Bloqueurs de pub : c’est grave docteur (pour MacGeneration) ?

Christophe Laporte |

Pour beaucoup, c'est la nouveauté n°1 d'iOS 9. Le classement de l'App Store en atteste d'ailleurs : l'arrivée des ad blockers (bloqueurs de pub) va indiscutablement créer une secousse sans précédent dans l'industrie publicitaire.

La plus grosse crise de l'histoire de MacG ?

Et MacGeneration dans tout cela ? Ce n'est pas dans nos habitudes de communiquer sur notre cuisine interne, mais vous avez été assez nombreux à nous demander, soit par mail, soit dans les commentaires, si la montée en puissance des outils de blocage publicitaire a un impact économique sur notre société.

Pour la faire courte : oui. La montée en puissance des bloqueurs de pub a un impact important sur notre activité économique et met en péril notre entreprise à moyen terme si nous n'arrivons pas à apporter une réponse efficace à ce problème.

La semaine dernière, MacGeneration a discrètement fêté son seizième anniversaire. 16 ans, c'est l'adolescence et parfois c'est compliqué, très compliqué. Cela résume bien la situation actuelle.

La problématique des bloqueurs de pub n'est pas nouvelle. Mais elle représente pour nous un véritable manque à gagner depuis 18 mois environ. Et cela va en s'accélérant. En moyenne, sur un site high-tech, plus d'un internaute sur deux bloque la publicité.

L'internet mobile n'était que très peu touché par ce phénomène. Mais avec iOS 9, on ne serait pas étonné de voir des taux similaires d'ici quelques mois (voire quelques semaines).

Vous vous en doutez bien, nous ne sommes pas restés les bras croisés face à ce phénomène. Mais les réponses simples et efficaces n'existent pas. En attendant que les différents projets que nous menons arrivent à leur terme, nous avons engagé un plan d'économie drastique. Durant l'été, nous avons changé d'hébergeur et avons revu notre architecture en profondeur. Pour la première fois de son histoire, MacGeneration se séparera d'un collaborateur pour raison économique. Pour la première fois de son histoire aussi, MacGeneration va finir l'année dans le rouge.

Là où la situation est frustrante, c'est qu'en parallèle, nous enregistrons des chiffres records en matière d'audience. On n'a jamais eu autant de lecteurs et pourtant nos recettes fondent. Drôle de logique…

Tout n'est pas noir pour autant. Nous ne découvrons pas ce problème aujourd'hui, et l'un de nos mérites (autant se lancer des fleurs) est d'avoir anticipé la situation en travaillant depuis des années à d'autres formes de financement. Notre activité d'éditeur de livres (on vous recommande la lecture de notre petit dernier consacré à iOS 9) et les abonnements au Club MacG dans nos apps iPhone/iPad sont en progression constante. Mais cela ne suffit pas (pour le moment) à inverser la tendance. Mais sans cela, nous aurions peut-être déjà mis la clé sous la porte.

Comment MacGeneration gagne-t-il sa croûte ?

MacGeneration est une société comme une autre, avec 9 salariés travaillant à temps plein. Cela n'a rien d'extraordinaire en soi, mais derrière son écran, parfois on ne se rend pas très bien compte du travail réalisé de l'autre côté.

Nous sommes totalement indépendants. Nous ne sommes pas une entité d'Apple (on nous le demande fréquemment) et nous n'appartenons pas à un groupe de presse ou quoi que ce soit.

Nous gagnons de l'argent de quatre manières différentes :

  • la publicité classique que nous vendons soit directement soit à l'aide de régies partenaires
  • l'affiliation
  • la vente de livres
  • le Club MacG

C'est notre première source de revenus que les bloqueurs de publicité mettent en péril, mais pas uniquement… Certains s'en prennent de plus en plus aux liens traqués qui nous empêchent de toucher une commission lorsque vous passez commande par une boutique en ligne en passant par l'un de nos sites…

Si l'on voulait vraiment se plaindre, on évoquerait également le comportement d'Apple qui n'est pas très loyal en matière d'affiliation avec tous les sites qui l'utilisent pour l'Apple Store. À chaque lancement d'un produit qui marche fort (ex: l'iPhone), Apple stoppe pendant quelques semaines le calcul d'une commission sur les ventes effectuées sur l'Apple Store auprès de clients venus de sites extérieurs. À l'inverse, pour un produit qui se vend dans des proportions bien moindres (ex: le Mac mini…) les commissions ne sont jamais mises en pause, ou alors elle reprennent très vite lorsque visiblement les ventes ne sont pas aussi fortes qu'escomptées (ex : iPhone 5c ou l’Apple Watch).

En ce qui concerne la publicité, nous n'avons pas de doctrine arrêtée, si ce n'est que nous sommes les premiers utilisateurs de nos sites (avec la pub qui va avec). Comme vous, nous n'aimons pas les formats trop intrusifs comme les habillages. Cela nous arrive d'en vendre, mais à un prix premium ! Et pour les autres formats comme les vidéos, si on l'accepte, c'est avec un "capping" faible (en clair, vous ne la subirez qu'une fois pendant toute la durée de la campagne).

Beaucoup de régies ont du mal à comprendre notre mode de fonctionnement. Cela nous a contraints à changer plusieurs fois de partenaires commerciaux. On a connu beaucoup de déboires notamment sur le mobile où c'est encore la jungle.

Le problème avec les bloqueurs de pub

Partir en guerre contre les bloqueurs de pub, cela reviendrait à faire exactement la même chose que l'industrie de la musique lorsque Napster a débarqué. C'est perdu d'avance.

Malheureusement, les bloqueurs de pub sont une mauvaise réponse à un vrai problème : la publicité sur internet qui est devenue envahissante sur certains sites.

Très honnêtement, en terme de pression publicitaire, on ne joue pas dans la même cour que d'autres médias. Il y en a toujours trop. Et je ne suis pas certain que de « la bonne publicité » existe. Quoi qu'il en soit, comme expliqué plus haut, nous essayons en permanence de trouver le meilleur équilibre possible.

Comparaison n'est pas raison, mais bon... - Cliquer pour agrandir

Le souci avec les bloqueurs de pub, c'est qu'ils ne font pas la différence. À partir du moment où un d'entre eux est installé, il ne fait pas le distinguo entre un site lesté de dix bannières et un site qui en a seulement deux.

Il y a le mécanisme de la liste blanche, mais c'est fastidieux pour l'utilisateur. Il y a également « les publicités acceptables » d'Adblock Plus, mais son fonctionnement est loin de faire l'unanimité.

Dans un monde parfait, le mode opératoire des ad blockers devrait être inversé. L'utilisateur devrait l'activer uniquement lorsqu'il s'estime importuné. Ou mieux encore, il devrait y avoir une sorte de netiquette pour la publicité. Si certaines règles ne sont pas respectées, alors le mécanisme de blocage de publicité se met en œuvre. Ce serait beaucoup plus juste…

Dans cette passe d'armes sur la publicité, nous avons l'impression d'être des victimes collatérales. Beaucoup suspectent Google de regarder Adblock Plus avec une certaine bienveillance. Le géant de l'internet paie sa dîme à la société allemande, une stratégie motivée dans le but d'affaiblir ses concurrents.

Si Apple avance ses pions dans ce domaine, elle est loin d'être innocente. Certes, elle pense au confort et à la vie privée de ses utilisateurs. On ne peut pas lui reprocher. Mais c'est également une manière de s'attaquer directement à Google. C'est sans doute la plus grande initiative d'Apple contre son meilleur ennemi depuis bien longtemps.

Bloqueurs de pub : quel est le but d'Apple ?

Et il y a une hypocrisie assez incroyable. Au lieu d'intégrer directement dans Safari un bloqueur de publicité (Apple se serait probablement heurté à quelques problèmes), elle a juste intégré le dispositif le permettant… Et ce qui est encore plus "amusant", c'est que dans toutes ses présentations, elle n'a jamais promu le Content Blocking comme un moyen d'éradiquer la publicité ! En off, les responsables de cette fonctionnalité ont un langage beaucoup plus cru : il s'agit de tuer la publicité.

Toute l'hypocrisie d'Apple, c'est de lancer dans la foulée du mécanisme de blocage de pub, la nouvelle application Apple News : une solution (plus ou moins réussie) qui permet au lecteur de s'informer et une nouvelle manière pour les éditeurs de gagner de l'argent. Pour l'heure réservée aux seuls américains, laissant le reste du monde sur le carreau sans alternative au content blocking.

On peut regretter tout d'abord que le modèle retenu par Apple soit celui de la publicité. Un Apple Music de la presse, avec un abonnement mensuel, aurait été beaucoup plus intéressant… mais aussi beaucoup plus complexe à mettre en place au vu des innombrables acteurs du secteur.

D'un côté, Apple facilite comme jamais le blocage de contenus publicitaires pour iOS, de l'autre, elle s'assure que son service d'actualité ne sera pas gêné par ce type d'outils. Par contre, elle impose certaines règles aux régies qui vont très certainement pousser les éditeurs à utiliser iAd, sa régie publicitaire…

L'autre truc marrant avec Apple News, c'est qu'on ne voit jamais de pub dans les démos !
L'autre truc marrant avec Apple News, c'est qu'on ne voit jamais de pub dans les démos !

Vers un monde meilleur ?

L'une des idées reçues répandues au sujet des bloqueurs, c'est qu'ils vont rendre le web meilleur. Alors, si la logique va jusqu'au bout des choses, certains sites web vont effectivement rapidement perdre leur sapin de Noël.

Mais la nature a horreur du vide. La publicité va revenir d'une manière ou d'une autre. On voit déjà certaines grandes marques privatiser des sections entières de sites de news (lire aussi Apple News : une exclusivité pour mieux vendre de la pub). Sur bien des sites, la ligne entre éditorial et contenu sponsorisé risque d'être de plus en plus floue, pour ne pas dire invisible. Il n'y a qu'à voir le nombre de sites qui « oublient » d'indiquer en début ou fin d'article lorsqu'il s'agit d'un publirédactionnel.

Extrait d'une home page d'un site d'actualité, 4 des 5 articles sont soit une publicité, soit réalisé avec un partenaire soit sponsorisé
Extrait d'une home page d'un site d'actualité, 4 des 5 articles sont soit une publicité, soit réalisé avec un partenaire soit sponsorisé

On se plaignait que la publicité était trop intrusive, elle risque de devenir incolore et je ne suis pas certain (en tant qu'internaute) qu'on y gagne au change.

L'autre conséquence, c'est qu'on risque de voir disparaître une certaine idée du net à laquelle on tient beaucoup au sein de MacGeneration, celle de la « gratuité » de l'information. La magie d'Internet à notre sens, c'est de pouvoir accéder à une montagne d'information sans bourse délier. Désormais, dans la plupart des médias, dès qu'un article fait plus de trois paragraphes, l'internaute est invité à mettre la main au porte-monnaie pour le consulter.

Nous avons toujours été attachés à ce que le contenu de MacGeneration soit disponible gratuitement. Et c'est sans doute cela qui a tant retardé le lancement de notre offre payante sur le web. Nous ne voulons pas privatiser une partie de notre contenu. Nous pensons avoir trouvé une formule intéressante. Enfin, ce sera à vous de juger quand celle-ci sera lancée dans quelques mois…

En attendant, si vous voulez nous soutenir, ce ne sont pas les moyens qui manquent. Vous pouvez vous abonner au Club MacG, acheter nos livres, mettre nos sites sur liste blanche… Nous avons une page qui vous explique tout cela…

D'autre part, si vous avez toujours voulu faire de la réclame sur l'un de nos sites, c'est le moment ou jamais de vous manifester.

Ne voulant pas finir sur une note trop sombre, nous avons une bonne nouvelle à partager avec vous : MacGeneration et iGeneration vont bientôt avoir une petite sœur !

avatar ipfix8 | 

Bon bien sûr c'est malheureux mais vous êtes une agence de publicité d'Apple comme tant d'autres qui le font gratuitement
Tout ce que votre commanditaire va perdre en COM gratuite il faudra bien un jour qu'il le réinvestisse dans un budget publicité en VRAI
Donc seules les agences qui ont les reins solides survivront (et j'espère que vous en ferez parti)
Vous êtes l'uberisation de la profession de publicitaire, ce système commence à s'effriter car le Net et son économie commence sa maturité (vous même réalisez que vous êtes des "ados")
Bon courage

avatar Mickaël Bazoge | 
Nous ne sommes pas une « agence de publicité d'Apple ». Mais pas du tout. Christophe a résumé dans l'article ci-dessus nos problèmes avec Apple. Si on était vraiment cette « agence », on rencontrerait beaucoup moins de difficulté pour vous livrer des tests et des actus indépendants sur les activités de l'entreprise.
avatar CNNN | 

J'ai un abonnement MacG et un blogueur de pub, je me sens moins coupable du coup ^^

avatar JPTK | 

Moi j'autorise la pub via adblock sur les sites comme macg. Pas compliqué.

avatar Le docteur | 

Bon, soyons précis : si je désactive (c'est fait) AB+ sur votre domaine, je récupère les pubs.
Les agences qui vous les vends le savent ? Et vous êtes payés ?

Je fais un test, avec une pensée émue pour Télérama, à qui je suis abonné et qui me pourrit néanmoins de pub quand je surfe sur leur site et que j'utilise leur application (logué avec mes identifiants d'abonnés).

avatar JeevesGre | 

Même question pour le paiement, autoriser l'affichage suffit ?

Egalement abonné à Télérama (édition papier + web), même constat sur Mac. Des dysfonctionnement constatés il y a quelque temps sur la grille des programmes, signalés par mail au service web.
N'ayant pas qu'AdBlock, j'ai regardé de plus près l'extension Ghostery, à laquelle je tiens car censée bloquer des mouchards lorsque je souhaite avoir un minimum de contrôle sur ma vie privée et l'affichage intempestif de pubs. 
Dans les réglages, on peut opter pour un bloquage systématique, ou sélectionner au cas par cas … 
J’ai donc testé sur la page http://television.telerama.fr/tele/grille.php, et, en activant :
- SMART AdServer
- AT Internet, et surtout
- Outbrain … identifié comme widget ! Ça fonctionne comment ce truc ?
Je retrouve un fonctionnement normal. Un clic sur le titre du programme et le détail s'affiche, mais avec pub suggérée par Outbrain :( Un second clic le referme.

Imaginant les contraintes auxquelles les éditeurs de sites sont confrontés, je compatis … mais force est de constater que dans ce cas la pub est IMPOSÉE pour bénéficier des fonctionnalités de cette grille de programmes !

Confirmation souhaitée ? Réponse :
Nous ne pouvons malheureusement pas tenir compte des dysfonctionnements causés par Adblock sur la grille TV, puisqu'il s'agit d'un module externe destiné à ne pas afficher une partie de nos contenus, même si de nature publicitaire. Et de manière plus générale, il est possible que le code de certains modules entre en conflit avec le code du site, et nous ne pouvons malheureusement pas prévoir tous ces cas de figures.
Bien cordialement,
L’équipe de Télérama.

Est-ce le nouveau paradigme d'une pub à laquelle il serait impossible d'échapper ?
Même en payant ?

avatar rikki finefleur | 

Une action complétement stupide de la part d'apple.
Qui va amener a ce que les sites deviennent tous payants.
Sans compter tout ceux qui vont fermer car personne ne vit d'amour et d'eau fraiche.
.
Apple enclenche le web de type minitel. C'est a dire que chaque site un peu pro va devenir payant.
Voilà l'avenir tracé.
Stupide.

avatar ludmer67 | 

Sinon, il y a la solution qui consiste à laisser les grands du secteur, qui ont suffisamment d'argent pour le perdre, proposer leur propre site d'information. "Apple News" me paraît être un nom intéressant... Facebook pourrait proposer des articles, rédigés par ses propres équipes, en fonction de vos likes, de vos centres d'intérêts. Amazon pourrait aussi racheter des titres de presse pour les intégrer dans son offre Premium : avoir des livres papier en 24h, des millions de romans sur son Kindle et Le Monde tous les matins.

Le rêve...

avatar broc_058 | 

@rikki finefleur :
le problème est le terme un peu pro.
on est professionnel ou pas
on ne peut pas vivre de modèles qui ne sont pas professionnels.
cela ne dure pas. les sites devront se professionnaliser et surtout s élever en qualité.
moins d articles copiés mais plus sérieux.
par exemple, je suis abonné à une revue de modelisme. je la paye cher 60€ d abonnement mais la qualité est la.
si la qualité est la et la passion on ne regarde pas
a force de vouloir gagner de l argent facilement , on meurt

avatar Steph.G | 

J'assume, j'utilise un blogueur depuis quelques semaines suite a un raz le bol alors que je refusait de le faire. Je ne fait pas de distinction et j'ai pas envie de le faire tant que la publicité occupera trop de place sur le net.Pour le moment seul mon Mac est équipé de se dispositif, j'y pense sérieusement pour mon iPhone.
Je suis dans un village, j'ai une petite config 2mega, et j'avais l'impression d'être revenu au 56k tellement les pubs envahissent et pourrissent ma petite bande passante.
Bref oui le net gratuit a du plomb dans l'ail, mais faut être honnête les sites se sont tiré une balle dans le pied.
Les bannières me convenait, mais maintenant, les fenêtres qui surgisses a chaque page, les vidéos qui en plus deviennent intelligentes car elles se mettent en pause quand on change d'onglet pour attendre qu'elles dégagent...
C'est pas les bloqueurs qui sont en train de tuer la gratuité du net, c'est la publicité envahissante qui s'en charge.
Soit les sites en prennent tous consciences et reviennent a une utilisation intelligente de la pub, soit je suis désolé mais je ne désactiverais pas mon bloqueur et franchement j'ai pas envie de faire le trie, on ne devrait pas avoir a choisir.
On a pas tous la fibre, quand une vidéo se charge, c'est pas les quelques secondes que je dois attendre, parfois c'est en minutes que je parle, et oui les petites config souffre.
On a tous des forfait 3 ou 4G limité, et j'ai pas envie de payé un forfait pour que la pub me bouffe une grosse partie de mes datas.
Vous parlez d'un problème économique, et nous... on dois payer un forfait pour regarder de la pub ? on y pense a l'utilisateur ?
J'admet que MacG n'est pas le pire site, mais l'abus des uns fait du mal aux autres.

Pour une pub responsable, contre une pub intrusive, j'ai l'impression sur certains sites de regarder TF1 ou M6 et ça c'est pas normale.

avatar BeePotato | 

Extraits de quelques commentaires :
« le site est devenu un véritable cauchemar sans adblock. »
« C'est tout simplement impossible de surfer sur le net sans bloquer les pubs. »

Ben dis donc. Et dire que moi, je trouve ce site très agréable, et que j’arrive depuis toujours à surfer sur le reste du web (plutôt que du net) sans avoir jamais utilisé aucun bloqueur de pub… Je ne m’étais jamais rendu compte jusque là que j’étais surhumain ! :-)

Sérieusement : il y a certes des sites très désagréables tellement ils sont envahis de pub. Et bien la solution est juste de ne pas les consulter, plutôt que d’avoir l’arrogance de vouloir tout de même leur contenu gratuitement sans accepter la contrepartie que leurs auteurs demandent (ce qui est un état d’esprit pas trop éloigné du célèbre « j’ai volé ce truc parce que c’était vendu bien trop cher pour ce que c’est »).
D’autant que généralement, une telle invasion publicitaire va de pair avec un contenu bien peu intéressant (le manque de respect du lecteur, c’est un tout et ça se traduit à la fois dans la forme et dans le fond).

Bonus : cette approche libère du temps pour se consacrer à la lecture des sites réellement intéressants. ;-)

avatar Le docteur | 

Le compte MacG, quand je serais un peu en fond j'y songe, et j'ai acheté le dernier livre sur IOS9.
Le livre sur Pages me fait de l'œil aussi, mais là encore, j'attends des finances plus stable pour ne pas me faire accuser de dilapider le budget familial ;)

avatar Lestat1886 | 

J'utilise de moins en moins adblock sur mon ordi, en tout cas plus sur les sites ou je vais souvent, et à priori je compte pas l'utiliser sur ios. Je trouve les pubs beaucoup moins invasive qu'avant bizarrement

avatar inumerix | 

Ok. J'ai désactivé le bloqueur sur votre domaine.
J'avais installé le bloqueur à cause d'autres sites qui abusaient vraiment.
Ici, ça va encore.
Bonne continuation.

avatar en ballade | 

Boycott d Apple News

avatar inumerix | 

Il faudrait effectivement pouvoir bloquer qu'en cas d'abus et non par défaut.

avatar pyrrhos | 

Et pourquoi pas bêtement faire payer l'accès à votre site. Il est bon donc vous aurez des payeurs si le prix n'est pas exagéré. C'est ce que font les journaux et personne ne s'en plaint. Si tout le monde fait cela, il y aura de la casse mais les sites seront bien plus intéressants à lire, en fait comme avec les antipub. Bonne route pour trouver la bonne solution et cela ne sera pas évident.

avatar ludmer67 | 

C'est quoi un lecteur ? Les journaux papier vivent de la publicité et des subventions de l'État. Il y a des commentateurs ici qui agitent un poing vengeur dès que MacG publie un article sur un de ses livres...

avatar pyrrhos | 

Un lecteur n'est pas quelqu'un qui lit les images et regarde les textes; c'est juste le contraire. Quand je lis un journal je ne lis pas les pubs. Ce ui m'aggace surles sites internet (pas Macg) c'est les pop-up imposé, ceux que l'on ne peut pas éviter. Quant aux poings vengeurs, ils se résument souvent à des profiteurs, alors on s'en fout si cela permet au site de rester bon.

avatar sams | 

D'accord sur l'ensemble de l'article et en particulier sur la menace d'un web poubelle dont la seule stratégie est de vous capter du temps de cerveau disponible (ou pas disponible).

Un lecteur disait que la gratuité n'est pas un modéle viable pour le net or rien n'est gratuit, tout est absolument financé d'une manière ou d'une autre. Même le passionné qui rédige une fiche wikipedia pendant ses heures de bureau se fait financé ce temps d’écriture par la boite qui l'emploi.

Le web est (encore) un espace de liberté où l'on va croiser le pire, le bon et l'excellent. L'enjeu est de préserver le bon et l'excellent parmi le pire. En attendant adblock est en mode disable pour macge (et igen !)

avatar lepori | 

Bon.... Suite à ce que j'ai lu je vais garder mon bloquer mais je vais prendre un abonnement chez vous

avatar IRONMAN65 | 

D'un autre côté avec les pubs un site comme MacG perd toute son âme .

avatar Oyoel | 
Vous avez raison : sans les pubs, macG perdra les âmes des personnes qui écrivent sur MacG, et qui seront donc à Pole Emploi.
avatar pariscanal | 

@Oyoel :
Combien avez vous d abonné ?

avatar bambou55 | 

@ Sylvain Trinel

Proche de Steve Jobs ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR