ownCloud 9 améliore la collaboration entre équipes et serveurs

Nicolas Furno |

ownCloud est un service à installer sur son propre serveur pour créer son propre cloud. Une fois en place, il peut synchroniser vos fichiers et remplacer Dropbox, synchroniser contacts et calendrier à la place d’iCloud, mais aussi gérer une collection musicale ou ses photos. Un outil multitâche qui a reçu une mise à jour majeure avec la 9.0, finalisée depuis hier.

Qu’y a-t-il au programme de cette mise à jour la plus importante de l’histoire d’ownCloud selon le fondateur du projet ? Deux gros changements sont mis en avant par les développeurs : des fonctions supplémentaires de collaboration pour les utilisateurs et des liens renforcés entre serveurs. Côté utilisateurs, on peut désormais ajouter des commentaires associés à n’importe quel fichier, une fonction que Dropbox propose également.

Ajout de commentaires à un fichier — Cliquer pour agrandir
Ajout de commentaires à un fichier — Cliquer pour agrandir

Le service ajoute aussi des notifications, notamment liées au partage de fichiers. Et ownCloud 9 permet d’associer des mot-clés aux fichiers stockés sur le serveur. Une fonction qui peut, là encore, aider pour travailler à plusieurs. On peut imaginer un système avec des tags qui attribuent un fichier (et une tâche associée) à un utilisateur, ou bien un document à son auteur.

L’autre gros morceau concerne les associations de serveurs. Avec ownCloud, vous installez le service sur votre propre machine et vous pouvez communiquer avec des serveurs distants, ce qui est souvent très utile en milieu professionnel. On pouvait déjà le faire, mais la version 9 améliore ces fonctions avec plusieurs éléments. Quand on veut partager un dossier à une instance distante, l’autocomplétion permet de ne saisir que le nom d’utilisateur de la personne concernée et les informations de connexion seront remplies automatiquement.

Autocomplétion des informations de connexion au serveur distant. — Cliquer pour agrandir
Autocomplétion des informations de connexion au serveur distant. — Cliquer pour agrandir

Les concepteurs du service ont particulièrement soigné l’aspect sécurité, pour ne pas faire de cette connexion simplifiée une faille en puissance. La mise à jour s’accompagne aussi de plusieurs outils pour vérifier les partages activés et les couper à tout moment si c’est nécessaire.

ownCloud 9 améliore aussi sa gestion du stockage et permet de grossir plus simplement le stockage nécessaire au fur et à mesure. Et il y a encore de nombreuses autres nouveautés plus discrètes, comme un nouveau module qui simplifiera les futures mises à jour. Par ailleurs, les applications qui exploitent le service seront plus faciles à proposer à la boutique d’applications mise en place par ownCloud.

Pour installer ownCloud, vous devez disposer d’un serveur ou d’un hébergement, d’un NAS ou simplement d’un ordinateur chez vous qui agira comme serveur. À défaut, on trouve des ownCloud hébergés par des tiers et prêts à l’emploi, parfois gratuitement : la liste est disponible à cette adresse.


avatar padbrest | 

C'est bien mais... "Due to an issue with Mac OS Unicode support, installing ownCloud Server 9.0 on Mac OS is currently not supported." Et je crois que c'est depuis au moins 2 versions...

avatar patrick86 | 

@padbrest :

Je me posais justement la question de savoir si le problème était résolu ou non… :-(

J'ai quand même installé ownCloud sur OS X Server (à mes "risques et périls").

Concrètement ce que ce problème engendre, c'est, dans ownCloud, un affichage aléatoire des dossiers et fichiers dont le nom comporte un caractère accentué.

Je voulais un outil simple, clair mais assez fonctionnel pour avec une interface sur mon partage de fichier et pouvoir faire des galeries médias, au minium, et plus si besoin. N'ayant pas trouvé mieux (et aussi extensible) pour l'instant, je me suis lancé avec ownCloud malgré le non-support officiel d'OS X.

Je n'ai pas constaté de suppression des fichiers [avec accent(s) dans le nom] sur mon serveur, ils sont toujours à leur place. Seul ownCloud les affiche… ou pas.

avatar RyDroid | 

@patrick86 As tu testé SeaFile ?

avatar patrick86 | 

@RyDroid :

Non, mais il n'est pas non plus supporté officiellement sur OS X et je n'ai pas trouvé beaucoup de retours de gens qui auraient essayé.

Idéalement, je voudrais une solution qui utilise les comptes users de mon Open Directory (théoriquement possible avec OC) et les droits POSIX pour les dossiers — parce que j'accède aussi à une bonne partie de ces fichiers via SMB en local ou WebDAV & "partage iOS" depuis l'extérieur, donc je ne souhaite pas les stocker dans le dossier data d'ownCloud. Ce 2e cas est possible en connectant OC au WebDAV de mon serveur, mais c'est leeeennnt ! Nettement plus lent qu'en connectant directement les dossiers locaux — à moins qu'il y ait quelque chose à paramétrer pour que ce soit performant, au quel cas je serais ravi.

Pour le moment, je fais gaffe à ne pas mettre d'accent dans les noms de dossier et fichiers.

avatar htep | 

@patrick86 :
Hello,
Ca m'intéresse de savoir comment tu as fait. J'ai suivi plusieurs vieux tuto mais sans succès.

avatar patrick86 | 

@htep :

1) J’ai installe MySQL Server, qui n’est plus intégré depuis OS X Lion Server. Comme je suis un peu fainéant, j’ai utilisé ce merveilleux script créé par MacMiniVault.
Il installe MySQL + Sequel Pro , pour se connecter au serveur SQL et gérer les BDD (on peut installer phpMyAdmin si on préfère).

2) J’ai créé une BDD pour ownCloud et un utilisateur dédié avec droits de modifications de la BDD ownCloud et création d’un nouvel user, parce qu’ownCloud créé un nouvel utilisateur lors de l’installation puis l’utilise pour se connecter à la BDD.

3) J’ai créé mon sous-domaine (dans ma zone DNS gérée par OVH) et créé le site web sur mon serveur (pensez à autoriser l’utilisation du fichiers .htaccess).

4) J’ai téléchargé ownCloud Server, la version sous forme d’archive.

5) Copiez le contenu de l’archive à la racine de votre site web (après avoir supprimé les fichiers de la page créée par défaut).

6) Créez le dossier des données ownCloud, de préférence en dehors de la racine du site.

7) Donnez au serveur web les bons droits d’accès aux fichiers ownCloud et son dossiers data :
sudo chown -R _www:_www /Library/Server/Web/Data/Sites/« nom.du.site »
sudo chown -R _www:_www /chemin du dossier « owncloud_data »

8) Accédez à ownCloud dans un navigateur puis procédez à sa configuration (base MySQL, son nom, le nom et mot de passe de l’user créé, l’emplacement du dossier data, puis créez un admin ownCloud, etc.).

Normalement ça fonctionne comme ça — j’espère ne pas avoir oublié de détail important —, mais ownCloud vous préviendra que vous l’installez « à vos risques et périls ».

avatar mulet_from_space | 

tu pourrais (peut être) si tu le souhaites :
- faire la configuration SSL pour ton serveur web
- ajouter la notification par e-mail via un/ton serveur smtp

avatar patrick86 | 

@mulet_from_space:

" faire la configuration SSL pour ton serveur web"

Pas faux, je l'ai fait en plus (^^), avec un certificat StartCom Class 1

" ajouter la notification par e-mail via un/ton serveur smtp"

Fait aussi, mais en envoi par php pour l'instant (ça peut changer au grès de mes envies de tester des configurations :-))

avatar RyDroid | 

J'imagine que OS X server est loin d'être une priorité pour la simple raison que peu de gens l'utilisent. Mais, puisque c'est un logiciel libre, rien ne t'empêche de créer un patch ou de payer quelqu'un pour le faire, et de le proposer upstream pour que tout le monde en profite.

avatar patrick86 | 

"J'imagine que OS X server est loin d'être une priorité pour la simple raison que peu de gens l'utilisent."

Il y a de ça. Il semble aussi qu'il n'aient pas de quoi tester correctement sur OS X Serveur.

https://github.com/owncloud/core/issues/2377

avatar mulet_from_space | 

Je viens de finir d'installer (sur une debian) la version 8.2 hier :-)

De toute façon, de mon avis il faut attendre un peu avant d'installer cette version pour éviter les prises de tête inutiles.

Cette techno est vraiment géniale, si on veut maitriser sa plateforme et stoquer son contenu de manière privée et en plus ça s'interface avec presque tout (open source).

Le seul défaut pour l'instant (pour moi) est l'intégration avec OSX et IOS qui est un peu "touchy" pour des utilisateurs "normaux" (non tech).

avatar patrick86 | 

"Le seul défaut pour l'instant (pour moi) est l'intégration avec OSX et IOS qui est un peu "touchy" pour des utilisateurs "normaux" (non tech)."

Disons qu'il faut configurer le comptes dans les différentes apps avec les bonnes URL.

Pour les services de mail, calendrier et contacts, j'utilise OS X Server, dont les comptes sont aussi faciles à configurer sur les clients que les comptes iCloud. L'adresse du serveur, l'identifiant et le mot de passe, et c'est tout. :-)

avatar iapx | 

Il est enfin normalement performant sur un réseau local, par exemple?
Car dans mes essais de OwnCloud, c'était tellement lent, même en local, que ça en était décourageant!

avatar abioninho | 

Sur Synology c'est possible ?

avatar mulet_from_space | 

@abioninho

Certains le font mais je te le conseille pas.
La ram et le cpu sont pas vraiment taillés pour ça et cela va impacter assez négativement les performances de ton syno.

Selon ton modèle de cpu sur ton syno (arm par exemple) , ça sera plus galère, car la gestion des paquets deviendra plus compliquée que sur une Debian par exemple...et si tu merdes ton installation tu prends le risque de niquer ton NAS...et pour finir cela veut dire que tu prends accessible ton NAS par internet pour pouvoir utiliser sereinement Owncloud.

avatar spootymilk | 

J'avais essayé, j'ai trouvé que c'était un peu usine à gaz, compliqué à installer, compliqué à utiliser. J'avais jeter l'éponge. De mémoire, c'était la version 7.

avatar RyDroid | 

Il y a SeaFile si tu recherches quelque chose de plus léger, ou tout simplement un serveur FTP.

avatar AirForceTwo | 

J'ai essayé 3 versions de OwnCloud (serveur linux + client Mac). À chaque fois des fichiers disparaissaient, la synchronisation ne fonctionnait pas correctement.
J'ai jeté l'éponge et je n'ai même plus envie de réessayer. DropBox, même dans sa toute première version, ne m'a jamais effacé le moindre fichier.

J'ai testé Seafile, mais le client mac Java était très loin de l'intégration parfaite d'un DropBox.

J'aimerais pouvoir me passer de DropBox, mais même si une solution alternative était fiable, je ne pense pas qu'héberger plusieurs centaines de Go de données sur un serveur correct reviendrait à moins de 10€ par mois.

avatar dway | 

Pour avoir utiliser Owncloud depuis sa version 4, et meme participer un poil a la chasse aux bugs, la conclusion est sans appel : c'est une usine a gaz qui ne fait rien correctement !
A vouloir tout faire, rien n'est fonctionnel.
Inutilisable dans un cadre pro, et meme amateur.

Le projet a beau etre open source, c'est surtout pour faire essuyer les platres par les gens qui n'ont pas l'argent pour payer leur service. D'ailleurs, le bug tracker sert juste aux "amateurs" alors que leur service pro est planqué ailleurs.

Surement un des pires projets "paillettes" qui sait faire de la com, mais pas du code.

avatar mulet_from_space | 

@dway

he ben..tant de haine contre ce pauvre owncloud :-)

mon expérience est plutôt qu'owncloud (en version 8 en tout cas, j'ai pas essayé les versions précédentes) fonctionne très bien, intègre ce qu'on veut (cifs, dropbox, s3...).

L'installation d'owncloud est relativement simple et pas très longue quand on est "TECHNICIEN" (=on sait faire du terminal et du réseau).

c'est un peu plus compliqué quand on est derrière une livebox (car pas de loopback = chiant pour la synchronisation) MAIS ça se résoud avec une petite recherche google.

avatar patrick86 | 

"mon expérience est plutôt qu'owncloud (en version 8 en tout cas, j'ai pas essayé les versions précédentes) fonctionne très bien, intègre ce qu'on veut (cifs, dropbox, s3...)."

De même chez moi. Hormis ce fameux problème avec Unicode, je n'ai pas spécialement à me plaindre d'ownCloud.

avatar mulet_from_space | 

pour ton problème d'Unicode et d'affichage , tu penses que ça vient du stockage en DB ou du filesystem ?

si ton problème concerne les fichiers je dirais que ça vient de la DB , si c'est pour les répertoires ça peut être (éventuellement) les deux.

avatar BeePotato | 

@ mulet_from_space : « pour ton problème d'Unicode et d'affichage , tu penses que ça vient du stockage en DB ou du filesystem ? »

C’est lié au système de fichiers (HFS+).
Le problème vient de ce que les développeurs d’ownCloud ne gèrent manifestement pas Unicode correctement et que du coup leur logiciel est perturbé par le fait que dans HFS, les noms de fichiers sont encodés en NFD. En gros, ils utilisent une fonction de comparaison de chaînes de caractères foireuse qui considère la même chaîne encodée en NFC et en NFD comme deux chaînes différentes (alors que ce n’est pas le cas). C’est une erreur malheureusement classique.
Ce qui est étonnant, c’est que ce ne soit pas encore résolu (même si le nombre d’installations d’ownCloud comme serveur sur Mac OS ne doit pas être très élevé).

avatar mulet_from_space | 

@BeePotato

merci pour ta réponse très intéressante et précise.

si le problème ne semble se poser qu'à "l'affichage" , cela ne devrait pas poser trop de risque de le corriger par nous même et éventuellement proposer la solution à owncloud directement.

je n'ai pas regardé le source , mais as tu déjà envisagé cette solution?

"En gros, ils utilisent une fonction de comparaison de chaînes de caractères foireuse qui considère la même chaîne encodée en NFC et en NFD comme deux chaînes différentes (alors que ce n’est pas le cas). C’est une erreur malheureusement classique."

en effet, c'est pas terrible, comparer des "id" directement aurait sans doute permis d'éviter ce problème, quelque soit l'encodage derrière.

mais j'imagine que l'encodage différent posera de toute façon des problèmes lors du "tri par nom" lors de l'affichage..à moins de réécrire cette partie avec un encodage unifié.

avatar BeePotato | 

@ mulet_from_space : « je n'ai pas regardé le source , mais as tu déjà envisagé cette solution? »

En fait, je ne suis pas un utilisateur régulier d’ownCloud. Je me contente de suivre par curiosité l’évolution de ce logiciel de temps en temps. Quand je suis tombé ici sur la description du problème faite par padbrest, je suis allé voir sur GitHub si la cause était bien celle que j’imaginais. Mais c’est tout.
Je n’ai pas regardé le code source et je n’ai malheureusement pas de temps à consacrer à me plonger dedans pour essayer de trouver une solution.

avatar ggerald | 

Bonjour,

J'utilise pour ma part Owncloud depuis la version 7 sur un serveur mac y compris pour stocker mes données pro n'ayant pas la possibilité sur mon ordi de bureau d'installer des solutions type dropbox ou onedrive.
Après quelques surprises de fichiers ou répertoires qui deviennent invisibles (mais reste présent physiquement dans le répertoire de stockage de données). Je n'ai pas constaté avec les dernières versions à nouveau ce problème.
On récupère facilement les données masquées par un : sudo -u _www php occ files:scan .....
Concernant les performances, elles sont excellentes avec une base de donnée mysql plutôt que la configuration par défaut et une connexion internet rapide.
il faut accepter de mettre un peu les mains sous le capot, mais le jeu en vaut la chandelle pour bénéficier d'un vrai espace de synchronisation quasi illimité en taille.
Je vais tester ce weekend.

Gérald

avatar padbrest | 

@BeePotato : Enfin une indication claire sur la question :)
Mais y a-t-il un risque de perdre des documents dont le nom comporterait des caractères accentués ? La dernière fois que j'ai entendu parler de ce problème, ça venait d'Allemagne parce que leur "umlaut" (ü, ö...) provoquait des désastres.

avatar BeePotato | 

@ padbrest : « Mais y a-t-il un risque de perdre des documents dont le nom comporterait des caractères accentués ? »

Honnêtement, je n’en sais rien.
Je ne me suis pas penché sur le sujet — c’est juste que la cause du problème est évidente quand on lit la description des symptômes, et est confirmée dans les échanges qu’on peut lire sur le sujet sur GitHub (cf. lien donné par patrick86).

Mais à vue de nez, je dirais que oui, il y a bel et bien un risque. Quand un client envoie au serveur un fichier, ce dernier l’écrit sur le disque. Sauf que si le nom du fichier contient des caractères accentués, le serveur, après l’écriture sur son disque, lui voit un nom qu’il considère comme différent ce que le client lui avait envoyé, ce qui l’amène à le considérer comme un fichier différent — d’où la présentation aux clients qui donne d’un coup l’impression qu’il y a deux fichiers avec un nom visuellement identique.
J’imagine qu’il y a un risque, lors d’une modification ultérieure du fichier, que les clients en soient notifiés avec un nom de fichier qui ne collera pas avec ce qu’ils ont en local (ou une autre variante du même principe), créant un problème de synchronisation.
Il est impossible, sans connaître parfaitement le fonctionnement du serveur et des clients, de recenser tous les scénarios possibles pour confirmer ou infirmer la présence d’un risque de ce genre. Du coup, la prudence est de mise.

CONNEXION UTILISATEUR