Parallels Desktop 16 est prêt pour macOS Big Sur

Nicolas Furno |

Parallels Desktop 16 est disponible et cette mise à jour de l’app de virtualisation apporte comme toujours une longue liste de nouveautés. La plus importante peut-être, c’est que l’app est compatible avec macOS Big Sur. Son interface a été revue pour mieux coller avec celle du système, mais plus fondamentalement, cette version repose sur DriverKit, le nouveau mécanisme d’Apple qui va remplacer les extensions du noyau.

On savait qu’Apple et Parallels travaillaient ensemble sur la virtualisation pour les Mac Apple Silicon, mais le communiqué de presse annonçant la sortie de cette seizième version n’en parle pas. En attendant de savoir si Windows 10 pourra être virtualisé sans un Mac Intel1, l’entreprise met en avant plusieurs nouveautés qui permettent de bénéficier d’une meilleure intégration entre macOS et Windows 10, et entre les Mac et Windows 10.

Côté logiciel, le mode « Ne pas déranger » de macOS est synchronisé avec son équivalent de Windows 10. Parallels Desktop 16 peut aussi activer le mode voyage créé par Microsoft, qui est un équivalent au mode Économie d’énergie d’iOS. Côté matériel, les trackpad multitouch d’Apple sont mieux pris en charge dans Windows 10, avec deux nouveaux gestes pour zoomer et effectuer des rotations.

Parallels Desktop 16 annonce un bond en avant des performances graphiques grâce à l’utilisation de l’API Metal d’Apple, une première. DirectX 11 sous Windows 10 peut être jusqu’à 20 % plus rapide et les distributions Linux bénéficient elles aussi de gains dans ce domaine. En parlant de performances, les utilisateurs de Mac Pro peuvent assigner jusqu’à 32 vCPU et 128 Go de vRAM par machine virtuelle. Et si vous avez au contraire un petit Mac avec peu d’espace de stockage, vous apprécierez la nouvelle option qui permet de récupérer automatiquement l’espace inutilisé par une machine virtuelle quand elle est mise en veille.

Parallels Desktop 16 est une mise à jour payante, sauf si vous avez souscrit à l’offre d’abonnement de l’éditeur, à 100 € par an. Comptez sinon 80 € pour une nouvelle licence, ou bien 50 € pour mettre à jour la licence d’une version antérieure. Une version de démonstration de 14 jours est aussi proposée à cette adresse pour découvrir l’app.

L’app est traduite en français et elle nécessite macOS High Sierra au minimum.


  1. On sait que ce ne sera pas le cas avec la version x86 de Windows, l’hyperviseur de macOS ne gérant que les systèmes compatibles ARM sur les Mac Apple Silicon (lire : Boot Camp ne sera pas disponible sur Mac ARM ! 🆕).  ↩︎

avatar Bigdidou | 

Mais Big Sur est-il prêt pour Parallels Desktop ?

avatar Shaskan | 

Je n’ai pas encore la mise à jour de proposée 😟

avatar webjib | 

Je viens de tester la bêta 4 de Big Sur, et les performances sont moins bonnes qu’avec la preview de VMWare. En plus, je n’arrive pas à définir la résolution dans Big Sur, comme si les outils Parallels étaient inopérants :-/

avatar Azurea | 

J'utilise Parallels depuis plusieurs années et je m'aperçoit que c'est devenu limite abonnement env. 50€ pour le super truc qui est super encore mieux pour la nouvelle version, etc, etc...

Je pense en rester là !

avatar iValFR | 

@Azurea

Tout dépend de l’utilisation qu’on en fait aussi !

Je lance régulièrement Parallels pour utiliser Linux. Et la version 15 me convient parfaitement, la mise à jour sera pour moi inutile au vu du prix 🙂

avatar rolmeyer | 

@Azurea

On peut sauter une version sur deux. Perso pour avoir eu les 2, // et Vmware, je suis resté à VmWare où je peux sauter une version sur trois. Les versions upgrade des 2 softs marchent pour n-1 et n-2.

avatar Chris_974 | 

Je travaille depuis longtemps avec Parallels Desktop depuis la 10. Ayant acheté il y a un mois la V15, j’ai reçu un mail de parallels pour passer à la V16 gratuitement. Sympa de leur part.
Opération effectuée sans problème sur un iMac Late 2009 sous MacOS High Sierra.

avatar haioun | 

Je l’utilise pour des applications sans équivalent sur Mac (chessbase, Project....) et il me permet , cerise sur le gâteau, d’utiliser un egpu de manière simple, ce que Bootcamp interdit.
De la belle ouvrage, quoiqu’un poil cher en abonnement

avatar r e m y | 

Compatible avec BigSur mais probablement pas encore avec les Mac AppleSilicon car rien n'est dit à ce sujet.

avatar pacolapo | 

Encore un article presque illisible depuis un pc, que ce soit sur Chrome ou Firefox, y a des liens qui passe pas...

Voila ce que j'ai en dessous la video Youtube :

" On savait qu’Apple et Parallels travaillaient ensemble sur la virtualisation pour les Mac Apple Silicon, mais le annonçant la sortie de cette seizième version n’en parle pas. "

avatar h-de-pierre | 

@pacolapo

Il faut désactiver le bloqueur de pub. S’il y en a un.

avatar Mickaël Bazoge | 
C'est certainement ton bloqueur de pub et ça, on n'y peut rien.
avatar Olivier S | 

Des nouvelles de VmWare Fusion ?

Je ne me suis jamais fait à Parallels, en plus avec VmWare, on peut basculer son image virtuelle sous PC avec VmPlayer
Très gros avantage pour moi qui bascule de l’un à l’autre

avatar rolmeyer | 

@Olivier S

Y a une beta.

avatar scanmb | 

@Olivier S

J’ai la beta et installé big sur dessus

avatar scanmb | 

@scanmb

Pardon à rollmeyer pour le doublon

avatar Florent Morin | 

Comme chaque année :
- installation de macOS beta à l’intérieur de macOS stable
- puis installation de macOS stable à l’intérieur de macOS beta. ^^

avatar Ali Baba | 

L’article parle d’installer Parallels sur Big Sur. Mais peut-on installer Big Sur dans Parallels ? (sur Catalina)

avatar webjib | 

@Ali Baba

Oui oui, je l’ai fait ce matin

avatar Ali Baba | 

@webjib

👍

avatar mapiolca | 

Est-ce que les nouveautés (Métal) seront aussi disponibles pour la versions antérieurs à Big Sur ?

CONNEXION UTILISATEUR