Apple et Samsung mettent fin à leur interminable bataille judiciaire

Stéphane Moussie |

C’est un jour à marquer d’une pierre blanche. Apple et Samsung viennent de mettre un terme à leur interminable procès autour de la violation de la propriété intellectuelle de l’iPhone. Dans un document remis au tribunal aujourd’hui, les deux entreprises indiquent avoir trouvé un accord, dont les termes sont confidentiels.

La bataille judiciaire avait débuté en 2011 en Californie par une plainte d’Apple accusant Samsung d’avoir copié plusieurs éléments de l’iPhone dans certains de ses smartphones (dont le premier Galaxy S ci-dessus). Le géant coréen avait été condamné un an plus tard à verser 1 milliard de dollars pour avoir enfreint six brevets.

Mais d’appels en recours, la somme a été revue à la baisse et le procès s’est éternisé, jusqu’à monter en 2016 devant la plus haute juridiction américaine, la Cour suprême des États-Unis… pour ensuite redescendre un échelon en dessous et aboutir le mois dernier à des dommages et intérêts évalués à 539 millions de dollars, une somme que Samsung contestait encore il y a deux semaines.

La juge Lucy Koh aura vu défiler à la barre plusieurs dirigeants d’Apple et de Samsung au cours de ces sept années de procès. Un procès qui aura révélé des secrets d’Apple, comme cette feuille de route de 2011 rédigée par Steve Jobs et ces prototypes d'iPhone et d'iPad jamais concrétisés.

Comment et sur quoi les deux entreprises ont-elles pu trouver un accord ? Le mystère est entier. Interrogée par plusieurs médias, Apple n’a pas voulu commenter directement la conclusion de l’affaire et a renvoyé vers cette déclaration datant de mai :

Nous croyons profondément dans la valeur du design, et nos équipes travaillent sans relâche pour créer des produits innovants qui ravissent nos clients. Cette affaire a toujours représenté bien plus qu’une question d’argent. Apple a initié la révolution du smartphone avec l’iPhone et c’est un fait que Samsung a copié de manière flagrante notre design.


avatar Lecorbubu | 

En bifurquant sur l’actualité concernant la feuille de route d’Apple je me suis à nouveau fait le constat suivant : quand Steve Jobs était au commande ce qui était intéressant lors des Keynote c’est qu’il prenait souvent le temps de développer une philosophie de l’informatique plus globale. Les présentations n’étaient pas qu’une succession d’annonces, celles-ci étaient liés par un fil rouge.

On avait les présentations de septembre axées sur ma stratégie musicale, les Keynotes pouvaient être nommés de manière à teaser l’axe principal de la conférence : There ´s something in the air, Apple y présentait entre autre la Time capsule et le MacBook Air développant ainsi sa vision de l’informatique sans fil. Back to the Mac, ici c’était une philosophie de conception interne qui était à l’honneur, comment les produits mobiles aussi bien soft que hard influençaient le développement des ordinateurs.

Ce ne sont que deux exemples, mais personnellement j’aimais cette structure de communication plus narrative, ça donnait plus de consistance aux choix conduits par la marque.

avatar reborn | 

@Lecorbubu

Tu retrouve ça dans les videos de Ive

avatar Malouin | 

Le fantasme du "c'était mieux avant" ! Au contraire, le communiqué d'Apple est on ne peut plus clair. L'iPhone fait partie de l'Histoire. Le monde évolue, Apple aussi ! Les chiffres indiquent qu'ils savent toujours imposer les tendances et cristalliser les opinions ! Vivement demain.

avatar Lecorbubu | 

@Malouin

Leur succès commercial n’était visé dans mon propos. Je disais simplement que les keynotes menées par Steve Jobs était mieux écrite et moins décousue dans leur contenu.

À mon sens les keynotes d’Apple sont en train de prendre un sérieux coup de vieux, il n’y a presque plus d’effets de surprise. Sur ce point on est tous d’accord pour dire que le contexte a changé et qu’il est plus difficile pour Apple de préserver le mystère autours de ces annonces qu’avant, mais pourquoi diable font-ils les autruches en continuant à les faire exactement de la même façon alors qu’ils savent très bien ce qu’il en est est ?

Il y a ça d’une part, et d’autre part ces shows sont beaucoup moins enthousiasmant qu’avant, parfois on a presque l’impression d’avoir a faire à une auto parodie...

Bref, je n’ai jamais dit que tout était mieux avant, beaucoup de choses sont très bien voir mieux aujourd’hui mais les keynotes, non.

avatar Malouin | 

Ok... Pour le coup, je partage (presque) totalement. Et il est vrai qu’il est plus difficile aujourd’hui de garder un secret industriel que du temps de la sortie de l’iphone.

avatar reborn | 

@Lecorbubu

Quand tu es seul sur scène il est facile de maitriser le show.

Puis les temps ont changé, plus rien n’impressionne aujourd’hui.

En 2010, oh un gyroscope dans l’iPhone 4 c’est génial.

En 2017, oh faceID ? Mouais ?

Alors que cette dernière techno est impressionnante.

avatar webHAL1 | 

@reborn
« Quand tu es seul sur scène il est facile de maitriser le show. »

Je ne sais pas si tu t'es déjà retrouvé seul sur une scène, mais c'est 100x plus difficile de garder l'attention de ton audience et de rendre la présentation fluide et intéressante que lorsque tu as toute une équipe de personnes avec toi...

avatar melaure | 

Je le dis carrément : les keynotes n'ont plus aucun intérêt et c'est ultra inintéressant avec Cook qui ne serait même pas assez bon pour faire du télé-shopping ... Désolé mais on ne remplace pas un Jobs par un financier, ça ne marche pas !

Donc je lis le résumé après et je ne perd plus de temps devant ...

avatar thezou | 

Ils nous ont fait partager chaque rebondissement de l’affaire pour finir ça en copinage et ne même pas laisser fuiter le saeson final... c’est pas cool.

avatar bffpictures | 

« Nos équipes travaillent sans relâche » à mourir de rire, ça fait des années qu’ils nous servent le même design avec d’infimes variantes !

avatar marenostrum | 

Samsung est fournisseur de Apple. Apple ne peut pas lui faire la guerre.

avatar Dumber@Redmond | 

Samsung a un très gros client qui s'appelle Apple. Il ne peut pas impunément lui faire une concurrence éhontée et s'attendre à ce que celui-ci se laisse faire sans protester...

avatar Garfield3 | 

Apple à un très gros fournisseur Samsung. Il ne peut pas impunément lui faire une concurrence éhonté et s'attendre à ce que celui-ci se laisse faire sans protester...

Ah oui ça marche aussi dans ce sens là ?

avatar frankm | 

Le doux jeu de l'amour du business et de la haine de la copie.

avatar occam | 

À propos de l'accord enfin trouvé, la juge Koh : Sean qui s'en dédit.

avatar rimshot | 

Vous pouvez arrêter de foutre des pubs en plein écran avec du son!!! C’est une app pour lire des articles on n’est pas sur Spotify. C’est la cinquième fois cette semaine. merci.

avatar Iphoneur | 

@rimshot

« Vous pouvez arrêter de foutre des pubs en plein écran avec du son!!! ».

D’abord, tu mets un point d’interrogation et non des points d’exclamation, car tu formules une demandes et tu ne donnes pas un ordre (en gros, on fait la différence entre une phrase interrogative et une phrase affirmative).

Ensuite, tu accompagnes à demande d’un « s’il vous plaît » (ou « siouplait » si tu préfères). C’est mieux.

