Lina Khan, la passionaria de la lutte contre les monopoles, nommée à la tête de l'antitrust américain

Félix Cattafesta |

La juriste Lina Khan a été élue cette semaine à la tête de la Federal Trade Commission (FTC). À seulement 32 ans, elle devient la plus jeune présidente de cette institution qui fait office de gendarme de la concurrence aux États-Unis. Cette annonce surprise ne plait pas aux multinationales basées dans la Silicon Valley : Lina Khan est fermement opposée à leurs « monopoles ».

La carrière de Lina Khan révèle un fort engagement contre la domination des grands groupes : elle a été conseillère de Rohit Chopra (un membre démocrate de la FTC), directrice juridique d'un cercle de réflexion militant contre les monopoles (Open Markets) et elle est aussi connue pour la rédaction de plusieurs articles retentissants critiquant l'emprise des GAFA sur leurs secteurs.

Alors qu'elle était encore étudiante, elle accusait le gouvernement des États-Unis d'être trop conciliant avec les grands groupes. Elle a récemment participé à la rédaction d'un volumineux dossier pour la commission antitrust de la Chambre des représentants qui a passé sur le gril Apple, Facebook, Google et Amazon.

La réponse des géants de la tech a été hostile à cette annonce. Le groupe d'industrie NetChoice ayant pour membres Amazon, Google et Facebook a déclaré par l'intermédiaire de son vice-président et avocat général Carl Szabo :

Mme Khan est un choix radical pour l'administration de Biden. Il ne fait aucun doute que l'activisme antitrust de Khan a eu une influence et un impact sur de nombreux progressistes, mais elle s'intéresse davantage à la modification subjective de la loi antitrust qu'à l'analyse et à l'application de la loi telle qu'elle est.

Le think tank financé par Google Information Technology and Innovation Foundation (ITIF) a lui aussi été très critique. Dans un communiqué, cette organisation qualifie Lina Khan de représentante de l'antitrust populaire préférant les petites entreprises aux grosses. ITIF estime que sa nomination pourrait « nuire aux entreprises et aux consommateurs américains au profit de rivaux étrangers ».


avatar olrik53 | 

De quoi elle se mêle.

avatar anonx | 

J’aurais dû me présenter 🤨

avatar Rogntudju | 

👏🏻👏🏻👏🏻

avatar CountDown | 

J'ai l'impression que cette nomination va dans le bon sens. Hâte de voir ce que ça va donner.

avatar melaure | 

@CountDown

Idem !

avatar pagaupa | 

Ça se corse!
Sortez les chips! 😂😂

avatar Mac13 | 

@pagaupa

🍿🍿🍿

avatar raoolito | 

@pagaupa

le pire c'est qu'on va voir ceux qui sont totalement pour découvrir qu'il y a des gens totalement contre.
pour moi aussi, pop-corn et soda bien frais, c'est partiiii

avatar oboulot | 

@raoolito

J’arrive !!!

Bravo à cette jeune femme pour la nomination ! 👌☺️👍

avatar sambucus | 

Le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument [Lord Acton (1834-1902)]. C’est ce que les toutes-puissantes GAFA ont peut-être oublié ? Ou serait-ce une question d’avidité absolue comme on l’observe dans de nombreuses entreprises depuis 20 ou 30 ans ? Pour ce qui est d’Apple, la cupidité me semble plus dominante.

Quoiqu’il en soit, l’un et l’autre sont à notre détriment. Bienvenue Madame !

avatar Doctomac | 

Oui très bien, elle est contre les monopoles.

Mais dans le cas d’Apple, où est le monopole ? Dans quoi ? De quoi ? Où ça ?

avatar Danny Wilde | 

@Doctomac

👏

avatar youbzh | 

@Doctomac, pour prendre un exemple, on peut considérer le fait que tous les navigateurs web sous iOS soient obligés d'utiliser le moteur de rendu de Safari comme une forme de monopole.

avatar Doctomac | 

Ah alors ça, j’en ai entendu des choses mais là....Qu’ Apple impose l’utilisation d’une technologie de bas niveau (Open Source en passant, donc quand on me parle de monopole, c’est juste hilarant) qu’ils jugent meilleure pour LEUR plateforme n’est absolument pas le signe d’un monopole mais juste la volonté de l’entreprise de proposer à l’utilisateur, l’expérience web qu’ils jugent la plus sûre et rapide et cela quel que soit le navigateur utilisé, dans un terminal qui reste limité en ressources. D’autant plus que l’iPhone a un market share relativement plus faible qu’Android et par conséquent, il n’y a intrinsèquement pas de monopole.

avatar lmouillart | 

Aux USA Apple est n°1 en PDM du marché des smartphones depuis 2Q. Ce qui tombe bien vu que la FTC est une agence US qui à donc mandat sur le territoire US.

avatar Doctomac | 

Le web est mondialisé, dans le cas de l’histoire de Webkit imposé par Apple, regarder juste aux USA n’a pas de sens. Même aux USA le pdm de iOS versus Android est légémrent plus grande, donc rien mais alors rien qui ne justifierait une position de monopole d’Apple dans le Web et qui conduirait à exclure à terme des navigateurs non Webkit.

avatar vince29 | 

> Le web est mondialisé, dans le cas de l’histoire de Webkit imposé par Apple, regarder juste aux USA n’a pas de sens.

Gné ? A ce moment là inutile pour l'Autorité de la Concurrence de s'occuper du cartel des yaourts en France vu que c'était un problème franco-français (ou au mieux européens)

> qui conduirait à exclure à terme des navigateurs non Webkit

Gné ? Je veux bien faire de la gym mentale pour essayer de suivre mais là c'est compliqué quand même.

avatar lmouillart | 

Rien que pour la ligne de produit iPhone :
Monopole sur la création/gestion des certificats permettant de signer les logiciels (pourtant leurs OS permettent de faire autrement : https://support.apple.com/fr-fr/guide/deployment-reference-ios/apddb157952e/web)
Monopole sur le moteur de rendu (pourtant par exemple chez le concurrent il est possible de faire autrement : https://wiki.mozilla.org/Mobile/GeckoView et ce en augmentant et la qualité de la sécurité et de la gestion de la vie privée)
Monopole sur la plateforme de vente d'applicatifs lourd (comment faire autrement qu'avec l'App Store pour la vente et la distribution d'applicatif lourd ?)
Monopole sur le système proposé avec le terminal ordiphone (chez la concurrence les systèmes sont également proposés avec un système par défaut, mais il est la plupart du temps possible de procéder a un déblocage du terminal pour charger un système d'exploitation différent)
...
La question est plutôt où ne sont ils pas en monopole ?

avatar Doctomac | 

Ce que tu déblatères ne sont pas des monopoles.

Monopole sur la création/gestion des certificats....N’importe quoi, Apple impose à juste titre la manière dont on signe un logiciel sur SA PLATEFORME....pas celle des autres. Ce n’est donc pas un monopole.

avatar lmouillart | 

Traduction -> Ce n'est PAS un monopole vu que c'est un monopole, ils font ce qu'ils VEULENT...
En outre ce n'est pas la manière qui est imposé, vu ce qu'est relativement standard, c'est le certificat racine.
Visiblement Apple à suffisamment confiance pour permettre à ces organismes de certifier des sites/services (banques, boutiques en lignes, services des états, ....) : https://support.apple.com/fr-fr/HT208125 mais par pour signer un code applicatif qui va s’exécuter sur un de leur terminaux portable ? *rires*

avatar Doctomac | 

Un monopole conduirait l’impossibilité ou du moins une difficulté de tiers de pouvoir développer leur plateforme, avec leur manière de certifier leur app, avec leur moteur de rendu, avec leur couleur dans les chiottes de l’entreprise...tout ce que tu veux, sauf que ce n’est pas le cas, ce n’est factuellement pas le cas. La manière dont Apple gère sa plateforme comme elle l’entend n’empêche en rien le développement de la concurrence.

La preuve, Android est né et s’est développé significativement worldwide (en copiant mais c’est autre chose).

avatar YAZombie | 

@Doctomac, "Mais dans le cas d’Apple, où est le monopole ? Dans quoi ? De quoi ? Où ça ?": tu es donc allé regarder ce qu'elle avait à dire sur le sujet, n'est-ce pas? Parce que demander ça ici, à part faire montre d'un peu de paresse quand même, ça te permet d'exposer ta rage très bien, mais elle semble se fonder sur l'idée qu'on ose s'attaquer à Apple… c'est tout de même assez curieux…

avatar abalem | 

Zut, en lisant « cercle de réflexion », je me suis chouette MacG ne nous met pas des sink tank à toutes les sauces… et puis il est arrivé le « think tank », du coup je me demande : est-ce la même chose ou pas ?

avatar ingmar92110 | 

@abalem

"MacG ne nous met pas des sink tank à toutes les sauces"

Ah ben si ceux là font couler c’est mal barré ;-)

avatar GuillaumeBab | 

C'est bizarre cette volonté des américains de vouloir démanteler leurs GAFA alors que la chine construit des champions nationaux.

avatar Silverscreen | 

@GuillaumeBab

Objectivement les GAFAM freinent les plus petits acteurs et s’opposent à l’idéal libéral de libre concurrence mais, effectivement, dans l’optique d’une guerre économique avec la Chine, fragiliser les GAFAM, c’est aussi dérouler le tapis rouge à des acteurs chinois…

avatar Doctomac | 

Oui les Européens en rêvaient, les Américains le font.....

Le gauchisme abruti.

avatar lmouillart | 

Heu Benjamin Harrison est républicain, John Sherman aussi.
La destruction des monopoles et des abus de position dominante fait parti des rares prérequis à une économie libre, dynamique et pérenne.
Disons que l'administration Trump a beaucoup dormi.

avatar Doctomac | 

Non mais il faut arrêter avec ça, il y a des démocrates qui épousent une idéologie ultra-libérale et des Républicains celle du gauchisme. Gauche Droite, Démocrate républicain, tout ça c’est dépassé.

Encore une fois, Apple n’a aucune position dominante ou de monopole dans le ou les marchés où elle exerce et ne contraint en rien une économie libre.

avatar vince29 | 

A posteriori, je pense que les Américains se félicitent que des pirates se soient installés à Hollywood pour produire des films sans trop se soucier des brevets qui conféraient une quasi exclusivité à Edison pour la côte Est.

avatar Simeon | 

Yoshihide Suga fait partie du PLD conservateur et je crois qu'il ne viendrait à l'idée de personne de qualifier Rishi Sunak en Grande-Bretagne de gauchiste. Pourtant tous deux sont à l'origine d'enquêtes sur les GAFAM pour des soupçons d'abus de position dominante.

Mais bon, vu les œillères dont vous faites preuve habituellement, je me demande pourquoi je prend ne serait-ce que quelques secondes pour vous répondre...

avatar YAZombie | 

Démanteler, ça va l'hyperbole? Tu crois vraiment que si on sépare AWS d'Amazon l'un des deux va perdre de la valeur, monétaire ou stratégique? Tu crois que ce serait le cas d'un quelconque des géants? C'est pour rire?

avatar weagt | 

Monopole : "Régime de droit ou de fait soustrayant une entreprise ou une catégorie d'entreprises du régime de la libre concurrence et leur permettant ainsi de devenir maîtres de l'offre sur le marché"

En quoi Apple est en position de monopole ? Pour le mac, et bien il existe bien d'autres constructeurs d'ordinateurs. L'iPhone de même ce ne sont pas les smartphones alternatifs qui manquent...
Certes au sein de l'utilisation d'un produit Apple on est souvent obligé d'en passer par les services Apple, mais de la même façon que si on achète un appareil d'une marque qui a des consommables on est bien souvent obligé d'utiliser les consommables de la marque de l'appareil.
Si on ne le fait pas, ça peut marcher mais bien souvent de manière moins optimale voir en dégradant l'appareil.

avatar Simeon | 

Primo il n'est pas question du mac.
Deuzio il n'est pas uniquement question d'Apple, mais des GAFAM. Hors iOS et Androïd, je ne vois guère de concurrence, il s'agit là d'un duopole. Toute la question est de savoir si cela entrave le marché et là les réponses divergent.

avatar marenostrum | 

c'est pas de marché qu'il s'agit là mais de l'Etat. les multinationales vont anéantir les états occidentaux, parce que ailleurs ils les laissent pas. ce que tente de faire le gouvernement américain est de sauver l'état.

avatar Simeon | 

Il y a clairement un rapport de force. Cela dit, si vous demandiez à un ministre des finances ou de l'économie de quelque bord politique que ce soit, s'il veut accueillir le siège principal d'une de ces entreprises, je suis à peu près certain de la réponse qu'il vous donnerait.

Les gens qui à droite comme a gauche opposent l'état et les entreprises ne proposent la plupart du temps qu'une grille de lecture simpliste de l'état des choses.

avatar Krysten2001 | 

@Simeon

« Hors iOS et Androïd, je ne vois guère de concurrence, il s'agit là d'un duopole. »

Donc c’est de leur faute si les autres n’arrivent pas à faire un système d’exploitation ? D’autant plus que je ne vois ce qu’un troisième ferait de mieux…

avatar Crkm | 

Bien. Les GAFA sont des nuisibles, surtout Apple, il est urgent de les démanteler.

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

Mandat Obama: yes we can

mandat Biden: yes we khan

avatar huexley | 

@Doctomac, tu devrais tout de suite écrire aux opposants à son action, tu as l'air incroyablement plus compétent et je suis sur que tu pourras très vite démonter son action scandaleuse.

avatar webHAL1 | 

@huexley :

C'est clair. Madame Lina Khan n'aura pas beaucoup de pain sur la planche : si par hasard elle a un doute sur la situation de monopole d'une entreprise, il lui suffira d'émettre l'hypothèse qu'elle le soit et ensuite venir consulter les commentaires de Doctomac sur MacG pour connaître la vérité éclairée de celui-ci et savoir à quoi s'en tenir. Facile. :-P

avatar L.Fire | 

Cette nomination ne changera rien. C’est un élément de communication pour faire plaisir aux électeurs les plus à gauche. En réalité les USA sont bien heureux de pouvoir compter sur les GAFAM et ne sont pas assez stupides pour laisser leurs place à la Chine ou à l’Europe.
Brider ses propres champions dans son pays serait une catastrophe au niveau international. Le signal serait « allez y tout le monde ! Mettez nous la misère … et que nos plus grosses boites s’effondrent ! »

avatar occam | 

« ITIF estime que sa nomination pourrait nuire aux entreprises et aux consommateurs américains au profit de rivaux étrangers .»

Au mot près, le langage tenu par les CEO d’Esso, Chevron, Mobil Oil et quelques autres, quand la FTC fut chargée de l’investigation sur les « windfall profits » des sociétés pétrolières.

Les majors changent, les comportements restent.
Et c’est toujours pour défendre la veuve consommatrice et l’orphelin consommateur que les majors, « trop occupés par la lutte compétitive pour remarquer la nature de leurs tarifs et la taille de leurs marges » (dixit alors le PDG d’Esso) rechignent à lâcher le grapin.

avatar andr3 | 

Question en passant comme ça …

Si les géants de la technologie n’étaient pas là, aurions-nous autant de startups hitech ? Et si oui, seraient-elles rachetées et si oui par qui, mais surtout combien ?

Avant, le monopole des mainframes était détenu par IBM … est-ce que pour autant qu’on parlait de monopole ? Dans mes souvenirs (peut-être faux), ce n’était pas le cas.

Pour moi Facebook est monopolistique, pour Apple (ou Dell ou Lenovo*) j’ai des doutes.

Ce sont les deux plus gros fournisseurs de pc en entreprises.

avatar en chanson | 

@andr3

Appl€ store sur iOS est monopolistique.

avatar Krysten2001 | 

@en chanson

Ça n’empêche la concurrence sur d’autres produits.

avatar lmouillart | 

"Avant, le monopole des mainframes était détenu par IBM … est-ce que pour autant qu’on parlait de monopole ? Dans mes souvenirs (peut-être faux), ce n’était pas le cas." Oui c'était le cas pendant les années 70-80 ils ont été sous le coup d'une longue enquête qui n'a pas abouti sur une condamnation mais cela a fait changé beaucoup de pratiques au sein d'IBM et donné naissance justement à toute l'informatique moderne. Sans cela il est probable qu'Apple, Microsoft, etc... n'existerait tout simplement pas : https://www.vox.com/the-goods/2018/11/8/18076440/facebook-monopoly-curse-of-bigness-tim-wu-interview

"And then the other big one is that it gave a lot of room for the personal computer to get started, and the software that surrounds the personal computer — two companies came in, Apple and Microsoft. They were sort of born in the wake of the IBM lawsuit. You know they were smart guys, but people did need the pressure off their backs."

avatar andr3 | 

@lmouillart

Merci pour le rappel historique 👍

avatar max intosh | 

C’est drôle ce goût typiquement occidental pour l’auto-destruction!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR