En cas de gros plantage, il faudra un deuxième Mac pour restaurer un iMac Pro

Mickaël Bazoge |

L'iMac Pro a beau être une bête de compétition, il n'est pas infaillible. En cas de gros plantage (pendant une mise à jour de macOS par exemple), il pourra être utile de le restaurer, mais le processus est bien plus lourd que l'opération semblable sur un Mac standard. La FAQ d'Apple Configurator donne la méthode à suivre.

Image ArsTechnica. Cliquer pour agrandir

Pour restaurer un iMac Pro, il faut avoir à disposition un deuxième Mac à côté. L'opération nécessite en effet de relier le tout-en-un à une seconde machine avec un câble Thunderbolt ou avec un câble USB-A/USB-C vers USB-C (comme celui-ci à 25 €). Attention, ce câble doit être en mesure de supporter à la fois le transfert de données et d'énergie.

Le Mac de secours doit fonctionner sous High Sierra, avec Apple Configurator 2 dessus (la version 2.6). Après avoir éteint l'iMac Pro, l'opération consiste à brancher le câble sur le port Thunderbolt le plus près du port Ethernet, de maintenir le bouton d'allumage, de brancher l'ordinateur au courant, et de laisser appuyé le bouton d'allumage durant 3 secondes.

Le processus de restauration se déroule sur le deuxième Mac, via Apple Configurator donc. Il s'agit en fait de restaurer iBridge, le logiciel de la puce T2 qui contrôle, entre autres, le démarrage, les fonctions de sécurité de l'iMac Pro ainsi que son SSD.

Cliquer pour agrandir

L'opération est similaire au mode de restauration DFU d'un iPhone ou d'un iPad. Et ravale la puce Xeon au rang de coprocesseur… Toutefois, pour rassurer les plus inquiets, les fonctions de restauration système classiques restent disponibles dans les cas moins extrêmes. Ce mode « DFU » avec un autre Mac n'est nécessaire qu'en cas de circonstances exceptionnelles.

Tags
avatar frankm | 

What?

avatar ovea | 

@frankm

Un iPhone dans le'ïCloud'suffit pour identifier le'ïMac' qui rechigne à se voir lui-même après le crash test : taper de sus n'amplifiera pas le problème, si juste le wifi entre les deux fait l'affaire … sinon quoi ?
iMac Pro totalement agnostique à la réanimation, sans souvenirs de son nom.
identité ou passeport pire quanta du traca administratif, en l'absence de jus de pomme.
Alors, iPro ou la truite ? :-D
Au cas où un bon gilet de sauvetages vous sauve la vie, fou fête quoi !?!?

avatar marc_os | 

@tous
ATTENTION ! Article MENSONGER.
Le titre devrait être quelque chose comme :
En cas de plantage exceptionnel pendant la mise à jour, un deuxième Mac permettra désormais de restaurer un iMac Pro
Rechercher les commentaires de funnoam et de r e m y pour plus de détails et connaître la vérité.

avatar C1rc3@0rc | 

@ marc_os

Non, l'article decrit la realité et le titre que tu propose est lui un mensonge!!!

Meme si cela te heurte, la sequence de démarrage et le controle des composants materiels et logiciels changent totalement, et la reinitialisation du Mac devient aussi rigide et compliquée qu'avec iOS. Si ce systeme d'aministration peut etre justifiable pour un device qui est un peripheriquedu Mac, infeoder la restauration d'un Mac a un autre est une strategie politique evidente.

L'iMac Pro repose sur 2 OS, dont celui du T2 qui controle le lancement de MacOS et l'utilisation du x86 et du SSD.
Et cela se rajoute a toutes les contraintes apparues ou qui ont empiré avec MacOS High Sierra et son APFS.
Il faut donc bien comprendre qu'on a plus un simple BIOS ou EFI, qui peut etre flashé exceptionnellement, mais au contraire un OS complet qui conditionne la possibilité de démarrage de la machine, son utilisation, sa duree de vie, et qui va recevoir des mise a jours comme un appareil iOS. C'est plus fragile et susceptible d'embarquer des failles que l'EFI (faut se rappeler que deja MS avait conçu sa version de l'EFI pour empecher de lancer un autre OS que Windows - ou du moins un OS non autorisé...)

La note technique d'Apple parle de "certaines circonstances" de survenue qui conduisent a devoir reinitialiser l'iMac Pro...dont le probleme durant la mise a jour !
Ça indique bien qu'il y a plusieurs cas et causes possibles a cette situation et le plantage durant la MAJ n'est qu'un cas parmi d'autres!

Et c'est sans parler du chiffrement du SSD qui migre du controleur du SSD ou du gestionnaire de fichier vers le T2... avec tout ce que ça implique derrière!

De plus si tu comptes la frequences des mise a jour et de celles qui concernent le firmware, rien qu'a l'heure actuelle ça en fait des occasions de corruption.
Et la on va avoir un doublement des MAJ: une par OS... donc 2 fois plus de risques a chaque fois.

Pour rappel, il y a encore peu de temps, on pouvait booter un Mac directement sur une cle USB ou un disque Firewire ou Thunderbold, reinitialiser totalement la machine et la reinstaller puis restaurer depuis le backup...
On pouvait meme cloner un Mac a l'identique (pour remplacer une machine morte ou deployer sur un parc entier)

C'est fini: la machine avec son soft deviennent uniques, et doublement controlés, signés, serialisés, verrouillé: T2 + cloud. Ce verrouillage est mis en place progressivement, mais toutes les briques sont maintenant presentes, et Apple va pouvoir les activer en "poussant" des mise-a-jour pernicieuses.

Tout devient de plus en plus compliqué et necessite des outils de plus en plus complexes, pire que chez MS... On va la quand même plus loin que les disquettes sérialisées d'installation de Windows!

avatar DarthThauron | 

@C1rc3@0rc

Totalement de.accord. C'est exactement ce que je pense quant aux processeurs Tx... Apple fera à sa guise quant à ce qu'elle autorise ou non sur un mac... Bref Apple réinvente 1984, façon Orwellienne, neo Big Brother... Le prêt à (sur)consommer, prêt à penser, prêt à utiliser, prêt à jeter, façon Apple...

avatar tsarsmirnoff | 

Ceci...est une révolution 😅

avatar r e m y | 

Ok donc il vaut mieux acheter les iMac pro par 2 au minimum... on ne sait jamais! 😜
Plus sérieusement... c'est quand même un peu fort qu'on ne puisse plus se contenter d'un disque de sauvegarde TimeMachine ou d'un clone ou d'utiliser les différents modes de restauration par Internet!!!

Sans un 2ème Mac récent sous la main (un Macbookpro touchbar par exemple), en cas de plantage t'es vraiment dans la panade!

avatar loupsolitaire97 | 

@r e m y

C’est toujours mieux d’avoir 2 câble lightning, 1 au boulot, 1 à la maison, donc oui par 2 minimum !

avatar C1rc3@0rc | 

@r e m y

Bah ça veut dire que si c'est similaire au mode restauration DFU des ibidule, on va pouvoir se lancer dans le jailbreak de Mac ;)

Et puis Apple a eu une tres bonne idée: le client doit dans tous les cas acheter N+1 Mac que ce dont il a besoin, apres la maitrise de l'obsolescence programmée et le marketing du novatisme, c'est un coup de genie commercial. ;)

Et puis c'est vrai qu'en terme de securité ça devient une tour d'ivoire le Mac... si on rajoute une future biometrie a la chose (pas le genre qui laisse un sosie passer, un truc qui tient la route, genre empreinte digitale avec le reseau veineux sous-cutanée) impossible a hacker en local la machine... a moins que la machine donne le mot de passe en indice de log, il faudra utiliser une faille réseau, et la on sera bien content d'avoir le mode "administration" du Xeon qui passe sous les radars (l'OS)... ;)

Sinon, c'est sérieux et historique: Apple vient d'annoncer par la que le hackintosh est ce coup-ci bien mort: s'il faut un Mac pour restaurer un Mac... voila!
Quand on sait a quel niveau le hackintosh est utilisé dans le monde pro et ou des revendeurs officiels se sont lancés dans la commercialisation de hackintosh... on comprend cette hostilité de la part d'Apple.

Ah oui, et sinon, APFS et Timemachine... ça sert a quoi au juste maintenant? ;)

Bon aller, faut reconnaître qu'Apple est capable d'innover "his ass!"...
Quoique j'avais bien vu des trucs du genre sur les ordinosaures (je me souviens avoir étudié un monstre de chez Olivetti datant des annees 70/80 )!

Ah la fin d’année est chargée pour Apple, on se demande bien ce qu'ils vont pouvoir trouver pour faire mieux pour le le 1er avril...

Bon sinon, sérieusement, Apple vient de montrer que cette machine est faite pour personne et surtout pas les pro.

Hier j’écrivais un commentaire ou je disais qu'un pro s’intéresse a l’évolutivité d'une machine en fonction de sa stratégie d'amortissement (donc on se fout un peu que la machine soit pas bidouillable dans ce cas), et que de toute façon ce qui comptait c'etait d'avoir l'outil adapté qui fonctionne quand il en a besoin...

La, c'est juste la garantie que lorsque le Mac va tomber en rade, ça va être très lourd de dépanner, donc même avec un contrat onéreux avec un prestataire de maintenance agréé+certifié Apple, ça va en dissuader beaucoup...

avatar tilho | 

L'article prête à confusion, mais on parle ici de restaurer le iBridge, un firmware que tu as probablement très très peu de chance de corrompre, contrairement à ton volume système qui est en permanence en lecture/écriture.

On ne parle pas d'une restauration du système, qui pourra toujours se faire en recovery avec une Time Machine ou un clone, sans besoin d'une autre machine.

avatar iBenou | 

@r e m y

Si, on peut, il faut lire l’article... et comprendre le sensationnalisme lamentable du titre...

avatar 06antoine | 

Pas de problème j ai toujours 1 iMac Pro de secours dans ma cave

avatar Steve Molle | 

"Il faudra un deuxième Mac pour restaurer un iMac Pro"

LOL

avatar jeantro | 

@Steve Molle

czdzz

avatar melaure | 

@Steve Molle

Apple c'était l'informatique facile ...

avatar Madalvée | 

Oui mais il en faut un troisième si le deuxième tombe en rade…

A l'heure du cloud, on ne pourait pas utiliser un appareil iOS ?

avatar reborn | 

On parle de mise à jour du « firmware », je pensais qu’un deuxième mac était forcement nécessaire pour restaurer macOS

avatar bobdu87 | 

Le progrès qu'ils disent...

avatar arowbase | 

😑 S-E-R-I-E-U-S-E-M-E-N-T ?

avatar StéphaneCF | 

C'est n'importe quoi !
Je suis aussi agacé par Apple aujourd'hui que je l'étais il y a 20 ans (j'étais à 2 doigts d'acheter un Dell et ils ont sorti le powermac G3 que j'ai acheté). Ils sont dans une mauvaise passe avec les touch bar, cette puce stupide… des gadgets qui rendent la vie impossible alors que leur savoir faire est justement des choses simples qui marchent. Qu'ils gardent leur iMac pro, je préfère un hackintosh et s'ils leur vient à l'idée de les bloquer je changerai pour autre chose. Il y a des limites !

avatar fabricepsb71 | 

@StéphaneCF

"alors que leur savoir faire est justement des choses simples qui marchent"

ça fait bien longtemps qu'Apple n'a plus l'ADN de la simplicité en elle. Cette boite a muté depuis longtemps.

avatar C1rc3@0rc | 

«ça fait bien longtemps qu'Apple n'a plus l'ADN de la simplicité en elle. Cette boite a muté depuis longtemps.»

Effet Tchernobyl ?

Apple demontre de plus en plus 2 choses:
- tout est bon pour renforcer la captivité du client et le forcer a adopter des cycles qui satisfont les actionnaires d'Apple
- le marketing de vente et les stratégies monopolistiques sont de plus en plus importantes...

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

« Apple demontre de plus en plus 2 choses:
- tout est bon pour renforcer la captivité du client et le forcer a adopter des cycles qui satisfont les actionnaires d'Apple
- le marketing de vente et les stratégies monopolistiques sont de plus en plus importantes... »

Ces 2 points sont applicables à toutes les entreprises qui fonctionnent sur un système d’actionnariat (salarié ou financier).
Ce n’est pas propre à Apple et tu enfonces des portes ouvertes

avatar ovea | 

@StéphaneCF

Il n'y a pas de limite !
Tout n'est que quantas.

C'est pour éviter que la machine puisse se répliquer si elle en devient capable … et seule la pomme a droit sur le pépin lors de cet avénement heureux … mais pis vous.

avatar malcolmZ07 | 

@StéphaneCF
Relisez la News ....

Pages

CONNEXION UTILISATEUR