Les NFT arrivent sur Instagram au moment où le marché bat de l'aile

Stéphane Moussie |

Passé maître dans l'art d'adopter tous les trucs à la mode (avant de les abandonner quelque temps plus tard), Meta fait ses premiers pas dans l'univers merveilleux des NFT. Une expérimentation va débuter cette semaine sur Instagram. Quelques créateurs et collectionneurs américains pourront partager, sans frais, leurs œuvres accompagnées de leur certificat de propriété numérique.

Un petit badge « Digital collectible » apparaîtra en bas des images concernées. Un tap dessus dévoilera le nom de l'œuvre, sa description, son propriétaire et son créateur. Les NFT des blockchains Ethereum et Polygon seront pris en charge pour commencer, avant d'être rejoints par ceux de Solana et Flow.

Adam Mosseri, le responsable d'Instagram, reconnait qu'il y a une contradiction entre l'aspect centralisé du réseau social et l'aspect décentralisé des NFT, qui sont liés à l'équivalent de livres de compte distribués. C'est pourquoi il veut « commencer petit » et avoir l'avis de sa communauté sur cette nouveauté, sans toutefois esquisser la moindre façon de résorber cette contradiction fondamentale.

Mais Meta ne prendrait-il pas le train en marche trop tard ? Les ventes de NFT ont dégringolé ces derniers mois, passant de 225 000 unités par jour en septembre, à 19 000 unités début mai, d'après les statistiques du site NonFungible. Le nombre de portefeuilles NFT a également chuté de 88 % à environ 14 000 dernièrement. Le lancement récent de la plateforme de NFT de Coinbase, un géant des cryptomonnaies, a fait un flop avec seulement 150 transactions le premier jour.

Dans le même temps, les histoires de reventes à perte de NFT se multiplient. Sina Estavi, dirigeant d'une entreprise spécialisée dans la blockchain, avait acquis le NFT du premier tweet de l'histoire pour 2,9 millions de dollars en mars 2021. Un an plus tard, quand il a remis en vente ce NFT, les enchères n'ont pas dépassé 14 000 $.

Malgré tout, Mark Zuckerberg veut croire aux NFT. Il a annoncé que Facebook devrait les accueillir également, avant peut-être une généralisation aux autres apps du groupe. C'est vrai que ça serait dommage de se passer d'une manne potentielle importante de revenus. Dans son métavers Horizon World, Meta compte prendre une commission de 47,5 % sur les ventes de biens virtuels.


Tags
avatar iftwst | 

De 2,9 millions à 14k ! Beau gadin !

Ça fait mal aux 🍑

avatar hartgers | 

Toute l'économie de la crypto est basée sur la théorie du "greater fool". On dirait qu'on a trouvé un champion dans cette histoire ha ha

avatar jerry75 | 

@hartgers

Y’a pire. Un gars a payé plus de 10 millions de dollars … 😅

avatar Furious Angel | 

Allez les gars, on n’achète pas ces merdes vides de sens qui sont le sommet du capitalisme malade, et on laisse le truc crever dans l’ombre 💪🏻

avatar r e m y | 

Tu devrais vendre ce commentaire dont on pourra se rappeler comme étant celui qui marqua le lancement d'un grand mouvement mondial coulant définitivement le marché des NFT... 🤔

avatar raoolito | 

@Furious Angel

le NFT n'est que de la certification sur blockchain. rien de plus et rien de moins. Si les utilisateurs veulent jouer à acheter et vendre c'est exactement le meme chemin que les ventes d'art comme investissements.
Que cela monte ou descende n'est que conjoncturel.

avatar hartgers | 

A part que dans le monde de l'art bien réel, on peut investir dans de vrais artistes, et pas juste des singes, lions et autres cryptoconneries générés par des algorithmes.
Le seul vague avenir des NFT c'est les cartes à collectionner de footballeurs ou de joueurs de la NBA. Et même là, on ne sait pas si la blockchain apporte quelque chose de vraiment indispensable, mais peut-être que je me trompe ?

avatar raoolito | 

@hartgers

j'ai au moins 2 MMO parmi mes clients qui travaillent sur une base de NFT pour certifier l'utilisation d'un personnage en particulier. A l'instar de Axie infinity, quoi. Qui est un vrai succès.
Apre,s le NFT dans ces cas là n'est qu'un support de validation, comme les nft pour vos cartes à collectionner. Acheter un nft pour un nft c'est dommage.

avatar hartgers | 

@raoolito : Je serais curieux de savoir pourquoi choisir une base blockchain (laquelle d'ailleurs ?) plutôt qu'un autre système de certification. En quoi la décentralisation est-elle intéressante dans ce cas ? Est-ce seulement pour surfer sur le principe du NFT ? C'est une vraie question.
Totalement d'accord avec le fait que l'achat de NFT pour un NFT c'est un peu idiot... Mais je me pose vraiment la question si cela est vraiment nécessaire pour tout un tas d'applications, n'y a-t-il pas d'autres moyens de certifier la singularité d'un objet dans un jeu vidéo ?
Par ailleurs, Axie Infinity a l'air d'avoir marché, au moins pour ceux qui étaient au début de la pyramide... Ils ont exploité les philippins en leur promettant de vivre d'un jeu vidéo. Cela pose d'ailleurs beaucoup de questions sur le sens de l'investissement personnel et financier dans un jeu vidéo !

avatar raoolito | 

@hartgers

etherium dans le cas de celui que j'ai sous les yeux. Mais chacun peu choisir sa blockchain.

"plutôt qu'un autre système de certification"
parce que c'est bien plus puissant que n'importe quel serveur qui stockerait les IDs et que c'est reposer sur la communauté une partie du service de verification( je laisse d'autres plus doués expliquer cela)

avatar daxr1der | 

@hartgers

l’art est aussi reel dans le numérique. Y a bien derrière des artistes qui bosse sur les nft et c’est de l’art aussi mais numérique

avatar _QJ_ | 

@Furious Angel

+1

avatar Bigdidou | 

@Furious Angel

"on n’achète pas ces merdes vides de sens qui sont le sommet du capitalisme malade"

On peut pas mieux decrire ce truc :D

avatar Nihondjin | 

On peut aussi rêver que la chute des NFT entraîne celle des cryptomonnaies, au moins celles qui consomment une énergie folle juste pour effectuer des validations PoW

avatar fosterj | 

49% !!! 🤦‍♂️

avatar heu | 

Les gens ont mis du temps à capter que c’était du scam.

avatar R-APPLE-R | 

@heu

Heu … non ce n’est pas du Scam les NFT c’est les images qui sont vendues des milliers voir des centaines de milliers d’euros qui le sont.

Les NFT sont en train de révolutionner tout l’écosystème crypto et donc donc se sera la base du web 3.0

Mais le problème c’est ce qu’en font les gens et t’en qu’il y’aura des idiots pour acheter une image de singe des centaines de milliers d’euros il y’aura toujours des profiteurs pour se faire des pigeons

En attendant les gens ne voit que ça mais pas la technologie derrière 😔

avatar tempest | 

Mais quelle enculade dorée ces NFT !!!
Ça ne veut rien dire. Comment donner de la valeur à un truc qui n’existe pas et qui par nature peut être reproduit indéfiniment sans perte ??
C’est comme si on achetait des œuvres d’art imprimées en offset ! Ça n’a aucun sens à part celui du ridicule.
L’art n’a de valeur que parce qu’il n’est pas reproductible identiquement et indéfiniment.

avatar minipapy | 

@tempest

La musique enregistrée, la photographie, le cinéma, ce n’est donc pas de l’art ?

avatar aelzhu | 

"passant de 225 000 unités par jour en septembre, à 19 000 unités début mai"

Y'a que moi que ça choque ? à la limite comparer septembre et avril OK mais le mois de mai n'est pas terminé ça n'a aucun sens...

avatar r e m y | 

Qu'est ce que ça peut faire que le mois ne soit pas terminé quand on compare des données journalières ? 🤔

avatar donatello | 

"Imagine you're married and your spouse is sleeping with everyone else and you can't do anything about it. But you have the marriage certificate. That's an NFT."

avatar Sanid35 | 

@donatello

J’aime 😅

avatar daxr1der | 

Alors il faut toujours acheter quand ca bat de l’aile, ont achète jamais en haut, risque de bulle spéculative… Faut pas faire paniquer les gens alors que justement c’est le moment de rentrer et d’acheter. Il faut justement trouver le bottom

avatar madaniso | 

Les commentaires me font marrer. Quand l'euro ne vaudra plus rien, vous serez content d'avoir un peu de BTC/SOL/ETH.

"Ceci n'est pas un conseil en investissement", on voit ça partout maintenant. Comme si l'individu ne pouvait pas se responsabiliser par lui même. Si vous préférez le modèle actuel avec privatisation des gains et mutualisation des pertes, c'est votre choix, pas le mien.

avatar Grizzzly | 

Il faut tenter de comprendre ce qui se cache derriere ces fameux NFT

Le NFT est un cas d’usage de ce qu’on peut faire avec une blockchain

L’art digital ou collectible numerique n’est qu’un cas d’usage de ce qu’on peut faire avec le NFT

Autres exemples de cas d’usages potentiels du NFT:

Un acte notarié
Un titre de propriété
Un billet de spectacle
Un diplome
Une identité
Un item unique dans un jeu video

Tout ce qui requiert un certificat d’authentification infalsifiable et échangeable en peer to peer via internet peit beneficier de cette technologie à l’avenir

Mais revenons à ces collectibles numeriques qui paraissent idiots au premier abord, il faut essayer de comprendre ce qui se cache derriere:

Par exemple le BAYC( Bored Apes Yacht Club) les fameux singes en jpeg qui coutent une fortune, sont à voir comme des cartes de membres d’accès à un club privé
Parmi les acquereurs on trouve beaucoup de celebrités mais aussi des investisseurs chevronnés

Ce type de NFT a pour vocation de créer une communauté autour de la marque qui construit un univers autour d’elle meme: des evenements, des partenariats avec des artistes, avec d’autres marques (Adidas et Gucci notamment pour BAYC) et evidemment un metavers

Il faut voir ça aussi comme une forme de marqueur social.
Pourquoi l’etre humain achete une rolex ou une mercedes ? Pas seulement pour la valeur utilitaire du produit en lui meme mais surtout pour le statut social associé et le fait que tout le monde n’en possede pas

On peut trouver ca stupide ou detestable mais l’etre humain a toujours fonctionné ainsi

Ya 20 000 ans le chef du village avait une fourrure de bestiole rare ou une dent d’animal dangereux autour du cou.

Ces NFT collectibles et communautaires sont les nouveaux marqueurs sociaux de l’internet de demain

avatar cyrille.p | 

@Grizzzly

Pour les actes docusign fait l affaire et est moins énergievore

avatar madaniso | 

@cyrille.p

docusign est centralisé, comme la BCE et c'est ça le problème pour les défenseurs de la blockchain.

Et svp arrêtez avec l'argument écolo. C'est un argument bidon reprit depuis plus de 2 ans par tous les médias alors qu'entre temps, d'autres alternatives au Proof of work sont apparues.

Personnellement je suis propriétaire de token de maison aux USA. Investissement locatif qui démarre à 100 euros et rapporte du 10% par an :)

Le truc impossible sans la blockchain et ce n'est qu'un exemple...

La DEFI me permet de déposer de l'argent en stable coin avec des rendements annuels entre 6% et 18%. Normal qu'à coté de ça les banques ne veulent pas en entendre parler.

avatar Abd Salam | 

@madaniso

en quoi l’argument écolo est bidon ?

avatar madaniso | 

Proof of work (Preuve par le travail) qui fait tourner des GPU à fond pour résoudre des équations est de moins en moins tolérés par les Etats car il met les infrastructures à rude épreuves. On a eu l'exemple en Chine, en Islande, aux USA.

Par contre certains ont eu la bonne idée d'aller miner dans des pays pauvres qui souhaitent développer leur réseau électrique. C'est un gros investissement pour les Etats et donc les mineurs permettent dans ces zones là de payer cash leur consommation et donc d'accélerer le développement dans ses régions (Chercher Sébastien Gouspillou sur Internet il en parle très bien)

Les autres cryptos utilisent le proof of stake, ici c'est le nombre de jetons de l'entité qui fait d'elle un validateur. ça consomme comme n'importe quel réseau bancaire actuel.

Les médias sont encore très méfiants surtout en Europe car pour beaucoup de pays pauvres c'est l'occasion d'améliorer significativement leur niveau de vie et se libérer de l'influence de l'Occident.

avatar Abd Salam | 

@madaniso

ça ne démonte pas l’objection écolo… d’expliquer qu’on a déplacé géographiquement le problème !

Et autre question, quel est l’intérêt des crypto monnaies ?
question sincère

avatar hartgers | 

Le BAYC est surtout un moyen pour les riches de stocker leur argent en supposant qu'ils vont en tirer profit ensuite. Ils sont juges et partie, les réseaux entre le monde du BAYC et celui du management de Jimmy Fallon ou autre a été mis en évidence. Le côté "communauté" a été débunké de multiples fois, il fait pitié, et pas seulement parce que ces singes sont sans inspiration.
Quant à l'usage pour des données plus sensibles, permettez moi de douter pour très longtemps encore de cet usage. Quelques objections souvent évoquées :
- Vol de porte-feuilles, de tokens, injection de code malicieux via un NFT, et autre joyeusetés de fiabilité et sécurité
- Impossibilité de changer la donnée d'un élément de la blockchain, on a vu ainsi un jeu vidéo se casser complètement la gueule sur des bugs impossibles à corriger ! C'est la limitation la plus sévère qui existe, car elle signifie que chaque erreur de code sur un bloc sera répliquée à tout jamais, et il faudrait rajouter un autre bloc pour amender cette donnée. Sur les questions de cryptomonnaies, c'est un gros problème car des tas de token ne pourront jamais être réclamés ou récupérés.
- Le rêve de décentraliser et laisser les machines gérer est un mythe puisqu'il y a bien des humains derrière le système et qui peuvent le créer à leur avantage tout en se déchargeant de toute responsabilité. C'est déjà arrivé de multiples fois.
- Que se passe-t-il quand quelqu'un décède ?
- Quel problème la blockchain résout-elle vraiment ?
Si on sait déjà faire des contrats, inventer des systèmes d'authentification, les mettre en réseau sans ce fantasmé web3, que reste-t-il à cette technologie soi-disant révolutionnaire ?

avatar rikki finefleur | 

madaniso
"Personnellement je suis propriétaire de token de maison aux USA. Investissement locatif qui démarre à 100 euros et rapporte du 10% par an :) "

donc d'après toi l'investissement locatif n'existait pas avant via des sociétés ?

avatar madaniso | 

Si mais pas avec un ticket d'entrée à moins de 100 euros :)

avatar rikki finefleur | 

Oui mais déjà une personne qui t'offre un rendement de 10 % à une époque de taux très bas, je me méfierai fortement.

CONNEXION UTILISATEUR