Fermer le menu
 

Les faux procès du MacBook Pro 2016

Christophe Laporte | | 17:00 |  1030

Le moins que l'on puisse dire concernant les nouveaux MacBook Pro, c'est qu'ils créent la controverse. Et cela dure depuis le special event, ce qui est inhabituel comme l'a convenu Phil Schiller envoyé au feu pour expliquer les choix d'Apple. Cette nouvelle gamme de portables fait l'objet de critiques surprenantes, voire infondées, pour qui suit l'évolution du constructeur de longue date.

Il y a un point qui fera l'unanimité, et encore, on peut en débattre, c'est le prix de la nouvelle gamme. Apple fait une fois de plus chèrement payer ses nouveautés. Mais est-ce que ces MacBook Pro sont plus chers que leurs illustres prédécesseurs ? Rien n'est moins sûr.

Si l'on s'en tient au ticket d'entrée, c'est certain. Si l'on se fie à sa durée de vie potentielle, c'est plus compliqué. Oui, tout est soudé dans ce MacBook Pro, ce qui interdit tout changement de composant. Autrement dit, pas d'amélioration possible après l'achat. Mais même dans sa configuration de base, le MacBook Pro 13" est suffisamment dimensionné pour durer des années. L'époque où un modèle en chassait un autre tous les six mois et rendait le précédent obsolète est révolue depuis un moment. Nous y reviendrons plus tard.

Depuis le premier PowerBook, les portables d'Apple ont toujours essayé de trouver un compromis entre finesse, autonomie, confort et puissance. Si vous cherchez un ordinateur portable avec toutes les dernières spécifications à la mode, allez voir la concurrence, cela n'a jamais été la force d'Apple.

Vous vous plaignez qu'Apple n'ait pas la carte graphique haut de gamme du moment ? Vous devez vous égosiller depuis bien longtemps ! Là encore, on peut vous conseiller quelques marques. Apple fait des choix, parfois radicaux, et cela a toujours été ainsi.

L'arrivée en force du couple USB-C / Thunderbolt 3 en est la parfaite illustration. Quelque part, c'est le symbole que cette société est fidèle à elle-même. Oui, la transition va être pénible à court terme, mais à moyen ou long terme, ce sera une avancée fantastique. La tentation aurait été de laisser un port USB classique, mais avec ce genre de compromis, on aurait encore des ports LocalTalk sur nos Mac (ce n'est pas faute d'avoir aimé LocalTalk).

On a survécu aussi à la fin du SCSI alors qu'il n'y avait pas d'adaptateur ! Image Smial CC BY-SA

Une des fautes d'Apple a été de ne pas suffisamment communiquer sur cette avancée. Et il est vrai que les fiches techniques (celle-ci ou celle-là) concernant le Thunderbolt 3 donnent le vertige : il est bien compliqué de s'y retrouver, même pour un utilisateur aguerri. Cette confusion est un mal nécessaire, le temps que les choses se lissent et que l'industrie marche du même pas.

Mais ce n’est pas nouveau : Steve Jobs avait eu beau mettre en marche son champ de distorsion de la réalité, l’absence d’un lecteur de disquettes avait été vécue comme un drame pendant des années par de nombreux utilisateurs.

Pourquoi ces machines vont durer

Comme on l’expliquait cet été, la course à la puissance n’est plus d’actualité sur les ordinateurs. On a vu que le nouveau MacBook Pro 13" d'entrée de gamme se faisait talonner par l'iPhone 7 et qu’il n’offrait pas d’avancée spectaculaire par rapport au MacBook Pro 2015.

Pour donner un autre exemple de cette stagnation en matière de puissance, il suffit de faire des comparaisons avec Geekbench, qui teste les performances brutes des processeurs. Sur un cœur, le nouveau MacBook Pro sans Touch Bar affiche un score de 3 588 points. À titre de comparaison, le premier MacBook Pro Retina haut de gamme avec un Core i7 réalise un score de 3519. Rappelons qu’il y a quatre ans d’écart entre ces deux machines. Il existe évidemment des applications qui savent tirer parti de plusieurs cœurs, mais pour un usage quotidien classique, ce sont surtout les logiciels à un cœur qui sont les plus sollicités

Toujours afin de montrer à quel point Intel stagne, en 2008, au même petit jeu, le meilleur MacBook réalisait un score de 1 728. Autrement dit, alors que les performances sur un cœur ont quasiment stagné ces quatre dernières années, elles avaient doublé entre 2008 et 2012.

Le principal problème qui se pose à Apple et à l'ensemble de l'industrie du PC par la même occasion, c'est la stagnation de son principal partenaire Intel. Le contraste est cruel avec ce qu'Apple est capable d'accomplir chaque année pour ses propres processeurs ARM. Les systèmes sur puce Ax qui équipent iPhone et iPad explosent le plafond de verre des performances de leurs prédécesseurs - on peut difficilement en dire autant des processeurs Intel.

La feuille de route d'Intel ne laisse pas présager de miracles dans les années à venir. Les puces graphiques d'Intel progressent plus vite, mais cela n'a rien à voir avec ce que l'on a pu connaitre par le passé. Et c'est peut-être le principal enseignement de cette génération de MacBook Pro : Apple est bloquée avec Intel, comme elle a pu l'être à une autre époque avec le PowerPC. La tentation de passer à ARM doit être sacrément grande du côté de Cupertino.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


1030 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar occam 08/11/2016 - 17:23 (edité)

Sur le Garbage Collector : http://xkcd.com/1755/

avatar andr3 08/11/2016 - 17:23 via iGeneration pour iOS

Excellent article qui remet les pendules à l'heure.

avatar pocketalex 08/11/2016 - 17:47

@andr3 : ho la ... attends le tsunami de réactions dans les commentaires, ça va tomber comme des grenouilles après une tornade

Il y a un et un seul souci avec ces Macbook Pro : le prix totalement "délirant"

L'article commence sur ce sujet tout en le survolant, et en promettant de s'y attarder par la suite sans vraiment le faire. Exactement comme l'ITV de Phil Schiller ... on aborde le sujet, mais en fait pas trop, et on passe vite à autre chose, à des détails de peccadille sur lesquels on s'étend pour créer de la discussion, des polémiques, du bla bla, mais du prix, on ne parle pas

Or c'est le seul souci avec ces machines, sinon elles sont formidables. De véritable petites stations de travail portables, fines légères et élégantes, et capables de choses monstrueuses le tout avec l'expérience OS X. Les ports USB-C sont frais et neuf, mais ils sont redoutables. Des possibilités infinies, des bandes passante de malade mental, le tout dans une fiche toute petite et réversible.
L'écran est au TOP de ce que l'on peut faire en terme d'écran, les CPU sont le meilleur compromis de ce que l'on peut trouver dans le catalogue Intel, la CG dédiée du 15" n'est pas une nvidia mais elle n'en reste pas moins une bonne AMD qui a de la ressource à revendre, ce n'est pas non plus un CG entrée de gamme poussive, faut arrêter.
La touch bar a du potentiel et sera surement plus utile que les antiques touches de fonction, à murir avec le temps.

Non, ces machines sont formidables et le seul souci, c'est qu'elles sont proposées à des prix totalement délirant.

Et là il y a un véritable problème qu'il conviendrait de soulever de manière unanime plutôt que de se perdre dans des polémiques vaines et stériles sur des détails pathétiques et insignifiants



avatar Valiran 08/11/2016 - 21:54

Tout à fait d'accord.
Si je dois acheter un Mac à 1700eur, je veux qu'il fasse le café, à 3000Eur, il doit me le sucrer et souffler dessus pour pas que je me brûle.
On est loin du compte avec ces nouveaux Mac là, et c'est dommage.
Moi qui avait prévu un 13" en entrée de gamme, à 1700eur sans la rallonge (que j'utilise 100% du temps) ils peuvent se le carrer où je pense !
A ce prix là on a un petit PC gamer,en cherchant bien avec 8Go de ram, SSD et GTX1060...

avatar fousfous 08/11/2016 - 17:24 via iGeneration pour iOS

Personnellement je suis totalement d'accord avec l'article, ce MacBook Pro peut être vu comme l'iMac de sa génération avec tout les changements qu'il impose.
Moi en tout cas il me fait rêver, tout comme l'aurais pu être l'iMac si j'avais 20 ans de plus.

avatar iVador 08/11/2016 - 17:39 via iGeneration pour iOS

@fousfous

Tiens bien ca nous aurait étonné ça ....

avatar Sanglier75 08/11/2016 - 17:26

Papier intéressant qui amène à se poser des questions. Mais je reste persuadé qu'Apple fait une grosse bêtise en ne conservant pas au moins un port USB-A. Désolé mais malgré tous ses défauts, cette connectique est loin d'être obsolète. Au-delà des ordinateurs, elle a envahi les objets de notre quotidien, à tel point qu'on peut aujourd'hui installer des prises murales USB. Donc on en a encore pour au moins dix ans ! Et aujourd'hui je ne suis pas client de ces nouveaux MBP pour une unique raison : je n'ai pas envie qu'on se paie ma tête parce que je dois chercher un adaptateur pour brancher une simple clé USB sur mon ordinateur à 4000 €. Le cloud et l'USB-C c'est bien gentil, mais la réalité des choses est telle qu'on ne peut pas se passer de l'USB-A en 2016 !

avatar fousfous 08/11/2016 - 17:31 via iGeneration pour iOS

@Sanglier75

Comment ça on peut pas se passer de clé USB-A? Et iCloud Drive? Et AirDrop? Et le transfert wifi/Bluetooth?
Il y a pleins de solutions, faut juste vivre dans son époque.

avatar vrts 08/11/2016 - 17:41

fousfous : Quand comprendras tu un jour que tes besoins de gamin chez papa maman ne sont pas les besoins de professionnels ?
va copier 100Go en Airdrop / wifi / bluetooth en moins de quelques min, sans corruption, sans probleme de securité et sans copie interrompue par le micro onde de maman qui chauffe ta soupe...

avatar bobibou 08/11/2016 - 17:46 (edité)

Les pros sont combien en pourcentage ? 1% ?
Moi je suis juste prof et ça me suffit amplement.

avatar vrts 08/11/2016 - 18:14

haha :)
je pense qu'il y a BEAUCOUP plus de boites équipées en Mac que de Profs equipés en Mac. Je dis ça, je dis rien, sans aucune arrière pensée sur le salaire des profs (vous meritez tellement plus, mais c'est un autre débat) ;-)

avatar Gladjessca 08/11/2016 - 18:14

Surement beaucoup ! Il ne faut pas oublier que ce sont les professionnels qui ont aussi fait ce qu'Apple est au niveau Mac. Depuis 1985 toute ma profession ne travaille que sur Mac (édition, mise en page, création graphique, retouches images, photo...). Et c'est majoritairement encore le cas aujourd'hui, le monde de la musique aussi. Dans ces secteurs le Le besoin en puissance y est important.

avatar vrts 08/11/2016 - 19:20

La vidéo aussi (Final Cut en autres), en fait tout le secteur de la création est très très equipé en Macs, Apple à beaucoup joué sur cette image des créatifs et leurs Macs d'ailleurs dans leur com'.

C'est juste quelques millions de gens dans le monde qui créent tout le contenu créatif consommé par les gens.

Et ça c'est juste pour le secteur créatif.

avatar awk 08/11/2016 - 22:08 via iGeneration pour iOS

@vrts

Attention a tes vision déformée de la réalité et de l'état des marchés.

avatar vrts 09/11/2016 - 15:19

@awk : toujours des grands discours sur ta soi-disante connaissance des marchés sans jamais donner de chiffres ou de sources ...tes propos n'ont pas plus de valeurs que "ma vision déformée de la réalité".

avatar awk 09/11/2016 - 17:44 via iGeneration pour iOS

@vrts

C'est toi qui vois 😎

Il est pourtant très facile de vérifier que ce que j'avance ne repose pas sur du vide 😏

avatar awk 08/11/2016 - 21:53 via iGeneration pour iOS

@Gladjessca

Professionnels qui ont très largement fait leur beurre des années de l'eldorado des pratiques rendues possibles par les Mac.

Niveau bilans comptables ils sont plus que quitte 😎

avatar Gladjessca 09/11/2016 - 09:42 via iGeneration pour iOS

@awk

Avant de répondre de telles inepties il serait bon de connaître son sujet...

Faire son beurre c'était avant les Mac ! Le Mac à tout envahi en un temps record et fait baisser les prix de ventes. Après 1985 mon secteur d'activité a rapidement perdu la bagatelle de 10 000 emplois, baisse des salaires (et ça continue) et nombreux dépôts de bilan.

Vos réponses sentencieuses sont en général confuses et ferment toute discussion... sans compter les fautes !

avatar awk 09/11/2016 - 10:12 via iGeneration pour iOS

@Gladjessca

Toujours la contemplation du nombril pour généraliser 😎

Toutes les etudes sectorielle disent autres choses que ton propos.

Au passage ce qui compte c'est la création nette d'activité soit le différentiel entre ce qui a été perdu et ce qui a été gagné.

Et sur la mutation que tu évoques le différentiel est grandement positif 😎

avatar Gladjessca 09/11/2016 - 11:00 via iGeneration pour iOS

@awk

Des phrases toutes faites sans fondement. Malheureusement la réalité est tout autre.

Et pour en revenir au sujet Apple est incontournable dans certains secteurs d'activité qui renouvellent très régulièrement leur matériel. Mais la déception prend de l'ampleur, la 3D est PC et la vidéo de plus en plus.

Les Apple Store français, par exemple, font des efforts envers les entreprises, preuve qu'ils sont très intéressé de les conserver.

avatar awk 09/11/2016 - 11:25 via iGeneration pour iOS

@Gladjessca

Les chiffres ne te suivent pas 😎

avatar vrts 09/11/2016 - 15:20

@awk : Quels chiffres ? que du vent comme d'hab AWK...

avatar awk 09/11/2016 - 15:48 via iGeneration pour iOS

@vrts

Les chiffres qui décrivent les réalités et qui pour bon nombre sont accessibles à qui veut faire quelques efforts 😎

Essais de nier ce que je met en avant tu auras bien du mal 😉

avatar en ballade 09/11/2016 - 16:03 via iGeneration pour iOS

@awk

"je met"

Tu peux arrêter stp ça pique les yeux.

avatar vrts 09/11/2016 - 19:29

@awk : toujours du vent, tes propos ne sont que du vent si tu ne donnes pas sources.

Pages