L'administration Biden veut favoriser le droit à la réparation

Mickaël Bazoge |

L'administration Biden a décidément l'industrie du numérique dans le collimateur. Le président américain a l'intention de demander à la Federal Trade Commission (FTC) de plancher sur de nouvelles règles favorisant le droit à la réparation. L'agence, dont la nouvelle présidente Lina Khan est connue pour sa lutte contre les monopoles, va s'attaquer aux oukases des constructeurs qui limitent la possibilité pour les consommateurs de faire réparer leurs appareils par eux-mêmes ou chez des réparateurs indépendants.

Si la FTC sera libre de décider de la portée de ce futur texte, il est plus que probable qu'Apple sera visée : la Pomme, mais d'autres entreprises également, financent des opérations de lobbying contre le droit à la réparation (lire : Un lobbying de grands groupes contre le droit à la réparation au Nevada). Même avant la nomination de Lisa Khan à sa tête, la FTC avait publié un rapport pas tendre pour les constructeurs, accusés de limiter les possibilités de réparation de leurs produits.

Cette réflexion, dont on attend de voir les contours, reflète celle qui se discute de ce côté-ci de l'Atlantique. Le Pacte vert pour l'Europe, publié en mars 2020 par la Commission européenne, puis le vote d'une résolution en novembre dernier par le Parlement européen visent également à favoriser le droit à la réparation.

Apple tente bien de faire bonne figure dans ce dossier, avec son programme destiné aux réparateurs indépendants, désormais disponible dans 200 pays. Mais les conditions pour obtenir les pièces détachées et les manuels demeurent assez contraignantes. Surtout, il n'est pas question d'autoriser les réparations par les utilisateurs (ce qui serait une source potentielle d'accidents dont Apple ne veut pas porter, logiquement, la responsabilité).


avatar Paul Position | 

@FloMo

Mais le business de la réparation existe déjà !
Je crois que vous n'avez aucune connaissance de la logistique de la pièce détachée, moi oui, et affirmer que le marché de la réparation a un coût écologique supérieur est une contre-vérité absolue.
Ce marché est juteux aussi économiquement, toutes les marques se battent pour que seules les pièces détachées d'origine soient installées et vendues (par elles, bien entendu !) sur leurs produits, afin de pouvoir les vendre à des prix astronomiques.
Pourtant toutes ses "pièces d'origine" sont fabriquées par des entreprises tierces et a des prix beaucoup plus raisonnables, mais qui n'ont contractuellement pas le droit de les vendre sur le marché de seconde monte afin de protéger la marque donneuse d'ordre.
L'idéal serait qu'Apple ou les fabricants d'origine puissent commercialiser ces pièces afin d'en faire bénéficier les utilisateurs ou les réparateurs, certes à un prix plus élevé que les marques et fabricants tiers, mais en bénéficiant de pièces de qualité.
C'est ce qui est en œuvre aujourd'hui dans le milieu automobile, et je l’espère de tout cœur, prochainement dans le domaine de l'informatique au sens large du terme.

avatar Florent Morin | 

@Paul Position

Aujourd’hui, on sait fabriquer des appareils qui vivent 6-7 ans (sur plusieurs vies) sans être plus lents avec juste des changements de batterie.

Alors que d’autres appareils plus réparables ne vivent pourtant que 2-3 ans. Malgré les réparations.

Ça devrait suffire à cerner le problème. Et ce n’est pas une histoire de réparations mais de conception.

avatar Paul Position | 

@FloMo

Alors que d’autres appareils plus réparables ne vivent pourtant que 2-3 ans. Malgré les réparations.
Un exemple probant, pour étayer ?

avatar Florent Morin | 

@Paul Position

Oui.

J’ai un Nokia 2.3 : il est d’une lenteur exceptionnelle alors qu’il avait des performances correctes quand je l’ai acheté début 2020. Et c’est un modèle de décembre 2019.
Aujourd’hui, l’interface reste bloquée / figée. C’est inutilisable. Même en téléphone de test c’est insupportable alors qu’il est pour ainsi dire vide !

En moins de 2 ans : c’est un peu fort de café.
Sachant qu’il a eu droit à Android 11 mais ce sera a priori son unique mise à jour.

Donc l’appareil ne profitera pas des améliorations du mode économie d’énergie, des améliorations en termes de vie privée, etc.

A contrario, les appareils Samsung ont des mises à jour bien plus longtemps et ne rament pas avec un nouvel Android.

Idem côté Apple.

Je ne connais pas trop les autres constructeurs, mais si déjà un smartphone pouvait vivre 6-7 ans au lieu de 2-3, ça ne serait pas un luxe.
Et le marché du reconditionné me semble bien plus profitable au final. Tout en étant bénéfique pour l’utilisateur qui a toujours un appareil performant.

Aujourd’hui, pour moins de 200 € en reconditionné avec garantie de 12 mois, on a :
- iPhone 8 (compatible iOS 15 au moins)
- Samsung Galaxy S9 (compatible jusqu’à Android 11)

avatar bibi81 | 

Et le marché du reconditionné me semble bien plus profitable au final.

Dire que la réparation ce n'est pas bien pour en arriver à la conclusion que le marché des appareils réparés (reconditionnés) c'est bien... Comment dire...

avatar Florent Morin | 

Je n'ai pas dit que la réparation n'était pas bien.

J'ai dit que le piège était que les constructeurs allaient s'engouffrer dans la brèche et faire du matériel plus réparable mais moins solide.

Le premier levier à activer est donc d'abord la solidité à long terme.

Concernant le reconditionnement, il s'agit avant tout de vérifier le bon fonctionnement et éventuellement changer la batterie. La réparation n'est pas systématique. Et heureusement !

avatar bibi81 | 

J'ai dit que le piège était que les constructeurs allaient s'engouffrer dans la brèche

Les constructeurs contrôlent les réparations, ils peuvent donc déjà s'engouffrer dans la brèche (et ils ne le font pas). Demain ils ne contrôleront plus les réparations, ce sera donc moins intéressant de s'engouffrer dans la brèche (ils pourront toujours vendre les pièces mais plus la main d’œuvre).

avatar webHAL1 | 

@bibi81 :

D'autant plus que ça n'a strictement aucun sens d'affirmer que, si les appareils deviennent plus réparables, les constructeurs vont faire en sorte qu'ils soient moins fiables pour se faire plus d'argent, alors qu'ils auraient tout intérêt à déjà les faire moins fiables aujourd'hui pour en vendre davantage.

avatar webHAL1 | 

@Paul Position :
« Je crois que vous n'avez aucune connaissance de la logistique de la pièce détachée, moi oui, et affirmer que le marché de la réparation a un coût écologique supérieur est une contre-vérité absolue. ​»

Bien évidemment que ces affirmations représentent une contre-vérité absolue, puisqu'elles ne se basent sur aucun élément factuel, uniquement sur une foi profonde. Sur MacG, cette foi repose la plupart du temps sur la certitude que ce qu'Apple fait est bien, et ce que ses concurrents ou ceux qui s'opposent à elle (par exemple les gouvernements) font est mal. Parti de là, il ne reste plus qu'à imaginer des arguments.

Apple fait des produits peu réparables et se bat contre le droit à la réparabilité ?

« C'est parce que réparer est une mauvaise idée. Nous l'allons montrer tout à l'heure. »

Boum. Fin de la discussion.

On est dans le même type de processus que les personnes qui contestent le changement climatique ou la victoire de Joe Biden à la dernière présidentielle américaine : d'abord on conteste, ensuite on élabore des arguments soutenant notre opinion.

avatar fte | 

@FloMo

"Le risque dans lequel on s’engouffre"

Tu ne sais pas lire l’avenir. Personne ne le sait. Il y a assez d’exemples contraires pour penser que cette lecture d’avenir est pure paranoïa. Rien que dans l’électroménager pour rester dans un domaine connexe.

Est-ce que toutes les actions qui s’opposent aux intérêts d’Apple - d’Apple, pas des clients d’Apple - suscitent toujours chez toi du FUD massif ?

Il m’apparaît en tout cas - illusion peut-être - qu’à chaque article sur ce type de situations tu nous sors une diatribe fin du monde, on va tous mourir, on va se faire hacker, des malwares vont pourrir nos téléphones puis nos cerveaux, nos téléphones vont être en sagex, etc.

La "sécurité" ne justifie pas de piétiner l’éthique, le droit à la propriété, la liberté de contracter, ou je ne sais quels autres droits plus fondamentaux.

Tu es pro TVA (Time Variance Authority), c’est ça ?

avatar ech1965 | 

Déjà éviter de rendre obsolete du point de vue logiciel le matériel qui marche encore très bien ( Monterey sur les Macbookpro de 2014, Windows 11 sur des I7-3770 qui n'ont que 10 ans) ça serait déjà un grand pas...

avatar ricouloux74 | 

Et ben, il y en a « des bêtises » dans certains commentaires…
À quoi cela peut-il servir les certifications Apple pour les interventions sur iPhone et iPad ? Pour le fun ?…
Je ne défends pas spécialement Apple mais face à certaines réactions, le constructeur renforce la protection des interventions matériels. Lorsque l’on découvre certains soi-disant tutoriels de réparation, il vaudrait mieux alors investir dans un téléphone à cadran !
En revanche, oui, des améliorations peuvent se faire pour les interventions dites simples telles que la batterie. Pour le reste… Il faut d’abord s’imaginer et observer l’intérieur d’un tel produit surtout depuis la série X.
Apple peut faire des efforts pour améliorer la réparabilité, c’est une évidence. Mais en parallèle, il faut voir le retour de certains produits de plus de 1k€ qui ont été « massacrés » par leurs propriétaires ou par celles et ceux qui ont voulu intervenir dessus…
Après, si le marché mondial confondu avec le mode de consommation se voulait moins « consommateur » en changeant son appareil tous les 18 mois, alors les appareils seraient aussi conçus différemment. Toutes marques confondues…

avatar huexley | 

Tu racontes n'importes quoi… Les certifications Apple sont souvent du pipeau (et j'en ai eu une belle collection en plus de 10 ans de certifications), aucune connaissance en électronique n'est requise, au final la certification te donne la possibilité d'échanger des pièces et non pas de les réparer et la nuance est juste gigantesque. Il existe assez de vidéo de professionnels en électronique qui démontrent qu'il arrive qu'une simple pièce à 2$ échangée suffit à redonner vie à un iPhone et en sauver les photos ou un un Mac dont Apple aurait facturée +500 euros la carte mère avec la perte des données en bonus.

avatar ricouloux74 | 

@huexley

Mieux vaut en rire 😂

avatar huexley | 

Quelle richesse d'exemple

avatar ricouloux74 | 

@huexley

Avec un s c’est mieux…

avatar debione | 

@ricouloux74 |

"À quoi cela peut-il servir les certifications Apple pour les interventions sur iPhone et iPad ? Pour le fun ?…"

Je vais vous apprendre une notion de base de l'économie: Si ces certifications coutaient plus chère qu'elles ne rapporteraient, elles n'existeraient simplement pas. C'est un peu le fondement même d'une entreprise, faire un maximum d'argent.

avatar ricouloux74 | 

@debione

Merci pour la leçon 😇😂

avatar debione | 

@ricouloux74:

Alors tirez-en les conclusions... :)

avatar ricouloux74 | 

@debione

Elle sont déjà faites : 😂
Mais surtout, gardez vos conseils pour vous, ce sera déjà cela…

avatar debione | 

@ricouloux74 |

Quels conseils j'ai bien pu donner????

Ah en fait vous discutez tout seul... En effet, cela doit être gênant de voir des gens répondre...

avatar ricouloux74 | 

@debione

😂😂 Que d’éclats de rire !
Oui je parle tout seul, mais surtout j’ai un gros malin qui ne peut s’empêcher de ramener sa science : il n’y a qu’à observer le nombre de vos réponses et leurs contenues !
Ah au fait, nous n’avons pas élevé « les Mac » ensemble, donc le tutoiement lui-aussi vous pouvez le garder…
Au revoir le donneur de leçons : passez chez Microsoft, vous trouverez votre bonheur 😂😂

avatar debione | 

@ricouloux74 :

TU me permettras de TE parler comme bon me semble, du moment que je ne T'insulte pas.

Et si TU n'est pas satisfait d'avoir des réponses, alors ne viens pas sur un forum et encore moins donner TON avis.

Merci!

(juste le rapport entre les certifications et allez chez Microsoft? Ah oui, aucune...)

avatar ricouloux74 | 

@debione

Je suis d’autant plus satisfait d’avoir des interventions lorsqu’elles sont constructives : ce qui est loin d’être le cas avec ce type de personnage…
Là aussi, les conseils, les vôtres, vous pouvez vous les garder et les appliquer à vous-même, ce qui serait déjà cela…
Je vous plains mais après tout, c’est très probablement le seul moyen pour vous d’avoir un semblant d’existence sur les réseaux !
Oui je confirme : allez chez Microsoft, vous y trouverez votre bonheur loin d’Apple !
Et quant au tutoiement, si les insultes sont masquées, le respect que vous pourriez avoir démontre bien à quel point et niveau vous en êtes.
Oui je vous plains. Ciao le donneur de leçons !!

avatar ech1965 | 

Dans la réparabilité, faut pas confondre garagiste et carrossier. Si je casse mon smartphone on peut concevoir qu'il ne soit pas réparable après un certain temps. ( quoi que). Par contre si je le manipule "en bon père de famille" il devrait continuer à être supporté en termes de màj sécurité et de bugs pendant au moins 10 ans ( voir plus si je l'entretiens bien: remplacer les pièces d'usure comme la batterie)

avatar pagaupa | 

Tant qu’on permettra l’hystérie des mises à jour, on ne règlera pas le problème de l’obsolescence...

avatar fernandn | 

Un des problèmes de la réparabilité des appareils c'est leurs conceptions.
Si on veut un appareil facilement réparable cela veut dire connecteur un peu partout donc fiabilité dégradée.
Si y a plein de connecteurs cela veut dire aussi encombrement en épaisseur.

Il va falloir choisir entre finesse, fiabilité et réparabilité.

avatar debione | 

@fernandn |

Les gens achètent ce qu'il y a sur le marché. Est-ce que si les iPhones (et tous les smartphones) avait 3mm de plus ils en vendrait moins? Absolument pas. C'est un non débat en fait je trouve.

avatar Paul Position | 

Je viens de changer la batterie de mon MBP 13 début 2015 (elle commençait à gonfler alors qu'elle était encore tout à fait vaillante). Pour moins de 100 balles, outils et dissolvant compris, je repars avec un MBP redevenu plat et avec une batterie neuve.
Certes, le changement n'était pas aisé, surtout le décollage, mais rien d'insurmontable pour le commun des mortels. Les tutos vidéos sont d'une grande aide, et iFixit est parfait pour les précisions.
Le technicien d'iConcept m'avait dit qu'il fallait changer le top case, car en étant agrée Apple, il se devait de suivre ses préconisations.
Je n'ai même pas demandé de devis, car il fallait au préalable leur laisser le mac une petite semaine, pour qu'il puisse faire des tests et évaluer la réparation... j'ai vite compris que le coût serait prohibitif et je me suis lancé dans le processus du DIY !
Je pourrais donc continuer d'utiliser mon MBP et le revendre quand il sera temps.
Pour moi, c'est ça l'écologie au sens large, être dans le concret, pas dans le discours.

avatar webHAL1 | 

@Paul Position :
« Le technicien d'iConcept m'avait dit qu'il fallait changer le top case, car en étant agrée Apple, il se devait de suivre ses préconisations. ​»

C'est exactement ce qu'il m'est arrivé avec mon MacBook Pro 15" de mi-2014. La batterie a gonflé, le trackpad est devenu inutilisable, je suis allé en Apple Store pour qu'il change simplement la batterie... et la totalité de la partie qu'ils appellent le "top case" a été remplacée, ce qui comprend le clavier. Et, bien sûr, tout cela m'a été facturé un joli montant et ma machine a été immobilisée pendant environ une semaine, là où sur les anciens modèles le remplacement de la batterie (et uniquement de celle-ci) se faisait en quelques minutes.

Niveau écologie et ergonomie, c'est lamentable. :-/

Vous avez fait un excellent choix, c'est juste extrêmement regrettable qu'Apple vous ait compliqué la vie, à vous ainsi qu'à tous les utilisateurs de ses machines.

avatar Paul Position | 

@webHAL1

Cela m'était déjà arrivé avec mon MBP de mi-2012.
Quand j'expliquais à la personne de l'Apple Store de Bordeaux, que je comprenais très bien qu'une batterie était une pièce d'usure et qu'elle perdait de sa capacité avec le temps, mais que par contre le fait qu'elle gonfle m'apparaissait être un vice caché, elle me répondait que : non, cela arrivait et n'avait rien d'exceptionnel !!
J'avais donc à l'époque changé la batterie moi-même (c'était aussi compliqué que changer de piles dans une lampe torche) et j'avais profité de l'occasion pour y installer un SSD... qui transfigurait mon mac !

avatar Mac13 | 

Pour faire arrêter les lobbyistes, suffit de voter l'obligation gratuite de toute réparation à la charge des fabricants même au-delà de 10 ans.
C'est équitable !

avatar fondoeil | 

Ce n’est pas juste une question de réparation, mais de responsabilité et de garantie… Si le téléphone est facile à ouvrir et à bidouiller, Apple va se retrouver avec bon nombre de téléphones dont les pièces ne seront plus d’origine et qui finiront tout de même au SAV… Des pièces détachées douteuses seront vendues (comme pour les voitures) et on verra des articles du style « Son iPhone a pris feu » sans précision sur le fait que la batterie a été remplacée avant par une daube… Idem pour la sécurité des données…
Plus aucune fiabilité non plus pour l’achat en seconde main…
Amusant de voir certains se plaindre du coup écologique du recyclage de l’iPhone. Il l’est, ils ne sont pas contents. Il ne le serait pas, ils ne seraient pas contents non plus… Et avec des pièces de diverses origines, ça compliquera le recyclage…
En plus, je n’ai jamais connu avant Apple, un fabricant m’ayant aussi facilement changé mon appareil quand je suis allé me plaindre d’un problème (écran jaune ; problème de localisation GPS ; etc.). Si je n’avais eu affaire qu’à des SAV comme celui d’Apple, je serais content…

avatar Dr Troy | 

Alors ça parle plus technique que marketing, donc moins la cible de MacG, mais l'avis de Steve Wozniak est plus qu'intéressant.

https://gizmodo.com/steve-wozniak-voices-strong-support-for-the-growing-rig-1847251718

Son approche est aussi humaine et créative, et sa conclusion "Est-ce votre ordinateur ou celui d'une entreprise ?" résume bien le problème.
Après libre à chacun de ne voir le problème que par un prisme consumériste dénué d'âme.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR