Apple n'utilise plus que de l'énergie renouvelable pour ses opérations mondiales

Mickaël Bazoge |

Ça, c'est fait : toutes les opérations mondiales d'Apple carburent à 100% avec de l'énergie renouvelable. Les Apple Store, les bureaux, les centres de données ainsi que les installations du constructeur dans 43 pays (dont les États-Unis, la Chine et le Royaume-Uni), … tout ce petit monde n'utilise plus que de l'énergie provenant du soleil, du vent, de la biomasse. Il y a un an, Apple annonçait un taux de 96%.

« Nous sommes résolus à laisser derrière nous un monde meilleur », rappelle Tim Cook. « Nous allons continuer de repousser les limites du possible lorsqu'il s'agit des matériaux contenus dans nos produits, de la façon dont nous les recyclons, de nos sites et de notre travail avec nos fournisseurs afin de mettre au point des sources créatives et avant-gardistes d’énergie renouvelable. Nous savons que notre avenir en dépend ».

L'entreprise gère actuellement 25 installations d'énergie renouvelable dans le monde, ce qui représente une production de 626 mégawatts (dont 286 mégawatts provenant du solaire l'an dernier, un record). 15 projets supplémentaires sont en construction ; en bout de course, Apple génèrera 1,4 gigawatt d'énergie propre à travers 11 pays.

Les centres de données ont été les premiers, en 2014, à fonctionner avec 100% d'énergie durable. Depuis 2011, les émissions de gaz à effet de serre ont été réduites de 54% pour l'ensemble des opérations du groupe, soit l'équivalent de 2,1 millions de tonnes de CO2 qui n'ont pas été rejetées dans l'atmosphère.

Ce yak dit merci à Apple.

Il n'y a pas qu'Apple qui soit concernée par cet effort de guerre contre le réchauffement climatique. Les fournisseurs aussi s'engagent. 23 sous-traitants ne consomment plus que de l'énergie propre, dont 9 nouveaux cette année. On trouve d'ailleurs dans la liste Arkema, un spécialiste des polymères haute performance, qui a des installations en France.

Cette annonce intervient quelques jours après qu'Apple a pris fortement position pour s'opposer à l'abrogation du Clean Power Act par l'Agence américaine de protection (soi-disant) de l'environnement (lire : Environnement : Apple s'oppose une fois encore à l'administration Trump).

avatar Malouin | 

Et pourquoi Attack ne dit rien là dessus ?

avatar charlie105 | 

@Malouin

Peut être parce que ça n’a pas de rapport avec l’évasion fiscale qu’ils dénoncent

avatar Malouin | 

Sauf qu'Apple respecte les lois ! Cette "évasion" fiscale est légale !... Leur recherche d'une consommation responsable ne l'est en rien, personne ne l'impose.

avatar stephs30 | 

bien d'accord avec vous mais ces manifestants gauchos sont encore au royaume des bisounours , ils croient encore que si apple venait a payer encore plus en France ... nos routes seraient plus entretenues ... et notre vie quotidienne bien améliorée .... certains pensent même que des lingots leur tomberaient dessus ....... mdr ......

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Alors que non. Les routes ne s'entretiennent pas grace à l'argent public. Ce sont les hérissons qui les entretiennent pendant la nuit. Il faut vraiment être un sacré gauchiste pour penser que les impôts servent à l'entretien des routes.

C'est les hérissons.

avatar byte_order | 

Saleté de hérissons gauchos assistés !
^_^

avatar Quéquette Blues | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Merci pour ce petit moment poético-drôlatique! Ca fait du bien, le matin.

avatar rikki finefleur | 

stephs30 |
Evidemment quand on demande a ce que les sociétés n'utilisent pas de sociétés écrans ou de boites aux lettres fictives , on ne peut être que gaucho.. J'aime bien bien votre raisonnement , manifestement très averti et documenté. Pauvre monde..

avatar C1rc3@0rc | 

@stephs30

Je crois pas que ces gens soient meme des gaucho.
Le gaucho releve d'une idéologie politique s'inspirant des bases socialistes ou meme socio-arnarchistes. L'ideologie est sujet a debat, les methodes peuvent etre innaceptables, mais au moins il y a une honnete et une logique.

Ici on a des personnes qui attaquent tout et n'importe quoi, du moment que ça tape dans les media et le populisme. Car il s'agit uniquement d'un mouvement opportuniste sans fond surfant la vague populiste, tout comme les émanations périphériques du FN et autres organisations de cette nature.

A la base d'Attac, organisation internationale fortement hierarchique et structurée, il y a une revendication officielle d'etre un mouvement economico-politique visant a promouvoir le principe de la taxe Tobin.

La taxe Tobin c'est un report du financement des etats depuis le systeme de production( taxe du travail productif) et du capital (d'economie) sur les flux financiers internationaux et en premier lieu sur ceux s'appuyant sur la fluctuation des cours monétaires.
L'idee sous jacente n'est pas une quelconque mecanique de redistribution (Robin Hood Tax) mais un systeme fait pour compenser l'aberration économique crée par Nixxon qui sorti le dollar de l'indexation sur l'or, système qui jusque la garantissait la stabilité économique en référence a la valeur réelle en or possédée par un état. Sans cette indexation, la spéculation monétaire n'a plus la moindre limite et menace l’intégralité du système économique a commencer par le principe d’économie de marché.
L'idee n'est pas issue d'un marxiste orthodoxe, mais de l'economiste Tobin (prix Nobel), lui meme un pur keynesien totalement convaincu par l'economie de marché.

Cette revendication serait totalement legitime et meme intéressante si elle n'etait pas fallacieuse et servant juste de faire valoir a une organisation reposant sur des fonctionnements proches de ceux d'une secte.

Donc deja le fait d'attaquer les entreprises sur l'optimisation fiscale tombe totalement a coté de la raison d'etre officielle du mouvement.
Cela est meme contre-productif puisque comme dans le cas d'Apple on a une entreprise qui génère la majorité de ses benefices sur la production industrielle et pas sur la spéculation financière.

Ensuite, ATTAC mene des actions purement événementielles sans aucun rapport a la mise en place de la taxe Tobin, ni même au développement d'un modèle sociétal opposé a celui du néolibéralisme.

Les activistes qui font partie d'ATTAC sont issus de tout et n'importe quoi. Ils portent des contestations populistes, des peurs irrationnelles, des references de contre-sens,... et vehiculent beaucoup de croyances et contribuent a developper l'ignorance, la peur et la haine.

Une de leurs principales cibles c'est la croyance du petit peuple - David - contre l'exploitateur - Goliath - avec un sous entendu quasi-religeux du bien (eux) contre le Mal (multiforme et jamais clairement identifié).
On a donc exactement la meme dynamique que les mouvements ultra-nationalistes.

Bref, si l'organisation echappe a la classification sectaire, elle n'en a pas moins les attributs et le fond de son activité est en totale opposition a son objectif officiel. Et de fait nuit a la fois aux principes developpé par Tobin ,mais aussi aux mouvemente altermondialistes et ecologistes.

avatar Quéquette Blues | 

@C1rc3@0rc

Merci pour ces explications. C'est intéressant. Je n'ai jamais pris le temps de me pencher sur les raisons d'être d'Attac, ça m'en donne une idée.

avatar rikki finefleur | 

Si c'etait légal , apple ne serait pas redressé. Il a ainsi versé 13 milliards d'euros a l'iralnde. Une paille. D'autre part il s'est fait redressé également en GB, en Italie, ou au Japon.
Qui te dit que c'est légal ? Cook..
Tu as deja vu un entrepreneur affirmé que ce n'est pas légal dans ses propres finances ??
Apple a été redressé a cause de ses accords et sociétés ecrans , et ce n'est pas fini.
Un jour, prions pour que les gens ne boivent pas tout ce qu'affirme ces pdg.
Un peu comme cook qui fait sa pub sur les écoles, alors qu'il fait tout pour s'esquiver quand il faut payer les profs ou les murs. Ce que chacun de nous fait.

avatar C1rc3@0rc | 

@ rikki finefleur

Encore une fois tu assimiles fallacieusement une action purement administrative (le redressement fiscal) a une procédure légale (peine sous la forme d
une amende) qui releve d'un traitement par un tribunal de justice...

Le redressement fiscal ici releve pas des pratiques d'Apple. Apple ici n'a pas fait ni erreur de declaration, ni non versement conduisant au un redressement fiscal.

Le redressement fiscal est une mesure imposée a l'administration irlandaise parce que la commission europeene s'occupant de la concurrence a estimé que le systeme fiscal irlandais créé une distorsion de la concurrence entre les entreprises irlandaises.

Alors que l'Irlande est sous monitoring economique depuis des decennies et beneficie d'un plan de sauvetage principalement a base de subventions europeene, un commission a Bruxelles c'est reveillé et s'est apperçu que les entreprises - de droit irlandais - n'etaient pas soumises au meme regime fiscal. Celle en contrat avec des multinationles beneficiaent de taux d'imposition beaucoup plus faible que les autres entreprises... Et que ce systeme d'imposition etait en plus financé par les subventions europeennes...

La situation aussi absurde qu'elle soit c'est comme si au-dessus du percepteur irlandais il y avait un percepteur europeen qui ait refait les comptes du percepteur irlandais et se soit apperçu qu le percepteur irlandais a appliqué le mauvais taux a une classe d'entreprise. D'ou le redressement fiscal... qui n'est pas au tort de l'entreprise, mais du fisc irlandais.

Donc ce redressement n'est en rien, une preuve de quoi que ce soit, si ce n'est d'un dysfonctionnement européen.

avatar byte_order | 

@C1rc3@0rc
> D'ou le redressement fiscal... qui n'est pas au tort de l'entreprise, mais du fisc irlandais.
> Donc ce redressement n'est en rien, une preuve de quoi que ce soit, si ce n'est
> d'un dysfonctionnement européen.

L'entreprise n'est pas en tort, c'est le fisc irlandais qui est en tort, c'est détecté par l'UE, et c'est la preuve que ce qui déconne c'est l'UE !?

o_O

Y'a comme un truc illogique, non ?

avatar Dodo8 | 

@byte_order

Non il s’est trompé, le problème c’est l’Irlande qui a accordé une aide d’Etat (enfin d’après l’UE puisque le contentieux porte là dessus) via un rescrit fiscal, pas l’UE.

avatar C1rc3@0rc | 

@byte_order
«Y'a comme un truc illogique, non ?»

Illogique, tordu, alambiqué et c'est aussi une situation d'ingerence...oui, c'est bien ce que je dis:
«La situation aussi absurde qu'elle soit c'est comme si au-dessus du percepteur irlandais il y avait un percepteur europeen qui ait refait les comptes du percepteur irlandais et se soit apperçu qu le percepteur irlandais a appliqué le mauvais taux a une classe d'entreprise.»

Enfin c'est illogique tant qu'on considere pas le probleme d'un point de vue politique et que l'on oublie que la commission europeene en question c'est celle de la concurrence!!!

Le redressement fiscal s'appuie sur 2 choses:
- sous evaluation du taux d'imposition par le fisc irlandais pour les entreprises en partenariat avec des multinationales
- financement permettant cette sous evaluation par les subventions de l'UE accordées au gouvernement irlandais

La commission estime que le taux d'imposition appliqué aux entreprises irlandaises partenaires d'Apple constitue une distorsion de la concurrence...

Et que pour reduire ce taux d'imposition l'Irlande a utilisé des subventions européennes accordées pour soutenir sont tissu economique...

Tout est parfaitement legal dans cette histoire, d'autant que le mécanisme est en place depuis des années sans que cela gene les commissions européennes...

Mais voila, dans le cadre des negotiations TAFTA l'UE avait besoin d'un levier face a l'administration des USA.
Et c'est la commission de la concurrence qui a trouvé ce truc tordu.
Depuis TAFTA est mort, mais la procedure ne pouvait pas s'arreter, donc la commission de la concurrence a conclue a une situation de distorsion de la concurrence (interne!!!) et impose a l'etat irlandais de récupérer les subventions accordées sous la forme d'une "exoneration fiscale partielle" de maniere a pour les réattribuer aux autres entreprises iralandaises... C'est l'objet de ce redressement...
Cela permet de declarer que personne n'est coupable, que rien n'est illegal, et que la commission europeene fait bien son boulot, est efficace et a du repondant...

Le seul gros probleme dans cette histoire, c'est que le redressement fiscal est appliqué a des entreprises irlandaises, et pas a la societe californienne Apple Inc...

avatar C1rc3@0rc | 

@Malouin

«Sauf qu'Apple respecte les lois ! Cette "évasion" fiscale est légale !... »

Deja il ne s'agit pas d’évasion fiscale, qui en soit ne veut rien dire, mais d'optimisation fiscale, donc de pratiques comptables on ne peut plus legales qui permettent a ces grandes multinationales de payer un niveau de taxes et impots ridiculement bas.

Les guignols d'Attac, s'ils avaient une once d’honnêteté, devraient denoncer les responsables politiques qui ont mis en place ces systemes d'optimisation fiscales... mais ce n'est de toute evidence pas leur objectif.

«Leur recherche d'une consommation responsable ne l'est en rien, personne ne l'impose.»

Ben si quand meme. La demarche d'Apple s'inscri(vait) dans le cadres des accords internationaux de lutte contre le réchauffement climatique, la preservation de la biodiversité et du developpement economique autour des nouvelles energies et activité eco-responsables. Les USA et la plupart des autres etats ou Apple opere sont siignataires de ces traites et ont mis en place des cadres legaux... et incitatifs.

Si Trump mene une campagne relevant du programme du Tea Party et dicté par les lobbies de l'industrie lourde et de la finance, il n'est en poste que depuis le 20 janvier 2017... et avant qu'il saccage hardiment les petits pas fait pas l'Etat americain en rapport a l'ecologie, il y avait des cadres legaux auxquels les etats et leurs personnes morales devaient se soumettre.

N'oublions pas la fameuse taxe carbone... et un datacenter c'est un gros consommateur d'energie, certainement le plus important du secteur informatique.

Apres, il y a une autre realité economique: un datacenter n'a de valeur que tant qu'il fonctionne et est capable de maintenir en etat les informations qu'il heberge.

On a vu le prix de ces information avec le scandale Facebook, et peu de gens aujourd'hui imaginent la valeur des donnees qui resideront dans ces futures mines d'or que sont les datacenter.

Aucune societe au monde ne peut prendre le risque que ses datacenter ne puissent pas etre alimentés en continu. Le fait d'adosser des centrales solaires aux datacenter c'est pas que pour faire du courant "vert", c'est surtout pour garantir une alimentation non stop!!!

Il y a aussi un autre facteur economique incitatif.
Aujourd'hui construire du solaire ou de l'eolien a cout, c'est un investissement certain. Mais il faut aussi comprendre que le cout de l'electricité issu des energies fossiles - et surtout du nucleaire - va exploser dans les annees a venir.

C'est mecanique, le prix des energie fossiles va connaitre une croissance exponentielle, qui va entrainer un cout de l'energie produite du meme ordre de grandeur.
Avec le nucleaire, on a l'habitude d'un cout faible... parce que l'entretien et le traitement des sites de production a ete massivement sous-evalué et que le désassemblage et traitement des centrales et infrastructures n'a jamais ete pris en compte: on a reporté le cout sur les generations futures.

Or on voit que le cout de démantèlement des anciennes centrales est monstrueux, que le recyclage, traitement et stockage des dechets atteint des sommes astronomiques et concernent des echelles de temps qu'aucune administrations ne peut garantir...

Cela veut dire que tout ce cout caché - encore en grande partie aujourd'hui - va devoir etre payé par le consommateur et ses enfants!
Or le cout du nucleaire augmente avec le temps!
Il y aura ceux qui s'alimenteront en energie verte a un cout tres raisonnable (d'autant qu'il aura ete amorti) et ceux qui paieront plein pot l'electricité nucleaire...

Apple en dependant a 100% d'energie verte, se garantie des depenses energetiques faibles dans l'avenir...

avatar Moumou92 | 

@C1rc3@0rc

"Il y aura ceux qui s'alimenteront en energie verte"

L’énergie verte n’existe pas... utopie marketing des lobbys...

avatar Quéquette Blues | 

@Moumou92

"L’énergie verte n’existe pas"
Tout à fait d'accord. La seule attitude verte consiste à consommer le moins d'énergie possible. Lorsqu'on prélève de l'énergie dans l'environnement, que ce soit même celle du soleil, du vent ou de la mer, on prive un écosystème de cette énergie. Donc on créé un déséquilibre. Le bilan global des éoliennes est loin d'être vert : il y a d'une part l'industrialisation, la fabrication et les matériaux utilisés, le recyclage de ce qui peut l'être et le non-recyclage de ce qui ne peut pas l'être ; et d'autre part, il y a les perturbations engendrées par ces machines qui changent localement la dynamique des courants d'air. Une étude récente a montré qu'autour des champs d'éoliennes, la température au sol augmente et la pluviométrie diminue. Certaines espèces endémiques fragiles peuvent disparaitre juste à cause de ces légers changements. Bien sur, on est loin de l'échelle de dégâts provoqués par l'économie du pétrole (j'y inclus les plastiques), mais de proche en proche, l'augmentation du solaire et de l'éolien va finir par avoir aussi des conséquences écologiques négatives assez importantes.
Et je ne parle pas de l'impacte des barrages hydro-électriques sur les fleuves, ni des centrales marémotrices sur les fonds marins...

avatar C1rc3@0rc | 

@Moumou92

«L’énergie verte n’existe pas... utopie marketing des lobbys...»

Ben tout organisme vivant consomme de l'energie pour vivre et se développer.
Prenons le cas des arbres et de la photosynthese.
Un arbre capte l'energie solaire, la lumiere pour vivre. C'est le mecanisme de photsynthese. Ce mecanisme photo-chimique a 2 inconvenients majeurs:
- il prive les especes sous l'arbre et dans son ombre de lumiere
- il produit des pollution gazeuses terribles, a commencer par les 3 plus importantes: un des plus important dissolvant et oxydant present sur Terre (le monoxyde de dihydrogene ), un terrible gas a effet de serre (le dioxyde de carbone) et un superoxydant (oxygene).

Et je parle meme pas des autres productions de composés sulfocarbonique, polymeres, modificateurs endocriniens, phenols, composés ethyliques, neurotoxiques divers et variés... Et en plus les arbres sont capables de vivre des milliers d'annees, de constituer des population colonisant integralement des millions d'hectares,... et sont meme capables de survivre a des extinctions massives...
Sans parler du fait qu'ils aneantissent des ecosystemes existant pour produire leurs propres ecosystemes ou se developpent des formes de vies aussi variées que consommatrice d'energie...

Oui, je ne parle que d'arbres, forets, air et eaux et nature.

Parlons maintenant de la source d'energie exploitée par la photosynthese: une radiation photonique a haute energie capable de casser l'ADN, entrainer des mutations, responsables de brulures, de cancers... bref la lumiere!

On ne peut pas vivre sans consommer d'energie. Apres il y a differentes sources d'energies et chacune a ses avantages et inconvenients.

Ce que l'on qualifie d'energie vertes sont des energies qui ont des avantages:
- elles sont renouvables ou continues (comme la lumiere)
- leur captation n'entraine pas de privations destructrices pour les ecosystemes
- leur captation et conversion n'entraine pas de destructions ni d'alterations majeurs pour l'ecosysteme

Le photovoltaique ou le photothermique exploite une energie continue, dont la production est assuree pendant les 4 prochains milliards d'annees.

Certes la ou on installe des capteurs, par definition les organismes vivants utilisant la lumiere (a commencer par les vegetaux) seront en concurrence et ne pourront pas exploiter 100% de la lumiere arrivant au sol...

Bien sur, les systemes de captation sont issus de processus industriels ayant un impact environnemental potentiellement négatif.

Bien évidemment les milliers de kilomètres de câbles de cuivre utilisés pour le transport de l'energie electriques produites ne sont pas neutres au niveau environnemental.

Maintenant on a les toitures des constructions qui interceptent de toute façon la lumiere l'empechant d'arriver au sol. Les infrastructures vehiculant l'electricité on en a besoin de toute manieres - bien qu'on puisse la reduire en rapprochant la source de consommation de la zone de production, ce qui est le cas d'une habitation electriquement autonome...

L'eolien est aussi une energie continue, dont la captation n'entraine que peu d'effet sur l'environnement. Tout depend de comment elle est organisée, et c'est certain que les mega-eoliennes peuvent être une nuisance hors de certaines zones désertiques.

L’hydraulique en riviere ou maritime est un sujet plus discutable. Dans certains cas c'est une énergie verte, dans d'autres c'est une catastrophe environnementale. Il ne faut pas faire n'importe quoi et l’hydraulique demande un niveau de compétence et des études environnementales complexes.

Apres il y a une foule d'energies secondaires comme la conversion de biomasse (exploitation agricole), l'hydro-thermal, les convertisseurs de potentiels thermiques ou mecaniques,...

L'idee aussi c'est d'utiliser au maximum une energie locale, et d'associer plusieurs sources pour repartir la charge de prélèvement dans l'environnement. L'ideal c'est de mettre le maximum sur le pthotovoltaique et photothermique en utilisant les infrastructures existantes (habitation, fermes, usines, immeubles, routes,...) et de completer avec des sources locales et surtout de mettre fin aux centrales en tout genre le plus possible.

La definition d'energie verte se fait par rapport aux autre formes d'energies.

Les 2 autres energies de references en face - les pires - sont le pétrole et le nucléaire. Toutes deux ont un impact environnemental a court, moyen et long terme dramatique, ont des consequences irréversibles et produisent une altération globale, systémique, variée de la biosphere.
Sans parler que ce sont des energies dont le cout de production et de gestion augmente avec le temps.

avatar jackhal | 

"Les 2 autres energies de references en face - les pires - sont le pétrole et le nucléaire. "
Non non. Le pétrole, le charbon, le gaz, et loin derrière, le nucléaire.
https://www.planete-energies.com/fr/medias/infographies/le-mix-energetiq...
J'aime bien cette infographie. Elle montre clairement que l'humanité compte bien rejeter toujours plus de carbone dans l'atmosphère.

avatar vince29 | 

Ca aurait été de l'optimisation fiscale si toutes les entreprises bénéficiaient du même taux. Là, avec la super ristourne [sur un taux déjà bas] accordée uniquement à une sélection de sociétés j'ai un peu l'impression qu'on est passé du mauvais côté de la barrière.

avatar Un Type Vrai | 

Non, ce n'est pas légal... C'est hors cadre.
Ensuite, le droit de cuissage était légal, mais des connatds de gauchos ont fait évoluer la loi.
Je ne donne pas la peine de mort comme exemple, oarce que vous êtes peut être pour, ni l'IVG, parce que vous vous en moquez probablement.

Pour ma part, je suis chef d'entreprise et Apple me fait pauer plus d'impôt. C'est une concurrence déloyale inacceptable et quelque soit l'idéal politique qui dénonce l'évasion fiscale, les actions sont bienvenues... (difficile pourtant de la classer parmis les gauchos, mais les connards, peut être...

avatar fte | 

@Malouin

"Sauf qu'Apple respecte les lois ! Cette "évasion" fiscale est légale !"

Ah le monde binaire des simples d’esprits. Bienheureux soient-ils.

Il y a toute une palette entre absolument légal, légal probablement, limite légal, pas illégal, probablement pas illégal, sûrement illégal, illégal... on peut ainsi ne pas violer les lois et ne pas les respecter pour autant, en faisant preuve de grande ingéniosité pour en contourner autant que possible sans faux pas illégal.

Il y a deux problèmes ici : manque de volonté politique et légale d’améliorer les lois internationales pour boucher ces failles, contournements alambiqués (probablement) pas illégaux mais résolument pas éthiques des entreprises.

C’est plus simple de réduire la question à 0 ou 1, évidemment. C’est moins fatiguant.

avatar adixya | 

Euuuh comment ça qqchose peut etre legal et illegal a la fois ? Qu’il y ait des cas ou la loi ne repond pas clairement, je veux bien, mais au bout du compte c’est a la justice de trancher en se basant sur l’arsenal juridique existant. Si quelque part une loi a ete enfreinte, il y aura une condamnation par rapport a cette infraction. Mais la loi ne peut pas punir qqchose d’immoral.

En fait je pense que tu confonds legal et legitime, mais c’est pas grave.
Mais je ne vois pas en quoi minimiser ses impots en respectant les regles fiscales est illegal.
C’est immoral tout ce que tu veux, mais si aucune loi n’est enfreinte, je ne veux pas en quoi on peut qualifier quelque chose d’illegal.

Ou alors donne un exemple.

avatar fte | 

@adixya

Légal et illégal, probablement pas. Encore que des lois contradictoires, ça existe. Mais ce n’est pas ce que je disais.

Je disais qu’il y a une zone floue, des choses pas illégales, mais pas légales non plus. La pensée binaire a ses limites vois-tu.

"Ou alors donne un exemple."

Facile.

L’évasion fiscale type sandwich hollandais.

Tu l’avais vu venir, forcément.

p.s. je ne confonds pas.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR