Une taxe sur le numérique pour financer le plan de relance européen

Mickaël Bazoge |

Après quatre jours et quatre nuits d'une intense bataille de chiffonniers, l'Union européenne a fait un nouveau pas vers le fédéralisme… et une taxe sur le numérique. Les 27 États membres ont fini par accorder leurs violons et à s'engager dans un plan de relance doté de 750 milliards d'euros : 390 milliards de subventions, 360 milliards en prêts. L’objectif est de soulager les économies des pays les plus touchés par la crise sanitaire, dont les finances publiques vont de nouveau être mises à contribution pour les plans de relance nationaux.

La France pourra prétendre à 40 milliards d’euros de subventions, l’Italie à 80 milliards, 60 pour l’Espagne — et davantage encore via les prêts de l’UE. Au-delà de ces sommes dont l’énormité passe au-dessus de la tête du commun des mortels, cet accord confère à la Commission européenne le pouvoir de lever de la dette sur les marchés financiers. La « signature » financière de Bruxelles étant d’excellente qualité, les prêts que l’exécutif européen contractera sur les marchés bénéficieront de taux d’intérêt très bas.

Ces emprunts très avantageux seront à l’avantage des pays qui en bénéficieront, car pour eux aussi cela signifie de l’argent moins cher pour financer leurs dépenses. Reste à régler la question… du financement des subventions et du remboursement des emprunts sur les marchés ! La Commission européenne devra faire entrer dans ses caisses des ressources propres.

Dans ce domaine, l’imagination est reine : taxe sur les transactions financières et taxe carbone aux frontières sur les produits importés polluants (qui pourrait rapporter de 5 à 14 milliards d’euros chaque année) sont à l’étude. Une taxe sur les multinationales du numérique pourrait également être mise en musique, elle rapporterait 1 milliard par an selon Le Figaro.

Durant son interview à la télé, Emmanuel Macron a expliqué que le plan de relance européen sera remboursé non pas par « le contribuable français », mais par les « acteurs internationaux ». Autrement dit, les « entreprises du numérique » qui ne sont « pas assez sollicitées » : cette fiscalité européenne « permettra de mieux [les] taxer ».

Le principe d’une taxe numérique, déjà en place en France, est censé s’appliquer partout dans le monde mais les États-Unis ont décidé de suspendre leur participation aux négociations. « Le bon niveau est le niveau européen », a assuré Emmanuel Macron. La taxe européenne sur le numérique doit être mise en route en 2023.

avatar a_y | 

« que le plan de relance européen sera remboursé non pas par « le contribuable français » »

Ah bah oui un iPhone a 2000€ car EU va taxé Apple 🤷🏻‍♂️ coool

avatar julien74 | 

@a_y

Personne n’est obligé de s’acheter un iPhone.
Payer ses impôts, si.

avatar boobscity | 

@a_y

C'est bien connu c'est les entreprises qui paient la TVA et les tarifs douaniers, c'est pas du tout retranscrit dans prix

avatar MarcMame | 

@boobscity

"C'est bien connu c'est les entreprises qui paient la TVA"

Les entreprises ne payent pas de TVA.

avatar boobscity | 

@MarcMame

Les entreprises paient la TVA sur ce qu’elles achètent. (Même si la majorité du temps elle est plus que compensée par la TVA qu’elles collectent)

Par ailleurs même si une entreprise était 100% collectrice, ça a peu de sens pour moi de la distinguer d’un impôt/taxe a des t’inactivons des sociétés. Car dans les deux cas ce sont des sorties d’argent en partie financées par la société (mais donc moins de bénéfices donc moins d’innovation ou moins de paiement aux actionnaires qui pourraient consommer ou financer d’autres entreprises) en partie financées par les clients. Par ailleurs la taxe sur le numérique, si elle suit le même modèle que la taxe française à savoir un pourcentage du CA, sera très proche d’une TVA.

avatar hirtrey | 

@boobscity

“Les entreprises paient la TVA sur ce qu’elles achètent. (Même si la majorité du temps elle est plus que compensée par la TVA qu’elles collectent“

En résumé elles ne payent pas la TVA.

avatar marenostrum | 

bien sûr que c'est dans les prix. il suffit de regarder la facture. tout ce qu'une entreprise paye de droite à gauche c'est dans le prix qui le transmet, où d'autre ? ça va de soi.

avatar RolandJDXI | 

Les crétins de l'UE ont encore frappé !!!
Taxe sur le Numérique --> Augmentation des Prix --> Client final dindon de la farce.

Au final c'est encore nous qui allons nous faire enc...

avatar Seb42 | 

@RolandJDXI

Les cretins de l’UE comme tu les appelles essaye de trouver un moyen que tu puisses continuer à vivre comme aujourd’hui (où tout n’es pas top mais bien mieux qu’ailleurs).

avatar Paquito06 | 

@Seb42

"Les cretins de l’UE comme tu les appelles essaye de trouver un moyen que tu puisses continuer à vivre comme aujourd’hui (où tout n’es pas top mais bien mieux qu’ailleurs)."

Mais bizarrement, aucun cretin n’a une paire de couilles assez grosse a poser sur la table quant il s’agit d’harmoniser la fiscalite des entreprises a l’echelle de l’Europe. On continue donc a se coltiner des Irlande, Luxembourg, Pays Bas et autres qui pesent rien, ni dans les secteurs primaires, secondaires ou tertiaires, mais qui se gavent de taxes a taux reduit pour toutes les boites qui font du biz en Europe. Macron a quand meme dit que “les geants du numerique, aujourd’hui, ne paient pas d’impots”. Si si, t’inquiete, ils en paient, mais pas au bon endroit, seulement n’importe comment, car une poignee de politique evite encore et toujours de resoudre le probleme. Et puis si c’etait vraiment le cas, il serait peut etre un peu temps de s’en occuper non? Du coup, en quoi faudrait il croire a un tel tour de magie: “cet argent viendra de l’Europe sur notre budget sans que nous ayons besoin de le financer, ni par notre propre endettement ni par nos impots”. Elle est pas belle la vie?

avatar La Bulle | 

@Paquito06

"Mais bizarrement, aucun cretin n’a une paire de couilles assez grosse a poser sur la table quant il s’agit d’harmoniser la fiscalite des entreprises a l’echelle de l’Europe."

Ben si. Plein et d’ailleurs, cela vient d’être fait.

Mais tu devrais te souvenir de quelques variables. Premièrement, la dernière fois qu’on a essayé de faire une réforme institutionnelle en profondeur au niveau de l’UE, c’était en 2005. Hier soir, je prenais un verre avec un copain qui m’expliquait qu’il avait voté « non » en 2005 à cause de la fiscalité. Dommage, avec les affaires étrangères et la défense, la fiscalité est le truc le plus régalien qui soit. Pour harmoniser les impôts directs, il faut federaliser. Pour fédéraliser, il aurait fallu avoir le TCE.

Deuxièmement, l’UE n’étant pas fédérale, il existe logiquement une compétition entre États ; l’Irlande va jouer sur la fiscalité, la France sur ses infrastructures et la qualité de ses travailleurs, l’Allemagne sur son tissu industriel, la Slovaquie sur le coût de sa main d’œuvre, etc. Si tu harmonises cela, tu dois fédéraliser.

Moi, je suis plutôt fédéraliste, pourquoi pas? Mais juste comme ça, réfléchis à l’usage qu’on fait des finances publiques : en France, on veut une défense forte, le nucléaire et avoir une vision universaliste ; en Autriche, le nucléaire civil ou militaire sont plus que tabous ; la Suède ou l’Irlande sont neutres ; Chypre ne veut pas entendre parler de l’OTAN et de sa défense intégrée à cause de la Turquie... Et là, je ne te parle que de défense.

La fiscalité sera la dernière étape de la construction européenne, quand tout le monde sera d’accord sur le contenu politique de l’Union. Personnellement, je ne crois pas que cela se passera de mon vivant. Après l’échec de 2005, personne n’a envie de se reprendre une gamelle parce que les électeurs français avaient un pet de travers (il y avait aussi les Pays-Bas, mais ce n’est pas le même niveau d’influence). Pour info, 18 États membres sur 25 ont ratifié le TCE, qui a été signé en 2004 par les 25 membres, plus les quatre candidats. L’échec des scrutins français et néerlandais a poussé les cinq derniers à suspendre leur référendum. Grâce à cela, on a dû replâtrer Maastricht pour la troisième fois, pour avoir une UE à peu près viable. Et qui doit toujours adopter les règles en matière de fiscalité selon des principes établis entre 1957 et 1992.

avatar Steve Molle | 

@La Bulle

Un pet de travers...ça en dit long sur ta vision des décisions démocratiques qui ne vont pas dans le sens de ta pensée.

avatar La Bulle | 

@Steve Molle

"Un pet de travers...ça en dit long sur ta vision des décisions démocratiques qui ne vont pas dans le sens de ta pensée."

66% de la population de l’UE a voté en faveur du TCE. Le traité est en sommeil et ne sera jamais appliqué. Donc, lorsque deux tiers d’une population de 500 millions voit son point de vue bafoué par 29 millions de français et 5 millions de néerlandais, je me demande qui a un problème avec les décisions démocratiques...

avatar BleuRooster | 

@La Bulle

Sauf que le peuple Français ou Néerlandais est souverain chez Lui!

Personnellement ton Europe de la finance, ultra libéral dirigé par des gens sans testicule, technocrates, illégitime, non élu, même pas capable de tenir tête à un pays comme la Turquie non merci!

avatar La Bulle | 

@BleuRooster

"Sauf que le peuple Français ou Néerlandais est souverain chez Lui!

As-tu lu ce que j’ai écrit ? Existe-t-il une institution fédérale qui by-passe les États membres ? C’est une des raisons majeures de l’absence d’une harmonisation fiscale. Et les 16 autres pays sont souverains chez eux, mais pour le coup, on s’est vraiment assis sur leur vote.

"Personnellement ton Europe de la finance, ultra libéral dirigé par des gens sans testicule, technocrates, illégitime, non élu, même pas capable de tenir tête à un pays comme la Turquie non merci!"

Une telle accumulation de clichés, c’est de l’art ! Les 27 chefs d’Etat et de gouvernement réunis au Conseil européen, le Parlement européen et les ministres réunis au Conseil de l’UE ne sont pas issus du suffrage universel ? Je suis ravi que tu me l’apprenne. Ursula von der Leyen et le collège des commissaires ont passé 5 mois, entre la proposition du Conseil européen, l’investiture par le Parlement européen, l’audition individuelle des Commissaires - désignés par des gouvernements élus - par le Parlement européen (trois retoqués, dont deux sans même être entendus, sur dossier) et pour finir, l’investiture de l’ensemble du collège des Commissaires. C’est quoi la démocratie, pour toi? Ah! Il faudrait aussi élire les 35000 fonctionnaires (moins que la ville de Paris). Ton gouvernement est moins démocratiquement désigné : une nomination par le PR, un vote d’investiture et c’est bouclé – et l’Assemblée nationale n’a pas mis un gouvernement en minorité depuis 1962...

avatar BleuRooster | 

@La Bulle

Laisse tomber ta propagande, toute les élections montre en générale que les peuples européens ne souhaite pas l’Union européenne actuelle! L’Europe apporte que taxe, restriction, immigration!

avatar La Bulle | 

@BleuRooster

"Laisse tomber ta propagande, toute les élections montre en générale que les peuples européens ne souhaite pas l’Union européenne actuelle! L’Europe apporte que taxe, restriction, immigration!"

Et c’est moi qui fait de la propagande ?

- L’UE n’a pas de politique fiscale : c’est une compétence des États et d’eux seuls ;
- L’UE n’est pas compétente en matière d’immigration : c’est du régalien, les États font ce qu’ils veulent – ne pas confondre avec l’asile ;
- C’est quoi « restriction »?

Tu devrais regarder le résultat des dernières élections européennes (les municipales n’ont rien à voir avec le sujet). La majorité au Parlement européen est pro-UE et le groupe le plus eurosceptique, ID, ne se manifeste par sa présence créatrice au plan politique, même pas capables de produire un rapport législatif.

avatar Steve Molle | 

@La Bulle

Le taux d’abstention record on en parle ??? Quand le parti pro ue récolte même pas 10% des inscrits on en parle ?

avatar ckermo80Dqy | 

@La Bulle

Merci 🙏 Merci 🙏

avatar BleuRooster | 

@La Bulle

J’ai pas le temps de débattre avec un pro Union Européenne, mais à chaque fois que l’Europe sort un truc c’est restriction, sanction, tax! Les politiques nationaux suive les directives européennes!

avatar La Bulle | 

@BleuRooster

"J’ai pas le temps de débattre avec un pro Union Européenne, mais à chaque fois que l’Europe sort un truc c’est restriction, sanction, tax! Les politiques nationaux suive les directives européennes!"

Tu as raison : tu n’as rien à dire, donc tu ne dis rien. En fait, tu as conscience de tes limites et c’est bien. Quand tu auras fini, tu nous feras un exposé sur « restriction, sanction, taxe ». Tim Cook pensait un peu comme toi quand il a été expliquer le fonctionnement de l’UE à Vestager : même Apple a gagné contre la Commission en première instance, les milliards sont toujours sous séquestre et j’attends les résultats de l’appel.

avatar Sindanárië | 

"Tu as raison : tu n’as rien à dire, donc tu ne dis rien"

💭tiens, une frustration! Vite un prélèvement 🔬

avatar warmac33 | 

@La Bulle

Ben ça fait quand même très propagande ton histoire...
Ta vision sur l'immigration ça tient pas, c'est l'Europe qui a supprimé nos frontières et ouvert grand la porte aux pickpockets roumains et aux mafias albanaises.
Comme tu le dis toi même, l'Europe c'est avant tout un bon bordel où personne n'est d'accord sur rien : énergie, fiscalité, immigration, écologie, travail... On part tous dans des directions opposées, parce qu'il a des visions différentes et des intérêts à défendre, et avec à la barre une énième couche de fonctionnaires, payés à brasser du vent par le contribuable. La claque de ta protégée sur le sujet apple et l'Irlande en est un magnifique exemple.
Et puisque tu parles de démocratie, on fait dire ce qu'on veut aux chiffres : aux dernières européennes le grand vainqueur fut l'abstention, et le partie qui a fini en tête a été le plus anti européen de tous, ce qui fait qu'au final entre ceux qui s'en foutent et ceux qui votent extrême droite tellement ils sont contre, ça fait plus beaucoup de naïfs pro europe...

avatar Bigdidou | 

@warmac33

« Ta vision sur l'immigration ça tient pas, c'est l'Europe qui a supprimé nos frontières et ouvert grand la porte aux pickpockets roumains et aux mafias albanaises. »

La criminalité et la misère se foutent totalement des frontières, mais bon, j’imagine que ça rassure de trouver une cause simple.
Simpliste.

avatar YAZombie | 

@ BleuRooster, "Laisse tomber ta propagande": au vu de tes commentaires qui ne sont qu'idéologie et invectives, et ceux de La Bulle faits, explications et tact, on voit donc que pour toi la propagande c'est un discours cohérent et informé. Donc l'information ça doit être les âneries et l'ignorance. Ça se tient.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR