Netflix, Google, Microsoft et d'autres s'allient pour un codec vidéo libre

Stéphane Moussie |

Les opposants du H.265/HEVC s'allient pour mieux le contrer. Netflix, Google, Microsoft, Amazon, Intel, Cisco et Mozilla ont créé l'Alliance for Open Media, une organisation dont la mission est de développer des formats et codecs de médias open source et sans royalties.

Le premier projet de cette alliance est la création d'un couple format-codec vidéo qui soit « interopérable et ouvert ; optimisé pour le web ; adaptable à n'importe quel appareil moderne et à n'importe quelle bande passante ; peu gourmand et optimisé pour les ressources matérielles ; approprié pour la diffusion en direct ; et avec une licence souple pour être utilisé par des contenus commerciaux ou non (y compris des contenus créés par les utilisateurs). » En gros, le consortium veut mettre au point le format et le codec parfaits.

Google, Mozilla et Cisco, qui avaient déjà commencé à travailler chacun de leur côté sur un nouveau codec (respectivement VP10, Daala et Thor), vont ainsi combiner leurs recherches et leurs efforts, avec en plus l'aide d'autres mastodontes, mais pas Apple.

La firme de Cupertino soutient pour sa part le H.264 ainsi que le H.265/HEVC qui est entré discrètement dans l'iPhone 6. Les royalties ont toujours été la pierre d'achoppement de ces deux codecs. Récemment, le groupe HEVC Advance, qui possède des brevets sur le codec du même nom, a annoncé vouloir 0,5 % des revenus générés par la diffusion de vidéo H.265/HEVC par les services vidéo.

On comprend mieux pourquoi Netflix, directement visé par ces royalties, veut faire émerger un codec gratuit. C'est également le cas des autres membres de l'Alliance for Open Media qui ont tous une bonne raison de préférer une solution libre et gratuite.


avatar Orus | 

Alors là, je m'amuse d'avance à la joie de lire les réactions de certains ici, tellement de mauvaise foi et pro-Apple qu'ils vont être contre une solution libre et gratuite. Leurs arguments vont valoir leur pesant de cacahuètes ! Surtout que dans cette alliance il n'y a que des méchants :)

avatar Wolf | 

@Orus : On a vu ou ca menait le livre et gratuit. Il suffit de regarder ce que fait Google pour se rendre compte que le livre et gratuit est un tueur de liberté individuelle

avatar vrts | 

@Wolf : on a un winner ici...tu melanges Google et l'Open source.

avatar Wolf | 

@vrts : L'un est aussi pourrie que l'autre. C'est un peu comme le communisme, c'est peut être une bon et idee mais la réalisation est une utopie dangereuse

avatar vrts | 

@Wolf : oulalala...t'en tiens une bonne couche d'ignorance toi.

avatar harisson | 

@Wolf :

"C'est un peu comme le communisme…"

Le libre n'est pas un dogme politique.

Les fondations de Mac OS X reposent sur de l'Open Source (licences BSD).

avatar XiliX | 

@Orus :
Toujours une réaction aussi débile :(
Quel est le rapport avec Apple ? Apple paye des licences pour utiliser ce standard.

Pour en revenir au sujet, la gourmandise de ces trois vont les perdre. Ils touchent déjà des royalties sur l'utilisation de la H.265/HVEC, ils veulent en plus 0.5% sur le HVEC.

avatar Mécréant | 

@XiliX:

Je me trompe probablement, mais il me semble que ces trois-là ne touchent aucune royalties sur l'utilisation des codecs d'HEVC advance... ils devraient plutôt en payer pour les utiliser !

Donc, oui, ils sont gourmands : ils veulent utiliser le meilleur sans avoir à payer de royalties et n'ont donc trouvé comme solution que de le développer eux-mêmes ensemble et d'en faite profiter tout le monde... quels rapias !

avatar thierry37 | 

Est ce que ça poussera la première alliance à remettre le H265 gratuit sans royalties ?

avatar JLG01 | 

J'ai toujours un sérieux doute lorsque des sociétés commerciales prétendent produire des services qui ne leurs rapportons rien.

avatar Domsware | 

@JLG01 :
Pareil pour moi.

De plus la solution n'est pas si gratuite que cela puisque payée par les "clients" de ces sociétés.

avatar Bardyl | 

Qui ne leur rapportent rien ?
Euh, la R&D a toujours apporté à tout le monde que je sache. Et en plus de ça, c'est potentiellement des millions/milliards économisés si ils arrivent à créer ce standard libre qui sera vraiment utilisé, parce que ça signifie une implémentation direct dans les navigateurs de Google, Mozilla et Microsoft. Ne restera que Apple, mais bon, ça devrait suivre aussi.

avatar XiliX | 

@Bardyl :
Certes, mais si in regarde avec l'expérience H265/HVEC il y en aura une ou plus d'entreprises qui vont vouloir une part de gâteau plus gros.

Ce genre d'association regroupe l'ensemble des brevets proposés par des uns des autres, des sociétés membres. Exactement la situation avec H.265/HVEC il me semble sous la tutelle de MPEG-LA

avatar Ali Baba | 

@JLG01 :
C'est pas parce que c'est gratuit que ça ne rapporte rien. Éviter de payer une fortune à quelqu'un d'autre, ça suffit pour gagner de l'argent.

avatar Hertzfield | 

Apple fait des bons produits, mais niveau image de marque ... Je suis pour l'open source quand ça sert un intérêt commun, je peux aussi compte de que certain veulent gagner de l'argent, mais je ne peux pas comprendre comment on peut rester dans son coin...
Si je suis sous Mac c'est a cause des logiciels propriétaires dont j'ai besoin pour le boulot, sinon à la maison c'est Linux !

avatar Domsware | 

@Hertzfield :
Pour le moment le type de licence n'est pas précisé. Donc attendre...

avatar Hertzfield | 

*comprendre

avatar jb18v | 

l'autre aspect important est la prise en compte du support matériel pour décoder/encoder avec le petit nouveau.. ça prendra du temps.
M'enfin que le meilleur gagne :)

(et 0,5% des revenus ? ils ont fumé quoi au HEVC ^^)

avatar harisson | 

Il en résultera un nouveau standard en plus de ceux déjà existant et chacun repartira de son coté sans résoudre le problème parce que la solution retenue sera trop consommatrice de CPU, tandis qu'Apple et le H265 feront leur petit bonhomme de chemin, sans se prendre la tête, avec qui sait un petit procès de derrière les fagots d'Apple contre le HEVC Advance pour faire diminuer la part des royalties de 0,5 % a 0,05%.

avatar buzzb0x | 

Je ne comprends pas comment une entreprise comme Apple peut se ranger du côté d'un codec propriétaire et payant alors qu'elle pourrait aider à développer une alternative libre qui serait avantageuse pour ses propres services (iTunes…).

avatar Stanley Lubrik | 

Les codecs en vidéo doivent être libres !

Comme le HTML l’est pour composer des pages web.

A l’image aussi de l’alphabet pour écrire. Imaginez un instant que tous nos écrits sur nos smartphones soient automatiquement retranscrits en SMS «petit nègre » pour ceux qui ne paieraient pas une taxe annuelle sur l’alphabet puis demain sur la grammaire, l’orthographe ou la syntaxe.

Non aux OGM, non aux graines stériles…
Non aux droits d’auteurs sur le vivant.

Non à toutes ces rentes et bénéficiaires qui nous voient comme des vaches laitières à traire en continu.

Et vive la révolution web 3.0 !

avatar Ducletho | 

Maintenant que vous avez lu cette news, je vous conseille de (re)lire les commentaires concernant l'article sur les royalties de Dolby...

Sinon je suis pour ce CODEC libre de droit (s'il tient ses promesses).

avatar Marquis_de_Caceres | 

Je me demande comment Google arrive à mener autant de projets en même temps ! Ils sont vraiment très forts, très prolixes

Voyons ce qu'ils vont nous proposer... Si ça peut devenir un standard adopté par Samsung dans les Smart TV ce serait top de pouvoir regarder des videos UHD sur sa TV envoyées depuis le smartphone via le DLNA ou Airplay.

avatar Mécréant | 

@Marquis_de_Cáceres:
Zut, votre pseudo m'a donné envie d'un petit verre de vin... et de repartir en Extramadour!

avatar Marquis_de_Caceres | 

@Mécréant

C'est exact !

En France nous nommons nos vins Château de Ceci ou Cela, on Espagne nous nommons nos vins Marques de Tal o Cual ...

Quieres beber un trago amigo ?

avatar Mécréant | 

@Marquis_de_Cáceres:

¡Con mucho gusto!

avatar harisson | 

@Marquis_de_Cáceres:
"Je me demande comment Google arrive à mener autant de projets en même temps !"

Ils sont aussi très dispersés, ne finalisent/ne pérennisent pas suffisamment beaucoup de leurs produits & services (Wave, Google Reader, Google Code, VP9, Google Meter, …).

Et il faut dire qu'avec la manne du moteur de recherche, de la publicité et de l'optimisation financière & fiscale, c'est plus facile d'ouvrir des nouveaux marchés technologiques en tâtonnant sans forcément attendre de retour sur investissements.

CONNEXION UTILISATEUR