Éditeur HTML : seize ans après, HyperEdit de retour sous un nouveau nom

Nicolas Furno |

Le nom HyperEdit ne vous rappellera rien si vous n’étiez pas un utilisateur de Mac et si vous n’aviez pas besoin de modifier des pages web au milieu des années 2000. Cet éditeur HTML est né en même temps que Webkit, le moteur de rendu de Safari, et il permettait d’éditer une page web avec un aperçu mis à jour en temps réel. À l’époque, c’était une idée novatrice et même si plus grand monde ne crée de sites web comme ça en 2020, l’idée n’a pas entièrement disparu.

HyperEdit en 2004.

C’est pourquoi le créateur de HyperEdit a eu l’idée de sortir l’app de son grenier, de la dépoussiérer un bon coup et de lui offrir une version digne de 2020. C’est ainsi qu’est née Whisk, une app qui permet toujours d’éditer des pages web en HTML, CSS et JavaScript, avec un aperçu mis à jour en temps réel sur le côté. L’interface a bien évolué en 16 ans, mais c’est plus lié aux changements de macOS qu’à l’app elle-même, qui repose toujours sur un éditeur à côté d’un aperçu, toujours basé sur WebKit.

L’app exploite les derniers frameworks fournis par Apple, même si elle reste codée en Objective-C et basée sur Cocoa, le framework historique de macOS. Son développeur a opté pour une fenêtre unique, un élément d’interface courant aujourd’hui qui remplace les panneaux multiples à la mode dans les années 2000. L’app repose aussi sur des bases plus modernes fournies par Hype, un outil spécialisé dans les animations en HTML 5 apparu dans les années 2010 pour remplacer Flash.

Si vous éditez toujours des sites web en modifiant des fichiers HTML, CSS et JS, Whisk peut amplement suffire par rapport aux éditeurs de code complets. Une version de démonstration est proposée pour tester gratuitement pendant 14 jours. Une licence vendue 30 $ (26 €) est ensuite nécessaire, mais vous ne paierez que la moitié si vous possédiez une licence pour HyperEdit.

Whisk n’est pas traduite en français et l’app nécessite macOS 10.11 au minimum.


avatar R5555 | 

J'attends le retour de TACO HTML Edit.

avatar Derw | 

@R5555

Tout à fait !

avatar Mr Bob | 

Big Sur minimum ?

avatar reborn | 

@Mr Bob

Non El capitan

avatar irep | 

J’aimais bien CyberStudio Golive (Adobe l’a tuer)

avatar petergab | 

Je suis bien d'accord, GoLive était facile à utiliser, rapide. Tout l'inverse de DreamWeaver qui rame. Il faut plusieurs minutes pour ouvrir mon site... quand il n'est pas obligé de tout reconstruire, une plaie. Et puis le manque de cohérence d'Adobe, beaucoup de logiciels qui ne passent pas en plein écran ! Lightroom oui, et je trouve que lui, justement, avance bien.

avatar R5555 | 

Heureusement il y avait Adobe Pagemill :D

avatar Deckard | 

EDIT: Mal lu la phrase. Mais c'est ambigu, on a l'impression de lire que Cocoa n'est plus le choix de Framework et qu'il y avait un nouveau...

avatar Guizilla | 

Euh... ça choque personne ? 30€ ? À côté de Visual Studio Code et consorts pouvant être améliorés via des extensions et tout ça gratuitement ?

Écrite en Objective-C ? Le rendu via WebKit et non Blink en vaut il le prix ?

D’autant plus que l’article manque un peu de corps, on ne sait pas vraiment si l’éditeur dispose de l’autocomplétion et autres fonctions bien utiles... Encore que si l’outil proposait une interface de gestion de NodeJS... mais là 😅

avatar unixorn | 

Choquer non, le développeur a le droit d’essayer de vendre son logiciel. Après dans les faits est-ce que ça va se vendre vu la concurrence gratuite ? J’en doute fort...

avatar Guizilla | 

@unixorn

C’pas faux.
“Choqué” n’était qu’une expression pour indiquer le manque de discernement sur ce prix de vente qui ne vas pas attirer beaucoup de personne. Toutefois, je ne doute pas que certains l’achèteront pour le souvenir.

avatar marc_os | 

@ Guizilla
C'est quoi votre problème avec Objective-C ?

avatar Guizilla | 

@marc_os

J’ai pas de problème avec Objective-C, seulement Swift prend la relève et peut-être aurait-il été préférable de l’adapter au nouveau langage. 🤷‍♂️

avatar AirForceThree | 

Tant qu'à payer, autant mettre un peu plus et se payer le superbe Nova de Panic.

avatar M-Rick | 

Il y a BlueGriffon et Pinegrow Web Editor dans le même style qui sont bien également.
http://bluegriffon.org
http://pinegrow.com
L'avantage de ce genre d'application, au-delà de la confection de sites web, c'est aussi très pratique pour les applications utilisant un rendu HTML supportant JavaScript.

CONNEXION UTILISATEUR