Free s'explique sur Netflix, la Ligue 1 et ses nouvelles offres fixes

Stéphane Moussie |

Free est au centre de l’actualité des télécoms en ce moment. Peu après la présentation de résultats trimestriels décevants et le lancement de nouvelles offres fixes, l’opérateur s’est exprimé sur de nombreux sujets lors de la convention annuelle de sa communauté qui s’est tenue le 9 juin.

Convention annuelle de Free (Freeday 2018). Image Free.

Outre l’annonce du lancement de deux nouvelles Freebox, dont la v7, en septembre, ainsi que l’arrivée d’un nouveau forfait mobile dans les prochains jours, Free s’est expliqué sur sa relation houleuse avec Netflix, synonyme de mauvaise connexion au service pour ses abonnés.

« On a des discussions viriles, les relations s’arrangent et donc la qualité s’améliore », a déclaré Thomas Reynaud, le nouveau directeur général d’Iliad. Alexis Bidinot, directeur général délégué du groupe, a quant à lui reconnu que « Free était en retard sur le sujet » mais que l’opérateur travaillait « d’arrache-pied pour se mettre à niveau ».

Au dernier pointage en mai, le débit moyen des abonnés Free sur Netflix est 2,78 Mbit/s. Il était descendu à 1,39 Mbit/s en janvier.

Si Free n’a pas confirmé la signature d’un accord d’interconnexion avec Netflix, la situation s’améliore effectivement comme le montrent les dernières statistiques mesurées par le service américain. Le débit moyen du trublion est toujours inférieur à ceux des autres opérateurs français, mais il remonte depuis février après une chute spectaculaire.

En parlant de Netflix, Free ambitionne de devenir le « Netflix de la Ligue 1 », selon les mots de Xavier Niel. L’opérateur s’est en effet emparé d’un lot des droits de la Ligue 1 pour les saisons 2020 à 2024, qui comprend la diffusion d’extraits en « quasi direct » sur tous les matchs et les droits magazines en vidéo à la demande.

« [Free] pourra intégrer une variété de choses dans les forfaits, cela nous permettra de faire des applications et de proposer un service supplémentaire aux abonnés fixe et mobile », a indiqué le fondateur.

Les offres historiques toujours disponibles en cliquant ici.

Enfin, il s’est justifié sur les nouvelles offres fixes, qui sont plus attractives la première année que les offres historiques, mais deviennent plus chères ensuite :

On avait les offres les moins chères du marché sauf qu’on ne faisait pas de promos comme nos concurrents, à la place on faisait des ventes privées sur le fixe en fin de trimestre pour rattraper. On a perdu des abonnés sur le fixe qui tournaient de promotion en promotion. Aujourd’hui, on est à armes égales avec nos rivaux avec ces offres sans ne plus faire de braderie.

Et de préciser que les offres historiques, qui sont toujours proposées et moins chères sur le long terme, ont vocation à rester. « On a juste mis en place une nouvelle offre marketing afin de recruter différemment. […] On voulait deux portes d’entrée », a déclaré Xavier Niel. Avec l’arrivée prochaine d’un nouveau forfait mobile et de nouvelles Freebox à la rentrée, on n’a pas fini d’entendre parler de Free.

Source
Univers Freebox (1, 2, 3)
Tags
avatar Anje | 

Cette photo géante de X. Niel...
ça fait un peu culte de la personnalité (Xavier is watching you)... ou hommage aux morts ? :D

avatar ilyes3333 | 

@Anje

C’est exactement ce que je me suis dit ! Ça fait régime autoritaire. Ave Niels !

avatar frankm | 

Mégalo à souhaits ou soumission éperdues des employés

avatar onclebobby | 

Pas plus que la photo de Steve Jobs

avatar oomu | 

il y avait une photo géante du Grand Timon.. heu de Steve Jobs dans les salles de presses d'Apple ?

avatar frankm | 

@onclebobby

Oui mais Steve est un demi dieu comme Alain Delon

avatar lamainfroide | 

Rectification :
Alain Delon est un Dieu.
De Tijuana aux plaines de Vladivostok, les femmes se pament et les hommes se prosternent en entendant son nom.
Alain Delon n'a pas besoin d'un portrait dans une salle de presse.
Alain Delon Était, Est et Sera.
Tout simplement.

avatar Thom80 | 

Ce que tu ne vois pas, c'est que de l'autre côté il y a une photo géante de Steve Jobs.

avatar headoverheel | 

@Thom80

Et Elon Musk aussi. Heureusement que Free est là pour nous rappeler que Niels est l’égal de ces personnes.

avatar Thom80 | 

Et personne ne parle des chaussons !

avatar bitonio | 

@Thom80

Ça ne fait qu’amplifier le côté megalo. Surtout que SJ était bien différent!

Biel le père, le sauveur, face aux méchants capitalisme continue de fonctionner auprès de certains, il faut de tout pour faire un monde.

avatar gela | 

@Anje

C'est la première chose que j'ai aussi remarqué.
Comme Woody Allen dans Stardust memories. Mais c'était satirique...

avatar Jeamy | 

2€, l’abonnement pas cher, mais les chaises en plastique c’est la même qualité que leur réseau

avatar onclebobby | 

Pathétique, vous ne vous reposez jamais?

avatar oomu | 

le repos c'est pour ceux qui se contentent de chaises en plastique ;)

avatar Jeamy | 

@onclebobby

Si vous ne maniez pas l’humour (à 2€), il faut savoir relativiser quand même
😂

avatar nemrod | 

Ce n'est pas le point, et c'est un peu facile comme discours. Même en partant de l'hypothèse que cet "humour" est de qualité, il y en a bcp au regard des autres posts.

avatar alan1bangkok | 

Xavier veille , ca faut la trouille
brrrrrr

avatar free00 | 

Hello,

L'article n'explique comment regarder Netflix depuis sa Freebox.

avatar spece92 | 

@free00

Oui on apprend quasiment rien dans cet article

avatar Sokö | 

Il espère se refaire avec le foot ? Aïe aïe aïe 👎🏼👎🏼👎🏼

avatar marenostrum | 

ils ont des stats, t'inquiète pas pour la pertinence. dans la banlieue on ne trouve que des réseaux WiFi Freebox. et eux ne regardent que le foot.

Bein Sport n'a gardé que le championnat turc, parce que la majorité de leurs abonnés sont d'origine turque. les français de souche ne regardent pas le sport.

avatar lesurfeurfou | 

Je suis inquiet pour illiad, surtout si il investit dans le foot. Le groupe devrait plutôt investir dans la 5G

avatar harisson | 

L’investissement dans les droits internet du foot de Free est, pour moi, l’un des plus audacieux pari de Xavier Niel ces derniers temps. J’attends de voir si la v7 ne sera pas trop décevante...

avatar warmac33 | 

"proposer un service supplémentaire aux abonnés"
à combien ?
Moi j'ai connu et aimé free à l'époque où quand on avait free on avait tout compris... Désormais entre le supplément pour la boucle, les chaînes disparues, celles qui sont devenues payantes (voyages...) merci les options dans tous les sens...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR