l'internet paie sa dîme à la société allemande, une stratégie motivée dans le but d'affaiblir ses concurrents.

Si Apple avance ses pions dans ce domaine, elle est loin d'être innocente. Certes, elle pense au confort et à la vie privée de ses utilisateurs. On ne peut pas lui reprocher. Mais c'est également une manière de s'attaquer directement à Google. C'est sans doute la plus grande initiative d'Apple contre son meilleur ennemi depuis bien longtemps.

Bloqueurs de pub : quel est le but d'Apple ?

Et il y a une hypocrisie assez incroyable. Au lieu d'intégrer directement dans Safari un bloqueur de publicité (Apple se serait probablement heurté à quelques problèmes), elle a juste intégré le dispositif le permettant… Et ce qui est encore plus "amusant", c'est que dans toutes ses présentations, elle n'a jamais promu le Content Blocking comme un moyen d'éradiquer la publicité ! En off, les responsables de cette fonctionnalité ont un langage beaucoup plus cru : il s'agit de tuer la publicité.

Toute l'hypocrisie d'Apple, c'est de lancer dans la foulée du mécanisme de blocage de pub, la nouvelle application Apple News : une solution (plus ou moins réussie) qui permet au lecteur de s'informer et une nouvelle manière pour les éditeurs de gagner de l'argent. Pour l'heure réservée aux seuls américains, laissant le reste du monde sur le carreau sans alternative au content blocking.

On peut regretter tout d'abord que le modèle retenu par Apple soit celui de la publicité. Un Apple Music de la presse, avec un abonnement mensuel, aurait été beaucoup plus intéressant… mais aussi beaucoup plus complexe à mettre en place au vu des innombrables acteurs du secteur.

D'un côté, Apple facilite comme jamais le blocage de contenus publicitaires pour iOS, de l'autre, elle s'assure que son service d'actualité ne sera pas gêné par ce type d'outils. Par contre, elle impose certaines règles aux régies qui vont très certainement pousser les éditeurs à utiliser iAd, sa régie publicitaire…

L'autre truc marrant avec Apple News, c'est qu'on ne voit jamais de pub dans les démos !
L'autre truc marrant avec Apple News, c'est qu'on ne voit jamais de pub dans les démos !

Vers un monde meilleur ?

L'une des idées reçues répandues au sujet des bloqueurs, c'est qu'ils vont rendre le web meilleur. Alors, si la logique va jusqu'au bout des choses, certains sites web vont effectivement rapidement perdre leur sapin de Noël.

Mais la nature a horreur du vide. La publicité va revenir d'une manière ou d'une autre. On voit déjà certaines grandes marques privatiser des sections entières de sites de news (lire aussi Apple News : une exclusivité pour mieux vendre de la pub). Sur bien des sites, la ligne entre éditorial et contenu sponsorisé risque d'être de plus en plus floue, pour ne pas dire invisible. Il n'y a qu'à voir le nombre de sites qui « oublient » d'indiquer en début ou fin d'article lorsqu'il s'agit d'un publirédactionnel.

Extrait d'une home page d'un site d'actualité, 4 des 5 articles sont soit une publicité, soit réalisé avec un partenaire soit sponsorisé
Extrait d'une home page d'un site d'actualité, 4 des 5 articles sont soit une publicité, soit réalisé avec un partenaire soit sponsorisé

On se plaignait que la publicité était trop intrusive, elle risque de devenir incolore et je ne suis pas certain (en tant qu'internaute) qu'on y gagne au change.

L'autre conséquence, c'est qu'on risque de voir disparaître une certaine idée du net à laquelle on tient beaucoup au sein de MacGeneration, celle de la « gratuité » de l'information. La magie d'Internet à notre sens, c'est de pouvoir accéder à une montagne d'information sans bourse délier. Désormais, dans la plupart des médias, dès qu'un article fait plus de trois paragraphes, l'internaute est invité à mettre la main au porte-monnaie pour le consulter.

Nous avons toujours été attachés à ce que le contenu de MacGeneration soit disponible gratuitement. Et c'est sans doute cela qui a tant retardé le lancement de notre offre payante sur le web. Nous ne voulons pas privatiser une partie de notre contenu. Nous pensons avoir trouvé une formule intéressante. Enfin, ce sera à vous de juger quand celle-ci sera lancée dans quelques mois…

En attendant, si vous voulez nous soutenir, ce ne sont pas les moyens qui manquent. Vous pouvez vous abonner au Club MacG, acheter nos livres, mettre nos sites sur liste blanche… Nous avons une page qui vous explique tout cela…

D'autre part, si vous avez toujours voulu faire de la réclame sur l'un de nos sites, c'est le moment ou jamais de vous manifester.

Ne voulant pas finir sur une note trop sombre, nous avons une bonne nouvelle à partager avec vous : MacGeneration et iGeneration vont bientôt avoir une petite sœur !

avatar jmquidet | 

J’arrive bien tard sur ce débat passionnant et n’ai pas eu le temps de tout lire, désolé. Je donne donc juste mon point de vue, certainement redondant :
Le modèle d’Arrêt sur Image (@SI) me convient beaucoup, et je suis prêt augmenter ma contribution mensuelle à MacG pour accéder à de l’info de qualité comme la vôtre, sans aucune pub, ou avec juste un peu de contenu sponsorisé, s’il reste sobre et de qualité.

avatar SMDL | 

@jmquidet :

Tiens, marrant, les deux sites pour lesquels je paye sont a@i et MacGé ;)

avatar bugman | 

Deja, merci pour cet article (et le reste de votre travail).
Cela fait un petit peu moins d'une semaine que j'ai mis vos sites sur liste blanche... Bien qu'on veuille me vendre des pulls et des godasses pour dame (mais lol quoi), je remarque qu'effectivement je suis très peu (voir pas) ennuyé pour le moment avec la publicité ici. Je pense pouvoir tenir le choc et préfère subir ce petit désagrément que ne plus vous lire.
Je confirme donc que je ne bloque plus vos publicités (essayez si possible d'éviter les animations ou les publicités 'premium' version pleines pages... ça fait prostitué... et tu es pourtant si belle au naturel MacG).

Allez, bisous et bonne remonté pour la suite les gars.

avatar Oncle Sophocle | 

Sur cette page , mon Adblock Plus (2.6.10, iMac G5, TenFourFox 38.3.0) me signale :

18 filtres ebaystatic utilisés ;
1 filtre doubleclick utilisé.

Si je désactive l'un ou l'autre des deux filtres, rien ne change après rechargement ; si je désactive ABP pour macg.co , rien ne change après rechargement.

Sur mon Ghostery, toujours sur cette page, si je désactive le mouchard Vibrant Ads ( http://macgeneration.fr.intellitxt.com/... , http://images.intellitxt.com/... ), rien ne change après rechargement.

Depuis que je consulte le site macg.co, je n'ai jamais eu la sensation d'être envahi de fenêtres publicitaires : aurais-je un bloqueur masqué ? :-))

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Je n'ai vraiment pas pu lire tous les commentaires, il y en a tellement :-)

Je me demandais quand cet article allait arriver tellement c'était prévisible, beaucoup d'autres sites pourraient publier un article similaire. La pub sur le web a fini par tuer le web et les sites qui se financent par elle.

Malheureusement, elle est également le résultat d'un autre phénomène aussi toxique : Internet est devenu dans l'esprit de beaucoup la source de toutes les gratuités. Rien ne peut être payant sur Internet. Beaucoup de gens refusent de payer ne serait-ce que quelques centimes pour quoi que ce soit.

La conséquence c'est que les médias en ligne n'ont pas pu se financer par l'abonnement. À ça s'ajoute le fait que l'abondance des médias sur le Web rend l'abonnement difficile, qui en effet a envie de s'abonner à tous les sites qu'il consulte ?

Pourtant, l'abonnement est la façon la plus juste de rémunérer un média. J'ai toujours voulu un abonnement à la version Web de MacGé, d'abord parce que je n'utilise que très peu l'application iOs, j'ai toujours préféré surfer sur mon Mac.

Cerains grands médias ont réussi à faire fonctionner un "Paywall". Le New York Times par exemple qui n'autorise qu'un certain nombre d'articles par mois sans abonnement.

Je ne m'abonnerai pas à tout, mais certains sites sont ma référence. MacGé en faisant partie, je m'y abonnerais volontiers en échange de l'absence de pub.

Ce qui me fait le plus peur avec tout ça, c'est ce que mentionne l'article : le glissement de la publicité depuis les emplacements d'affichage qu'elle occupe aujourd'hui, vers le contenu des articles. Beaucoup de blogs sont déjà rongés par les articles publicitaires déguisés, mais une fois que les bloqueurs de pub auront nettoyé le web de tous ces néons clignotants, les pubards vont acheter le contenu rédactionnel.

Et ça, c'est terrible car contrairement aux pubs, ça ne saute pas aux yeux.

avatar C1rc3@0rc | 


«Je me demandais quand cet article allait arriver tellement c'était prévisible, beaucoup d'autres sites pourraient publier un article similaire. »

Beaucoup d'autres l'ont déjà fait et depuis longtemps. La il s'agit de s'opposer a l'initiative d'Apple de mettre a disposition des développeurs un moyen coherent pour eviter les bidouillages sauvages pour bloquer la pub. Car les soft comme Ad Block plus ont un impact sur les ressources machines et peuvent introduire des failles de securité.


«La pub sur le web a fini par tuer le web et les sites qui se financent par elle.»

La responsabilité des annonceurs et des marketeux qui mettent en place des moyens de plus en plus complexes et intrusifs est evidente. Tout comme les annonceurs ont tué la TV, la radio et la presse ecrite...


«Malheureusement, elle est également le résultat d'un autre phénomène aussi toxique : Internet est devenu dans l'esprit de beaucoup la source de toutes les gratuités. Rien ne peut être payant sur Internet. Beaucoup de gens refusent de payer ne serait-ce que quelques centimes pour quoi que ce soit.»

Que ce soit trés clair: l'Internet a été conçu comme un media libre et gratuit pour diffuser le plus largement possible l'information et la connaissance et cela sans barrières artificielles.

Il faut dans ce cadre considérer que la mercantilisation de l'information constitue un obstacle a sa diffusion et internet par définition est fait pour contourner ces obstacles.

Jamais Internet n'a été conçu pour l'activité commerciale, ni le broacasting (diffusion TV, radio). Le fondement de l'Internet c'est les architectures type P2P et la proactivité de l'internaute.

La gratuité est un concept qui implique qu'il y a un cout mais que ce cout n'est pas a charge directement de l'utilisateur/consommateur. Le principe de la gratuité c'est majoritairement la collectivisation d'un financement pour un service/produit utile pour une masse et de manière égalitaire.

avatar narno33 | 

Bonjour, je m'abonne

avatar fondoeil | 

Abonné de la première heure au club MacG pour vous soutenir, j'ai failli ne pas renouveler mon abonnement la dernière fois.
Cinq raisons à cela :
- la multiplication d'articles sur les rumeurs et autres détails sans intérêt, principalement sur l'Apple Watch, et une certaine tendance au publi-rédactionnel quand il est question de certains opérateurs mobile (alors que j'apprécie votre objectivité sur la plupart des autres sujets) ;
- l'impression que vous oubliez que la France ne se résume pas à l'hypercentre de Lyon et de ses quatre ou cinq plus grandes villes où la 4G et l'accès au Cloud sont une évidence ;
- pas agréable de voir des promos sur le club MacG, dont on ne peut pas bénéficier, si ce n'est en ne se réabonnant pas et en attendant la promo suivante, alors qu'on a fait partie des premiers à vous soutenir ;
- si je veux lire des articles en québécois et les commentaires arrogants de l'auteur (qui sont plus le propre de l'amateur passionné et susceptible que du professionnel), je vais surfer sur un site de là-bas ;
- le changement de ton dans les réponses au signalement d'une faute d'orthographe, de grammaire, de typographie ou autre dans un article, devenu, là aussi, bien plus hautain.

À la lecture de cet article qui explique bien la situation et aux réactions des membres de la rédaction, on sent que la situation est tendue au sein de votre équipe. Si le lecteur doit être informé, il n'y a pas de raisons pour autant qu'il en pâtisse.

J'ai abandonné, depuis votre dernière grande refonte, la lecture de MacG sur le web : une belle mise en page moderne, mais un accès à l'information moins direct et plus tourné vers la pub.

Sacrifier la qualité au profit de la quantité pour générer plus de trafic (et, en théorie, plus de revenus publicitaires) ou multiplier les encarts et autres vidéos n'est une solution : ça ne fonctionne pas sur le long terme.
On a les lecteurs que l'on mérite.

avatar Oyoel | 
Dans l'app, vous avez la possibilité de filtrer les rumeurs quand vous êtes abonné, c'est pourtant très simple...
avatar steher | 

Merci pour l'article, je coupe le bloqueur, j'espere pour vous que beaucoup le feront

Bonne continuation

un lecteur de la premiere heure

avatar Alias | 

Bloqueur off pour MacG ;-)

avatar toinic | 

Merci pour cet article, et cette présentation que je crois honnête du dilemme posé par l'invasion de la publicité.
Avant d'écrire ce petit commentaire je suis allé lire votre revue des tests sur les nouveaux iphones, et j'ai apprécié cette synthèse.
Je suis d'accord avec le commentateur qui insiste sur le fait que la gratuité fait partie des gènes d'Internet, et je ne sais pas si je serais prêt à payer pour lire vos articles (ou d'autres !).
En attendant plus ample réflexion… j'ai désactivé la suppression des publicités pour votre site, et je reste un fidèle lecteur.
Bon courage !

avatar albanet | 

Tiens à l'instant je viens d enfaite un tour sur votre site mobile que je n'utilise jamais, je préfère l'app.

Je me connecte et boum trois pub sur la page, cette pas forcément mal intégrées mais bon quand on s'est abonné et qu'on paye pour ne plus voir de pub, c'est pas sympa de se la retape encore sur le site!

Moi je veux bien payer 15/20€ par an mais après faut pas deconner

avatar cdp86 | 

Cela fait des mois (années ?) que vous parlez d'un club MacG qui fonctionnerait également avec vos sites. Rien ne vient. Elle est où l'offre Premium ? Parce que le choix est assez restreint pour l'instant : pub ou pub ?

Je paye déjà pour le club sur mobile, je ne vois pas pourquoi je devrais me farcir la pub sur les sites, hors de question.

Je vous supporte mais quand on veut survivre, il faut se donner les moyens un moment donné !

avatar Oyoel | 
Ca arrive, mais Rome ne s'est pas fait en un jour, et le Club sur le web représente de nombreux mois de boulot.
avatar Nico-1971 | 

"Pour la première fois de son histoire, MacGeneration se séparera d'un collaborateur pour raison économique"
Au passage, une pensée pour lui, ;-)

avatar Boud | 

En même temps on paye le data, donc on paye pour les pubs et en plus on paye indirectement un tiers pour les pubs qu'on regarde, en tout cas sur smartphone.

Donc à un moment, vous avez un choix, nous non et on doit subir la pub, je parle bien de subir tellement c'est insupportable de manière générale. Alors ce n'est pas de votre faute individuellement parlant, mais de manière générale si !

Les premiers responsables c'est bien vous, et non les personnes qui bloquent les pubs, c'est le monde à l'envers de dire l'inverse, et c'est le gros sous entendu de votre article.

avatar Phoenixxu | 

J'ai désactivé le bloqueur de pub sur iGen sur mon MacBook.
Effectivement c'est très léger donc supportable !
Courage !

avatar ineedsomebodyhelp | 

INCROYABLE les commentaires affligeants de certains. Je pense que pour la plupart c'est de la jalousie…
— Il est normal que les journalistes aient le dernier matériel Apple
— Il n'y a rien de scandaleux bien au contraire à ce qu'ils gagnent bien leur vie de leur travail, et tant mieux si leur salaire excède les 3000 euros.
— En ayant désactivé Adblock sur les deux sites à la lecture de cet article, je me rends compte effectivement que l'usage de la pub est plus que modéré et bien en relation avec la thématique du site.
— Le contenu sur le site est d'une bonne qualité et avec une orthographe irréprochable (contrairement aux journalistes des grands médias, les journalistes de Macg savent utiliser Antidote).
— Il m'arrive de temps en temps d'acheter les livres, bien rédigés et complets eux aussi. Et les auteurs, je pense, à Anthony sont toujours prompts à répondre aux questions par email.

Que les ronchons passent leur chemin. Un site internet avec un tel trafic coûte cher, serveur, design, bande passante, sauvegardes… sans parler des locaux, salaires et charges ! certains vivent vraiment dans le monde des bisounours.

avatar get anxious | 

partie 1

Ouah ! Je suis enfin parvenu à lire tous les commentaires !

Comme beaucoup je regrette que votre situation soit si précaire mais je vais y aller de ma brouette de remarques pour votre sondage interne de « et nos lecteurs ils en pensent quoi ? ».
Je vais comparer MacG à un magazine parce que je crois que c’est ce qu’il devrait être en terme de contenu.

PUB
Perso j’ai Adblock sur mon navigateur. Et je n’ai pas l’habitude de mettre le site en liste blanche tant qu’une pub me réclamera une action, qu’elle envahira de façon trop conséquente mon champ visuel, ou polluera trop ma lecture. Non j’ai pas envie de perdre mon temps à cliquer sur une pub !

Surtout si la pub en question n’a rien à voir avec le sujet que je viens consulter. Je viens sur un site Mac et je n’y cherche pas de supermarché ou d’aliments pour chiens.

En fait MacG devrait avoir des pubs qui correspondent à son sujet.
Alors si vous pouviez cibler la pub sur les sujets connexes ça serait mieux. Disques durs, logiciels, services…

Une option, payante, pour avoir un site zéro pubs ne me paraitrait pas débile.

Livres
Ca ressemble à de gros dossiers pratiques comme on en trouvait dans les magazines informatiques. C’est très bien, mais ça n’est pas assez complet pour être un vrai bouquin. Pour en acheter de temps en temps je n’y trouve pas vraiment mon compte. Cela dit c’est très correct pour les débutants, mais ça manque de profondeur pour les autres.

Il faudrait de plus les intégrer à une formule Club Premium plus chère.

avatar get anxious | 

Partie 2

D’autre part les « livres » (que je préfèrerais appeler « dossiers ») sont assez rares et ne couvrent que très peu de sujets. Pourquoi ne pas en faire plus avec des sujets comme « passer au zéro papier » avec des solutions logicielles et matérielles concrètes pour les particuliers ET les professionnels ? Pourquoi pas un dossier sur « Mon Mac c’est mon PC » avec les différentes solutions possibles pour travailler ou jouer sur pc avec un Mac, avec les procédures d’installation, les écueils à éviter, etc. Des trucs pratiques qui permettent à tout à chacun d’enrichir ses connaissances.
L’avantage du numérique c’est qu’en plus vous pouvez régulièrement les mettre à jour.
Alors ces deux sujets ne sont que des exemples mais il en existe surement plein d’autres (« la PAO pour tous, Creative vs alternatives », « organiser sa famille d’ordi et le réseau quand on est 5 la maison », etc.).

Le contenu du site
Beaucoup de news qu’on peut trouver partout, peu de valeur ajoutée. Les news à clics sont déceptives la plupart du temps.
Ce n’est pas anormal, mais vous savez aussi écrire d’excellents papiers. Dommage que ces derniers soient rares.
De plus pourquoi ne pas monétiser ces articles, un paragraphe gratuit et le reste est payant. Beaucoup de sites d’infos font ça et c’est très bien ainsi. Achat du papier l’unité ou compris dans l’abonnement.
Alors plus de papiers de fond !
Voir aussi les livres (dossiers) ci-dessus.

avatar get anxious | 

Partie 3

Bouton de don
Je suis assez étonné que vous n’ayez pas placé un bouton de don visible à chaque article pour pouvoir donner aux papiers qu’on préfère. Une sorte de like payant, façon Flattr.

Bref, vous avez pleins de choses en mains mais vous restez sur un truc qui veut gagner des sous en restant gratuit. Un grand écart qui ne va pas être facile à tenir…
Je reste fondamentalement convaincu que c’est la valeur ajouté que vous apportez à l’information qui en fait quelque chose qui peut être vendu. Vous qui bossez sur les produits Apple vous devriez en être convaincu.
;P

Good luck guys !

PS désolé si c'est long...

avatar Laurent S from Nancy | 

Sur Macg, la publicité est en effet très tolérable, mais sur certains sites c'est insupportable...Sur les smartphones c'est une catastrophe avec des "pop-up" intempestifs qui apparaissent soudainement et il faut avoir de sacrés réflexes pour ne pas cliquer instantanément dessus...

Sinon je susi conscient des enjeux de l'article et je pense avoir trouvé un bon compromis à mon petit niveau : une journée "avec publicité" par mois. Ca rends la navigation parfois bien lourde, mais ça reste supportable quand on sait qu'on peut réactiver le adblock à tout moment.

avatar scanjet33 | 

rassurez vous macge, tous les lecteurs du site vont faire comme moi et désactiver adblock pour assurer votre avenir. Longue vie!

avatar Tongas | 

Moi j'ai toujours pas compris de quoi vivent les bloqueurs…

Pages

CONNEXION UTILISATEUR