Enfin, tu t’abonnes à MacG et pour une contribution modique, tu aides les auteurs des articles et, surtout, tu supprimes toute les pubs (il est vrai, je te l’accorde, parfois pénibles).
?

avatar Lucas | 

@rimshot

Tu peux arrêter de copier-coller ce message énervant et égoïste sous chaque article ? Tout le monde doit vivre, et comme je déteste la publicité autant que toi, mais que je veux soutenir la presse indépendante et passionnée. hé bien j’ai pris l’abonnement au Club MacG/igen, à toi d’en faire autant ?

avatar pat3 | 

@rimshot

Tu sais quoi faire pour éviter la pub: choisis. Tu restes avec, tu restes sans, où tu pars. Mais arrête de polluer les fils avec tes récriminations.

avatar ckermo80Dqy | 

@rimshot

Solution-> abonnement !

avatar Jean-Baptiste Leheup | 

Les seuls qui y auront gagné à coup sûr, ce sont les avocats !

C'est dommage, ils auraient attendu jusqu'au 8 août, Apple pouvait inviter Microsoft à fêter l'anniversaire du précédent accord historique !
http://www.aventure-apple.com/blog/2018/06/28/apple-samsung-on-enterre-la-hache-de-guerre/

avatar SebLogan | 

Je pencherais pour une négociation sur le prix des composants donc l'écran oled.

3 iPhone cette année dont 2 oled, ça va charbonner à l'usine pour pouvoir satisfaire tout les clients en fin d'année.

avatar Laniake | 

...ou bien les futurs processeurs en 7 nm, 5 nm, etc.

avatar debione | 

En même temps, Apple a besoin de Samsung, Samsung a besoin d'Apple. En cristallisant tous les regards, ils ont ramasser bien plus que leurs dépenses d'avocats.
Il n'y a que les fanboys de chaque marque ( ou les hâters) qui pensait que l'un était méchant et l'autre pas, et que les procès allaient définitivement asseoir l'un ou l'autre... Tant que médiatiquement parlant on parlait d'eux, on ne parlait des autres. Le fameux win win.... Ils ont tiré absolument tout ce qu'il pouvait médiatiquement parlant, et quand cela ne devenait plus porteur, alors ils ne s'en sont pas remis à un juge, mais ils ont trouvé peinard un arrangement. Comme la plupart des boites...

avatar oomu | 

ils sont tous gentils (car ils vivent du commerce plutôt que de l'extorsion avec pistolet) mais je préfère Apple que j'estime plus méritant de par sa volonté de régulièrement sortir des produits nouveaux.

Y a pas qu'Apple remarquez. J'aime bien aussi Lego pour d'autres raisons.

avatar debione | 

Sauf que ces nouveaux produits ne sont possible que parce que Samsung a en amont fait de la recherche. Dernier exemple en date l'écran de l'iphone x. Apple a pu sortir son produit comme on le connait uniquement parce que Samsung avait avant fait la recherche (notamment pour l'encoche ou l'écran courbé), sinon nous n'aurions pas eu d'encoche ni même du quasi bord à bord et encore moins de l'oled. La façon dont Apple à façonné la face avant de l'iphone X correspond exactement a ce que proposait Samsung. Ce n'est pas Apple qui a proposé a Samsung c'est Apple qui s'est servi dans le catalogue déjà existant.

avatar frankm | 

Lucy va prendre des congés bien mérités

avatar smog | 

Conclusion logique.
Mais force est de constater que ce n'est pas tout-à-fait normal, pour l'entreprise, de voir les designs d'Apple sans arrêt copiés : les iPhone certes (le 1er, mais regardez maintenant les encoches qui fleurissent après le X, ou bien les petits trous sous les dernières générations, qu'on retrouve chez tous les concurrents !) mais aussi les MacBook Air ou Pro. Des fois je me rends compte que des collègues ont des PC uniquement parce qu'il n'y a pas la pomme sur le "couvercle". De loin c'est le clavier, l'allure et les couleurs du Mac... Le AIR a été pillé, c'et un fait.
Je ne supporte pas la copie, tant pour les ordinateurs que pour les sodas ou les paquets de céréales. C'est trop facile !

avatar anonx | 

@smog

??

l'encoche et d'ailleurs l'évolution de l'iPhone x, Apple Music, bientôt Apple "prime", le homepod... tout ça ce sont bien des copies hein

Mais les fanboys voient chacun midi à leur porte ?

Eux s'en blc pendant ce temps là et font leur trafic de chinoiseries ?

avatar smog | 

C'est sûr que ces exemples sont l'essence de ce que je dis... Le iPhone, le AIR, je crois que c'est suffisant pour justifier ma remarque. Quant à "fanboy", je ne sais pas si c'est pour moi, mais alors vous n'y êtes pas du tout ;-)
Les iMachins ne m'intéressent pas. Par contre, je suis fidèle au Mac pour sa productivité, ça oui ;-)
Pour l'encoche, citez moi le nombre de modèles avant et après l'iPhone X, histoire que l'on parle de faits...

avatar anonx | 

@smog

Non non du tout que ce soit les fanboy de apple ou Samsung etc..

En gros la copie au final on s'en moque... c'est pour le bien de tous !

Vous imaginez un monde où seulement un constructeur aurait le droit de faire un cabriolet un suv... et pareil avec tout en fait?

Sans parler de ce qu'ils trafiquent entre eux en sous-marin... vous inquiétez pas apple Samsung lg etc sont les meilleurs amis du monde ☺️

avatar smog | 

@anonx : ah oui je comprends mieux.
Oui, j'imagine bien que derrière ils sont tous satisfaits de leur "coopération" ;-)
Disons que ce qui me gêne c'est que dans tous les domaines, le précurseur est copié, les autres surfent sur le succès du 1er, au lieu de proposer autre chose (c'est schématique, mais quand - et c'est le cas de Apple, c'est presque à chaque fois la même chose, c'est un peu fort de café !).
Ok Apple copie aussi, mais force est de constater qu'ils marquent de nouveaux standards à (pratiquement) chaque fois, et ça ne ressort pas vraiment dans les discours (après on nous dit que le Samsung est moins cher et tout et tout ; ok, mais c'est quand même en grosse partie une copie, donc...)
Bon, après, je ne suis de toute façon pas concerné par les délires tarifaires (j'ai un iPhone 5s uniquement pour la programmation iOS qui, je trouve, est autrement plus intéressante pour un non-pro que celle d'Androïd). Mais mon prochain ne sera pas un Apple, trop cher (sauf s'ils font un 4" pas trop cher pour mettre dans ma poche).

avatar oomu | 

essentiellement: toutes les entreprises majeures de l'industrie, si tôt qu'elles en ont les moyens, brevettent n'importe quoi.

je dis bien n'importe quoi : tout ce qui leur passe par la tête, qu'ils ont vaguement pris le temps de bricoler, HOP brevet ! Les juristes sont là pour assister les ingés.

On brevette tout : qu'importe si on va un jour le vendre ou pas, si c'est bidon ou pas: on brevette.

Parmi ces entreprises, quelques unes sont "anti-conformistes", c'est à dire que leur commerce est organisée de telle sorte qu'elles doivent "secouer le cocotier" régulièrement en sortant un produit radical, changer un marché.

Elles sortent un produit radical : différent de tout le reste, profitant de toutes sortes d'avancées accumulées aux cours des années.

Toute l'industrie s'est fait plus ou moins une raison : les brevets et droits d'auteurs ont créé un gigantesque terrain miné. La meilleure stratégie est de se coller des juristes sur le corps et de foncer en avant, BANZAIIIII. On saura au bruit s'il y aura des frais. Apple s'en est fait une spécialité.

Lors de l'inévitable procès pour brevet de quelqu'un quelque part (avec l'ai des juristes pour trouver), chaque entreprise sort son tas de brevet.

Il y a donc bien des entreprises qui innovent

il y aussi des entreprises qui prend des risques en mettant sur le marché (mise en vente d'un vrai produit en quantité avec un ecosystème solidement préparé derrière) des produits radicaux, forcément innovant

et d'autres qui attendent, voient ce qui colle au mur, imite, retourne accumuler des brevets (interne ou achats), utilise leurs brevets pour s'accrocher à la remorque de ceux qui sortent des produits radicaux si succès.

Il y a une autre catégorie encore pire que tout : Le troll des brevets. Cette catégorie de société n'a même pas de produits à vendre (si ce n'est elle même). Pas d'usine, pas de prestataires, pas de distribution, RIEN. Parfois même pas de recherche interne.

Elle accumule des brevets d'une manière ou d'une autre, surveille l'industrie, s'accroche à la remorque d'un gros via des procès. Ce sont d'avantage des cabinets d'avocats qu'autre chose.

Y en a même qui fournisse ce service à plusieurs sociétés regroupées. "banjo tout le monde... je viens vous apporter ma protection, cela serait si dommage s'il arrivait quelque chose à votre jolie boutique. vous embrasserez vos enfants pour moi."

Apple s'y est faite et fait son beurre malgré tout. Elle fut une des premières de l'industrie informatique à avoir utilisé la "propriété intellectuelle" comme arme offensive et défensive.

Par exemple, Microsoft s'y est mis relativement tard (mi-90s de mémoire). Google est née dans ce monde. La Chine a elle pigé que c'est le nerf de la Guerre. Samsung est un acteur industriel de premier plan, ces règles sont son univers.

avatar oomu | 

Histoire de pas trop se tuer, l'industrie a inventé les licences dit RAND (Reasonable and non-discriminatory) https://fr.wikipedia.org/wiki/Reasonable_and_non-discriminatory

Certainement un des termes industriels parmi les plus perfides.

ben vi, lu rapidement, ça semble cool, qui n'aime pas la Raison et la non-discrimination ? bandes de proto-fascistes...

Sauf que ce qui est raisonnable pour une société de la taille d'IBM ne l'est pas pour un nouvel entrant ou société de niche, tel un Opera.

Et si on est non-discriminatoire avec des réglés tailles sur mesure pour de très grandes sociétés, capable de payer des sommes importantes (voir entre elles, de manière opaque), cela devient discriminatoire pour toute entreprise ou économie alternative.

RAND permet de verrouiller le marché.

L'industrie est politique
La politique est industrielle
La propriété intellectuelle est obligatoirement aussi un sujet politique.

-
Au final, on s'en sort plus ou moins bien. Si on accepte qu'il y aura des compromis, parfois de violents recadrages et de temps à autre l'intervention des politiciens (avec un pince-nez, quand nécessaire).

avatar alan1bangkok | 

fin de la pub déguisée par l'intermédiaire d'un procès devenu chiant
c'est une bonne chose
 et Samsung vont avoir le temps de s'occuper de la qualité trop délaissée

avatar Laniake | 

Il paraît qu'Apple a même breveté les coins arrondis...là c'est abusé !

avatar oomu | 

ils ont déposé le design, pour un mobile, avec un cadre précis.

C'est pas plus farfelu que 3 cercles formant la silhouette de Mickey.

C'est raisonnable qu'Apple essaie de protéger son travail.

Il est raisonnable aussi qu'il y ait à terme des limites.

Mais Apple a mérité son succès et d'avoir eu une certaines avances sur les autres.

Samsung n'est pas la pire société, loin de là, mais il n'est pas acceptable de considérer le plagiat comme quelque chose de normal, voir de saluer.

C'est une mentalité de feignants.

avatar oomu | 

"Apple et Samsung mettent fin à leur interminable bataille judiciaire"

mais mais..avec quoi je vais troller ? Un jour sombre pour le plaisir perfide du Oomu, vite une autre popolémique, n'importe quoi, un -gate, un procès pour brevet... le procès apple-qualcomm, trop obscure pour grand public... arg je défaille.

CONNEXION UTILISATEUR