Windows 10 sur ARM, le retour de Windows RaTé ?

Stéphane Moussie |

En dévoilant des détails sur la compatibilité de Windows 10 sur les appareils ARM à venir bientôt, Microsoft sème le doute sur les chances de succès de cette version.

La Surface RT sous Windows RT.

L’éditeur semblait avoir tiré les leçons de sa première incursion sur ARM, Windows RT, qui fut un échec à cause de l’absence de compatibilité avec la logithèque habituelle du système conçue pour l’architecture x86.

« Toutes les applications écrites pour Windows au cours des 25 dernières années tourneront, et tourneront bien [sur les nouvelles machines ARM] », avait assuré le responsable de Windows fin 2016, en précisant quand même que seules les applications 32 bits pourraient être émulées.

À mesure qu’on se rapproche du lancement, d’autres exceptions apparaissent. Les jeux qui nécessitent une version d’OpenGL supérieure à la 1.1 ou qui profitent de l’accélération matérielle ne pourront pas tourner sur les ordinateurs Windows à processeur Snapdragon. Même chose pour les jeux qui intègrent des technologies anti-triche s’appuyant sur des pilotes.

Si les applications x86 32 bits seront émulées, ce ne sera effectivement pas le cas des pilotes tiers, qui devront être compilés pour ARM64. Il y a donc des incompatibilités à prévoir avec les périphériques qui ne sont pas pris en charge nativement par Windows.

De plus, les applications qui personnalisent des aspects de Windows pourront être plus ou moins cassées. Ce sera le cas de Dropbox, par exemple, qui ne pourra pas afficher les statuts de synchronisation des fichiers dans l’explorateur.

HP Envy x2, un des premiers PC à processeur Snapdragon 835 qui sera disponible.

Les utilisateurs avancés devront aussi tirer un trait sur Hyper-V, l’hyperviseur qui permet de faire tourner des machines virtuelles. Sans compter le spectre d’une plainte d’Intel pour atteinte à sa propriété intellectuelle.

Toutes ces limitations ne sont pas insurmontables. Les périphériques et les applications incompatibles pourraient rentrer dans le rang si leur fabricant et leur éditeur les adaptent… mais le feront-ils ?

C’est le problème de l’œuf et de la poule, comme le souligne le site spécialisé MiniMachines, qui se demande si on n’assiste pas à la chronique d’un échec annoncé. Pour que Windows 10 sur ARM décolle, il faut des applications compatibles. Mais pour que les développeurs s’intéressent à la plateforme, il faut qu’elle soit largement adoptée.

En dépit de ces limitations, il faut reconnaître que Windows 10 sur ARM va démarrer avec une logithèque incomparable à celle de Windows RT, dont l’écosystème était quasi-inexistant. Mais est-ce que les utilisateurs sont prêts à troquer une certaine stabilité contre une autonomie supérieure et une connexion 4G ? Réponse dans les prochains mois.


Source
avatar rolmeyer | 

Ouais le site minimachine prédit un échec....donc c’est un échec. ?? Je n’ai aucune compétence pour juger mais quand je vois qu’au boulot de Mme, 5000 machines client pour faire tourner ...des solutions MS et que dans les institutions identiques c’est pareil, il y a un parc de machines assez important qui se contrefout des apps compatibles ou pas et aussi des développeurs. Si MS porte sur cette plateforme ses propres solutions ça suffit à justifier l’existence seule de la plateforme. Et une boîte qui va acheter 5000 machines avec une économie de 200 ou 300 dollars par machine...ils ne vont pas cacher dessus. MS c’est pas juste Windows et les Surfaces, c’est un écosystème complet, c’est d’ailleurs lui qui lui apporte le pognon. Les concurrents de MS c’est pas Apple c’est Google et Amazon par ses web services et Cloud.

avatar pocketalex | 

@rolmeyer

minimachines n'est pas n'importe que blog. Le type est très spécialisé, il a de très bonnes sources d'informations, et connait très bien ses sujets

C'est pas un lambda ou un nolife qui vient pleurer sa mère dans les forums

C'est un site que je suis depuis plus de 10 ans, il s'appelait blogeee avant et s'était lancé sur la vague des netbook, c'était d'ailleurs le meilleur site sur le sujet, et il a élargi ses thématiques, à juste titre, sur toutes les minimachines

Je sais que beaucoup ici pensent que l'ARM c'est magique, et qu'il suffit d'en mettre partout pour niquer sa race à ce méchant d'Intel et ses CPU qui surchauffent
Du coup, comme certains on vu la vierge, d'autres pensent qu'il suffit d'un CPU ARM dans un laptop pour avoir des heures et des heures d'autonomie, avec des machines aussi puissante que des core-i5, et qui en plus ne chauffent pas donc ne ventilent pas

La réalité, c'est que les premier PC sous CPU ARM affichent des bench digne des laptop entrée de gamme d'il y a 10 ans, que les 20 heures d'autonomie, et minimachines le relève avec justesse, sont dans le cadre d'utilisations hyper spécifiques comme la lecture de vidéo, bref que des chose qui sollicitent des fonctions cablées du CPU ARM, or une utilisation normale ou bureautique ne fait pas appel à des fonctions spécifiques, et l'autonomie se rapproche des laptops traditionnels

Tout ça avec un machine qui est un vrai veau, et, cerise sur le gateau, que l'on a payé une fortune

Ajoutez à ça, encore, que les apps 64 bits ne fonctionnent pas .. seulement les 32 bits alors que Microsoft a fait des pieds et des mains pour encourager (imposer) depuis des années les dev à coder en 64 bits et à abandonner le 32 bits. Et maintenant, il faudrait qu'ils reprennent tout pour tout refaire avec les anciennes bibliothèques, c'est pas gagné leur histoire.

Ajoutez à ça, encore, que TOUS les drivers de TOUS les périphériques doivent être ré-écrit ou recompilés en ARM. C'est pas gagné, et pas de driver ... pas de périphérique reconnu (appareil photo, scanner, lecteur, imprimante, etc, etc)

moi ça me fait pas rêver... mais chacun son truc hein

avatar rolmeyer | 

@pocketalex

Ben on a pas eu besoin de minimachines pour voir que Windows sur arm n’était pas fini.. loin de là. Mais bon faire un plan sur la comète à partir d’un truc pas fini, pas commercialisé et présente à un public choisi, pas la presse généraliste. Tout le monde disait que appuyer sur une bête touche sur le clavier en tapant un texte induisait un retard à l’écran digne d’un autre siècle et ce ....dans une app native même pas emulée.. Ce qui ne veut absolument pas dire qu’ils n’arriveront pas à le faire. Et inversement. Mais bon on est plus sous Balmer. La Surface 8 pouces déjà fabriquée a été annulé par Nadella, il n’a pas hésité à arrêter les Lumias et enterrer Windows Mobile. Perso je pense que Office et Teams et consort tournera au minium aussi bien sur un pc Intel que sur un pc arm. Sinon c’est plié d’avance. BTW windows sur arm ca fait rêver personne, c’est juste un outil de plus.

avatar Ghaleon111 | 

Je pense que MS sait ce qu'il fait quand méme, c'est pas la pmu kickstarter du coin.
Tu ne peux pas juger aussi mal quelque chose qui n'est pas encore sortie.
Les 3/4 des logiciels fonctionnent aussi en 32 bits, il n'y a pas a réécrire tous les drivers, la plupart sont compatibles, seuls les périphérique assez vieux auront des problèmes.
Et pour l'autonomie, w10 arm est encore plus léger que w10, démarre encore plus vite etc...

avatar alfatech | 

@Ghaleon111

"Tu ne peux pas juger aussi mal quelque chose qui n'est pas encore sortie."

Alors pourquoi toi tu le fais ? Tu annonces pourtant déjà la mort de l'iPad avec un appareil pas encore sorti.
Mais quant on voit les Surface et autres clone qui sont sur Windows il n'y a pas une grande différence avec ce qui nous est proposé aujourd'hui ......Et l'iPad les mange tout cru, les solutions proposées par MS sont cantonné au rang d'échec.

avatar Ghaleon111 | 

Je n'affirme pas que c'est la mort de l'ipad mais surtout que ça pourrait être une éventualité dans le sens ou le rapport autonomie, légèreté, fonctionnalités, tarifs et souplesse de ce w10 arm parait vraiment bon a la vue de ce qui est présenté et du coup l’intérêt de choisir l'ipad diminue.

Il y a clairement une différence, c'est au niveau de l'autonomie présenté supérieur a un ipad (on attendra les test ceci dit), plus léger qu'une surface pro, port 4g et tarifs ce qui étaient les avantages de l'ipad sur une surface pro du coup ça peut faire la différence et je ne vois pas pourquoi ça doit forcément être un échec.

avatar ddrmysti | 

J'aime bien le "Je n'affirme pas que c'est la mort de l'ipad" avec en premier commentaire "ça sent la fin de l'ipad". Ca fait quand même pas mal mec qui juge avant la sortie du produis...

" je ne vois pas pourquoi ça doit forcément être un échec."
Parce que l'histoire nous l'a prouvé, il ne suffit pas d'avoir une fiche technique avec plein de chiffres et de lettres pour percer sur ce marché, sinon ça fait belle lurette qu'apple n'existerait plus. Les cas de produits qui étaient vraiment super cool sur le papier, petit, léger, grosse autonomie tout ça (je pense entre autre au netbooks) et qui se sont lamentablement vautré suivit la phase de buzz, on en a connu plein. Et faut pas s'attendre à ce qu'un processeur ARM face le boulot d'un vrai processeur, surtout en devant faire de l'émulation par dessus...

avatar Ghaleon111 | 

Il y en a plein qui était très négatif comme ça et qui disaient que ça serait pas bien et que ça marcherait pas concernant l’iphone et l’ipad que ce soit dans les forums ou des grands dirigeants et pourtant...

Les Dell xps 13 2 en 1 et les thinkpad x1 yoga et hp spectre font un carton même si la on tape dans le haut de gamme.

avatar Ast2001 | 

@Ghaleon111

Ma petite expérience sur le sujet. J’ai eu plusieurs tablettes Windows (Une Surface 2, une Surface 3, une Surface 4 Pro et un Yoga Book) et plusieurs iPads (tout ceci étant lié à mon boulot). Dans tous les cas de figure, si je devais choisir une tablette, mon choix se porterait presque tout le temps sur l’iPad. Oui, les tablettes Windows sont plus versatiles et offrent plus de possibilités mais au quotidien, l’iPad reste infiniment plus agréable à utiliser. C’est plus fluide et globalement plus beau. La chose qui me manque le plus est un vrai système de fichiers et non pas la calamiteuse solution iOS pleine de compromis mal pensés. Pour le reste (et surtout avec iOS 11), je trouve qu’il n’y a pas photo. Bon, cela n’est que mon avis ?

avatar Ghaleon111 | 

C’est ce qui me gêne en fait, c’est agréable à utiliser mais bon sang si Apple pouvait débrider l’os, une vraie gestion de fichiers et pas de cloisonnement dans les apps, un multitâche aussi pratique et performant que celui de w10, pouvoir télécharger ce qu’on veut sans devoir passer par le navigateur d’un pseudo gestionnaire de fichiers, pouvoir brancher une bête clé usb sans problème et je ne passe encore et encore.
Sur un iPhone c’est moins grave mais sur un iPad franchement, l’os le bride beaucoup trop, c’est pour ça que je m’intéresse à quelque chose de plus polyvalent.

avatar JimmyDrn | 

@Ghaleon111

En fait il y a beaucoup de gens qui parle de gestion de fichier mais qu’est ce qui gène par rapport au Finder? J’ai des milliers de fichier et je m’en sort bien avec les os d’Apple sur les idevices.. c’est quoi le problème en exemple svp, je ne comprend pas? ?

avatar Ghaleon111 | 

Obliger de copier un fichier dans une autre app pour qu’elle puisse le lire, un fonctionnement comme ça sur Mac ou Windows rendrait fou
Pouvoir mettre des fichiers diverses de différents type dans un dossier
Impossible de mettre des fichiers non reconnu par l’os si on veut simplement les déplacer ailleurs vers un autre appareil etc etc etc... bref je veux la liberté du Finder ou de l’explorateur Windows, ne pas avoir de limite, ne plus subir la rigidité extrême du fonctionnement ios.
C’est pas normal que même mon ancien note 4 sous marshmallow a 20x plus de possibilités que mon iPad Pro.
Le pire c’est que ça fait que complexifier l’usage de l’ipad.
Tant qu’on regarde ces mails ou du web ou quelques apps c’est simple mais dès que l’on en demande un petit peu plus c’est l’inverse qui se produit.

avatar JimmyDrn | 

@Ghaleon111

Ha oui je vois, effectivement ça peut être mieux fait à ce niveau. Toutefois ça ne semble pas simple pour un OS qui fonctionne avec des applications ..?...

Faut surtout que les applications prennent en charge la lecture de l’app fichier peut être?

Après pour ma part je ne travail qu’avec des PDF et Keynote à 90% donc bon c’est facile..

avatar Ghaleon111 | 

Android fonctionne aussi avec les apps et pourtant il n’y a pas toute ces limites, je ne comprend même pas l’interet d’apple de faire ça.

avatar BeePotato | 

@ Ghaleon111 : « je ne comprend même pas l’interet d’apple de faire ça. »

Tout à fait d’accord avec cette remarque.
Je peux voir, en raison de l’historique d’iOS, d’où vient ces contraintes dans les accès aux fichiers. Mais je ne comprends pas pourquoi Apple ne fait pas d’effort pour en débarrasser l’iPad au plus vite.
Il y a toujours eu quelques décisions que j’ai eu du mal à comprendre chez Apple.

avatar morpheusz63 | 

+100000000000?

avatar zorg2000 | 

En fait si 32 et 64 bits fonctionnerons.

avatar morpheusz63 | 

Juste une précision le site minimachines.net, à émis juste une opinion sur l'echec de Win sur ARM, c'est pas une prédiction juste une réflexion , il peut se tromper comme il peut avoir raison, seul le tamps nous donnera la réponse à cet interrogation.

avatar pocketalex | 

@morpheusz63

oui tu as raison, mais on ne fait qu'appuyer le fait que ses avis sont pertinents, c'est tout. Après, personne n'est capable de prédire l'avenir... mais toutes les conditions du succès de Windows Arm ne sont pas réunies, c'est tout ce qu'il relève

les machines sont chères, les performances au rabais, tu ajoutes à ça les nombreux soucis de compatibilité qui passeront au dessus de la tête de certains et qui seront un vrai problème pour d'autres, bref on part pas gagnant dans cette histoire

Avec Windows Arm, je m'attendais à des hybrides low-cost (entre 200 et 300€) qui se distinguaient des PC "intel" par des performances moindres, mais à bas prix on peut s'assoir dessus, et une autonomie révolutionnaire.

Au final on nous présente des machines à 600€ - à 600€ tu as d'excellent laptops Intel ultra performants - en forme de laptop traditionnel, lents et limités. Quel intérêt ?

A par pour ceux qui veulent faire tourner une vidéo full screen pendant 10h de suite ... je vois pas qui serait intéressé, d'autant plus qu'Intel a une offre en fanless qui offre des performances plus que confortables

avatar Ghaleon111 | 

A 600 euros les laptop standard sont loin d’êtres bons avec une faible autonomie.
La a 600 on a une machine qui est en réalité plus performante a l'usage que ces laptop, une bien meilleur autonomie et un port 4g

Un peu de lecture :
Ideally, of course, that’s exactly what users who really shouldn’t have to care about which processors sit in their laptops will experience once the first ARM-based laptops go on sale. ASUS and HP, which both worked with Microsoft on bringing the first Windows 10 for ARM devices to market, both claim that their first entries into this market will offer over 20 hours of active-use battery life and close to 30 days of standby.

ASUS is entering this market with the NovaGo, a foldable Gigabit LTE laptop powered by the Snapdragon 835 platform. HP is bringing the ENVY x2 Surface clone to the party. HP’s entry offers 4G LTE2 support.

As Erin Chapple, Microsoft’s GM of Windows told me, the company recompiled the Windows 10 operating system for ARM. There is no emulation at the operating system level. The team spent quite a bit of time trying to decide where to set the boundary between the operating system and the emulated layer, though. In the end, Microsoft decided to natively compile all of the DLLs (that is, most of the Windows libraries) and set the emulation layer above that.

For everything that sits above this and needs to be emulated, Windows 10 on ARM uses a dynamic binary translator to translate X86 code into ARM64 code on-the-fly.

Because of these design choices, most applications should run with almost native-like performance, because most standard Windows apps tend to call the operating system APIs (including those for graphics) directly — and all of those libraries have been recompiled, after all. Any time you are dealing with an app that’s heavily CPU-bound, you’ll see a performance hit.

Over time, though, Microsoft will surely make it easier to bring into its marketplace applications that have been pre-compiled for ARM, so that CPU-heavy applications will be able to run at native speeds, too.

avatar pocketalex | 

@Ghaleon111

" on a une machine qui est en réalité plus performante a l'usage que ces laptop, une bien meilleur autonomie et un port 4g"

OK pour l'autonomie et la 4G, c'est le point fort de ces nouvelles gammes, mais sur les performance, j'aimerais que tu nous expliques où tu as lu qu'un snapdragon 865, dont l'équivalent dans les benchs est le Celeron N2920 ou l'Atome x7-Z8750, autant dire les limaces de chez Intel, était plus performant qu'un core-i5 ou qu'un core-m, CPU que l'on retrouve dans les laptops entre 600 et 800€...

Les CPU Intel fanless les plus lents, comme le core m3-6Y30 de la surface Pro 4 affiche des performances entre +70 et +100% ... et on parle de CPU que beaucoup ici traitent d'anémiques, ou de CPU pour netbooks

Sur les core i5 de laptop, comme le i5-8250U, le score cinebench est carrément de +217% par rapport au snapdragon, autant dire que même dans le rétroviseur, on ne le voit pas ton ARM

du coup j'ai du mal à comprendre ton propos sur les performances

avatar Ghaleon111 | 

C'est pour ça que j'ai préciser "a l'usage" il y a des appareils qui sont plus performant sur le papier mais moins agréable a l'usage avec des lags et autres.

avatar zorg2000 | 

A notter que sur pleins d ePC légers classés pro tu as un modem 3g/4g et ce depuis des années, c'est l'idéal pour la mobilité.

avatar Bloodwave | 

"Mais est-ce que les utilisateurs sont prêt à troquer une certaine stabilité contre une autonomie supérieure et une connexion 4G ? Réponse dans les prochains mois."

L'utilisateur "avancé", non, et il ne manquera pas de le faire savoir sur tous les sites spécialisés disant que W10 Arm, c'est de la daube. Après est ce que ce fameux utilisateur avancé est la cible ?...

avatar JimmyDrn | 

Le multi fenêtrage ET les bureau virtuel sur l’iPad pro! Là j’ai plus rien à envier à mon MacBook Pro, sachant que j’utilise Aperçu pour les modif de PDF (équivalent iBook), pages pour créer des docs, Keynote pour les diapo, Final Cut Pro pour les vidéos mais iMovie peut faire l’affaire à ma productivité, pour les logiciels de dessin l’iPad est top, la lecture de fichier 3D STL fonctionne très bien aussi.
J’ai limite tout ce qu’il me faut.

Après il est vrai que je préfère l’interface des logiciel IWORK sur Mac pour travailler, bien plus facile à utiliser que sur iPad...

Je pense que l’ordinateur est difficilement remplaçable mais il peut être bien moins sollicité grâce aux tablettes qui peuvent nous suivre partout sans contrainte même face à un laptop...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR