Labo : test de l'iMac 21,5" Core i5 Quad 2,5 GHz

Florian Innocente |
Exception dans les précédentes gammes d'iMac, les processeurs quatre coeurs sont devenus la norme avec le rafraîchissement du début mai (lire Apple lance des iMac tous Quad-Core). L'iMac testé ici est l'entrée de gamme, dans sa configuration standard, la plus abordable.

Un 21,5" avec Core i5 Quad à 2,5 GHz (Intel i5-2400S avec 6 Mo de cache), une définition d'écran de 1920x1080, 4 Go de RAM (8 Go maxi, deux logements sur quatre étant libres), 500 Go de disque dur (7200 t/min) et une carte graphique AMD Radeon HD 6750M/512. Si l'on excepte le processeur et la carte graphique, les grandes caractéristiques sont à peu près identiques au précédent modèle pour un prix en légère baisse de 50€, l'amenant à 1149€. A l'image des MacBook Pro Thunderbolt, on assiste à une montée en gamme saisonnière mais pas de gros bouleversements de fond (ci-dessous à droite, branché sur un LED Cinema Display 24").

http://static.macg.co/img/2011/4/201105111519_imac-21-1-20110511-153324.jpg

Performance des applications

On avait vu avec les tests des nouveaux MacBook Pro Thunderbolt que la nouvelle plateforme Sandy Bridge d'Intel amenait de vrais gains de performances. Cela se confirme avec ce petit iMac. Nous avons conduit les tests applicatifs habituels (les N/A désignent des tests qui n'étaient pas en place à l'époque de ces machines).

- Finder : archivage zip d'un dossier de 1,5 Go et 4500 éléments.
- GarageBand '11 : encodage en AAC d'un podcast de 30 minutes.
- XLD : conversion de fichiers audio format Flac vers de l'AAC
- Photoshop CS4 et CS5 : deux scripts, l'un essentiellement composé de filtres (DHT), l'autre mêlant filtres et actions courantes (RAT).
- iPhoto '11: export d'images JPEG.
- Aperture 3 : export d'images RAW en JPEG.
- iMovie '11 : export en 960x540 d'un film HD de 10 minutes.
- QuickTime X : export au format iPhone du film obtenu avec iMovie.
- Handbrake : compression au format iPhone d'un fichier HD de 4,7 Go.
- Blender : rendu d'un fichier 3D.
- Cinebench : mesure d'une animation OpenGL puis d'un rendu 3D.
- Starcraft 2 : nombre d'images par seconde

Sauf avec l'encodage iMovie et QuickTime, cette machine est systématiquement plus rapide que l'actuel Mac Pro 2,8 GHz Quad. Par exemple :

- GarageBand : 1 min 41 contre 2 min 09 s sur le Mac Pro
- Photoshop CS5 : 3 min 11s au lieu de 4 min 29 s
- Photoshop CS4 : 5 min 08 s contre 6 min

Sur l'ensemble des tâches, face au tout premier iMac Quad, le 27" Core i7 2,8 GHz sorti à la fin 2009, ce 21,5" l'emporte partout. L'entrée de gamme aujourd'hui invite donc à profiter des performances du très haut de gamme d'hier.

http://static.macg.co/img/2011/4/benchquadic5small-20110510-160633.jpg

Si l'on compare avec une autre machine équipée Sandy Bridge, comme le dernier MacBook Pro 17" Core i7 Quad 2,2 GHz, celui-ci devance l'iMac sur la plupart des tests. En particulier ceux capables d'utiliser les autres coeurs virtuels supplémentaires (Handbrake, XLD, iMovie, Aperture, Blender…). Cela laisse donc présager d'excellents résultats pour les iMac 27" avec Core i7 compatibles Hyperthreading.

En 3D on se retrouve au niveau du dernier MacBook Pro 17" qui utilise lui aussi une AMD Radeon HD 6750M (avec 1 Go de VRAM contre 512 Mo ici). Les résultats dans CineBench R11 sont équivalents, tout comme dans Starcraft avec du 30 images/seconde dans la résolution native (1920x1080) et 50 i/s en 1280x1024.

http://static.macg.co/img/2011/4/cinebenchr11imacquad-20110510-173323.jpg

Le disque dur inclus est un Western Digital WD5000AAKS à 7200 t/min. Ses performances mesurées avec QuickBench donnent une moyenne d'environ 112 Mo/s en lecture et écriture.

http://static.macg.co/img/2011/4/performancesdisquedur-20110510-171739.jpg

C'est (légèrement) en retrait sur le modèle de même marque, mais à 1 To, qui équipait l'iMac 27" Core i3 testé en août dernier (ci-dessous et l'actuel iMac juste après). On regrettera toutefois que la capacité disque ne soit pas plus importante, mais si l'on destine ce Mac à de la bureautique, de l'Internet et de la photo familiale cela ne devrait pas gêner. De toutes façons rien de mieux n'est proposé, il faudra utiliser un volume externe. Autre regret, sa mise à l'écart de toute solution SSD.

http://static.macg.co/img/2011/4/wdancienmac-1-20110510-173205.jpg

http://static.macg.co/img/2011/4/touslestests-20110510-173101.jpg

Il faut aussi souligner le silence de fonctionnement quasi complet. Dans une pièce calme, l'encodage iMovie, plus une grosse copie de fichiers, plus une lecture d’une vidéo HTML5 sur YouTube ont laissé l'iMac silencieux, à peine pouvait-t’on déceler un léger bruit de ventilateur… amplement couvert par la frappe au clavier.

S'agissant du comparatif avec le Mac Pro (sorti en juillet 2010, ancienne architecture), on se gardera de dire que la tour n'a plus d'intérêt. Entre la souplesse du choix de l'écran et les possibilités d'extension, on a deux solutions aux antipodes l'une de l'autre. En outre le Mac Pro gère l'Hyperthreading alors que cet iMac s'en tient au Turbo Boost (capable sur des tâches ne profitant pas du multicoeur de pousser un coeur, par paliers, jusqu'à 3,3 GHz maximum).

Mais cela montre encore une fois que l'iMac est en mesure de mordre sur certaines activités professionnelles. Pour un usage grand public la taille d'écran sera moins primordiale, mais dans d'autres cas on peut lui relier un écran externe. Il faut rappeler cependant que l'utilisation de cet iMac comme écran d'un autre Mac (mode cible) n'est plus possible qu'au moyen d'un Mac Thunderbolt.

D'autres différences matérielles avec la précédente gamme sont à mentionner : la webcam FaceTime HD, le connecteur Thunderbolt (les iMac 27" en ont deux), et des évolutions dans les composants internes (lire iMac 2011 : mode affichage cible, SATA 3.0 et WiFi 450 Mb/s). Le rendu des couleurs de la webcam nous a paru plus neutre que sur des machines récentes comme le dernier MacBook Pro 15" où même dans de très bonnes conditions de lumière, l'image tirait nettement sur le magenta.

http://static.macg.co/img/2011/4/florianichatcedric-20110511-140054.jpg

La présence de ce port Thunderbolt s'inscrit dans la logique de sa dissémination progressive dans la gamme des Macintosh. Mais aucun périphérique compatible n'est encore commercialisé (cela devrait commencer cet été), et pour l'heure les matériels annoncés ne visent que les professionnels ayant des besoins importants en gestion de la vidéo et du stockage. Une cible d'utilisateur qui ne devrait pas être, a priori, celle de cette machine. Sa présence s'inscrit donc dans la logique des choses, mais son utilité reste à démontrer.

http://static.macg.co/img/2011/4/backimac-20110511-144204.jpg

Autre détail, un capteur de luminosité ambiante logé à gauche de la webcam et qui va ajuster automatiquement la luminosité de l'écran. Une option débrayable que l'on trouve dans Préférences Système. Plus anecdotique, la référence à un clavier rétroéclairé qui figurait dans la version de système pré-installée sur cette machine a disparu à la faveur d'une récente mise à jour de Mac OS X.

iMac 2011 capteur proximité

http://static.macg.co/img/2011/4/oldpref-20110511-151129.jpg

Pour qui voudrait booster un peu cet iMac, les options offertes sont réduites à la portion congrue. On ne peut que passer à 8 Go de RAM et préférer le Magic Trackpad à la Magic Mouse sans supplément de prix. Si l'on veut les deux accessoires à la commande, comptez 69€, tandis que les allergiques au sans fil et au tactile auront toujours le choix d'en rester à la souris classique filaire et à bille. Le choix du clavier est aussi proposé, sans surcoût non plus. Qu'on n'ait pas droit au SSD, vu les coûts passe encore, mais aucune autre capacité n'est proposée en disque dur, même en option.

L'iMac 21,5" suivant (Core i5 à 2,7 GHz/1 To - 1449 € soit 300€ de plus) est plus prolixe sur les options. On peut le doter d'un Core i7 Quad à 2,8 GHz (+200€) et d'autres solutions de stockage (2 To ; un SSD 256 Go ou un duo disque dur + SSD).

Conclusion

Pour qui n'a pas une grande marge de manoeuvre dans son budget cet iMac offre tout sauf des performances au rabais. N'importe quel utilisateur y trouvera son compte. On peut le trouver petit si l'on a eu l'habitude des iMac 24" et plus encore si l'on est passé par la case 27". D'autres au contraire ne trouveront que des avantages à cet encombrement réduit. En cela l'iMac épate toujours autant par son design économe en futilités. Les habituels reproches (surface vitrée brillante et logement pour cartes SD mitoyen du SuperDrive) demeurent, mais ils peinent à éclipser les autres qualités de cette machine qui tourne vite et en toute discrétion.

Tags
avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'admire surtout l'OS X dernier cri dont la boîte est présente en arrière plan de la première photo…
avatar xatigrou | 
Il fut un temps où les imacs premier prix étaient sous motorisés, que ce soit sur le plan processeur et surtout carte graphique. Et bien ce n'est plus le cas du tout !
avatar DarkMoineau | 
Effectivement, Apple semble vouloir être compétitive dès le premier prix sur l'iMac. Si ça pouvait s'étendre a toute la gamme ce serait le pied :p
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ xatigrou : tout à fait. D'ailleurs la différence entre l'entrée de gamme 21,5 et l'iMac à 1449€ est nettement plus infime que pour la précédente génération (notamment sur la carte graphique). A configuration de base (sans vouloir d'options), cela pose clairement la question de l'intérêt de payer 300€ de plus pour des machines essentiellement familiales. Résultat, j'ai acheté celui-ci (alors que je me destinais plutôt au milieu de gamme quand je réfléchissais à mon achat pré-renouvellement) et j'en suis ravi.
avatar Giulietta26 | 
@xatigrou: Bonsoir xatigrou, ce que tu dis est en parti vrai, toutefois en 2008 j'ai fait le choix de l'iMac premier prix, et maintenant 3 ans après, mise à part une CG à 128 Mo de RAM (limitation en terme de jeu dernier cri) l'ensemble de la machine est toujours dans le coup pour les tâches demandées au sein d'un foyer (il est même destiné à continuer à vivre encore 3 à 4 ans pour mon grand au Lycée si il a son brevet...). Depuis cet achat, j'ai toujours scruté et essayé d'analyser les premiers prix d'iMac à chaque gamme, et je trouve qu'ils sont toujours bien placés et encore plus ce modèle que l'on pourra très rapidement faire évoluer par un SSD grâce à l'emplacement interne, et question de stockage l'orientation vers un NAS Synology DS211 ou 411 >2To accouplé à une box avec un switch gigabit est un parfait exemple pour étendre la capacité de stockage in fine, de surcroît partagée par différentes MAChines, et sécurisée par RAID et la compatibilité Time Machine. Ceci reste mon avis, mais la capacité (taille) de stockage interne d'un Mac n'est plus un problématique de premier ordre, Perso j'attends Lion pour éventuellement passer commande de la version supérieure du 21,5", ce qui me laissera le temps de scruter les essais du SSD256 en option, car nous n'avons encore aucune confirmation de la marque, de son modèle, et des ses performances afin de juger sur son rapport qualité/prix/install de base avec nappe issue de la carte mère, qu'il faudra comparer au prix d'une bidouille et d'une éventualité de limitation d'exploitation des SSD derniers cris Intel/Crucial/OCZ en SATA III.
avatar ispeed | 
Merci Florian pour le test.
avatar Mad Max | 
Quelles étaient les réglages graphiques utilisés sous SC2 pour mesurer les 30 ips en résolution native?
avatar ddong | 
Toujours aussi "comique" les prix pour avoir 1To, 2To ou pire, un SSD à la place du 500Go par défaut (à 1150€ en 2011, avoir cette capacité, c'est... hem... Y'a pas de mot!) ^^
avatar Vocino | 
Par contre un vendeur d'Apple Store de Tokyo m'a assuré hier qu'il était possible d'installer 16Go de RAM (4 x 4) sur l'iMac 21.5 pouces !
avatar Illuminatus | 
"le choix d'en rester à la souris classique filaire et à bille." J'avoue que j'ai pas trop compris, en 2011 il se vend encore des souris à bille ?
avatar Florian Innocente | 
[b] Illuminatus : J'avoue que j'ai pas trop compris, en 2011 il se vend encore des souris à bille ? [/b] :-D Je n'avais pas pensé à cette interprétation. Mighty Mouse rulz !
avatar Vocino | 
Personne pour confirmer que 16Go sont installables sur le 21,5" ? Le test est un peu expéditif et parle de 8Go uniquement.
avatar Doble | 
Le tes est même super expéditif et complètement incomplet si je puis me permettre!!!

CONNEXION UTILISATEUR