MacBook Pro : Intel limite Apple (sur la quantité de RAM)

Nicolas Furno |

Aucun Mac portable à l’heure actuelle ne propose plus de 16 Go de mémoire vive, pas même le MacBook Pro 15 pouces toutes options vendu 5000 € n’en propose plus. Et ce n’est pas nouveau : cette limite à 16 Go est présente chez Apple depuis les premiers MacBook Pro Retina de 2012. Mais on peut remonter plus loin : tous les MacBook Pro sortis en 2011 étaient vendus au mieux avec 8 Go, mais ils acceptent au maximum 16 Go de mémoire vive.

Pourquoi est-on encore limité à 16 Go ?

Comment expliquer que l’on soit bloqué à 16 Go depuis si longtemps ? À l’échelle de l’informatique, ne pas dépasser une limite près de six ans est anormal, même s’il faut souligner que la fréquence de la mémoire vive a progressé dans l’intervalle. Néanmoins, certains domaines particulièrement exigeants ont besoin de davantage de RAM, comme le montage vidéo en 4K ou bien encore le rendu 3D, pour ne prendre que deux exemples.

Après l’annonce des nouveaux MacBook Pro, quelques voix se sont élevées pour réclamer une option à 32 Go et Apple a répondu que ce n’était pas possible pour économiser la batterie. Fidèle à ses habitudes, le constructeur n’a pas donné beaucoup d’informations techniques, mais on sait aujourd’hui que le responsable dans l’histoire est en partie à chercher du côté d’Intel.

Dans tous ses MacBook, Apple utilise des processeurs Intel Skylake, une architecture qui est arrivée en retard et qui n’a vraiment été disponible que cette année. En théorie, le fondeur aurait déjà du sortir leurs successeurs, des processeurs Kaby Lake, mais il faudra attendre l’année prochaine pour les voir sur le marché. Entre ces deux générations, il y a de nombreuses différences comme toujours, mais celle qui nous intéresse en l’occurrence concerne la RAM.

Sur un ordinateur de bureau, la DDR4 est obligatoire pour Skylake. C’est une toute autre histoire sur un ordinateur portable, où la LPDDR3 est la seule prise en charge.
Sur un ordinateur de bureau, la DDR4 est obligatoire pour Skylake. C’est une toute autre histoire sur un ordinateur portable, où la LPDDR3 est la seule prise en charge.

Skylake, comme plusieurs architectures Intel déjà, est compatible uniquement avec la LPDDR3, un format de mémoire vive particulièrement économe en énergie, ou la DDR4, un format pensé pour les ordinateurs fixes. Kaby Lake sera la première génération compatible avec la LPDDR4, une nouvelle norme capable de monter au-delà de 16 Go tout en consommant encore moins d’énergie que la LPDDR3. Rien n’est simple chez Intel néanmoins, et cette compatibilité ne sera pas totale avant la génération suivante, Cannon Lake, attendue à l’origine pour 2017, mais qui n’arriverait pas avant 2018.

Dans le détail, les processeurs de la gamme U utilisés par le MacBook Pro 13 pouces devraient sortir en début d’année prochaine et ils seront compatibles avec la LPDDR4. Ceux de la gamme H, utilisée par les MacBook Pro 15 pouces, ne sortiraient pas avant la fin de 2017 et ils ne seraient pas compatibles avec cette norme, au moins pas dans un premier temps.

Apple attend ainsi Intel pour dépasser cette limite et passer à 32 Go de mémoire vive, probablement en option. Notons que le constructeur aurait pu opter pour de la DDR4, puisqu’elle est compatible avec les processeurs Skylake. Mieux, elle consomme aussi peu d’énergie que la LPDDR3, l’impact sur l’autonomie aurait probablement été limité. Pourquoi Apple ne l’a pas fait ? Il aurait fallu revoir entièrement la conception des MacBook Pro et revenir à des barrettes de RAM nettement plus grosses que les puces de LPDDR soudées directement à la carte-mère.

Quand bien même la DDR4 consommerait davantage en usage réel que la LPDDR3 utilisée dans les Mac qui viennent d’être présentés, on pourrait arguer qu’Apple aurait pu éviter d’affiner les machines pour augmenter la taille de la batterie et préserver l’autonomie. C’est vrai, mais ce n’est pas ainsi que fonctionne le constructeur, la finesse étant un objectif prioritaire. De la même manière, Apple aurait pu réduire l’autonomie de ses MacBook Pro en échange, mais ce n’est pas non plus ainsi que l’entreprise fonctionne. Toute la gamme affiche dix heures d’autonomie en usage courant et c’était certainement un objectif a priori.

Un nouveau MacBook Pro 13 pouces au-dessus d’un ancien modèle. Si Apple peut affiner ses produits, elle le fera.
Un nouveau MacBook Pro 13 pouces au-dessus d’un ancien modèle. Si Apple peut affiner ses produits, elle le fera.

« Intel ne produit pas les puces qu’Apple veut. »

Même si les nouveaux MacBook Pro sont toujours limités à 16 Go de mémoire vive, leur SSD est plus rapide et atteint de nouveaux sommets. Plus de 3 Go/s en lecture et plus de 2 Go/s en écriture : ces vitesses exceptionnelles compensent largement la dotation en RAM. Même si l’ordinateur doit utiliser un cache, ce dernier sera généré et lu si rapidement que la différence sera sans doute imperceptible dans la majorité des cas.

Pour tous les cas de figure où la quantité de mémoire vive a un impact sur les performances, le problème, c’est qu’on ne sait pas exactement combien de temps devra attendre Apple pour franchir le cap des 16 Go de RAM dans sa gamme portable. Les processeurs Intel sont désormais systématiquement en retard et il n’y aura peut-être rien avant au moins un an, voire même deux ans. En attendant, le constructeur pourrait mettre à jour son Mac Pro, puisque cet ordinateur accueille jusqu’à 128 Go de mémoire vive pour les usages les plus exigeants, mais c’est une autre histoire.

Dans sa gamme mobile au moins, Apple n’a pas d’autre choix pour le moment que de se caler sur le calendrier imposé par Intel. Et le problème, comme le souligne judicieusement le blogueur John Gruber, c’est que le fondeur ne conçoit plus de processeurs qui correspondent aux besoins d’Apple. La finesse et la légèreté ne sont des priorités que pour l’entreprise de Cupertino et c’est probablement pour cette raison que les processeurs qu’elle utilise sont toujours autant en retard chez Intel.

À une époque, Apple et Intel étaient les meilleurs amis du monde.

Par le passé pourtant, les deux entreprises avaient travaillé main dans la main, notamment pour concevoir le processeur du MacBook Air. Dans un autre domaine, Intel est actuellement partenaire d’Apple pour produire une partie des modems de l’iPhone 7. Une telle collaboration n’est-elle pas possible du côté des Mac ?

La vérité, c’est sans doute qu’Apple n’attend plus rien d’Intel et prépare dans ses laboratoires la transition vers des processeurs ARM qui semble toujours plus inévitable. Il faut dire que l’entreprise de Tim Cook est devenue en quelques années un poids lourd dans le monde des processeurs et les Apple Ax sont les meilleurs de leur catégorie, et de loin. Les dernières déclinaisons sont même au niveau des Mac, même les plus récents : l’iPhone 7 Plus et son Apple A10 sont à peine moins puissants que le MacBook Pro 13 pouces entrée de gamme qui vient de sortir !

Les modèles haut de gamme conservent naturellement l’avantage, mais pour combien de temps encore ? On attend un Apple A10x pour tablettes en début d’année prochaine et ses performances devraient faire un bond en avant. Et l’Apple A11 sortira immanquablement à l’automne 2017 et lui aussi fera bien mieux… alors qu’Intel stagne dans le même temps depuis des années. Le constructeur réfléchit forcément à une transition x86 vers ARM et Intel, avec ses retards incessants, lui donne toujours davantage d’arguments.

À bien des égards, cette période rappelle les années 2000 quand Apple attendait désespérément que son partenaire d’alors, IBM, sorte une version mobile de son Power PC G5. La suite est connue : plutôt que d’attendre plus longtemps, Apple a sonné à la porte d’Intel et sorti le premier MacBook Pro équipé d’un processeur x86 en 2006. L’histoire va-t-elle se répéter ?


avatar byte_order | 

> D'autant plus que 99,99% des appli en 2016 sont en 64bits (donc multi-core)

?
Je vois pas le rapport forcé entre code 64 bits et code parallélisé...

avatar cv21 | 

Pour revenir à cette gamme macbook pro, vu la dépendance à Intel, si je regarde chez Dell, le macbook est un mix entre :
- la gamme inspiron pour les processeurs/intel iris limitée à 16Go bon là ils viennent de mettre à jour avec 7ème génération...300 à 900 euros euh sacré différence...
- la gamme xps pour les disques 1000 à 2000 € processeurs HQ et cartes GPU dédiées 32Go possible

- reste le propre de la proposition Apple, la connectique, la Touch Bar, la finition générale du boitier, rien que des trucs pas indispensables dans mon cas...sauf au moins un thunderbolt 3 et usb-c...

La faute à Intel, me paraît du coup un peu facile.
J'ai l'impression qu'Apple reste mordicus sur son concept.

avatar fousfous | 

@cv21

Tu penses sincèrement que si Apple pouvait mettre 32Go de RAM ils se seraient privé de mettre l'option qui coute chère avec?

avatar rikki finefleur | 

les autres le font.

avatar awk | 

@rikki finefleur

Les autres n'ayant absolument pas les mêmes enjeux commerciaux qu'Apple ... comparaison n'est pas raison ... en dehors d'une même contexte.

avatar cv21 | 

@fousfous

Je vois ou vous voulez en venir.
Je vais donc reformuler afin d'essayer de faire comprendre pourquoi je suis plus regardant sur le choix d'Apple que les retards d'Intel. Je pense sincèrement qu'Apple s'est privé de proposer une solution en dehors de son créneau.

S'ils pouvaient techniquement allier fin/premium/batterie et 32Go ils l'auraient fait sans aucun doute !
Mais comme sur le marché cela n'existe pas au lieu de s'adapter ils ont choisi de privilégier leur concept et donc 16go max. C'est l'impression que cela donne et je trouve ça dommage ou "trop raisonnable". J'aime beaucoup leur machines mais elles gravitent autour d'une seule approche : du fin ou ultra fin pour un usage quotidien, du fin pour un usage élargi mais pas tout. Il me semble que les composants sont là, l'argument de la batterie est recevable mais l'argument on ne le fait pas car le boitier serait plus lourd/autonomie moindre...bof.

En regardant ce qui existe autour des propositions d'Intel, chezi HP l'ordi premium le spectre est vendu avec 8G de ram 1700€, c'est sûr il est fin, mais pour quelques millimètres de plus http://www.dell.com/fr/p/xps-15-9550-laptop/pd?3x_nav=MEMRY_SIZE_GB%3D32&3x_page=1&filterCollapsed=true&ref=PD_OC
Chez Apple c'est un peu comme si tout tourné autour du concept du HP Spectre, c'est très bien mais un ordi portable "normal" aussi. Voilà le sens de ma remarque.

avatar sachouba | 

"les Apple Ax sont les meilleurs de leur catégorie, et de loin"

Si la catégorie est "processeurs ARM pour produits Apple", alors oui, les Ax sont les meilleurs, et de loin. Normal, ce sont les seuls.

Si la catégorie est "processeurs ARM pour smartphones", alors là, c'est faux. Chaque année, Apple ne parvient qu'à obtenir des performances à peine meilleures (ou souvent moins bonnes) que les processeurs Exynos présentés 8 mois auparavant.
L'année dernière, l'Exynos 7420 du Galaxy S6 était 25% plus puissant que l'A9 de l'iPhone 6s; cette année, l'A10 est à peu près équivalent (+/- 2%) à l'Exynos 8890 du Galaxy S7, en multi-core (rappelons que presque toutes les applications Android utilisent les 8 cœurs d'un processeur octo-core).
Et les iPhone chauffent autant, voire plus que les Galaxy S, avec une autonomie souvent bien inférieure.

Alors oui, les Ax sont les meilleurs du marché, et de loin, quand il s'agit de performance single core, mais pour ce qui est du multi-core, de l'efficacité énergétique, de la chauffe, c'est loin d'être le cas...

avatar McDO | 

Il y a une obsession du mono-core ici apparement. A croire qu'ils sont resté bloqué en 2004 :)

avatar awk | 

@McDO

Ou peut être une conscience des limites du multicoeur qui est loin d'être une panacée ?

avatar sachouba | 

@awk :
C'est loin d'être une panacée, et c'est pour ça qu'Apple est passée à 4 cœurs sur l'iPhone 7, même si iOS est toujours un OS incapable d'utiliser les 4 cœurs simultanément. ?

avatar awk | 

@sachouba

logique primaire ?

avatar byte_order | 

C'est pas une panacée, mais comme les limites du monocore sont encore pires...

avatar Arcetnathon | 

@sachouba

Faudrait que tu revises un peu sur la puissance des Soc. Se baser sur une partie de bench qui concerne un cas precis intenable sur landistance pour décréter qu un Soc est meilleur c est assez réducteur.

Si tu prends des tests qui vont un peu plus loin tu te rends compte que l exynos du S7 est a peine au niveau de l A9.

avatar baptiste8b | 

Tellement hate qu'apple design elle meme ses proc comme sur l'iphone... on a vu le résultat avec les iphones, qui sont toujours les smartphones les plus puissant du marché lorsqu'ils slrtent, tout en etant tres fins.
On fait une petition pour qu'apple se depeche d'abandonner intel???

avatar cv21 | 

Juste pour savoir...
J'imagine certains domaines mais par curiosité.

Qui a besoin de 32Go de ram ?

avatar awk | 

@cv21

Ceux qui ont de mauvaises pratiques de production ?

Blague à part, même si cette catégorie existe, il est plein d'usage voraces en mémoire, dont relativement peu sont représenté sur Mac d'ailleurs ;-)

avatar cv21 | 

Je m'aperçois que je partage a priori le même avis sur le fait que ceux qui en ont besoin ont du partir voir ailleurs ou se raccrocher par préférence logicielle et tant que cela est possible, aux imacs et mac pro.

Du coup, ma réponse @fousfous comme quoi Apple aurait pu faire le choix de proposer une machine capable de recevoir 32go de ram tombe à l'eau... Ah, c'est malin !
Je pense tout de même qu'il y a une belle niche d'utilisateurs qui aimeraient bien.

@fousfous 32g de ram pour les kéké, prendre plus de marge, a priori Apple le proposera dès que possible avec son concept ultra fin, bonnes finitions des boitiers, etc... donc bonne remarque !

avatar bibi81 | 

Entre autres, ceux qui comme Apple font des SoC. Mais bon en même temps les outils n'existent pas ou peu sur Mac...

Du coup Apple conçoit ses produits avec des PC !

avatar cv21 | 

@bibi81

Merci pour l'exemple !

Effectivement pour la remarque "avec des PC", dans toutes les usines que j'ai pu voir, de la conception à la mise à jour des pupitres de commandes numériques des machines outils je n'ai vu que du windows (fabrication d'escaliers, gaines plastiques, plateformes logistiques de consommables informatique, pour des exemples récents).

avatar marsu15 | 

"Qui a besoin de 32Go de ram ?"

Moi… pour faire de la recherche en génétique…
Mais du coup j'ai une VM sur cette machine http://www.idris.fr ;)

avatar cv21 | 

@marsus15

génétique ok, c'est sûr il faut 2, 3 calculettes ;-))

pas très "slim" et sans doute pas très économe en énergie l'idris !
en plus, je parie que le robot de sauvegarde n'est même pas sur mac, bouououou ! ;-))

La prochaine fois que Tim Cook sort le couplet "améliorer le quotidien grâce à l'ipad" , j'aurai une pensée pour la génétique. Merci pour l'exemple !

avatar dvd | 

quand on lit l'article on se rends compte que la limitation se trouve plus du côté d'apple qu'intel. cette course a la finesse est totalement ridicule.

avatar melaure | 

Mais elle excite les fanboys ... ce que le produit fait est devenu totalement secondaire ... tant que c'est fin, ça peut-être une merde finie, c'est génial quand même !!!

avatar awk | 

@melaure

Qu'Apple était bien quand ils faisaient 2% de PDM er étaient à l'agonie ?

avatar awk | 

@dvd

A toi de jouer de ton pouvoir d'influence sur les masse pour changer leur construction mentale profonde ?

avatar dvd | 

on dirait un témoin de Jéhovah. bref, l'explication fournie dans cet article n'enleve pas la responsabilité d'Apple, de mon point de vue, de limiter la RAM à 16 Go.

avatar awk | 

@dvd

"on dirait un témoin de Jéhovah"

En plus tu prends le truc au premier degré ?

Au passage le rapport au monde digne d'un créationiste cherchant à nier le Darwinisme est plutôt dans votre camp ?

avatar cv21 | 

@dvd

J'ai eu la même réaction. A lire, les quelques post précédents, Apple semble garder le cap de proposer un objet fin, bien fini autour de composants de masse. Proposer 32go, 128go cela arrivera un jour. La course à la finesse ne me semble pas ridicule, je lis ici des réactions de personnes qui apprécient et je trouve cela respectable. En revanche, à de rares exceptions, l'offre d'Apple s'oriente uniquement vers ce public, c'est dommage. Les vitesses de bus augmentent, les proc moins, les disques ssd oui, les ports en thunderbolt 3 ça doit dépoter, les GPU le point faible ? c'est un tout, il me tarde de savoir ce que cela donne avec des projets natifs en 4K, cela marche me semble-t-il déjà avec 16go avec les précédentes machines.

avatar Jack.Atreides | 

Tant que les gens continueront d'acheter, apple continuera d'entuber petit a petit le client. Le client se plaind tout le temps mais continuera d'acheter car "apple" c'est un cercle vicieux.

avatar cv21 | 

Il est grand temps de ressortir les arguments de guigus31

"Mais c'est très bien ! Reswitchez donc dans l'autre sens, qu'on nous laisse enfin tranquille avec les oouiiin Apple et les ouuuiiin jony ive !
Je veux revenir aux années 90 ou tout le monde se foutait bien de la gueule d'Apple. On était peinard et jalousés de tous, alors tant mieux si Apple continue dans la voie des ordis d'exception, trop fins et trop inabordables pour certains.
Je veux de la finesse, je veux du confort, je veux un ordi qui se fait oublier, je veux qu'on me dise que je suis bien con de pas acheter un pc à 300 balles.
Soyez sympa, allez pleurer ailleurs."

C'est vrai qu'avec Apple on pleure avant d'acheter mais une fois en main, globalement, c'est pas mal !

avatar awk | 

@cv21

Le souci c'est que beaucoup sont venus à Apple pour de très mauvaise raison sans rien comprendre aux credo de la marque et de son fondateur qui sont l'exact antithèse de ce à quoi ils adhèrent.

avatar HellTiger | 

Tu devrais ouvrir une école pour remettre tout le monde dans le droit chemin, tant tu es rayonnant de lumiere et d'évidence, que toi seul comprend.
Heureusement que tu es là pour illuminer les idiots que nous sommes ;)

avatar awk | 

@HellTiger

C'est déjà fait ??

avatar HellTiger | 

Tu viens de gagner un award.
Awkward :)

avatar macfredx | 

On pleure surtout au moment de payer ; pour le reste je suis plutôt d'accord.
Mais je comprends que ceux qui ont des besoin qui sortent de "l'ordinaire" l'aient mauvaise ; mais ils ne font probablement pas (plus ? ) partie du coeur de cible d'Apple. Pas simple, surtout si on a du mal à se passer de macOs...
Reste la solution du Hackintosh, mais faut avoir envie de mettre les mains dans le cambouis...

avatar awk | 

@macfredx

Pire ils ne sont pour beaucoup plus sur des industries porteuses d'avenir et de croissance.

Ce n'est pas Apple qui change mais le monde ?

avatar macfredx | 

On est d'accord.
Mais il est vrai que c'est ch... (le mot est sans doute faible) pour ceux qui ont des besoins qu'Apple ne satisfait plus et qui sont attachés à l'environnement Apple. ?
Pour ma part, je me vois assez mal devoir passer à Windows alors que je suis sur Mac depuis 25 ans et que je n'ai jamais été de l'autre côté ; même si je connais (ou justement parce que je connais ? ), boulot oblige...

avatar byte_order | 

juste pour qu'on sache un peu de quoi vous parlez parfois, des exemples d'industries porteuses d'avenir et de croissance ?

avatar awk | 

@byte_order

Deja évoqué sur de nombreuses contributions, pas forcément des secteurs d'ailleurs mais des types de pratiques.

Le segment "Digital Content Creation" est profondément bouleversé tout comme son économie.

Mais m'est avis que tu ne voudras jamais embrasser ces considérations ?

avatar byte_order | 

Et aller hop, encore un refus de répondre déguisée en pirouette et enveloppé d'un jugement de plus sur ma personne (c'est trop d'honneur, vraiment).

Zetes incapable de répondre a une simple question factuellement ?

Je n'ai clairement pas autant le temps que vous pour allez à la recherche de vos innombrables contributions afin de retrouver celle(s) qui parle(nt) de ces nouvelles pratiques porteuses "d'avenir et de croissance".

avatar awk | 

@byte_order

Tant pis pour toi ?

Je les est exposé à longueur de postes entre autre ce soir

Mais ne perds pas ton temps tu en n'iras la pertinence puisque cela sort de ton cadre de pensée ?

avatar byte_order | 

Ah, c'est de la stéganographie en fait, vos posts, c'est ça !?!
Oh. Ca explique tout. La surcharge de termes ampoulés, les motifs répétitifs dans les expressions et même les posts, toussa.

Je me disais aussi, y'avait forcément un autre message derrière vos messages.

avatar awk | 

@byte_order

Oui il y a un sous texte, c'est la moindre des choses ?

avatar macinoe | 

@awk

Mais tu n'en a pas marre de parler de toi et des autres au lieu de parler du sujet ?
Et de polluer et saturer les commentaires ?

Aux modérateurs :

Je sais bien que le bannissement de ce personnage ne va servir à rien car il va immédiatement se réinscrire sous un autre pseudo comme il l'a déjà fait, mais bon pour le bien du site, il faut agir.

avatar awk | 

@macinoe

Sauf quand je répond aux attaques ineptes de toi et de quelques autres, je traite le sujet en profondeur et en largeur comme peu le font. ?

avatar macinoe | 

Je, je, je, moi, je,je...

avatar awk | 

@macinoe

Tu es d'une rare malhonnêteté, quand je traite le sujet me vois tu utiliser ce je que tu me reproche ?

Je ne l'utilise que pour répondre à des attaques personnels ou des questions du même acabit.

Contrairement à beaucoup mes contributions ne sont en rien centrées sur mon nombril ?

avatar Un Type Vrai | 

"Contrairement à beaucoup mes contributions ne sont en rien centrées sur mon nombril "

Peut-être que tu devrais... Finalement.

avatar awk | 

@macinoe

Tu vis visiblement bien mal de ne pouvoir exprimer tes rancoeur et tes aigreurs sans qu'on s'y oppose. Drôle de personnalité ?

avatar macinoe | 

Tu, tes, blablabla...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR