Le guide d'achat des Mac portables 2015

Stéphane Moussie |

Apple a mis à jour tous ses Mac portables au premier semestre 2015 — à l’exception du MacBook Pro 13" non Retina. C’est l’occasion de faire le point sur cette famille d’ordinateurs, d’autant que la période estivale rime généralement avec achats de rentrée.

Avant d’examiner chaque catégorie de portables, quelques conseils d’ordre général pour vous aider à bien choisir.

Dans cet article, nous allons aborder uniquement les Mac de dernière génération, mais il est toujours intéressant de jeter un œil au refurb, la boutique de produits reconditionnés d’Apple. On y trouve des machines plus ou moins anciennes avec des réductions parfois intéressantes. Il est important de regarder la génération des Mac et leur fiche technique pour dénicher la bonne affaire. Nos tests, notre site refurbGeneration et nos annonces refurb sont là pour vous aiguiller.

Pour sélectionner le « bon » Mac, il y a plusieurs questions à se poser. Quel est votre budget ? Quels sont vos besoins (puissance, mobilité, autonomie…) ? Combien de temps comptez-vous garder ce Mac ?

Ces questions sont liées. Si vous prévoyez de vous séparer de votre nouveau Mac au bout d’un an ou deux (par exemple pour acheter une nouvelle génération à moindre coût en le vendant), la machine à acheter ne sera pas forcément la même que si vous avez l’intention de la garder le plus longtemps possible.

À titre personnel, quand il a fallu que j’investisse en 2007 dans un portable pour mes études, j’ai longuement hésité entre un MacBook 13" et un MacBook Pro 15", dont la différence de prix était de 850 € entre les deux configurations d’entrée de gamme. Une somme importante, mais je me rends compte aujourd’hui que j’ai bien fait de dépenser plus à l’époque pour le MacBook Pro 15".

Cette machine de mi-2007 est compatible avec El Capitan, tandis que le MacBook sorti à la même époque est resté bloqué à Lion. Bien sûr, il a fallu remplacer au fil des ans la batterie et le chargeur qui ont rendu l’âme (ainsi que la fameuse GeForce 8600M), mais ce MacBook Pro est toujours opérationnel aujourd’hui et avec le dernier système d’exploitation existant.

Un MacBook Pro mi-2007 sous Yosemite qui passera prochainement à El Capitan

C’est appréciable, puisque l’on profite de la plupart des nouvelles fonctions (il y a quelques incompatibilités matérielles, notamment avec Continuité), mais c’est aussi important pour des questions de sécurité. Apple ne comble en effet les failles de sécurité que sur les trois dernières versions d’OS X (voire moins).

Tout cela pour dire que si vous prévoyez d’utiliser votre nouveau Mac aussi longtemps que possible, nous conseillons de prendre une configuration plus musclée que ce dont vous avez besoin actuellement. C’est d’autant plus important qu’il est plus difficile de remplacer les composants que par le passé. J’ai pu redonner un coup de boost à mon MacBook Pro mi–2007 en remplaçant très simplement le disque dur par un SSD et en ajoutant de la mémoire vive, ce qui n’est plus possible sur les MacBook Pro actuels.

MacBook Air (à partir de 999 €)

MacBook Air 11"

Les points forts

Depuis sa première version en 2008, le MacBook Air a largement eu le temps de mûrir et c’est aujourd’hui un ordinateur portable polyvalent.

Même si le MacBook lui donne un petit coup de vieux, le MacBook Air reste un portable très facile à transporter et doté d’une très bonne autonomie (jusqu’à 9 h pour le 11 pouces et même 12 h pour le 13 pouces).

Il est équipé des connecteurs essentiels : deux ports USB 3, un port Thunderbolt 2 et un MagSafe 2 pour la recharge (ainsi qu’un lecteur de carte SD sur le modèle 13").

Le MacBook Air est suffisamment puissant pour être utilisé comme machine principale. Bien sûr, il n’égale pas un MacBook Pro Retina, mais il n’aura aucune peine à vous suivre dans la navigation sur le web, les tâches bureautiques, la retouche photo, du montage de petites vidéos, etc.

Les points faibles

Le MacBook Air a un pied dans le passé. L’écran à dalle TN du MacBook Air est son principal défaut. Il fait pâle figure à côté des écrans Retina des autres Mac portables. La colorimétrie n’est pas juste, les angles de vision verticaux sont étroits et bien sûr il manque la finesse d’affichage si plaisante des écrans Retina.

Dommage aussi qu’il soit privé du trackpad Force Touch qui améliore le confort d’utilisation. Selon que l’on a goûté ou pas aux joies du Retina et du Force Touch, ces deux absences seront appréciées à des degrés variables.

Enfin, dans l’optique de garder le MacBook Air le plus longtemps possible, les 4 Go de mémoire vive de base sont insuffisants (l’option 8 Go coûte 120 €).

Pour en savoir plus :

MacBook (à partir de 1 449 €)

MacBook gris sidéral - Cliquer pour agrandir

Les points forts

La finesse (0,35 à 1,31 cm), la compacité (28,05 x 19,65 cm) et la légèreté (0,92 kg) sont les atouts évidents du MacBook. Il se fait complètement oublier dans un sac et il est discret sur la table d’un café (sauf peut-être dans sa finition or). C’est l’ordinateur qu’on peut transporter partout avec soi, sans jamais être gêné.

Mais le MacBook ne se résume pas qu’à ça. Il a un magnifique écran Retina 12" dont la définition d’affichage maximale est de 1 440 x 900 pixels, soit assez pour travailler avec plusieurs apps à la fois.

Son ingénieux trackpad Force Touch apporte du confort d’utilisation et ouvre des perspectives intéressantes dans les interactions.

La présence du connecteur USB-C permet de recharger le MacBook avec n’importe quel chargeur ou batterie répondant à cette norme, qui est amenée à devenir rapidement prédominante.

Les points faibles

Apple le dit elle-même, le MacBook est « en avance sur son temps ». La connectique USB-C n’est pas encore démocratisée, ce qui rend l’achat d’un adaptateur indispensable si on veut brancher un périphérique au portable. Le fait qu’il n’y ait qu’un seul port USB-C peut aussi compliquer les choses (recharger ou utiliser un périphérique USB, il faut choisir). Par ailleurs, son autonomie inférieure aux MacBook Air et MacBook Pro est une déception, même si elle est loin d’être mauvaise (neuf heures annoncées).

Le MacBook est aussi la machine la moins puissante d’Apple — si bien que dans sa configuration de base (processeur Core M 1,1 GHz), on fait un bond de plusieurs années en arrière en matière de performances.

Des lenteurs occasionnelles se font par ailleurs sentir en utilisation basique, mais elles seront très certainement gommées avec OS X El Capitan (la première bêta a bien un effet bénéfique sur la fluidité du MacBook).

Enfin, son nouveau clavier à mécanisme papillon est diversement apprécié. Pour certains, comme l’auteur de ces lignes, c’est une grande réussite, pour d’autres, il est moins confortable que le clavier habituel.

Pour en savoir plus :

MacBook Pro Retina 13" (à partir de 1 449 €)

Les points forts

Les atouts du MacBook Pro Retina 13" sont nombreux. Avec deux ports Thunderbolt 2, deux USB 3, un lecteur de carte SD et une sortie HDMI, sa connectique est complète.

Il délivre de bonnes performances. Il est capable de traiter sans difficulté des opérations lourdes comme du montage vidéo ou de la retouche de photos au format RAW.

Son écran Retina offre un excellent confort visuel et une surface d’affichage assez large au maximum (1 680 x 1 050 px). Il intègre aussi l’astucieux trackpad Force Touch. Et pour ne rien gâcher, il dispose d’une excellente autonomie d’une dizaine d’heures.

Polyvalent, puissant, endurant et très agréable à utiliser… le MacBook Pro Retina 13" fait un carton plein.

Les points faibles

En lui-même, le MacBook Pro 13" n’a pas véritablement de point faible. On peut critiquer en revanche la politique commerciale d’Apple. Pour 1 449 €, son prix de départ, on aimerait qu’il soit équipé d’un SSD de 256 Go au lieu de 128 Go.

Pour en savoir plus :

MacBook Pro Retina 15" (à partir de 2 249 €)

Cliquer pour agrandir

Les points forts

La puissance est l’atout maître du MacBook Pro 15". Grâce à son processeur Core i7 quadricœur, il surpasse largement tous les autres portables et égale les iMac haut de gamme. C’est le plus apte à gérer les tâches les plus intensives, en particulier pour le modèle équipé de la carte graphique dédiée.

Son écran Retina 15“, capable d’afficher une surface de 1 920 x 1 200 px, permet de travailler très confortablement sur des applications qui demandent beaucoup d’espace ou sur plusieurs applications en même temps. Et comme son petit frère de 13”, le MacBook Pro Retina 15" dispose d’une connectique complète.

Il bénéficie aussi du trackpad Force Touch et ses enceintes intégrées sont les meilleures de la gamme. Pour un ordinateur portable, elles sont mêmes excellentes et peuvent largement suffire pour regarder un épisode de série ou écouter de la musique.

Les points faibles

Apple n’a jamais fait payer aussi cher son MacBook Pro 15" que cette année. Le modèle équipé de la carte graphique dédiée, synonyme de performances graphiques sensiblement supérieures, coûte carrément 2 799 €. Un tarif mirobolant.

Même si Apple s’est appliquée à faire des bords minces autour de l’écran, le MacBook Pro 15" est immanquablement plus encombrant et plus lourd que les autres portables.

Pour en savoir plus :

MacBook Pro 13" non Retina (1 199 €)

Joshua Chay (CC BY-NC 2.0)

Les points forts

Le MacBook Pro 13" non Retina, qui a été lancé en 2012 et n’a pas été mis à jour depuis, a toujours un public. La présence de connecteurs qu’on ne retrouve pas sur les autres machines est un argument en sa faveur.

Il est le seul à disposer aujourd’hui d’un SuperDrive, d’un port FireWire 800 et d’un port Ethernet, en plus de deux ports USB 3, un Thunderbolt et un lecteur de carte SD. Et même un port infrarouge ! Ses 500 Go de stockage sont également attrayants pour qui stocke beaucoup de données.

Il est aussi moins fermé que les nouvelles générations de portables. On peut facilement remplacer son disque dur, son SuperDrive (pour mettre un SSD à la place par exemple) et ajouter de la mémoire vive.

Les points faibles

Ces points forts sont toutefois contrebalancés par des inconvénients qui apparaîtront comme rédhibitoires aux yeux de bon nombre de personnes. Certes, sa capacité de stockage est importante, mais il s’agit d’un disque dur. Quand on connaît la vélocité que procurent les SSD, impossible de revenir à un disque dur, véritable goulot d’étranglement pour la fluidité et les performances.

Ce disque dur est facilement remplaçable, mais au vu du prix de la machine et de ses autres points faibles, ce n’est sans doute pas une bonne affaire.

Car l’écran a mal vieilli aussi. Sa définition de 1 280 x 800 pixels est inférieure à celle du MacBook Air 13“ comme 11”. Même en utilisant uniquement les applications en plein écran, il y a de quoi se sentir à l’étroit.

Et puis comparé aux autres portables de 13", le MacBook Pro est lourd, volumineux et moins autonome. Ça compte pour un ordinateur justement portable. Par ailleurs, il est bloqué en Wi-Fi n, alors que tous les autres portables d’Apple sont passés à la nouvelle norme, beaucoup plus rapide.

Pour en savoir plus :

Quel Mac en fonction de votre budget ?

Bien souvent, l’achat est déterminé en premier lieu par le budget. Pour plusieurs paliers, nous vous suggérons le Mac qui est, selon nous, le plus intéressant. Bien sûr, il ne s’agit pas de réponses définitives ; en fonction des attentes et des usages, d’autres machines peuvent être recommandées. L’idée est de donner un conseil d’achat général.

MacBook Air 13", MacBook et MacBook Air 11" - Cliquer pour agrandir

Moins de 1 000 €

Le MacBook Air 11' fut un temps à 899 €, mais son tarif a augmenté en mars de 100 €. À l’heure actuelle, Apple ne vend donc pas de Mac portable neuf en dessous de 1 000 € (on se permet d’arrondir les 999 € du MacBook Air 11”)… sauf à bénéficier d’une réduction.

Sur l’Apple Store Education réservé aux étudiants et aux enseignants, le MacBook Air 11" est vendu 939,60 €. Il n’a pas beaucoup de stockage ni de mémoire (128 Go et 4 Go), mais il est tout à fait adapté pour un usage basique.

Les membres d’entreprises ou d’établissements qui font partie du programme EPP peuvent avoir des réductions plus importantes sur les produits neufs.

Si vous n’avez malheureusement droit à aucune remise, il faut donc guetter le refurb, les bons plans des revendeurs ou opter pour de l’occasion afin de trouver un portable Apple sous les 1 000 €.

1 000 €

Si votre budget est de 1 000 € pile, le choix est vite fait puisqu’il se limite donc au MacBook Air 11". Du moins, en se limitant aux machines neuves. Le MacBook Pro non Retina est souvent vendu à ce tarif sur le refurb, par exemple.

1 200 €

Le champ des MacBook Air s’élargit à ce niveau de prix. On a le choix entre le 11“ et le 13”. Nous avons une préférence pour le second qui, outre son écran plus grand évidemment, a une autonomie supérieure et un lecteur de carte SD.

On conseille également l’option 8 Go de mémoire vive qui fait alors grimper l’addition très légèrement au-dessus de 1 200 €, mais qui se montrera bénéfique sur le long terme.

Malgré sa capacité de stockage largement supérieure et sa connectique plus fournie, on ne recommande pas le MacBook Pro 13" en premier lieu. Son disque dur fait qu’il est beaucoup plus lent qu’un MacBook Air et qu’il va moins bien vieillir. Quand bien même on remplacerait par la suite son disque dur par un SSD, il est handicapé par son écran de seulement 1 280 x 800 pixels.

MacBook Pro Retina 13"

Plus de 1 400 €

Il y a beaucoup plus de possibilités à partir de 1 400 €. Il y a notamment le très séduisant MacBook, mais pour le même prix, le MacBook Pro Retina 13" est bien plus polyvalent. Le seul défaut de la configuration d’entrée de gamme réside dans sa capacité de stockage, assez chiche (128 Go).

En fait, au-delà de 1 400 €, le MacBook Pro Retina 13" apparaît comme la machine la plus équilibrée. Ça ne veut pas dire que les autres portables sont mauvais — le MacBook est formidable sous El Capitan —, mais c’est la machine qui offre le meilleur rapport qualité-prix.

Si vous voulez plus d’informations, et notamment des retours d’utilisateurs, nous vous invitons à visiter nos forums, où vous pourrez lire des témoignages et poser vos questions.


avatar Novezan | 

Après le vol de mon MacBook Air 13" (fin 2010) récemment, je me dirige vers l'achat d'un MacBook Pro 13". N'étant pas non plus pressé, je vais attendre le renouvellement qui devrait intervenir en octobre...

avatar Minileul | 

Je vais prendre un MacBook Pro que je vais garder 5-6 ans. J'hésite, mettre 16 Go de mémoire ou un i7 a la place de l'i7 ou les 2 ;) et aussi laisser en 500go ou mettre 1to :-0

avatar Minileul | 

Un i7 à la place d'un i5 bien-sûr*

avatar zetixx | 

Le MacBook sous El Capitain est-il réellement beaucoup plus performant ou pas ?

avatar Tocapiben33 | 

@zetixx :
Oui je voudrais bien qu'on le confirme aussi

avatar Niarlatop | 

Je suis sur la Beta 1 actuellement, avec un MacBook 1,2 GHz / 512 Go, et les animations systèmes sont effectivement bien moins saccadées.
Elles n'atteignent pas la fluidité d'un MacBook Air 2012 (en Core i5) mais s'en approchent fortement.

Un usage web intensif révèle les lenteurs de la machine, mais là encore ce n'est pas la catastrophe.

avatar Jeff06am | 

Clairement.
Chez moi les animations sont plus courtes, notamment pour mettre en plein écran etc...
Je recommande l'installation de la beta 2 !

avatar dtb06 | 

Par rapport aux critiques du MBP non-retina : certes la machine est hors de prix par rapport aux performances. Cependant, au niveau de l'écran, même si la définition est plus faible, l'écran est en dalle IPA. Pour moi, il est irrationnel d'acheter un portable en TN comme le MBA. C'est juste affreux, laid, hideux.

Je vous trouve très gentils avec ce MBA, car pour moi l'écran est juste rédhibitoire. Le MBP non-retina a un écran, certes peu défini, mais avec une très bonne colorimétrie, luminosité et contraste et des anges de vue larges.

Le Retina à côté a une bonne définition, cela doit être agréable pour de la bureautique, mais la carte graphique est totalement à la ramasse sur de la 3D (jeu, logiciels pro) en définition native. Donc une belle voiture, avec un petit moteur.
Pour cela je trouve injuste le traitement que vous infligez au MBP non-R sur la partie graphique.

Concernant le disque et la RAM, on est sur du standard. Ca laisse des perspectives d'évolution. Au final pour moi il n'est attaquable que sur deux points (pas mineurs, je le concède) : le prix et le processeur. Mais même au niveau processeur, quand vous critiquez à peine (trop gentiment) un MBA à la rue ou un iMac 1,4GHz (qui est un produit risible avec des performances déconnantes), j'ai du mal à concevoir qu'on puisse critique un processeur de portable correct, même si celui-ci date de 2012.

Reste le prix : oui il est difficile de le conseiller en neuf. Mais en occase, avec un SSD et boosté en RAM c'est très correct.

avatar Alias | 

Étant arrivé aux mêmes conclusions j'ai acheté un superbe MBPr 13" 8/256 pour le prix d'un MBr.

avatar zetixx | 

J'hésite aussi entre le MBr 12" de base et le MBPr 13" de base. À vrai dire, j'utilise journalièrement mon MBA 11" fin 2010 de base (2Go RAM/64Go SSD) pour mon boulot et il me comble à merveille ! Je me dis donc qu'un MBr serait suffisant mais je le trouve légèrement trop à la traîne tout de même... Comment tournera-t-il dans 5 ans...? Et je trouve le MBPr peut-être trop qualifié pour mon utilisation...

avatar Ajioss | 

Je trouve la gamme des macbooks peut convaincante... Si bien que j'ai dû renoncer à offrir un ordinateur Apple pour l'anniversaire d'un ami. À la place j'ai offert une Surface 3...

avatar Domsware | 

@Ajioss :
Vous êtes toujours ami ?
;-)
Mode taquin, je sors !

avatar saytan | 

Je dirais même que je trouve la gamme des Macbook déprimante. On a une configuration qui ressemble à ce qu'on peut trouver dans un smartphone, une connectique qui tient du foutage de gueule et tout ça pour un prix exorbitant.
Si les composants du Macbook étaient vendus dans un MBA, à ce prix on crierait au scandale, donc qu'est-ce qui le justifie au final ?
À mon avis le meilleur rapport qualité/prix est le MBPr 15''. Il va tenir quelques générations d'OS X. Ça demande un plus haut investissement au départ mais le prix se justifie par le matériel, amha.

avatar kyzako | 

Personnellement, après la mort récente et définitive de mon MBA 13" milieu 2011, je me suis tourné, il y a quelques jours, vers un MBP Rétina 13" 256go. Pour le moment je ne saurais donné un avis vraiment clair et complet car je n'ai pas encore eu l'occasion de le pousser à fond, à voir dans les jours/semaines à venir. En attendant je suis vraiment très satisfait de la beauté de son écran, de son poids, et de sa superbe autonomie de 10h en faisant de la navigation web, vidéo, "jeux".
Bref, un bon investissement je pense, même si je regrette qu'on ne puisse plus rien faire du tout en modification sur les MBP depuis la sortie des rétinas :/

De plus, et là je serais très reconnaissant à celui qui saurait me répondre :
En passant du MBA au MBP Rétina avec le nouveau trackpad, j'ai constaté que j'avais perdu l'option "déplacer avec 3 doigts", et mine de rien ça me manque; Donc si l'un de vous saurait comment je peux retrouver cette fonctionnalité, que ce soit dans les réglages ou via un utilitaire, je ne serais pas contre.
Merci :-)

avatar saytan | 

Essaie de regarder dans les Préférences Systèmes, sous Accessibilité, puis 'Trackpad', c'est peut-être déplacé là, des fois que ce soit comme sous ElCapitan

avatar kyzako | 

Ah super ! Merci ! J'ai enfin de nouveau accès à cette petite fonction si chère à mon coeur grâce à vous :p

avatar k2103 | 

Bizarre!
Je ne vois rien dans les préférences concernant cette option. Je l'utilise pourtant régulièrement.
Je suppose qu'elle provient du transfert que j'ai fait des préférences de mon ancien MacBook Pro.

Edit :
Effectivement, il faut aller dans Accessibilité, Souris et trackpad, Options du trackpad, Activer le glissement avec 3 doigts.

avatar zetixx | 

Que très peu de commentaires positifs pour ce MacBook Retina... Personne n'en a acheté un et est satisfait ?

avatar sas13 | 

pour mon usage personnel le meilleur compromis autonomie, poids, puissance reste le macbook air (en version boostée, i7 et 8Go de mémoire). Je n'ai pas besoin du rétina, l'écran du mba me convient très bien, et son autonomie est géniale. Et lorsque j'arrive chez moi, je branche un grand écran externe 1920*1200. Le Retina c'est bien pour ceux qui travaillent dans le visuel(photos et traitement d'images), mais pour de la bureautique et même des logiciels pro, c'est plus intéressant d'avoir de l'autonomie que des beaux pixels, car le rétina vide plus vite les batteries. Pour satisfaire tout le monde, ce serait bien qu'apple propose le mba avec choix de l'écran, et si possible des écrans anti-reflets! Car j'ai un ipad retina, c'est quasiment illisible en forte lumière avec du soleil, c'est un véritable miroir. Quand au nouveau macbook 12", même à la moitié du prix j'en voudrais pas. Le macbook pro 13" retina semble l'idéal pour qui veux de la puissance dans un poids maitrisé.

avatar julienduhasard | 

Bonjour,

Je possède un Mac brook pro Retina 15' avec la seconde carte graphique ( toutes les options boostés ). C'est ma machine de travail ( graphisme / développement ... ) j'en suis ravis. Il est couplé a un écran Thunderbolt. Maintenant je suis souvent amené à me déplacer avec mon ordinateur... Et pour être honnête je ne suis guère rassuré d'avoir plus de trois mille euros dans mon sac surtout en scooter... ( choque ou pire encore accident... ) je me tâte a laissé le plus possible cette machine au bureau et à le couple avec le nouveau MacBook que je trouve... Comment dire sexy à souhait. Maintenant vu les retours sur la puissance, je souhaiterais savoir si vous pensez qu'il peut suffire pour faire du dépannage sur la suite Adobe basique ( pas de vidéos ) pour une journée ou deux Max par semaine ?
Si vous en posséder un êtes vous pleinement satisfait ? Je me pencherais sur la configuration 1.2 GHz.

Par avance merci de vos retours...

avatar Un Type Vrai | 

"Dans cet article, nous allons aborder uniquement les Mac de dernière génération, mais il est toujours intéressant de jeter un œil au refurb"

MBP 15" refourb avec core i7 2.6Ghz, CG 16Go de RAM et 512Go de SSD.
Certe, le modèle date de 2013, mais il est plus performant que ceux de 2015... et coûte bien moins cher...

Acheter un portable neuf actuellement chez Apple ? Non.
La concurrence fait plus fin, plus léger plus puissant et moins cher depuis 2-3 ans...

avatar ziedjo | 

Avec OSX ? Ha non crotte....

avatar Jetsurfer | 

@Un type vrai +1
Vu le prix des modèles, et comparé aux "autres" il n'y a rien n'à acheter pour le moment.
De plus si Apple continue à vendre ses machines sans pouvoir simplement faire des modifications ( Ram, HD ect. ) c'est même à se poser la question de savoir s'il faut encore rester chez Apple...

avatar melaure | 

Je suis bien d'accord, mais c'est purement délibéré. Vu les ventes qu'ils font ils pourraient avoir quelques modèles de plus et garder un 15" plus épais avec des composants standards qu'on peut changer ...

avatar iPat | 

"J’ai pu redonner un coup de boost à mon MacBook Pro mi–2007 en remplaçant très simplement le disque dur par un SSD et en ajoutant de la mémoire vive, ce qui n’est plus possible sur les MacBook Pro actuels"
ben si c'est possible (pour le ssd en tous cas, pour la ram il y a 8 go au moins donc ça doit aller) mais ça coûte très cher....

Pages

CONNEXION UTILISATEUR