Blocs 3 permet de créer des sites plus complexes

Nicolas Furno |

Blocs est un outil de création de sites qui ne nécessite aucune connaissance technique. Contrairement à ses multiples concurrents, cette app ne se base pas sur un canevas vide, mais sur une grille à remplir avec des blocs prêts à emploi que l’on peut ensuite modifier. Sous le capot, sa philosophie n’a pas changé depuis le lancement il y a quatre ans, on retrouve toujours le framework Bootstrap et une interface plus proche du web que d’un logiciel natif macOS.

Néanmoins, les mises à jour successives ont enrichi l’app et elle permet désormais de réaliser des sites complexes, toujours sans toucher une ligne de code. Dans cette mise à jour majeure, il y a la possibilité d’intégrer un CMS, un gestionnaire de contenus qui apportera beaucoup d’options en particulier pour mettre à jour le contenu à distance. Quatre CMS sont prévus : Pulse, October, Crushy et Surreal ; ils se concentrent tous sur la gestion du contenu plutôt que l’interface du site, ce qui en fait de bons compléments de Blocs.

Cet outil se concentre précisément sur l’interface du site et la version 3 l’améliore également sur de nombreux points. Deux barres latérales, à gauche et à droite, ont été ajoutées pour contrôler plus simplement le contenu. À droite, on retrouve un inspecteur de style avec tous les attributs de l’élément sélectionné ; à gauche, un nouvel outil qui permet de naviguer dans la hiérarchie du site, de bloc en bloc, et de brique en brique à l’intérieur de chaque bloc. Pour les sites les plus complexes, ce sera indéniablement un ajout appréciable. Et si votre site intègre plusieurs pages, cette même barre latérale peut les afficher toutes.

Blocs 3 ajoute des blocs et briques sur les pages avec une palette flottante plutôt qu’un élément fixe d’interface. C’est important, parce que la plus grosse nouveauté de cette mise à jour est l’ouverture aux développeurs tiers, via une API. Ce n’est pas encore tout à fait au point, mais l’idée est de permettre d’enrichir la collection de base par des briques supplémentaires, qui peuvent correspondre à un autre CMS, ou bien à exploiter un contenu d’une manière ou d’une autre. Un autre exemple : par défaut, l’app est fournie avec des modèles de smartphone, tablette ou encore montre, mais on pourra en ajouter par ce biais.

Cette nouvelle version est une mise à jour payante pour tous les utilisateurs. Si vous n’aviez jamais utilisé Blocs, la licence est vendue à 100 $ HT (88 €), sinon la mise à jour est affichée à 70 $ HT (62 €), sachant qu’il y a actuellement une réduction de 30 % sur les deux tarifs à l’occasion du Black Friday (l’offre se terminera le mardi 27 novembre). Autre chose à noter, Blocs 3 repose sur Bootstrap 4, contre Bootstrap 3 pour Blocs 2, ce qui implique une migration des projets. Signalons aussi qu’une version de démonstration est proposée gratuitement, sans limite de temps et avec toutes les fonctions, sauf l’export du site.

Blocs 3 nécessite au minimum OS X El Capitan, son interface n’est proposée qu’en anglais.

avatar Enneric2 | 

Dans le style de WebAcappella?

avatar Maramos | 

Ça a l’air assez intuitif et complet. Seule question : existe-t-il des widgets dans le style de ceux qui existent pour Adobe Muse ? Par exemple des gestionnaires de cookies etc. ?
Parce qu’avec Muse, si on a pas accès à ces widgets on reste relativement limité, pour un site pro j’entends...

avatar charbo | 

Dans le genre il y a un bon logiciel français : Webacappella responsive. Et les developeurs travaillent sur une version boutique en ligne. J'aime bien Webacappella car on a acces à des réglages pour l'adaptation des sites aux versions smart phones et tablettes. Et on a acces au HTML, par exemple pour intégrer des galeries faites avec d'autres soft.

Dans le genre "faire des sites sans codes" il y avait FreeWay, mais c'est moins simple d'utilisation

Je pense que Muse en en train d'être abandonné, non ?

avatar Maramos | 

@charbo

Je vais jeter un œil.
Effectivement Muse est abandonnée petit à petit... L’avantage certain est quand même l’intégration à la suite Adobe et la communauté qui s’est créée autour.

avatar Dark Phantom | 

J’aime moyen les logiciels qui font payer la mise à jour. N’est on pas en droit d’avoir les dernières nouveautés ? Surtout si on a soutenu au moment où c’était encore un peu incomplet.

avatar inoclim | 

Mdr tu es un consommateur tu n’a aucun droit. A part ceux que te donne les plus puissants pour éviter que tu dérange leur confort et qu’on appelle la loi.

avatar Dark Phantom | 

@inoclim

A un moment les systèmes d’exploitation était payants, il n’y a pas si longtemps; maintenant qu’ils sont gratuits, on se rend compte que c’est plus cohérent.
Payer n’est pas un problème, mais à ce moment-là on pourrait considérer, comme pour la garantie que les mises à jour soient gratuites au mois, deux ans après l’achat

avatar diboutra67 | 

@Dark Phantom

Il s’agit d’une grosse mise à jour. En quoi l’éditeur devrait la rendre gratuite ? Sinon il faut passer a un mode d’abonnement comme chez Adobe...

Perso je préfère avoir le choix entre garder une ancienne version de logiciel ( qui souvent fonctionne très bien ) ou passer à une nouvelle version.

Je trouve plus pervers le système d’abonnement avec lequel tu n’es au final jamais titulaire de l’app.

avatar Dark Phantom | 

@diboutra67

Ah mais j’aime encore moins le système d’abonnement ; je préfère quand les mises à jours sont gratuites une fois qu’on a payé. Si c’est vraiment majeur, alors une mise à jour à 10€

avatar oomu | 

pourquoi 10 euros quand on pourrait jeter à la gueule 30 centimes ? Mais oui ! Pourquoi ce chiffre arbitraire de 10 quand on peut dire 0,30 ?

"tiens, sale informaticien, vla ta pitance, ingrat après tout ce que j'ai fait pour toi !"

10 euros hors de ma poche, c'est déjà 10 euros de trop dans la poche d'autrui.

avatar Dark Phantom | 

@oomu

C’était pour donner un ordre de grandeur. ˆˆ souvent les maj coûtent aussi chères que le prix du logiciel

avatar oomu | 

"J’aime moyen les logiciels qui font payer la mise à jour. N’est on pas en droit d’avoir les dernières nouveautés ? "

non, vous n'êtes pas en droit.

vous avez acheté un droit d'usage d'une copie du logiciel, selon une licence qui vous a été présenté (c'est un contrat) et vous en avez accepté les termes (qui sont légaux tant que pas contredit par la Loi).

Tout travail mérite salaire et l'auteur d'un logiciel ou toute oeuvre de l'esprit (roman, musique, etc) est libre de décider comment il/elle souhaite la distribuer et pour combien.

Votre droit est soit de payer pour le travail soit de rire au nez et passer votre chemin. (je ris souvent au nez des développeurs qui demandent un abonnement pour petits logiciels, du coup, je ne profite pas de leur travail).

"Surtout si on a soutenu au moment où c’était encore un peu incomplet."

Encore une fois vous n'avez PAS SOUTENU ! Vous aviez PAYE pour un PRODUIT (et/ou une PRESTATION) précise à un moment donné ! Un acte commercial et contractuel entre vous et le vendeur.

Les gens ne vivent PAS d'amour, mais d'aliments qu'on échange contre de l'ARGENT.

-
perso, j'aime moyen vous payer régulièrement pour votre travail, ne suis-je pas en droit de profiter de vos compétences gratuitement, pendant hmm..au moins deux après la première obole ?
Bon à la rigueur, 10 euros, si votre boulot est majeur.

avatar Dark Phantom | 

@oomu

Haha bien répondu !
Oui évidemment, mais là tu ne m’as pas répondu sur certains exemples : les systèmes d’exploitation ou certains logiciels dont la maj est gratuite;
D’autre part il y a d’autre moyens de rétribuer les développeurs comme par exemple : les achats intégrés pour débloquer certaines fonctionnalités, sans rendre le logiciel obsolète;

avatar Almux | 

Tout à fait!
J'espère que tous ont déjà vu ce petit sketch, et auront compris que la gratuité a des limites (surtout quand il est question de vivre de son travail):

https://www.facebook.com/136164895246/videos/177267973202894/UzpfSTE1NjQ...

C'est éloquent!

avatar Androshit | 

Blocs est magnifique. L’essayer c’est l’adopter.

avatar pakal | 

quelqu'un l'utilise? comme se passe l'intégration avec les plugins type slideshow etc?

Je me méfie de ces sites qui te promettent monts et merveilles mais tu découvres des bugs qui te bousillent ton design

avatar astoria | 

Blocs est crée par un petit developpeur qui a passé énormément de temps sur cette upgrade.. Je viens de l'acheter pour le soutenir, pas de sous en ce moment mais tant pis, je mangerai des pates :)

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Voilà le genre d'articles qui me fait lire MacGé.

avatar Kappy | 

L'intégration d'un CMS, une des nouveautés majeures?? Elle existe depuis des mois et des mois…

CONNEXION UTILISATEUR