Volkswagen a peur d’être le Nokia des voitures

Nicolas Furno |

Nokia était le géant incontournable des téléphones portables et personne n’imaginait un monde sans lui, surtout pas ses dirigeants. Et puis l’iPhone et les smartphones Android sont arrivés et en quelques années, la firme finlandaise a quasiment disparu de la surface terrestre. Est-ce que c’est le même destin qui attend Volkswagen, géant de l’automobile et numéro un incontesté depuis plusieurs décennies en Europe ?

Comme avec Nokia en 2007, cela peut sembler assez ridicule de penser cela aujourd’hui, mais c’est pourtant ce que craint Herbert Diess, le directeur général du groupe Volkswagen. Face à l’émergence des véhicules électriques, autonomes et connectées sur le modèle de Tesla, les voitures à l’ancienne construites autour d’un moteur à explosion pourraient connaître le même destin que les téléphones portables face aux smartphones.

L’ID3, la première voiture exclusivement électrique de Volkswagen.

Volkswagen a bien conscience de la nécessité d’évoluer et le « Dieselgate » a certainement joué comme un électrochoc pour le géant allemand. Le plan d’électrification de ses véhicules est sans conteste l’un des plus ambitieux et complets de l’industrie et le constructeur espère devenir le numéro un de l’électrique dans les prochaines années.

Pour cela, tout une gamme de produits est en préparation, sur tous les segments, de la e-Up et ses cousines chez Seat et Skoda vendue à moins de 20 000 € jusqu’à la Taycan de Porsche qui approche des 200 000. De nombreux projets sont en cours de développement et Volkswagen présentera notamment tout une gamme de véhicules « ID », pensés dès le départ pour l’électrique.

Mais l’électrification n’est qu’une partie de l’équation et peut-être même pas la plus importante. Les voitures du futur seront aussi des ordinateurs avant tout, connectées en permanence et capables de rouler toutes seules. Le mini-van ID Buzz devrait servir à avancer sur le terrain de la conduite autonome, avec des expérimentations commerciales prévues pour 2022. De façon plus générale, le logiciel va devenir la pièce centrale du puzzle et avoir conscience que c’est le cas ne suffit pas à régler tous les problèmes.

Concept de l’ID Buzz, un mini-van électrique inspiré par le légendaire Combi des années 1970.

Volkswagen peut en témoigner, son ID3 qui doit sortir dans les prochaines semaines est en retard à cause d’un logiciel qui n’est pas terminé et qui devra être installé à la main sur les premiers véhicules à sortir des usines. L’entreprise espère avoir finalisé cette partie au mois de mai, et seulement à partir de là avoir l’infrastructure nécessaire pour fournir des mises à jour à distance.

« L’ère des constructeurs automobiles traditionnels est révolue », affirme Herbert Diess, en soulignant que Volkswagen va devoir évoluer pour survivre. Avec ces propos, il prépare son groupe à des changements probablement douloureux : abandon de la recherche sur l’hydrogène au profit de l’électrique et probablement de sérieuses économies à venir, notamment en Allemagne. Et malgré tout cela, il n’est même pas sûr que cela suffise :

La grande question est : sommes nous assez rapides ? Si nous continuons au rythme actuel, cela va être très difficile.

Volkswagen a au moins l’avantage par rapport à Nokia d’être conscient du problème. Ce qui n’est pas le cas de tout le monde dans l’industrie, à commencer par Toyota, qui a souvent été le plus gros vendeur de voitures dans le monde et qui refuse toujours de croire à cette transition dans un nouveau monde. L’entreprise japonaise n’aura pas le choix, les exigences européennes la forceront à électrifier sa gamme, mais elle le fait encore à reculons.

Et même si les constructeurs historiques suivent la voie tracée par Tesla pour offrir des voitures électriques et connectées, il leur restera quelques points à régler encore. À commencer par la question de la recharge rapide, essentielle pour faire de longues distances. Et sur ce point, le californien a aussi pris de l’avance avec son réseau de superchargeurs, présent quasiment partout et qui permet une recharge bon marché. En Europe, le réseau Ionity se rapproche le plus dans l’idée, avec des bornes placées le long des autoroutes qui permettent de fournir jusqu’à 350 kW.

Un Kona de Hyundai branché sur une station Ionity (image Automobile Propre).

Sur le papier, c’est la réponse idéale, d’autant que l’initiative est soutenue par plusieurs grands constructeurs automobiles, dont Volkswagen, BMW, Daimler ou encore Ford et Hyundai. Sauf que la charge sera peut-être rapide, elle ne sera pas du tout bon marché avec le nouveau tarif qui entrera en vigueur à la fin du mois.

Ionity facturera désormais la charge à 0,79 € du kWh, soit une soixantaine d’euros pour charger intégralement une ID3 avec la plus grosse batterie de 77 kWh. Sachant que ce modèle affiche 550 km d’autonomie théorique, cela revient à payer une bonne dizaine d’euros pour 100 km. C’est plus cher que ce que coûte une voiture thermique comme la Golf Volkswagen et ce n’est pas une bonne nouvelle pour convaincre. À titre de comparaison, le prix actuel en France sur le réseau de Tesla est de 0,24 € par kWh.


avatar macfredx | 

@Anakin

La technologie semble intéressante, le problème est pour l'instant de produire de l'hydrogène en quantité de façon relativement propre.

avatar armandgz123 | 

@Anakin

Bien sûr, c’est évident...
On va trouver de nouvelles technologies de stockage / production d’électricité,
Alors que le thermique a éteint ses limites physiques

avatar Link1993 | 

@armandgz123

L'électricité, c'est des mouvement d'électrons.
Bon courage pour stocker ça en grande quantité...
Pour l'instant, on y arrive qu'avec de l'eau, et quelques procédés chimiques (mais limité).

Les lois de la physique, on a tendance à trop l'oublier dans notre monde moderne...

avatar frankm | 

@Link1993

C’est exactement pour ça que utiliser de l’électricité pour faire de l’hydrogène puis refaire de l’électricité n’est pas si bête.
À mon avis le meilleur procédé c’est une hybridation électrique / quelque chose de mécanique.
Mais tous les procédés seront nul pour l’environnement à cause des lois de la physique justement

avatar iPop | 

@frankm

Les résultats de l’hybridation sont très positifs apparemment. On peut avoir une voiture électrique assisté d’un générateur à essence.

avatar DarKOrange | 

@Anakin

Clairement non et c’est scandaleux de ne pas mettre l’argent de la recherche dans une énergie plus propre comme l’hydrogène

avatar Khrys | 

@DarKOrange

"une énergie plus propre comme l’hydrogène"

Sauf que les méthodes actuelles de production de l'hydrogène sont polluantes.

avatar Remi01 | 

Je me pose la question suivante:
Une batterie de Tesla équivaut à combien de batteries d'iPhone ?

avatar Anakin | 

@Remi01

Un von paquet... D'un autre côté difficile d'alimenter n'importe quel smartphone avec de l'hydrogène...

avatar Dimemas | 

ils ont enfin réussi à finir la batterie sans lithium qui est plus efficiente et non polluante, dans quelques années ça va venir, soyez patients ;)

avatar Tchobilout23 | 

Super article.. Merci

avatar Dodo01 | 

Golf 6 au E85 depuis 2 ans. Imbattable en tarif et aucune contrainte.

avatar mattoo64 | 

Cet été on nous demandait de ne pas trop utiliser nos clims en raison des pics de conso d’électricité que ça provoquait... et on voudrait qu’on passe tous à l’électrique ?

Il n’y a pas que les constructeurs qui ont un gros travail à faire. Et quand en prime on nous promet la disparition du nucléaire pour les années à venir, ça pose une autre question : qu’est-ce qui dans tout ça est une vrai solution, qu’est ce qui n’est que démagogie ?

Concernant VW et l’électrique et les voitures autonomes, ils peuvent craindre Tesla si ça leur chante mais le vrai adversaire est en Chine.

avatar Link1993 | 

@mattoo64

Je ne sais pas où tu as eu l'info des pics en été, mais c'est une information grandement exagérée...
Pas de pics cet été.
En revanche, l'hiver en cours, yen a eu, et va yen avoir. C'est en hiver les pics ^^

avatar armandgz123 | 

@mattoo64

Et ? La nuit, aucun problème de Pic... ça tombe bien, c’est quand la très grande partie des véhicules ne bouge pas...
Et puis, panneaux solaires.

avatar Link1993 | 

@armandgz123

En effet pour la nuit et les panneaux solaires. C'est le moment où ils sont le plus productif ! 😬

Si tu veux recharger les voitures sur du solaire, faudra installer des bornes au travail pour la laisser se recharger en journée.

avatar jdcook | 

@mattoo64

Au contraire les voitures électriques ont l’avantage de stabiliser le réseau grâce notamment à au V2G

http://www.smartgrids-cre.fr/index.php?p=stockage-vehicule-electrique

avatar mk3d | 

Cette transition sera un désastre écologique. Extraction des terres rares = désastre
Recyclage des batteries = désastre
Et quid de l’augmentation de la consommation électrique quand le parc évoluera = de nouvelles centrales à charbon = désastre.
Hydrogene est la solution. Mais ça rapporte pas assez de fric. Fric fric fric!

avatar JonasL | 

@mk3d

L’hydrogène est beaucoup plus gourmand en énergie que l’électrique avec batterie par km.

avatar mk3d | 

@JonasL
Oui, mais pas de batteries à recycler, pas de terres rares à extraire.

avatar ya2nick | 

@mk3d

Mais de l’hydrogène à créer, en consommant de l’électricité...

avatar iPop | 

@JonasL

L’hydrogène a ça de bon : il émet de l’eau. Eau qui capture les particules fine et la chaleur. Peu importe si l’on fait beaucoup d’effort à un instant T sur un lieu L, c’est plus que bénéfique.
L’électricité est fabriquée à partir du charbon également.

avatar JonasL | 

@iPop
Je ne comprends pas votre pensée ici ? Que voulez-vous dire ?

avatar Achylle_ | 

@JonasL
C’est vrai, mais on peut fabriquer de l’énergie verte et renouvelable (éolien, marémotrice, solaire, ...) pour fabriquer de l’hydrogène.
Ce n’est pas possible avec le lithium ou le pétrole.

Je fais aussi parti de ceux qui ne croient pas en l’électrique à grande échelle mais qui sont pour l’hydrogène. La on pourrait convertir le parc mondial avec une solution pérenne.

avatar bax137 | 

@mk3d

"Extraction des terres rares"

Il n’y a pas de terres rares dans les batteries, ni dans les moteurs si ils sont à rotor bobiné comme sur la zoé. Et les terres rares ne sont pas si rares que ça...

https://www.automobile-propre.com/vehicules-electriques-terres-rares-florilege-fake-news/

avatar mk3d | 

@bax137
😂🤣 super ta source

avatar Nicolas Furno | 

@mk3d

Tu en as une meilleure peut-être ? 🤔

avatar bax137 | 

@mk3d

Très bel exemple de biais de confirmation.

Et il y en a plein d’autres...

avatar Ndrix68 | 

@mk3d

Et bien va lire l’article jusqu’au bout. Tu trouveras en bas de page toutes les sources de l’article. Au moins une vingtaine. Dont plusieurs proviennent d’organismes gouvernemental

Tu peux contre argumenter, c’est d’ailleurs le but de toute réflexion, mais argumente et cite une étude, publi, article qui justifie ton argumentation...

avatar captainmajid | 

@mk3d

Ta dernière phrase resume tout (fric fric fric) et l’hydrogène n’est pas rentable.
Et l’UE a décidé d’un quota de CO2 faible pour l’ensemble de la gamme de chaque constructeur avec un délai assez court. Les constructeurs n’ont pas le temps de faire en sorte que les véhicules thermiques polluent moins donc ils se tournent vers les VE qui, en tant que produit final, pollue très peu.
Au final ce qui compte pour l’UE c’est ce qui se passe en UE, on s’en fout que la Chine ou le Congo soient pollués. Et apparemment la partie recharge des VE n’a pas non plus été étudiée en profondeur.
Honnêtement vu les coûts que les VE engendrent en exploitation, je ne suis pas sûr que ça soit un produit de grande consommation, du moins pas dans cette décennie.
Pour en revenir à VW je pense qu’ils se portent bien quand même, il n’y a pas que VW dans le groupe.

avatar Ndrix68 | 

@captainmajid

Délais assez court???
Arrêter de dire n’importe quoi.
Ça fait 20 ans que les constructeurs parlent de voiture électrique.
Ça fait 10 ans que les constructeurs présentent des modèles qui ne sortent presque jamais.
Et maintenant les constructeurs veulent nous faire croire qu’ils n’était pas prévenu!

Pas le temps d’investir pour diminuer la consommation?
Arrêter de dire n’importe quoi.
Ça fait 20 ans que les normes Euro montre la trajectoire à suivre en terme de réduction de conso. La trajectoire est claire et net!
Ça fait 10 ans que les constructeurs ont atteint un palier dans la baisse de la conso. On sait ce qu’il reste à faire pour atteindre des conso très basse. Des petites moteurs 100Cv Max et faible cylindrée. Mais les constructeurs ne veulent pas stopper les gros moteurs, les Cv inutiles pour 130km/h, les « t’as vue mon gros moteur et mon petit zi.... ».

Pour conclure, le capitalisme c’est la loi de l’offre et la demande. Le seul argument que j’accepte de la part des constructeurs, c’est que la demande est malheureusement aussi situé sur du SUV grosse cylindrée.... alors ils fabriquent... et tant pis pour la planète!

avatar captainmajid | 

@Ndrix68

Tu travailles pour un député européen ou quoi?
Et puis ton dernier paragraphe met à plat tout ton commentaire...
L’UE a peut être montré la trajectoire mais sans pénalisation rien ne se ferait chez les constructeurs, ce qui a changé avec les amendes qu’ils pourraient avoir. Va te renseigner sur la chronologie de la réglementation sur les émissions de CO2.

Oui le délai est court, parce que la pénalisation (amende) a été décidé récemment et la R&D, ça prend du temps comme disait l’autre dans sa pub.

« Ça fait 10 ans que les constructeurs ont atteint un palier dans la baisse de la conso. »
Ah bon? Pourtant ils ont quand même réduit leurs paliers ces 10 dernières années.

« On sait ce qu’il reste à faire pour atteindre des conso très basse. Des petites moteurs 100Cv Max et faible cylindrée. »
EUREKA, Bravo Albert tu as trouvé la solution, expose tout ça au prochain salon de l’auto. 😒

Pour conclure... capitalisme...

avatar fte | 

@mk3d

"Hydrogene est la solution."

Il est produit, stocké et transporté comment, l’hydrogène ?

avatar fte | 

@mk3d

"Cette transition sera un désastre écologique."

L’humain est notablement mauvais à prédire le future. Tu es humain.

"Extraction des terres rares = désastre"

Pas de terres rares dans les batteries.
Le cobalt sert majoritairement à desouffrer le pétrole (~80% de la prod mondiale), très très minoritairement pour les batteries, et c’est en diminution.

"Recyclage des batteries = désastre"

Faux.

Les batteries sont réutilisables à moindre capacité pour le grid domestique ou local. Le cobalt est en diminution. Le lithium se récupère de mieux en mieux.

"Et quid de l’augmentation de la consommation électrique quand le parc évoluera = de nouvelles centrales à charbon = désastre."

Voilà une vraie problématique. Mais le futur tu sais, dur à prédire, et ça s’oriente.

avatar DarKOrange | 

@mk3d

+100

avatar Norandy | 

@mk3d

Les batteries sont déjà recyclées...

avatar Link1993 | 

@Norandy

Les batteries de voitures thermiques, oui, mais au lithium, il me semble que non justement :/

avatar Norandy | 

@Link1993

Si tesla les recycle mais je crois qu’en général cela doit encore se développer.

avatar Link1993 | 

@Norandy

Après, faut regarder le taux de retour énergétique. S'il faut plus d'énergie pour recycler les batteries, qu'elles n'en produiront derrière, c'est un peu stupide de considérer ça comme recyclable 😬

avatar mk3d | 

@Norandy
Avec quel bilan? 🤣 Pareil que les panneaux solaires? 😎

avatar Norandy | 

@mk3d

Même au niveau des panneaux solaires Tesla n’est pas à la traîne.

Je sais que tesla recycle les batteries pour d’autres utilisations

avatar mk3d | 

@mk3d
Merci pour vos réponse, j’ai beaucoup rigolé. A 10 personnes, nous avons tous une opinion différente. On va dans le mur. Vive le mur. Et vive MacG bien sûr. 😘

avatar JonasL | 

Je propose une alternative pour cette partie de phrase, qui serait ainsi plus cohérente avec le reste du texte :

« Face à l’émergence des véhicules électriques, autonomes et connectées sur le modèle de Tesla... »

« Face à l’émergence de Tesla... »

Car Tesla est, me semble-t-il, le seul constructeur qui a su convaincre avec un produit réel dans cette nouvelle phase de l’histoire automobile.

avatar fte | 

@JonasL

"Car Tesla est"

Faux. Tu oublies Toyota, Nissan, BAIC, BYD, Chevy... il y a pas mal de chinois qui, cumulés, dépassent tous les japonais/coréens/occidentaux.

avatar JonasL | 

@fte

Je ne parle pas de voitures électriques. Je parle d’ordinateurs sur roue. Car comme l‘écrit Macg, la révolution ce n‘est pas tant l‘électrique que l‘intelligence. Et sur l‘intelligence, à par Tesla c‘est le désert.

avatar jeannotsarge | 

Pour se convaincre de rester au moteur thermique. Allez faire un petit tour du côté de YouTube pour voir les kilomètres de queue pour atteindre les super chargeur de Tesla au moment des fêtes en Californie. Le réseau de chargeur est dimensionné pour la semaine et absolument pas pour les grands départs en congé...Je propose aussi une taxe carbone sur la batterie de la voiture électrique… On ne serait pas déçu du montant. J’ajoute qu’une Tesla en Allemagne est une voiture qui roule au charbon...Bonjour le progrès !

avatar fte | 

@jeannotsarge

On parle de bilans écologiques et tu parles de queues ? Sérieusement ?

avatar armandgz123 | 

@fte

Non mais laisse, comme si la queue devant les chargeurs était sans solution possible...

avatar Derw | 

@fte

Pour le bilan écologique, pour l’instant je ne suis pas convaincu par l’électrique. Mais de toute façon, les « gens » n’achèteront des véhicules électriques pour leur bilan écologique dont la plus part n’ont rien à f...tre. Les consommateurs sont majoritairement égoïstes. S’ils prennent conscience d’un fait aussi gênant que ces phénomènes de queues, cela peut très bien freiner le développement de l’électrique.

avatar fte | 

@Derw

"Mais de toute façon, les « gens » n’achèteront des véhicules électriques pour leur bilan écologique dont la plus part n’ont rien à f...tre."

Tu as des chiffres ?

Tous les véhicules électriques dans mon entourage ont été achetés plus cher que des véhicules thermiques avec l’argument écologique dans la liste des raisons principales.

Sans chiffres étayés, mon impression va plutôt dans le sens contraire. Idem pour les panneaux solaires, sauf pour un cas, l’absence de réseau électrique.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR