Les autorités américaines innocentent l’autopilote de Tesla

Nicolas Furno |

Suite au premier accident mortel qui a impliqué une Tesla en conduite autonome en juillet dernier, les autorités américaines avaient ouvert une enquête pour déterminer si l’autopilote était en cause. Cet accident avait écorné l’image de cette fonction conçue au départ pour améliorer la sécurité et qui avait été largement critiquée, notamment par Consumer Reports. L’équivalent américain de Que Choisir demandait alors à Tesla de désactiver l’autopilote en attendant de l’améliorer.

La NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) vient de rendre les conclusions de son enquête et l’autopilote est complètement innocenté. Mieux, l’administration a analysé les statistiques fournies par Tesla et conclu comme le constructeur que cette fonction évite effectivement les accidents. Et pas qu’un peu : une Model S conduite par son ordinateur a 40 % de risque en moins de connaître un accident.

Quand l’autopilote est activé, le nombre d’accidents diminue environ de 40 %. Cliquer pour agrandir

Tesla n’avait pas attendu ces conclusions pour améliorer son autopilote et la version 8.0 sortie à l’automne exploite davantage le radar, précisément pour éviter l’accident mortel. Rappelons que l’ordinateur de la Model S n’avait pas repéré un camion placé au travers d’une autoroute. Le radar présent sur toutes les Tesla n’aurait pas fait cette erreur.

Par ailleurs, les modèles qui sortent actuellement des usines de Tesla intègrent des capteurs encore plus précis. Ce sont ces voitures qui doivent atteindre l’autonomie complète et Elon Musk a promis une démonstration à la fin de l’année.

avatar ovea | 

Encore beaucoup d'incertitudes … des statistiques sur les évitements d'accidents en faveur de l'auto-pilote mais en quoi auraient-ils un rapport avec les accidents évités potentiellement mortels ??

avatar Giloup92 | 

@ovea
Surtout beaucoup de bruit médiatique pour rien !

avatar C1rc3@0rc | 

@ovea

Ben un accident evité c'est un accident de moins, quelqu'en soit le degré. De plus on peut estimer le degré d'un accident evité que partielement, car si l'accident avait eu lieu, il pourrait etre plus grave que la situation initiale le laisse presager (chaine de consequences et de reactions plus ou moins aleatoires)

Il me semble d'ailleurs que les principaux assureurs et meme des reassureurs ont fait une projection a partir de leurs stats qui conclu que les vehicules a conduite autonome eviteraient 80% des accidents qu'on des pilotes humains... D'ou la pression qu'ils mettent sur les gouvernements pour accelerer la transformation de la legislation.

Dans le cas de la Tesla la question portait pas tellement sur la competence du systeme de pilotage mais sur la pertinence des capteurs. L'idee d'un radar plus performant et d'un laser avait ete evoqué afin d'eviter ce qu'une camera est incapable de determiner.

Ce que dit en clair le rapport des autorités c'est que le systeme de Tesla est efficace. Cela continue a asseoir la competence et l'avance de Tesla dans ce domaine de plus.

avatar ovea | 

@C1rc3@0rc

Tout à fait d'accord sur la gestion du risque et surtout au dernier ressort, au delà des faits sur la fiabilité, qu'elle soit corroborée par qui que ce soit :

il n'y a pas d'accident acceptable.

La conduite humaine ce fait dans un état d'hyper vigilance ou elle est dangereuse pour tout le monde.

avatar Malvik2 | 

Atteindre l'auto pilote complet...mais dans quel but? Les gens se font donc tellement chier au volant ? Et le plaisir de conduire dans tout ça il est ou ?

Ce qu'ils veulent c'est libérer du "temps de cerveau" pendant nos trajets quotidiens pour surfer, acheter du contenu, de la musique etc...

avatar Nicolas Furno | 

@ Malvik2 :

Tous ceux qui, comme moi, n'aiment pas conduire attendent avec impatience l'arrivée des voitures totalement autonome. Avec grande impatience même.

avatar andr3 | 

@nicolasf

Exact.

Et pouvoir "profiter" du temps perdu dans les files pour faire avancer différents dossiers ou projets en mode "off" serait un vrai plus.

avatar C1rc3@0rc | 

Cela me rappelle une histoire avec l'animateur des Grosses-têtes, Philippe Bouvard, qui avait tenté de faire passer sa voiture avec chauffeur (un Bentley il me semble) comme extension de son bureau et d'ainsi en diminuer les charges fiscales...

Sinon, si les véhicules autonomes donnent aujourd'hui des garanties de securité evidentes ( le keke ivre-mort ne sera plus derrière son volant pour tuer qui que ce soit en sortie de boite...) cela pose aussi des interrogations par rapport aux transport en commun.
Car la ou le vehicule autonome va être très appréciable, c'est sur les moyens et longs trajets, ceux qui tirent le plus avantages (énergétiquement) des transports en commun. Un concurrent donc de plus pour le train.

avatar senze | 

Tous ceux qui, comme moi, n'aiment pas conduire attendent avec impatience l'arrivée des voitures totalement autonome. Avec grande impatience même.

- pour les longs trajets sur autoroute, je plussois completement.
cela evitera de perdre des points et pourquoi pas d'etre plus detendu (trop detendu ?)

- pour l'urbain, ceux qui n'aiment pas conduire => pieton, velo, metro, bus tram skate roller non ;) ???

avatar ovea | 

@nicolasf

Entre ceux qui n'aiment pas conduire et ceux qui en sont capables, il y aurait peut-être une alternative d'interaction qui n'est pas du tout évoquée entre un auto-pilote complet et un conducteur confirmé.

avatar ijimax | 

@Malvik2

Je suis d'accord avec vous.
Mais là où j'habite, j'ai été impressionné (et déçu) du nombre de mes connaissances qui n'aiment pas conduire...

avatar fte | 

@ijimax

Ne me dis pas que tu aimes conduire aux heures de pointe au centre ville (quelle que soit la ville).

Ne me dit pas que tu aimes les départs ou retours de vacances sur l'autoroute.

Encore que tous les goûts sont dans la nature. Mais là ça touche au masochisme je présume.

avatar Rigat0n | 

@Malvik2

Il y a beaucoup de gens, dont je fais partie, qui n'aiment pas conduire...

avatar Billytyper2 | 

@Rigat0n

Mais pourquoi conduire, il y a tellement d'autres alternatives …?

avatar Enogabalo | 

Pas partout et pas pour tous les trajets.

avatar toketapouet | 

@Malvik2

?‍?"Atteindre l'auto pilote complet...mais dans quel but? "

? Faire diminuer la mortalité ? En faire un argument de vente et donc vendre plus de leurs véhicules ?

?‍?"Les gens se font donc tellement chier au volant ? Et le plaisir de conduire dans tout ça il est ou ?"

? Tout le monde n'aime pas conduire. Par ailleurs tu peux le désactiver. Enfin, ce n'est pas pour demain, vu le prix des caisses et la législation.

?‍?"Ce qu'ils veulent c'est libérer du "temps de cerveau" pendant nos trajets quotidiens pour surfer, acheter du contenu, de la musique etc..."

? Vous reprendrez bien un chemtrail, pardon, un nuage de théorie du complot pour finir ?

avatar Hideyasu | 

@Malvik2

Certains n'aiment pas conduire, et le plaisir sur des routes de campagne pourquoi pas, mais en plein Lyon ou Paris, pas vraiment

avatar noooty | 

@Malvik2

La conduite nerveuse n'est qu'une version de la masturbation, aussi bien masculine que féminine.
Alors que cela pourrait être si sympa avec la conduite automatique...

avatar Bigdidou | 

@noooty
"La conduite nerveuse n'est qu'une version de la masturbation"

C'est si bien que ça, la conduite nerveuse ?
J'ai pas les sous pour autre chose que notre char à boeuf, mais ça fait envie.

avatar ovea | 

@noooty

Encore un adepte de la masturbation avec les robots

avatar fte | 

@Malvik2

Dans quel but ? Quels buts, on peut en imaginer plusieurs.

A commencer par les personnes qui ne peuvent plus conduire, pour leur redonner de l'autonomie et de la mobilité. Toi, quand tu auras 90 ans, par exemple.

Ou les enfants. C'est pas spécialement marrant d'amener numéro 1 à la natation synchronisée, de revenir à la maison prendre numéro 2 en urgence pour l'amener à la poterie, rentrer pour commencer à mettre le repas en route, retourner chercher numéro 2 à la poterie, maison, finir repas, natation synchro pour chercher numéro 1, maison enfin et là on s'écroule après 4 heures à courir dans tous les sens dans le trafic.

Ou, plus important, pour de déplacer sans risquer de se faire emplafonner par le premier venu qui conduit comme s'il était seul sur un circuit ou qui a décidé que tweeter sa coiffure du matin était plus important que de regarder la route.

Ou encore les gens qui adorent conduire et qui n'ont pas l'impression de perdre leur temps dans le trafic, lorsqu'ils sont malades comme des chiens parce que la grippe les fout par terre mais qu'ils doivent quand-même sortir pour aller faire des courses de base ou aller chez le doc.

Des trucs de base quoi.

avatar ovea | 

@fte

Les enfants aimeraient peut-être conduire de vraies voitures avec une assistance maximum comme dans les jeux vidéos.

En quoi a t-on prévu que toute l'expérience acquise par l'homme et transmise auto-pilotes puisse être transmises en retour aux futures conducteurs ?

avatar fte | 

@ovea

Pourquoi y aurait-il de futurs conducteurs ?

Pas besoin si les voitures conduisent seules.

Ce que vous ne réalisez pas c'est que les voitures autonomes de demain seront pour la génération à naitre comme les ascenseurs pour notre génération. Ils ont été manuels à une époque, mais qui ça intéresse de piloter un ascenseur aujourd'hui ?

avatar YAZombie | 

Ce qu'ils veulent c'est libérer du "temps de cerveau" pendant nos trajets quotidiens pour surfer, acheter du contenu, de la musique etc.
Par opposition à la conduite, qui est un grand moment de créativité, d'introspection, de réflexion intellectuelle, de recherche du sublime…, c'est ça? D'ailleurs je parie que cette phrase-là t'est venue pendant que tu conduisait tiens! J'ai bon, dis, j'ai bon?

avatar Ben_75 | 

@Malvik2

Viens habiter en Amérique du Nord et tu comprendras l'intérêt et comment les longues distances peuvent éviter des accident pas endormissement, manque d'attention, etc

Pages

CONNEXION UTILISATEUR