Le MacBook Pro 15 pouces semble avoir du mal à refroidir le Core i9

Nicolas Furno |

Le nouveau MacBook Pro 15 pouces est équipé en option d’un Core i9, un processeur équipé de six cœurs qui tournent de base à 2,9 GHz et qui peuvent monter jusqu’à 4,8 GHz. Des performances impressionnantes sur le papier et qui se retrouvent sur les benchmarks théoriques, mais la théorie ne rejoint pas toujours la réalité.

En tout cas, ce n’est pas le constat qu’a fait le youtubeur Dave Lee en testant l’ordinateur lors d’un rendu graphique. Sur son modèle, le système de refroidissement du Mac ne parvient pas à maintenir le processeur à une bonne température et les performances sont très vite réduites.

Tous les processeurs sont conçus pour adapter leurs performances en fonction de leur température, une sécurité standard pour éviter la surchauffe. Ce phénomène est bien connu et il ne pose aucun problème en soi, comme le rappelle le youtubeur dans sa vidéo. Ce qui ne va pas avec le MacBook Pro 15 pouces dernière génération, c’est que les fréquences sont bridées beaucoup trop vite, avec des performances moyennes à l’arrivée.

Ne parlons même pas de Turbo Boost, cette fonction qui permet d’augmenter la fréquence pendant une période limitée, le processeur n’arrive pas à maintenir sa fréquence de base de 2,9 GHz. Pendant un encodage de vidéo dans Adobe Premiere, le Core i9 se maintient en moyenne autour de 2,2 GHz seulement pour se maintenir à une température acceptable. Et à cette fréquence, il est déjà à 91° environ, ce qui est déjà élevé, la température maximale autorisée par Intel étant de 100°.

Pendant l’encodage d’une vidéo, le processeur du MacBook Pro est à la limite de sa température autorisée et ses fréquences restent presque systématiquement sous la barre des 3 Ghz.

Résultat, non seulement le MacBook Pro est moins rapide qu’il ne devrait l’être en théorie, mais d’après les mesures réalisées par le youtubeur, il est même plus lent que le modèle haut de gamme de 2017 sur le même test. Certes, Premiere n’est pas un logiciel optimisé pour les Mac, mais ce qui compte ici n’est pas tant la performance en soi, que la différence entre les deux Mac.

La cause paraît évidente : le système de refroidissement utilisé par Apple ne suffit pas à maintenir le processeur à une température suffisante pour offrir ses meilleures performances. Il est systématiquement bridé pendant une tâche intensive parce que le processeur est trop chaud ; la preuve, en installant le Mac dans un congélateur1, les performances sont alors bien meilleures. Dans ce cadre, le MacBook Pro retrouve sa première place, devant le modèle de 2017, ce qui est logique étant donné le gain théorique apporté par son processeur.

Le bureau parfait pour le MacBook Pro 15 pouces avec Core i9 ?

Ce premier retour est une mauvaise nouvelle, mais si c’était le seul cas, ce serait le signe d’un exemplaire défectueux, plutôt que d’un problème de conception. Hélas, on trouve d’ores et déjà de nombreux autres témoignages qui vont dans le même sens. Sur YouTube encore, cette comparaison de deux MacBook Pro 15 pouces, celui de 2017 et celui de 2018, avec à chaque fois le meilleur processeur proposé, donc le même Core i9 que dans la précédente vidéo pour le modèle de dernière génération.

Dans ce cas encore, la génération 2017 a fait mieux, notamment lors d’un export avec Final Cut Pro, le logiciel de montage vidéo professionnel d’Apple qui devrait être parfaitement optimisé pour le Mac, contrairement à Premiere. Et comme on peut le constater à l’écran (à partir de 6 min 40), son processeur tourne effectivement moins vite pendant cet export que sur le modèle précédent, ce qui explique l’écart de performances à l’heure des bilans.

Le problème paraît général, même si on ne sait pas encore si c’est un défaut systématique de conception ou bien une série défectueuse. Difficile d’être trop optimiste toutefois, il semble que tous les processeurs hexacœurs Intel de huitième génération posent problème. Avant Apple, d’autres constructeurs de PC portables les ont utilisés et ces performances bridées à cause des températures élevées se retrouvent partout, en particulier pour le Core i9. C’est le cas même dans des ordinateurs plus épais et bien mieux équipés en termes de refroidissement que le MacBook Pro, qui est très fin.

Dans ces conditions, est-ce que l’option Core i9 est un choix judicieux à l’usage ? On manque encore de recul pour répondre à cette question, mais ces premiers résultats ne sont pas très encourageants. Si vous voulez acheter un MacBook Pro 15 pouces de 2018 et que vous hésitez sur la configuration, il est probablement préférable d’attendre un petit peu.


  1. Ce qui est, il faut peut-être le rappeler, une très mauvaise idée. ↩︎

avatar Dodo8 | 

Je l’attendais cette news... ça va encore déclencher des débats debiles qui se basent sur une seule unité.
Alors attendez qu’on ait une vraie confirmation les trolls et autres abrutis svp.

avatar huexley | 

@Dodo8 "Une seule unité"

Tu devrais lire ce fil… A priori ce n'est pas le cas :

https://www.reddit.com/r/apple/comments/8zq5gn/the_core_i9_15_inch_macbo...

avatar Dodo8 | 

@huexley

Ouais je l’ai lu mais sur reddit c’est encore pire qu’ici 🤗

avatar comboss | 

@Dodo8

Garçon si le factuel te fait peur il y a une solution : achète de nouvelles œillères

avatar Dodo8 | 

@comboss

T’as justement rien compris. Je l’attends le factuel, j’ai juste un cerveau assez développé pour ne pas partir sur mes grands chevaux avec un échantillon de 1.

avatar comboss | 

@Dodo8

D'expérience celles et ceux possédant un - je cite - "cerveau développé" n'ont pas besoin de le mentionner. Tu es par conséquent très très drôle comme garçon :)

Je te prie donc de conserver ton air condescendant : en effet, reprenant tes propos je suis désolé de t'apprendre que "un échantillon de 1" c'est factuel.. nous ne sommes pas encore dans la Matrix bb, donc même si ce n'est qu' 1, c'est bien réel... cœur sur toi et ta légendaire intelligence ❤️

avatar TrollMan06 | 

@comboss

+1.

avatar mightysmurf | 

@Dodo8

Il est aussi possible de débattre sereinement😉 Mais il est vrai qu’à ce niveau de prix cela crée des frustrations compréhensibles si le produit n’est pas à la hauteur. C’est pour ça que l’article recommande d’attendre afin d’avoir plus d’infos 😊.

avatar fte | 

@mightysmurf

"le produit n’est pas à la hauteur."

Le produit est à la hauteur !

Mais c’est un ultrabook avec des contraintes d’ultrabook.

avatar Dimemas | 

un ultrabook ... ahahahahahahah
C'est un 15 pouces mais un ultrabook

En fait, vous cherchez toujours des excuses là où il n'y en a pas.

Désolé mais à ce prix, ce n'est pas un produit à la hauteur

avatar fte | 

@Dimemas

"C'est un 15 pouces mais un ultrabook"

Et ? Le poids et la finesse, ça donne quoi ? Oui, ça donne ultrabook.

"En fait, vous cherchez toujours des excuses là où il n'y en a pas."

Pas du tout. Je suis plus connu pour bâcher Apple ici, et on me qualifie régulièrement de haineux. J’en suis très fier.

Ça reste une machine ultra-fine et ultra-haut-de-gamme. C’est un ultrabook fantastique.

"Désolé mais à ce prix, ce n'est pas un produit à la hauteur"

Le prix n’a rien à voir. Si le produit n’a pas, pour vous, la valeur correspondant au prix demandé, c’est votre jugement uniquement.

avatar Dimemas | 

mais n'importe quoi !
un ultrabook c'est surtout l'ultraportabilité, avec un minimum de connectique et de périphériques....
c'est le macbook air ou le macbook retina

le poids et la finesse ne sont pas un argument pour en faire un ultrabook sinon presque tous les portables y compris windows sont des ultrabook alors ?

après pas de souci sur le fait de bacher apple, je suis pas d'accord avec leur ligne directrice depuis 2 ans....

avatar wsalado | 

@fte

Non fte, plutôt d’accord en général avec toi, mais là je pense qu’on ne peut pas parler d’ultrabook avec le 15 pouces, oui je te l’accorde l’amincissement de la machine l’assimile à cette gamme mais pas l’usage final ! Or c’est cet usage qui fait le cahier des charges ... pour mémoire: https://www.nextinpact.com/news/64913-intel-ultrabook-recommandations-ul...

C’est pas nouveau, ok, mais c’est juste pour illustrer que les MacBook Pro sont d’abord des portables « Avant » de devenir (à mauvais escient) des chimères de portables et d’ultra portables...

Personnes ne s’y retrouve la dedans : ni les pros ni ceux qui veulent un outil polyvalent et ultra compact ! Un mélange des genres qui a ses limites.

avatar occam | 

@Dimemas

"vous cherchez toujours des excuses là où il n'y en a pas"

S’il y a un contributeur sur ce site qui ne cherche jamais d’excuse à Apple — ou à qui que ce soit d’autre — c’est bien @fte.

Au contraire, il est l’un des plus critiques, mais veillant à fonder ses critiques de façon aussi factuelle que possible. Et critique, il l’est au sens premier du terme : avec discernement, sachant faire la part des choses.

Je ne prends que rarement parti de cette manière, les rixes étant ce qu’elles sont, mais ce que vous venez d’écrire est injuste et surtout infondé. On peut émettre une telle opinion à l’emporte-pièce ; on ne pleut plus l’affirmer en connaissance de cause, en étant de bonne foi.

avatar wsalado | 

@Dimemas

Bien d’accord ! C’est pôôô un ultrabook ! 😡

avatar wsalado | 

@fte

Bonjour, ce n’est pas un ultrabook au sens exact de la définition (Intel)!
Même si Apple les a considérablement amincis (à tord dans ce cas là), le 15 pouces n’entrent pas dans cette catégorie. D’abord parce que l’écran est plus grand et que l’usage sous-entend des besoins « pros »: mémoire >16, ports rapides, processeurs dernières générations, un usage en station d’accueil etc...
Le MacBook Air est la parfaite illustration d’un ultrabook, idem pour le MacBook 12, mais pas le MacBook Pro. C’est là où le bas blesse, sortir de telles configurations avec si peu de place dans le châssis c’est défier les lois élémentaires de la physique et autres spécialités !
Moi aussi j’ai envie d’y croire et je suis baba devant une telle machine... mais ce résultat ne me surprend pas. Apple a déjà essuyé des plâtre avec les MacBook 12 qui fonctionnent mieux sur un pain de glace... là il s’agit d’une machine à usage pro. Installée en station de travail, c’est un comble de ne pas profiter de sa configuration faute de refroidissement, les quelques mm gagnés semblent bien dérisoire par rapport à la perte de performance...

Attendons la suite des tests, la même utilisation sur Mojave (optimisation ?)... qu’en pensez-vous ?

avatar Un Type Vrai | 

L'utrabook chez Apple c'est le macbook... Il y a aussi un ancien ultrabook le macbook Air.
On pourrait s'attendre à ce qu'Apple fasse un portable sérieux avec le macbook PRO...
(C'est pas moi qui l'ai nommé pro, c'est bien Apple...)

avatar tchit | 

@Dodo8

C’est toi le débat debile...

avatar kazede | 

@Dodo8

Du coup, si tu pouvais faire de même avant d’évoquer les trolls et les abrutis dont on a pas encore vu la couleur...

A moins d’une défaillance du processeur, ce serait étonnant que ce constat ne soit pas généralisé. On est pas dans le degré d’ajustement. Meme si c’est confirmé, ils ont probablement des marges de manœuvre : vitesse des ventilos, revue de la limite de température à la hausse (avec accord Intel), etc.

avatar fte | 

@Dodo8

Une seule unité ? Les MBP 2013 déjà réduisent leurs perfs à cause de la surchauffe ou les premiers MacBook Air, et tous les modèles depuis. Ce n’est juste que peu visible sur macOS, comme c’est peu visible sur iOS, parce qu’Apple ne montre pas ces informations.

Ça n’a rien d’exceptionnel ni de nouveau.

D’ailleurs, un large nombre d’ultrabooks Windows sont dans ce cas également. C’est lié à la forme de la machine pour beaucoup... pas de miracle.

Si l’iMac Pro a des Xeon sous-cadencés par rapport aux modèles de série, c’est pour quelle raison tu penses ?

avatar Dodo8 | 

@fte

Et bien étrangement les modèles de comparaison les plus proches (les 2017 et 2016) ne throttle pas.

avatar fte | 

@Dodo8

A pleine charge sur une durée assez longue, si. Le boîtier alu fait tampon thermique, il faut un peu de temps pour qu’il accumule de la chaleur. Mais la dissipation n’est pas suffisante globalement.

Avec un soft pour contrôler les ventilos on peut éliminer le "problème". Ça fait du bruit par contre.

Apple a fait un compromis judicieux je pense. Mais un compromis.

avatar oomu | 

"Et bien étrangement les modèles de comparaison les plus proches (les 2017 et 2016) ne throttle pas."

si, bien sur qu'ils sous-cadencent régulièrement pour refroidir. Ils n'ont pas d'autre choix.

Ici, je lirai plutôt une déception du "i9", qui est un nom commercial trompeur sur ce qui est réellement possible en cpu et en boitier fin comme un portable Apple.

avatar fte | 

@oomu

"si, bien sur qu'ils sous-cadencent régulièrement pour refroidir. Ils n'ont pas d'autre choix."

C’est amusant, ces gens qui découvrent un phénomène que Apple n’expose nulle part et qui imaginent que c’est tout nouveau chez la pomme, que c’était réservé aux wintels avant... alors que le matériel est fondamentalement identique.

avatar Dimemas | 

@dodo8 :
tu as raison, fais dodo et rêve du monde merveilleux d'apple. Tu verras, c'est comme dans "the good place" !

Franchement tu fais pitié...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR