Yahoo ne tient plus compte de Do Not Track

Stéphane Moussie |

Do Not Track a du plomb dans l'aile. Yahoo a annoncé mercredi 30 avril qu'elle arrêtait de prendre en compte ce réglage de confidentialité.

Do Not Track est une initiative lancée par Mozilla qui permet aux internautes d'indiquer aux sites web qu'ils ne souhaitent pas être pistés. Cette option a été adoptée par tous les principaux navigateurs, même Chrome qui a trainé des pieds, mais les acteurs du web ont tout le loisir de ne pas en tenir compte.

Option Do Not Track dans les préférences de Firefox

C'est justement ce qui arrive avec Yahoo qui, après avoir joué le jeu pendant deux ans, fait marche arrière. Sa désaffection pour Do Not Track n'est pas vraiment une surprise, l'entreprise avait décidé de ne pas s'y plier pour Internet Explorer, Microsoft ayant fait le choix de l'activer par défaut sur son navigateur.

Pour justifier l'abandon total du réglage de confidentialité, Yahoo explique à nouveau qu'elle « travaille dur à proposer une expérience hautement personnalisée à [ses] utilisateurs » et que Do Not Track l'en empêche. La société déclare par ailleurs qu'elle n'a « toujours pas vu un standard unique qui soit efficace, facile d'usage et adopté massivement par l'industrie high-tech ». Or, c'était justement la mission de Do Not Track, une mission qui a visiblement échoué. Facebook et Google, pour ne citer qu'eux, n'ont en effet jamais tenu compte de ce réglage.

Cette annonce intervient alors que le W3C a enfin avancé sur le sujet. L'organisme de normalisation, qui a tergiversé pendant des années, a enfin passé Tracking Preference Expression (Do No Track) au statut « Last Call » la semaine dernière, ce qui signifie que le groupe de travail estime que la spécification est complète et qu'elle peut être examinée par une audience plus large. Ce progrès, qui ne marque toujours pas une standardisation en bonne et due forme, survient alors que la bataille est sûrement déjà perdue.

avatar LaurentR | 

Selon certains utilisateurs de Firefox, Mozilla ne respecterait pas Do Not Track en transmettant des données à Google Analytics :

https://bugzilla.mozilla.org/show_bug.cgi?id=1003391

Qu'en pensez-vous .?

avatar Stéphane Moussie | 
Il y a eu toute une discussion sur une liste de diffusion de Mozilla à ce propos. Le tracking a été mis en place pour voir quels boutons et liens sont cliqués dans le tutoriel (et donc voir s'il est efficace). Mozilla assure qu'elle n'envoie aucune donnée personnelle à Google (les données sont anonymisées). Un autre ticket a été ouvert pour que l'organisation communique plus clairement sur l'utilisation de Google Analytics : https://bugzilla.mozilla.org/show_bug.cgi?id=1003804
avatar jackhal | 

Que c'est encore une paranoïa de libristes bourrés d'à-priori qui s'excitent au moindre truc.
https://groups.google.com/forum/#!msg/mozilla.governance/9IQvIubDOXU/0tW...

Si tu ne comprends pas l'anglais : Mozilla utilise Analytics Premium, désactive le partage d'infos et rend les IP anonymes. Les infos vont vers les serveurs de Google mais elles sont la propriété exclusive de Mozilla, qui ne s'en sert pas pour pister les utilisateurs mais avoir un retour statistique sur l'utilisation de leur site web afin de l'améliorer.

avatar LaurentR | 

C'est plus clair. Merci

avatar iBenjy | 

J'utilise l'extension Ghostery et je désactive tous les mouchards, comme ça, je n'ai pas de soucis à avoir.

avatar mafieud41 | 

+1
idem... faut juste ne pas oublier de l'activer correctement car par défaut il ne bloque rien... il informe ;)
Et c'est juste impressionnant de voir tout ce qu'il bloque comme mouchard !!

avatar initialsBB | 

Aussi ne pas oublier d'activer l'activation automatique des nouveaux mouchards.

Ghostery très bien et aussi avec les extensions Facebook Disconnect, Twitter Disconnect, Google Disconnect, etc.

avatar iRobot 5S | 

"Yahoo explique à nouveau qu'elle « travaille dur à proposer une expérience hautement personnalisée à [ses] utilisateurs » et que Do Not Track l'en empêche."

Si on met Do not track c'est qu'on ne veut pas avoir une expérience personnalisé ! Ils font comme si on ne sais pas ce que l'on fait !

"Facebook et Google, pour ne citer qu'eux, n'ont en effet jamais tenu compte de ce réglage."

Je me disais aussi !

avatar iRobot 5S | 

@LaurentR :
Si tu voyais le nombre de sites qui envoient leur données chez Google analytic, le nombre de sites qui utilisent les pubs Google !

Si tu utilise l'extension Ghostery comme l'as dit @iBenjy tu peut sélectionner ce que tu bloque ou pas et pour quel site.

J'ai aussi l'extension Adblock Edge un fork d'Adblock plus qui lui ne fais pas payer les régies pour les mettre sur liste blanche.

Par contre je désactive ces éléments quand je vais sur macg ou iGen histoire de les soutenir et leur pub n'est pas intrusive comme d'autres.

J'utilise aussi Better Privacy qui bloque un certain type de cookie.

avatar debione | 

Je suis toujours effaré depuis que j'utilise Ghostery du nombre de tracker qu'il peut y avoir par page, jusqu'à 10 sur certains sites... D'ailleurs je le recommande à chaque utilisateur du net, ne serait-ce que pour ce rendre compte de la façon dont on est pisté.

Better Privacy bloque quoi comme cookies?

avatar Trollolol | 

10 ? ptit joueur, dailymotion frôlait les 80 ya pas si longtemps encore. Même 20minutes dépasse facile les 10, comme ceux d'autre journaux moins "poubelle".

Les sites de warez sont moins intrusifs et ont moins de merdes que les sites "légaux", quel monde magique...

Et yahoo peut se mettre son tracking bien profond la où tout le monde y pense.

avatar BigMonster | 

«…Yahoo explique à nouveau qu'elle « travaille dur à proposer une expérience hautement personnalisée à [ses] utilisateurs » et que Do Not Track l'en empêche.»

Rectifications:

- Yahoo travaille dur à faire son business. Faut pas prendre les gens pour des cons.
- Je ne suis pas un sujet d'expériences. Hautement personnalisée ou pas.
- En matière d'expérience, on parle ici de publicité, et de m'exploiter en tant que consommateur potentiel. Non merci.
- Do Not Track l'empêche. Bah oui ! Pourquoi croient-ils qu'on l'active ?

À force de vouloir nous empapaouter de force, on réagira par la force. AdBlock + Ghostery. Œil pour œil, dent pour dent.

avatar noxious | 

Pour moi un service "hautement personnalisé" serait qu' Amazon ne me suive pas et ne fasse pas de moi un porte monnaie sur pattes. On fait comment ?

avatar oomu | 

on installe des plugins qui supprimer les "trackers" (code javascript, image linkés chez eux) du code source des pages html chargées.

Le navigateur, ainsi, n'ira pas les télécharger, ne provoquant pas de requête.

avatar jackhal | 

"et ne fasse pas de moi un porte monnaie sur pattes. On fait comment ?"
On fait autre chose que de passer son temps sur Amazon.

avatar noxious | 

mouais, j'y passe pas ma vie

avatar fornorst | 

Si tu ne veux pas être tracké par amazon, libre à toi de ne pas acheter chez eux. Leur business model est de travailler à proposer les meilleures propositions d'achat. Si ce business model ne te va pas, il existe plein d'autres sites ou de commerces physiques ;)

avatar oomu | 

non.

leur modèle business est de vendre des produits et de les faire partir vite de leurs entrepôts.

-
Le système de tracking par amazon (ou google ou autre) ne se fait pas simplement sur le site amazon, mais via les éventuels "boutons" amazon (bout de code chargés depuis les serveurs d'amazon) qu'insèrent les AUTRES SITES (blog, journal, site de news info, etc)

ainsi, ces sites revendent nos informations de visite à amazon (ou Facebook avec son like ou google avec le +1, etc)

Le système fonctionne ainsi. Quand vous chargez un Lemonde.fr qui a un bouton +1 dans un coin de page, c'est un fichier que votre ordinateur a chargé depuis google, avec en bonus des informations sur la page de LeMonde.Fr , ainsi Google connait votre ordi, votre navigateur, ce que le navigateur lui dit et en bonus des informations que lemonde envoie à google via la requête (ce que vous lisez, qui vous êtes en tant qu'éventuel abonné, etc).

On est donc traqué par des entreprises qu'on n'utilise même pas forcément, mais via le RESTE du net.

Est-ce + clair ainsi ?

-
de plus quand tous les commerçants ont un comportement inacceptable, dire "ha ben t'as qu'a pas utiliser, Trop de La LOL NARF!" revient à dire en gros "démerdes toi man, youplaboum". C'est une réponse équivalente à du mépris.

Amazon n'a pas besoin de traquer mon usage du net via ses "partenaires", ni google, ni Facebook.

Amazon peut déjà savoir ce qui m'intéresse via mon seul usage de leur site et mes paniers d'achats et ce que je configure.

Tout le reste est de la surveillance de masse pour spéculer avec les publicitaires, sur mon dos.

Le plus simple est donc d'utiliser des plugins dans son navigateur qui lui fait supprimer systématiquement les références à ces boutons/images/javascript etc du code de la page chargée, et donc n'ira même pas télécharger (ce qui empêche la réception d'une requête chez le service amazon/google/...)

En plus ça nettoie les pages de toutes ces distractions, un vrai bonheur.

-
L'équilibre économique d'une flopée d'acteur du web peut brûler, pour ce que j'en ai à faire.

avatar oomu | 

"do not track" n'a aucun sens pour une entreprise comme Yahoo ou Facebook : c'est leur métier de collecter le + possible sur les gens pour valoriser leurs informations au près des vrais clients : les publicitaires.

Forcément, elles ne peuvent qu'être hypocrite ou refuser de valider do not track. On ne peut pas leur demander de faire l'inverse de ce pourquoi elles existent.

avatar sams | 

«…Yahoo explique à nouveau qu'elle « travaille dur à proposer une expérience hautement personnalisée à [ses] utilisateurs » et que Do Not Track l'en empêche.»

pfffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff.

Désolé, ce soupir venait du fond du coeur.
Il y a des petits détails qui trompe pas sur le sérieux et le professionnalisme d'une boite, Vous avez vu la gueule de l'interface de gestion de compte yahoo. C'est à pleurer.

avatar Tomn | 

Ça a l'effet inverse, je n'utiliserai plus Yahoo.
J'ai voulu lui laisser une chance hier et voyant qu'il me géolocalisait grossièrement pour chaque résultat j'ai arrêté.

avatar iRobot 5S | 

@debione :
Je suis déjà monté a plus de 15 trakers sur une page.

Ce sont des cookies LSO (local Shared objects) qui passent par flash. Ils se placeraient dans le système central. Ce sont des cookies qui n'expirent pas, peuvent ester de manière illimité sur l'ordi, prenant plus de place que les cookies normaux.
Enfin ils seraient qualifiés de super-cookies de nouvelle génération. Va voir sur le site de Better Privacy ou dans le catalogue d'extensions de mozilla, ils t'expliquent.

avatar Anonyme (non vérifié) | 

N'oubliez pas que Ghostery est édité par une régie publicitaire!

avatar iRobot 5S | 

@iPotable :
C'est pour ça qu'il fait utiliser Adblock Edge a côté ! C'est un fork d'Adblock plus et lui au moins ne met personne sur liste blanche contre de l'argent.

avatar Orus | 

Les réactions sont amusantes, surtout venant de ceux qui sont prêt à porter l'iWatch et autre trackers de votre vie et de votre santé.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR