La guerre des codecs vidéo relancée par le MPEG-5 EVC

Stéphane Moussie |

Alors que l'on voyait le codec AV1 se démocratiser tranquillement dans les logiciels et sur les services en ligne, v’là-t’y pas qu'un nouveau codec vidéo vient jouer les trouble-fêtes. Samsung, Huawei et Qualcomm ont annoncé en mai leur soutien au MPEG-5 Essential Video Coding (EVC), une alternative au HEVC/H.265.

Le planning original de l'AV1, qui est majoritairement tenu pour le moment.

Pour y voir plus clair, récapitulons l'état des lieux actuel. Schématiquement, il y a d'un côté Google avec le codec VP9, et de l'autre Apple avec le HEVC/H.265. Cette dissension a une conséquence très concrète pour les utilisateurs : Google utilisant exclusivement le VP9 pour encoder les vidéos en 4K, YouTube n'est pas disponible en 4K pour les utilisateurs de Safari et d'Apple TV, Apple ne gérant pas ce codec.

Mais une issue est en vue : Apple, Google et de nombreux autres poids lourds de l'industrie des technologies et du divertissement (Amazon, Facebook, Microsoft, Samsung, Netflix, Arm, Intel, Nvidia, Adobe…) se sont rassemblés au sein de l'Alliance for Open Media (AOMedia) afin de mettre au point un nouveau codec commun, l'AV1. Ce codec, qui commence à être adopté par les services et logiciels majeurs, est plus optimisé1, open source et gratuit. Avec toutes ces caractéristiques, l'AV1 semblait en bonne voie pour devenir le futur standard universel, mais des bâtons lui ont été mis dans les roues.

Samsung, pourtant promoteur de l'AV1, s'est engagé avec Huawei et Qualcomm à démocratiser le MPEG-5 EVC, qui n'est pas le successeur du HEVC/H.265 (ce sera le VVC/H.266), mais une alternative plus performante (bitrate réduit de 26 % en moyenne ). Le MPEG-5 EVC est censé être plus avantageux que le HEVC/H.265 en matière de licences, sa pierre d'achoppement pour une partie de l'industrie : il sera possible d'utiliser ses fonctionnalités de base sans payer de royalties, mais les fonctions avancées, protégées par des brevets, resteront soumises à des licences payantes.

L'AV1 garde donc l'avantage de la gratuité totale en théorie, mais c'était sans compter sur une entreprise, Sisvel, qui affirme que le codec emploie des brevets (appartenant à Orange, NTT ou encore Philips) qu'elle protège. Sisvel s'est donc mis en tête de faire payer les fabricants qui veulent utiliser l'AV1. Un premier accord de licence a été passé avec Mitsubishi Electric fin mai. Une pratique que goûte peu l'AOMedia, qui estime que cela va à l'encontre des objectifs de l'AV1.


  1. À qualité équivalente, une vidéo encodée en AV1 est 20 % à 30 % plus légère qu'une vidéo HEVC ou VP9. Cela se fait au prix d'une utilisation plus intensive du processeur, mais un décodeur logiciel performant est en développement et une accélération matérielle, synonyme de traitement plus efficace, est prévue pour de prochaines puces.  ↩

avatar banabap | 

On arrête pas de comparer le MPEG-5 EVC à l’HEVC mais par rapport à l’AV1 ça donne quoi !?

C’est surtout ça qui va conditionner la réussite ou l’échec de ces codecs

avatar vince29 | 

> À qualité équivalente, une vidéo encodée en AV1 est 20 % à 30 % plus légère qu'une vidéo HEVC ou VP9

Plus qu'à faire le calcul.

La performance ne fait pas tout. Encore faut-il que les utilisateurs en face soit en mesure de décoder le flux.
Par exemple, même si de nombreuses alternatives plus efficace existent, pour échanger des images sur le web en général on privilégie le jpeg.
Les étudiants qui ont uploadé des images HEIC issues de leur bel iphone tout neuf sur certains sites de validation examen auront toute l'année prochaine pour y réfléchir :)

Le mp5 va avoir une meilleure compression que l'AV1. Mais après il y aura l'AV2 etc etc

Certaines pistes permettant d'améliorer encore la compression de l'AV1 ont été gelées parce qu'il faut bien sortir une spécification à un moment ou à un autre.

avatar flux_capacitor | 

@vince29

Surtout que l'histoire de l'informatique regorge d'exemples montrant que telle ou telle solution la meilleure techniquement n'est pas forcément celle qui domine.

avatar oomu | 

l'industrie fait ses affaires. routine.

pour le consommateur final, cela ne dit pas combien va couter son prochain ironman-34 en diffusion via internet.

avatar fousfous | 

Sinon le H265 c'est pas que Apple mais aussi tout les fabricants d'appareils photos et de caméra.
Contrairement au VP9 qui est vraiment que Google (et qu'ils essayent d'imposer en abusant de leur position dominante sur le marché des vidéos en ligne).

avatar vince29 | 

lol.
Niveau FUD tu te poses là

h265 c'est les producteurs de matos.
VP9 c'est les producteurs/diffuseurs de contenus : Youtube, Netflix, Amazon,Twitch, Adobe, Vimeo, BBC...
et accessoirement quelques petites sociétés : IBM, Apple, Cisco
ainsi que des fondeurs "inconnus au bataillon" : ARM, Intel, Amd, Nvidia, Broadcom, realtek

avatar nicolaspatate | 

@vince29

Amazon et Netflix utilise h265, pas du your av1

avatar vince29 | 

Netflix et Amazon sont membres fondateurs de l'alliance AV1. J'imagine qu'Ils attendent
la généralisation des devices décodant l'AV1 pour privilégier ce format.

avatar fousfous | 

@vince29

Ah oui donc tu mets Apple dans le VP9 toi?
Et tu as aussi oublié qu'intel à intégré un décodeur matériel h265 dans ses processeurs, donc pas VP9 non plus...
C'est bien de critiquer mais faut il encore ne pas balancer de fausses informations.

avatar flux_capacitor | 

@fousfous

Je crois qu'il a confondu VP9 et AV1…
Du coup c'est la première fois que tu as raison sur le fond dans ces colonnes, bravo ! 🍾

avatar vince29 | 

C'était pas VP9 mais AV1 que j'ai voulu écrire
Apple est membre "fondateur" de l'Alliance AV1.
Le décodeur AV1 hardware devrait arriver sur Intel avec tiger-lake

avatar fousfous | 

@vince29

Oui mais là je parlais de l'h265 Contre le VP9.

avatar vince29 | 

Au temps pour(ri) moi

avatar pagaupa | 

Cette guerre financière à tous les niveaux commencent à lasser sérieusement...

avatar jb18v | 

Ah la guerre perpétuelle ^^
https://xkcd.com/927/

avatar Mageekmomo | 

@jb18v

J'allais le dire 😆

avatar vince29 | 

Cette page doit coûter cher en hébergement à son auteur vu le nombre de références

avatar BingoBob | 

Le 4K de Netflix est en quel format ?

avatar nicolaspatate | 

@BingoBob

H265

avatar Tao | 

@BingoBob

Ca dépend d’où tu regardes mais ils stream en AV1 sur les appareils Android compatibles par exemple et H264 sur iOS par exemple

avatar nicolaspatate | 

@Tao

La 4K n’est jamais en h264 à ce que je sache

avatar fousfous | 

@nicolaspatate

Tu peux avoir de la 4K en h264...
Les vidéos YouTube en 4K étaient parfaitement lisible sur safari il y a quelques années.
Et les iPhone enregistraient la 4K en h264 avant iOS 11.

avatar nicolaspatate | 

@fousfous

Oui mais c’est complètement stupide d’utiliser un vieux codec pour ce genre de format, autant utiliser h265 qui permets de garder les mêmes bitrates

avatar fousfous | 

@nicolaspatate

Ah oui je suis d'accord mais Google ne veut pas.

avatar Furious Angel | 

C’est dingue... Betamax/VHS, Blu-ray/HD DVD... et des décennies plus tard ils n’ont toujours rien compris.

L’AV1 est la meilleure alternative.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR