Apple débauche un ingénieur Tesla pour un projet Titan de plus en plus autonome

Mickaël Bazoge |

Une règle non écrite est en train de se mettre en place. Chaque vendredi soir, nous avons droit à une petite info concernant la voiture Apple ! La semaine dernière, on apprenait que le constructeur de Cupertino cherchait un circuit où faire circuler tranquillement son hypothétique voiture électrique (et autonome ? lire : Projet Titan : Apple cherche une piste d'essais privée). Aujourd'hui, Reuters explique qu'Apple a débauché un ingénieur haut placé chez Tesla pour son projet Titan.

Jamie Carlson, ainsi que six autres profils spécialisés dans la conception de technologies de voitures autonomes, ont rejoint Apple ces dernières semaines. Plusieurs sources ont assuré que la Pomme planchait bien sur son propre véhicule, et nourrissait un intérêt pour la conduite sans chauffeur, mais il est encore trop tôt pour dire si Apple a véritablement l'intention de se lancer dans la course contre la Google Car. Carlson bûchait en tout cas sur le système d'auto-pilotage de Tesla.

Reuters indique également qu'Apple a embauché en août Xianqiao Tong, un ancien ingénieur Nvidia versé dans le développement de logiciel d'assistance automobile. Plus tôt cette année, Paul Furgale (ex directeur adjoint en charge des systèmes autonome de l'École polytechnique fédérale Suisse), Megan McClain (ancienne ingénieure de Volkswagen spécialiste de la conduite autonome) et Vinay Palakkode (chercheur à l'université de Carnegie Mellon), ont rejoint Cupertino.

Ces têtes bien faites musclent un aréopage de talents qui comptent plusieurs grands noms de l'industrie automobile (lire : L'équipe au volant de la voiture Apple).

avatar fousfous | 

J'espère que la conduite autonome ne va pas les empêcher de travailler sur le plaisir de conduite.
Mais bon je ne pense pas que la voiture Apple sera la voiture que j'aurai vraiment envie de conduire (posséder c'est différent).

avatar occam | 

Ni conduire, ni posséder.
Si vous regardez les travaux de Furgale, McClain et Carlsson, vous verrez qu'il s'agit plutôt de systèmes participatifs autonomes. En gros, des parcs de car-sharing en réseau automatisé, robotisé, à conduite autonome.
La réponse à la congestion urbaine.

avatar Orus | 

C'est l'avenir; et le rêve.

avatar Rigat0n | 

@fousfous :
Le plaisir de conduire une voiture autonome...?

avatar fousfous | 

@Rigat0n :
Bah y en a pas justement.
Mais je parlais du "mode manuel".

avatar SIMOMAX1512 | 

Avec Apple on ne doute pas qu'ils arriveront à leur faim sur ce sujet mais ma plus grande crainte c'est le prix connaissant leur goût prononcé pour la marge de 40% dans l'automobile c'est impossible et même Porsche le meilleur à ce jeux là n'y est pas. Rendez vous en 2020 au mieux.

avatar occam | 

Ce serait exact s'il s'agissait de vendre des voitures.
Il est à peu près inconcevable que ce soit le cas.
Apple n'aurait aucun intérêt à vendre de la ferraille.

avatar Hideyasu | 

@occam :
Ils peuvent vendre le système interne. Mais connaissant Apple je doute qu'ils vendent leur techno comme ca. C'est comme si ils donnaient des licences iOS ..

avatar oomu | 

pourquoi ? Apple est un vendeur de bien manufacturé.

avatar occam | 

Hideyasu & oomu:

Pourquoi croyez-vous qu'Apple doive éternellement vendre des produits ?
Apple peut créer son propre marché du transport en proposant des solutions et un écosystème de véhicules intelligents mis en réseau.

Il n'y a aucun intérêt ni aucun avenir à devenir un vendeur de ferraille lambda de plus.

avatar françois bayrou | 

Pendant que Microsoft vends des OS à 150 Euros et plus, Apple donne le sien, et vends de la ferraille à 1600 Euros le 13 pouces.
La ferraille c'est le coeur de métier de Apple ! transformée et à forte valeur ajoutée.

avatar occam | 

Ça, c'est digne du niveau intellectuel d'un Sarkozy ou d'une Morano, pas d'un François Bayrou.

Apple ne facture plus directement ses OS. Pour de multiples raisons; entre autres, pour se démarquer de MS. Mais c'est OS X et iOS que vous payez, indirectement, comme Steve Jobs l'a expliqué très ouvertement maintes fois.
(Et si cela ne vous convient pas, libre à vous d'aller voir ailleurs.)

Si un modèle de subscription/location était culturellement acceptable dans le domaine de la microinformatique personnelle, Apple y serait déjà. Mais toute l'histoire du PC s'est bâtie contre ce modèle, qui dominait à l'époque des mainframes.

Dans les marchés nouveaux, comme le streaming, la location/subscription est par contre le modèle courant.
Dans les marchés émergents, comme le co-voiturage intelligent en réseau automatisé, ce sera sans doute le modèle prédominant. Pour des réseaux complexes, il n'y a pas d'autre solution réaliste.

avatar SMDL | 

@occam :

Apple vend aux WASP. Ceux-ci possèdent, ne louent pas. Vous verrez d'ailleurs le prix. Tesla ne se gêne pas pour vendre à des prix intenables pour 98% des français.

La voiture autonome personnelle connectée est un futur incontournable du e-commerce. Cette voiture se déplacera en suivant les recommandation shopping ou voyage/WE/sorties de Google Maps, de Plans, de Trip Advisor, déplaçant ses propriétaires de points d'intérêt en points d'achat.

Vous évoquez la question de l'engorgement, mais justement, la gestion informatisée du réseau de véhicules autorisera une densité plus adaptée à notre chouette démographie galopante.

Le data-mining ne nous téléguide qu'à distance. Là, il le fera directement. Bienvenue chez Philip K. Dick.

avatar Stardustxxx | 

@SMDL
"La voiture autonome personnelle connectée est un futur incontournable du e-commerce. "

Ah bon c'est indispensable d'être dans une voiture pour faire du e-commerce...

Au contraire, c'est la voiture autonome qui va venir te livrer tout seul chez toi...

"Cette voiture se déplacera en suivant les recommandation shopping ou voyage/WE/sorties de Google Maps, de Plans, de Trip Advisor, déplaçant ses propriétaires de points d'intérêt en points d'achat."
Oui bien sur, c'est une voiture pas un taxi avec un guide.. Si tu loues un service pour avoir une voiture a ta disposition et que celle ci fait des gros détours, bah a mon avis le service ne va pas durer longtemps.

avatar SMDL | 

@Stardustxxx :

"Oui bien sur, c'est une voiture pas un taxi avec un guide.. Si tu loues un service pour avoir une voiture a ta disposition et que celle ci fait des gros détours, bah a mon avis le service ne va pas durer longtemps."

Qui a parlé de détours ? Vous aurez des itinéraires conseillés avec stops à la demande.

avatar Stardustxxx | 

@SMDL
Si tu loues une voiture elle t'emmene d'un point A a un point B.

Si tu loues un service qui t'emmene d'un point A a un point B en passant par un itineraire predefini, ce n'est pas de la location de voiture, mais un autre service qui ressemble plutot a une visite guidée.

Il y a personne qui t'oblige a utiliser un service qui t'impose des choses que tu ne veux pas.

avatar SMDL | 

@Stardustxxx :

"Ah bon c'est indispensable d'être dans une voiture pour faire du e-commerce..."

Je n'ai jamais dit cela. Quant au mot "indispensable", eh bien...

"Au contraire, c'est la voiture autonome qui va venir te livrer tout seul chez toi..."

Il te livrera l'auberge pour amoureux, la vue du Puy de Sancy, l'essayage chez ta modiste ?

avatar Stardustxxx | 

@SMDL
Tu parles de e-commerce, une grosse partie du e-commerce c'est de se faire livrer chez toi.
E-commerce c'est utiliser l'internet pour commander quelque chose : service ou produit, ce n'est pas la vue du Puy de Sancy ou l'essayage chez ta modiste qui sont du e-commerce.

avatar françois bayrou | 

"Apple vend aux WASP. Ceux-ci possèdent, ne louent pas."
Oui.
et Apple sait très bien que ses produits sont des marqueurs sociaux.
Souvenez vous du discours entièrement bidon lors de la sortie du 1er iPhone : "nous avons passé XXX temps ( me souviens plus ) sur le meilleur form-factor, courbure parfaire, blablabla, pour qu'il tienne bien dans la main, blablablabla, nous l'avons testé dans notre cââââmpus avec des modèles en bois d'olivier parce que c'est plus classe que le sapin"
Discours pour toucher ces fameux WASP.
Tout le monde l'a oublié, cette fameuse courbure parfâââite, et elle change tous les ans ou presque. Ils ont du mal à trouver la courbure parfaite ?

"Raaah Il faut absolument qu'ils sachent que j'ai le dernier modèle"

avatar SMDL | 

@occam :

J'ajoute que l'automobile est une excroissance du lieu de vie, et donc très personnelle, hormis pour des besoins ponctuels. Je ne crois pas à une véritable mutualisation de la bagnole : la pression démographique conduit les gens à désirer être encore plus chez eux dans son habitacle, armure cosy moderne.

avatar Stardustxxx | 

@SMDL
Une voiture un lieu de vie!!! Pourquoi pas, mais perso c'est juste un moyen de locomotion, au même titre que les bus ou les trains. Le moins de temps je passe dans une voiture, le mieux je me porte, d'ailleurs je n'en possède pas. Mais je comprends très bien que pour certain c'est une bulle dans lequel ils aiment passer du temps.

Qu'est ce que tu appelles la pression démographique ? C'est quoi : le nombre de gens qui habitent dans un pays, la densité de population, le taux de natalité ?

Si il n'y a pas de mutualisation des voitures pour le moment c'est juste parce que ce n'est pas facile a mettre en place. Si tu doit marcher 20 minutes pour aller chercher la voiture, ca ne fonctionne pas, les gens sont trop feignants. Par contre avec les voitures autonomes, il n'y a plus de probleme, la voiture arrive toute seule, et repart se garer toute seule. La mutualisation prend tout son sens, les voitures autonomes attendrons sur un parking et se deplaceront en fonction des besoins. Et si tu preferes avoit ta voiture a toi, eh bien tu t'achetera une voiture. L'un n'empeche pas l'autre.

avatar françois bayrou | 

"Si un modèle de subscription/location était culturellement acceptable dans le domaine de la microinformatique personnelle, Apple y serait déjà."

Apple y viendra peut être, mais elle partira alors de vraiment loin face à la concurrence. Elle sait faire de la marge sur du matériel, pas sur le service.
Et si OSX est gratuit, c'est parce qu'ils partent du principe, que les gens sont capables de payer cher pour de la ferraille, pas pour du service. C'est leur coeur de métier, c'est leur culture, cette ferraille.

"Dans les marchés nouveaux, comme le streaming, la location/subscription est par contre le modèle courant"

Lapalissade ! Forcément, dans la location immobilière aussi, la location/subscription est le modèle courant !
Dans tous ces modèles de services, ils suivent mais n'innovent pas.
Vente au morceau sur iTunes, oui, mais après Amazon et et autres FNAC.
Vente de stream au mois, oui, mais après Deezer et autres Spotify.
Vente de stockage et sauvegarde cloud ? Oui, mais après tous les autres.
Ils ne peuvent pas se permettre de dire "ah non il n'y a pas ça chez Apple"
Mais je suis convaincu que leur coeur de métier, c'est le matériel.
C'est là qu'ils innovent. smartphones, tablettes, ordinateurs ultra nomades, ils ont montré le chemin.

Je reviens sur cette phrase : "Si un modèle de subscription/location était culturellement acceptable dans le domaine de la microinformatique personnelle, Apple y serait déjà"

C'est acceptable, et ca existe. La Fnac propose des iMacs et des Macbook en leasing. Pas Apple. Pourquoi ?

avatar oomu | 

"Pourquoi croyez-vous qu'Apple doive éternellement vendre des produits ?"

Je ne crois pas en "l'éternellement", vu qu'un jour le Soleil bouffera la Terre et il y aura de sérieux changement dans l'Humanité d'ici là.. alors Apple...

En gros je crois à l'Histoire : le passé à un sens, et le futur ne se créé pas subitement sans raison. Tant que je n'ai pas de raison pour imaginer un Apple (ou Microsoft ou Google) différent, alors je n'y crois pas à une subite différence. Cela n'arrive jamais.

Une entreprise change rarement (en général elle coule ou se restructure). On a l'exemple de IBM qui a cessé son activité de caisse enregistreuse/PC pour se recentrer sur le Service et Logiciels. cela a mis 10 ans, elle n'a jamais cessé son activité Mainframe. Si Apple s'engageait dans une mutation de 10 ans, là j'y croirais...

-
Mais pour ce qui nous concerne, oui, Apple continuera son métier : vendre des biens manufacturés.

Vous le voyez années après années : elle ne vit pas des services, ces services sont même perfectibles ou secondaires. Elle a une forte compétence industrielle (machine outils, matériaux
gérer des fabricants, logistique, livraison etc) et des boutiques physiques.

C'est aussi là que se trouve les marges importantes, comme Apple veut en conserver.

"Apple peut créer son propre marché du transport en proposant des solutions et un écosystème de véhicules intelligents mis en réseau."

Elle peut vendre de tels véhicules à terme, elle ne fera pas le "réseau" ni elle créera l'ensemble de l'écosystème.

"Il n'y a aucun intérêt ni aucun avenir à devenir un vendeur de ferraille lambda de plus."

ho que si.

Surtout quand il y a un potentiel d'anéantir les Renaults et Fords. La fusion de l'informatique avec une très forte compétence industrielle soutenu par un investissement financier massif est en mesure de renverser les industries nationales.

On l'a déjà vu.

Tesla est un bon exemple d'un Apple vendeur de voitures.

avatar iDanny | 

@SIMOMAX1512 :
Leur fin, pas leur faim :B

avatar fosterj | 

Mais bien sur. aujourd'hui il ne faut pas posséder mais utiliser.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR