Performances : les nouveaux MacBook Pro creusent l’écart

Nicolas Furno |

Les nouveaux MacBook Pro embarquent des processeurs Intel de dernière génération et la famille Coffee Lake se distingue de ses prédécesseurs par un plus grand nombre de cœurs. Sur les 15 pouces, on passe de quatre cœurs à six, et sur les 13 pouces, de deux à quatre cœurs. Cela veut dire que les performances multi-core seront mécaniquement en hausse, ce que montrent bien les premières mesures réalisées avec Geekbench. Pour les 15 pouces, on passe d’une moyenne de 15 000 points sur la génération 2017 à un score qui tourne autour de 21 000 sur la nouvelle génération.

C’est encore plus spectaculaire pour les 13 pouces, qui restaient sous la barre des 10 000 points pour la génération 2017 et qui dépassent les 16 000 points sur la nouvelle gamme. Un résultat logique, puisque ce test exploite tous les cœurs pour des tâches en parallèle et les « petits » MacBook Pro voient le nombre de cœurs doubler d’une génération sur l’autre.

Néanmoins, les gains effectués par cette génération ne sont pas liés uniquement à la multiplication des cœurs. Geekbench mesure aussi les performances d’un seul cœur à la fois et c’est un test encore plus important, car c’est l’usage le plus fréquent au quotidien. Du côté des 15 pouces, les progrès sont moins spectaculaires, mais tout aussi nets, avec le moins rapide des trois configurations 2018 qui a un meilleur score que le plus rapide des 2017. À titre de comparaison, le modèle haut de gamme avec un score de 5317 points fait mieux que le meilleur iMac Pro du moment.

Pour le 13 pouces, les progrès sont moins nets, même si l’option Core i7 à 2,7 GHz passe la barre des 5 000 points. L’entrée de gamme de la génération 2018, équipée d’un Core i5 à 2,3 GHz, fait légèrement moins bien sur ce test de performances brutes que l’option la plus puissante de 2017. Néanmoins, on peut noter que les MacBook Pro 13 pouces de 2018 sont à la hauteur des 15 pouces de 2017 en termes de performance, ce qui est une excellente nouvelle pour tous ceux qui veulent voyager léger.

La différence entre les deux tailles d’écran en matière de performances s’explique aussi par la mémoire vive. Alors que les 13 pouces utilisent toujours de la DDR3, les 15 pouces optent pour de la DDR4 plus rapide, ce qui permet à ces modèles de faire mieux, toutes choses égales par ailleurs.

Geekbench sert aussi à mesurer les performances de la puce graphique et sur les 15 pouces, on peut compter sur des gains de l’ordre de 30 % d’une génération à l’autre. Ces améliorations s’expliquent essentiellement par la légère fréquence en hausse pour la puce graphique. Point important sur la génération 2018, la Radeon Pro 555X et la 560X disposent toutes deux de 4 Go de mémoire dédiée. Les deux facteurs combinés permettent à l’actuelle carte d’entrée de gamme de faire mieux que l’ancienne option haut de gamme.

Le créateur de Geekbench présente ces chiffres en indiquant qu’ils sont probablement inférieurs à la réalité, puisque macOS consomme beaucoup de puissance pendant quelques heures, le temps notamment d’indexer le SSD pour Spotlight ou encore de traiter les photos. Il s’attend à des scores encore améliorés dans les prochains jours, mais ces premiers résultats sont déjà excellents.

En prenant un petit peu de recul, cette génération est la première à creuser autant l’écart avec la précédente depuis 2011, en tout cas en termes de puissance processeur. Les mises à jour précédentes se contentaient en général de petits gains, mais cette fois il y a un vrai avantage à passer au nouveau modèle.

Les performances du SSD laissent la concurrence sur place

Les MacBook Pro de 2018 reprennent aussi la puce ARM Apple T2 pour gérer leur sécurité et une partie de leurs fonctions. Comme sur l’iMac Pro, c’est notamment elle qui gère les SSD et qui permet d’améliorer les débits en lecture et écriture. Les générations précédentes étaient déjà très rapides, les modèles de 2017 ont dépassé les 3 Go/s en lecture, mais on s’attend à de meilleurs résultats encore cette année.

En attendant nos mesures et nos tests, le site Laptop Mag a comparé le 13 pouces à plusieurs PC portables concurrents et le site annonce que c’est le SSD le plus rapide jamais utilisé dans un ordinateur portable. En se basant sur une copie de fichiers, le MacBook Pro a dépassé les 2,5 Go/s, alors que le meilleur PC en face n’atteint même pas les 400 Mo/s sur le même test.

Laptop Mag suggère que la comparaison pourrait être boiteuse, puisqu’elle a été réalisée sur macOS d’une part, et Windows d’autre part et qu’APFS, le système de fichiers d’Apple, peut fausser les résultats. Néanmoins, cela n’enlève rien aux très bonnes performances du SSD utilisé par Apple et aux « médiocres » performances des ordinateurs concurrents. Tout est relatif bien sûr et les vitesses mesurées restent très correctes pour un usage simple, mais elles sont loin de ce que les Mac peuvent offrir à leurs utilisateurs.

Dans le lot, Apple est le seul à utiliser des SSD NVMe extrêmement rapides, les autres se contentent de SSD plus traditionnels reliés en SATA. Ces modèles sont nettement plus chers (185 € pour une barrette de 1 To en SATA, 345 € pour la même capacité en NVMe) mais les performances sont à la hauteur du prix demandé. Cela se voit autant sur le papier qu’à l’usage et les MacBook Pro sont logiquement loin devant les modèles concurrents.

avatar Clément34000 | 

Rien d’étonnant, puis vu la plage de prix que couvrent tous les modèles dispo, ils ont intérêts de très bien tourner lol

avatar Nathalex | 

Les deux i7 sont à près indiscernables sur les 15 pouces, en somme... ça ne facilite pas le choix entre les deux modèles....

avatar Jo44 | 

Une erreur dans votre tableau sur l’ecriture SSD, vous avez noté 2,5mo alors que plus haut c’est 2,5Go

avatar Nicolas Furno | 

@ Jo44

C'est le tableau de Laptop Mag et c'est une notation américaine. La virgule distingue sert en fait de séparateur de milliers, c'est le point qui est équivalent à notre virgule.

Donc en fait, c'est 2 549 Mo/s, soit en gros 2,5 Go/s.

avatar ideclik | 

Je suis surpris du faible écart de performance entre le i7 et le i9 (+340€ quand même)

avatar MacGyver | 

si le "simple" macbook pouvait gagner un peu de puissance et avoir le nouveau clavier, ca me plairait bien come machine de voyage.

avatar SebKyz | 

@MacGyver

Perso j’ai peur que 12“ fassent un peu petit même en voyage ou poir une utilisation quotidienne.

avatar MacGyver | 

non, ca equivaut presque aux anciens 13"(que j'ai)

avatar pocketalex | 

Macbook Air 13" : 1440x900px en espace de travail
Macbook Pro 13" : 1440x900px en espace de travail par défaut (avec possibilité de monter à 1680x1050)
Macbook 12" : 1280x800px en espace de travail par défaut (avec possibilité de monter à 1440x900)

Pour ma part, j'ai du 1440x900 sur mon MB12" et c'est parfait

Là ou ça devient vraiment petit et parfois gênant, il faut que je me rapproche de l'écran, c'est quand je pilote mon iMac Pro. Là, mon Macbook 12" affiche du 2560x1440, et sur 12 puces, c'est TRES petit 😂

avatar armandgz123 | 

@SebKyz

Je l’avais il y a un an et au bout de 6 mois, je le trouvais toujours trop petit pour un PC... en plus le manque de puissance ce faisait ressentir chez moi (quand je le branche à un écran externe)

avatar Matlouf | 

Ils ne sont pas encore disponibles sur le refurb ?

avatar Dodo8 | 

@Matlouf

Pas avant quelques mois

avatar iNup | 

Ce sera peut être l’année du renouvellement pour moi et mon MBP mi-2012 réactualisé avec Ssd et RAM crucial, mais tous ces adaptateurs qui seront nécessaires .. en station fixe à la maison j’ai écran externe HDMI, clavier souris usb, ethernet que j’utilise encore.. c’est tout ça qui freine un peu un rachat !

avatar pocketalex | 

@iNup

ou juste un hub à 30€ ... et tu branches TOUT dessus

avatar pat3 | 

@iNup

"en station fixe à la maison j’ai écran externe HDMI, clavier souris usb, ethernet que j’utilise encore.. c’est tout ça qui freine un peu un rachat !"

T’es bon pour ajouter une station d’accueil. C’est ce à quoi je songe quand je me serais décidé à remplacer mon MacBook Pro... 2011.

avatar pocketalex | 

vous avez une drôle de façon d'aborder les problèmes vous. Ou du moins les priorités

Nouvelle machine, CPU plus puissant, CG plus véloce, SSD qui déboite, TB3 à 40Gb ...

"... je sais pas ... il faudra que je connecte mon USB et mon Ethernet à un hub USB-C ... du coup je me tâte pour acheter"

euh ....

avatar Thiberte | 

Et donc pour le 13 pouces, pas d’amélioration considérable concernant la puce graphique ?

avatar mistervannes | 

@Thiberte

Je suis intéressé par cette information également, mais je n’ai pas encore trouvé de test représentatif 😕

avatar melaure | 

Oui c'est Laptop Mag en effet. Ma remarque s'adresse donc à eux ...

avatar Thiberte | 

Je pense que tant que ça restera une puce et non une carte dédiée, ce sera limité...

avatar oomu | 

sigh que j'aimerais avoir un mac avec ces performances en stockage. ça serait tellement agréable :)

avatar byte_order | 

Tester la performance d'un périphérique de stockage en faisant des copies de fichiers sur le même volume qui supporte les hard links, c'est une jolie idée...

avatar BeePotato | 

@byte_order : « Tester la performance d'un périphérique de stockage en faisant des copies de fichiers sur le même volume qui supporte les hard links, c'est une jolie idée... »

D’une part, le système de clonage de fichiers d’APFS ne repose pas sur les hard links (qui sont déjà supportés par HFS+, soit dit en passant).
D’autre part, le résultat du test de copie ne permet pas vraiment de déterminer si le testeur de Laptop Mag a vraiment fait une copie de données ou juste un clone instantané — il a travaillé avec une quantité de données bien trop faible pour qu’on puisse trancher.
Sa remarque montre juste qu’il ne maîtrise pas bien le sujet dont il parle, ce dont on se doutait déjà en voyant qu’il n’avait trouvé aucun portable PC à SSD NVMe pour le comparer avec ce MacBook Pro.

avatar pocketalex | 

@BeePotato

alors là, un gros +1

sur d'autres sites traitant du Mac, dont je tairai le nom ici mais fortement orienté "bidouille", l'auteur a repris le même tableau et il a aussi oublier de relever que cette sélection de laptops n'est PAS représentative, dans la mesure où il y a nombre de laptops équipés en nVme rapide dans le commerce, et flirtant avec les 2.5/3 Go/s. Donc déja grosse erreur, mais en plus il se permet de démontrer par A+B que le nVme est "inutile" car il ne sert à rien pour la majorité des utilisateurs

Alors déja c'est faux, dans la mesure ou le nVme accélère TOUT. Mais TOUT.
- le swap de la RAM, donc lu'itlisation globale de la machine. Et c'est vérifié depuis belle lurette, et c'est entre autre ce qui explique le grand confort d'utilisation du MB12", mais cela se ressent sur toutes les gammes.
- le lancement de l'OS et des apps
- l'ouverture des fichiers bien sur, presque le plus important, surtout si l'on travaille régulièrement sur de gros fichiers ... ce qui est le quotidien des utilisateurs de gammes Pro (sinon achetez un Macbook Air)
- l'enregistrement des fichiers, les exports, les rendus
- la gestion du cache des apps. After Effect, Première, FCP, etc, toutes génèrent de grosses quantité de cache, un nVme change RADICALEMENT la donne à l'usage

Et en plus, on parle des gammes "pro", on parle de machines destinées à des graphistes, musiciens, motion designer, monteurs, post prod, etc, donc des gammes destinées à des utilisateurs exigeants, et dont le nVme change radicalement la donne

Mais non, lui, il explique que c'est des composants inutiles qui n'ont qu'un seul but : faire payer plus cher.

Pas crédible 2 min, et à la tête d'un éditorial parlant du Mac...

avatar BeePotato | 

@ pocketalex : Oui, moi aussi j’ai trouvé bien peu sérieux cet article auquel tu fais référence.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR