L’irrésistible ascension de Jeff Williams

Anthony Nelzin-Santos |

Comment peut-on ignorer que Jony Ive va quitter Apple pour fonder son propre studio ? La presse mondiale, et pas seulement les titres les plus spécialisés, a couvert cette annonce ad nauseam. Ce n’est pas étonnant : Sir Jony Ive, monsieur plastique transparent aux couleurs acidulées et bloc d’aluminium aux coins savamment arrondis, est un symbole.

Cette annonce est surprenante, mais elle n’est pas inattendue. Jony Ive avait pris du recul depuis plusieurs années, et son équipe historiquement immuable a connu quelques défections majeures. De fait, ce départ est moins intéressant que la place laissée vacante, qui consacre la fin d’une époque et le triomphe des opérations dans l’organisation d’Apple. Avec un visage tout aussi discret que central, celui de Jeff Williams.


avatar newiphone76 | 

Très bel article merci

avatar reborn | 

Merci pour cet article qui synthétise enfin l’importance de la chaine logistique chez Apple. 🙏

@marenostrum
Non Cook et sa garde rapprochée ne sont pas de vulgaire financiers 🙃

Bonne journée à tous 🙋‍♂️

avatar Benitochoco | 

@Anthony Nelzin-Santos

Enfin un article sympa !

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Benitochocho : « enfin » : après dix ans chez MacG, il était temps !
avatar macbook60 | 

@Anthony

😅 lol

avatar Tchobilout23 | 

Merci pour ce super article

avatar Doctomac | 

Bon article mais toujours pas d’accord avec cette affirmation :

« il sera peut-être facile d’en faire le prochain Scott Forstall à la lumière d’un futur échec. »

Forstall n’a pas été écarté du fait du simple « échec » de Plan, c’est bien plus compliqué que ça. Ive, qui n’avait pas de sympathie pour lui, a d’ailleurs été très actif dans sa mise à pied.

avatar stemou75 | 

@Doctomac

Exactement. Ça s’appelle un prétexte.
Un concurrent pour Tim Cook. Surtout que c’est pas comme si Plan était devenu prioritaire et avait dépassé Google en 7 ans .....

Forstall était un ancien de Next. Donc proche de Steve Jobs. A l’origine de « Aqua » dans MacOSX.

avatar reborn | 

@Doctomac

Et Scott s’impliquait aussi dans des projets qui n’était pas les siens.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Doctomac : « Forstall n’a pas été écarté du fait du simple "échec" de Plan » : ce n'est pas ce que je dis, vous remarquerez.
avatar Doctomac | 

@Anthony

Bien, vous associez la situation de Forstall (donc son éviction) avec un échec (j’imagine de Plan).

avatar Malvik2 | 

Je ne sais pas si on vous le dit assez souvent, mais vos articles sont vraiment d'une qualité assez remarquable. C'est précis, détaillé, avec un vocabulaire soutenu...bravo ;-)

avatar iMotep | 

@Malvik2

👍🏻

avatar Amaczing | 

On est déjà dimanche ??!!

avatar Lucas | 

@Amaczing

J’ai pensé la même chose ^^

avatar pat3 | 

Merci pour cet article de synthèse qui permet de mieux comprendre les trajectoires à long terme. Mais quelque chose me chiffonne. J’ai le souvenir d’avoir vu assez longtemps Tim Cook tenir les comptes de la boutique et faire les conference call des comptes-rendus financiers, c’est-à-dire tenir exactement le rôle que tient aujourd’hui Luca Maestri. Or,ce rôle apparaît pour la première fois dans votre récit et il semble considéré comme minime.
J’ai rêvé, ou bien cette dimension ne rentre pas dans votre équation ?

avatar reborn | 

@pat3

Il me semble que même sous Jobs c’était Cook qui s’occupait des conference call avec les actionnaires

avatar pat3 | 

@reborn

Et il était bien directeur financier ?

avatar reborn | 

@pat3

Non COO

avatar Anthony Nelzin-Santos | 

@pat3 : j'ai du mal à voir où vous voulez en venir, mais :

  • « J’ai le souvenir d’avoir vu assez longtemps Tim Cook tenir les comptes de la boutique » : c'est le rôle du directeur financier, Tim Cook ne l'a jamais été.
  • « faire les conference call des comptes-rendus financiers » : Steve Jobs n'était pas particulièrement friand de l'exercice, même s'il s'y est régulièrement plié, ce qui rendait les soirées plus pimentées. Quand Jobs ne participait pas, Tim Cook y présentait les conclusions générales, avant de laisser la parole au directeur financier pour le bilan comptable.
  • « le rôle que tient aujourd’hui Luca Maestri » : Luca Maestri est le directeur financier, et intervient donc chaque trimestre pour présenter les éléments comptables. Tim Cook, bien sûr, participe en tant que CEO pour présenter les conclusions générales et répondre aux questions des analystes.
avatar tempest | 

Top article. Nous ne regrettons pas le support financier lors de la levée de fond. Bravo Anthony.

avatar Olivier Berard | 

@Anthony Nelzin-Santos
Merci pour cet article

avatar pat3 | 

C’est donc que je me suis trompé, en confondant un rôle épisodique avec une fonction. Je ne comprenais pas pourquoi, sinon, vous n’en parliez pas en résumant le parcours de Tim Cook.

avatar Glop0606 | 

Merci pour l'article! Perso je suis pour le pragmatisme de Tim Cook et pour un juste millieu entre les corps de métiers. Le Design seul ne fait pas un bon produit, et l'ingénieurie seule ne fait pas un produit à succès.

avatar lepoulpebaleine | 

@Glop0606

Tout à fait d’accord. Il faut trouver un point d’équilibre entre design et ingénierie.
Steve Jobs était vraiment bon dans ce rôle de chef d’orchestre. Tim Cook n’est pas si mauvais, mais son problème est qu’il pense trop aux actionnaires.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR