Apple désamorce les soupçons de sexisme sur son campus

Mickaël Bazoge |

Apple se présente volontiers comme le champion de la diversité, de l'égalité et du respect. Mais comme dans toute organisation, l'erreur est humaine et des dérapages peuvent survenir. Cela a été le cas pour plusieurs employées du 1, Infinite Loop, dont les témoignages anonymes ont été compilés cette semaine par les sites Mic et Gizmodo.

On parle là de cas de plaisanteries misogynes, mais aussi d'une promotion qui passe sous le nez d'une salariée au profit d'un homme moins qualifié, ou encore de harcèlement. Ça la fiche mal pour une entreprise qui se pare de toutes les vertus, et révèle un envers du miroir à mille lieues de l'image lisse que vante Tim Cook à longueur d'interviews.

Denise Young Smith et Ina Fried de Recode.

Coïncidence ou non, ces affaires interviennent en plein lancement des iPhone 7 et Apple Watch Series 2. Pour éteindre la polémique naissante, Denise Young Smith, la vice-présidente aux ressources humaines, a tenté de désamorcer ces accusations de sexisme auprès de Recode, le jour même du lancement des nouveautés — autant dire que le sujet tient à cœur la direction d'Apple.

« Nous prenons ces problèmes pas seulement sérieusement, mais personnellement », explique la responsable avant d'assurer, une fois de plus, que l'entreprise est engagée dans la diversité sous toutes ses formes. Le dernier rapport sur le sujet faisait état de la présence de 32% de femmes dans les effectifs du groupe (lire : La diversité d'Apple progresse lentement). C'est en phase avec d'autres groupes informatiques, mais c'est encore loin de représenter la société américaine dans son ensemble.

« J'ai conscience que nous en sommes encore à 70/30 au sein de nos équipes d'ingénieurs. Nous devons être conscients que des personnes peuvent se sentir sans voix ou délaissées au sein de l'entreprise », dit-elle. En ce qui concerne les affaires citées, des « actions disciplinaires ont été prises », qui peuvent aller de la discussion informelle jusqu'au licenciement. Denise Young Smith n'a évidemment pas donné de précisions sur les dossiers spécifiques.

La patronne de la RH est en train de fignoler un courriel qui sera envoyé à ses équipes afin de faire le point sur la situation. Elle reviendra aussi sur l'engagement de l'entreprise et sur le sien. « En tant que femme et dirigeante, je pense que j'ai une plus grande responsabilité pour écouter toutes les femmes, toutes les personnes de couleur, qui peuvent avoir l'impression de ne pas être entendues ». Ces histoires, qui ont été suivies de près par Tim Cook, sont devenues une « top priorité ». Malgré les lancements des nouveautés cette semaine.

Tags
avatar lmouillart | 

"Tu vois bien que par mon raisonnement, je suis au-dessus des autres, à des années-lumière je dirais..."
Le souci, tout comme pour Apple, c'est qu'en dehors de vous, il y a 7.5 milliards de personnes, qui sont bien en dessous, qui ne sont absolument pas d'accord. Que les sexes ne se valent pas, que les ethnies ne se valent pas, que les origines sociales ne se valent pas ...

Malheureusement pour vous et pour nous, la plupart des sociétés ont été construites ainsi.

Vous regardez le fonctionnement d'un système théorique avec comme conditions initiales : "les droits naturels de l'homme sont des droits qui viennent du fait qu'il est un humain, indépendamment de sa position sociale, de son ethnie ou de toute autre considération."
Ça tombe bien c'est à peu près ce qu'il y a dans la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Sauf qu'il y a un passif, un cadre sociologique hérité d'années et d'années d'évolutions sociétales et qu'a moins de faire une révolution mondiale et quasi simultanée, il n'est pas possible d'arriver naturellement aux conditions initiales de votre système. Il est donc nécessaire d'agir sur ce système pour le tordre et faire correspondre les conditions aux conditions initiales du système libertarien.

ps : Le droit naturel repose sur un égalitarisme total de droit entre les hommes (et donc par extension les humains donc y compris les femmes). Il est donc nécessaire de tendre aussi vers cette composante du droit naturel, c'est ce vers quoi Apple tente d'aboutir.

Vous voyez les objectifs sont identiques, seulement vous il manque les moyens/la stratégie pour y parvenir.

avatar awk | 

@lmouillart

In-fine, le point commun de toute les constructions intellectuelles visant une société se rapprochant d’un « idéal » est de faire fi de la nature humaine.

C’est ce qui les rend dangereuses, car confronté à cette imperfection humaine, la mise en application ne peut que dériver vers l’antithèse de ce qu’elle prétendent produire.

avatar marc_os | 

@madaniso :
Tu as parfaitement raison !
Ce débat ne devrait pas exister.
Malheureusement il y a des racistes, des machistes sexistes, ou des gens qui manifestent au pays des droits de l'Homme contre les droits de l'Homme en se prétendant « pour tous ».
Si ces gens étaient tous naturellement bons, il n'y aurait pas de débat. Mais ce n'est pas le cas, alors il y a débat.

avatar TmrFromNO | 

On reviendra parler d'égalité au travail lorsque les hommes pourront venir bosser un bermuda & tongs.
Ce qu'étrangement, les femmes peuvent se permettre sans qu'on leur dise quoi que ce soit.

Pour un mec, venir les jambes nues et en tongs ça fait touriste et branleur donc c'est interdit, mais pour une femme une jupe, un pareo ou des tongs, ça fait juste "estival" ...

Et puis y'a même pas à débattre, y'a de toutes façons plus d'ingénieurs hommes que femme. c'est le cas dans tous les métiers scientifiques. La majorité des médecins sont des hommes, des chercheurs sont des hommes, des prix nobels de sciences sont des hommes. L'homme domine le secteur scientifique. On va pas commencer à faire de la discrimination à refuser les mecs sous prétexte qu'il y a moins de femmes dans le secteur pour un même poste...

avatar Orus | 

Très amusant dans un pays ou les religions les plus sexistes existent.

avatar reborn | 

Hackers, contributeurs open source.. la grande majorité sont des hommes. C'est un fait

avatar almana | 

Je vais juste vous rappeler une chose: les hommes et les femmes ne sont égaux que devant la loi.

Dans la devise française le terme d'égalité est à mettre en relation avec la loi. C'est à dire que tu naisses paysans, ouvrier, bourgeois ou noble la loi sera la même pour tous, point.

Le reste doit se faire à la méritocratie. Et les féministes se sont battus pendant des années pour justement qu'on ne mette pas des quotas de femmes, c'est pour ça que l'homme a mis en place le terme de "parité" qui au final veut dire la même chose.

C'est insultant de se dire qu'on a été pris pour un quota et non pour ses qualités propres.

avatar Dwigt | 

On constate empiriquement qu'il y a un seuil de présence des femmes, à partir duquel les choses changent. À partir du moment où il y a 30-35 % de femmes dans une équipe ou à un certain niveau hiérarchique, le comportement évolue dans ce milieu. On n'est plus dans un club de garçons, les blagues beaufs et sexistes passent en sourdine, les femmes ne sont plus perçues comme des intruses, imposées de force par une volonté extérieure, mais comme des collègues tout à fait normales, ce qui fait qu'elles ne ressentent plus de leur côté les blocages, les réticences, les doutes qu'elles provoquaient jusque là du fait de leur présence, des facteurs qui les dissuadaient justement elles aussi de s'engager dans ces carrières.

Ce seuil n'est visiblement pas atteint dans les commentateurs ici, où on se vautre dans une posture machiste digne des années 70. Moi qui croyais qu'Anchorman était une comédie caricaturale, je découvre que c'est devenu à peu près autant le modèle auquel tendent certains que Scarface pour les petites frappes de banlieue.

avatar marenostrum | 

les choses changent positivement ou négativement ?

avatar Dwigt | 

Les choses changent positivement. Les femmes ne sont plus traitées comme une sorte de corps étranger présent du fait de raisons arbitraires, mais deviennent de simples collègues de travail. Le harcèlement sexuel est en diminution, les échanges deviennent plus cordiaux, et on se demande à la fin pourquoi on avait de telles craintes.

C'est affligeant de voir comment la majorité des réactions ici exprime une immaturité complète sur la question, comme si les gens craignaient qu'une femme leur pique leur place sans la "mériter". Leur mentalité est justement de suspecter toute femme qui serait leur rivale d'être là uniquement du fait de facteurs extérieurs. Dans ces carrières, elles subissent plus ou moins ouvertement ces jugements au quotidien, et c'est ce qui les décourage souvent de s'y engager. Si on ne cite comme par hasard que des exemples d'ingénieurs et de scientifiques hommes, en occultant les contributions féminines, comment voulez-vous qu'une gamine soit incitée à persévérer dans son envie de faire de l'informatique ? Si une étudiante se retrouve entourée de blancs becs immatures (étudiants mais aussi parfois profs) qui doutent d'emblée de ses capacités, elle sera à son tour incitée à douter.

Du point de vue des capacités cérébrales, rien ne prédispose une femme à être moins compétente ou douée qu'un homme sur n'importe quel sujet. Nous ne sommes pas "connectés" différemment. Mais il y a tous les présupposés, ancrés dans la société depuis des siècles, qui vont contribuer à ce que l'on juge qu'il y ait des carrières pour hommes et pour femmes, et à confier les postes de hauts dirigeants en majorité à des hommes.

L'objectif concret n'est pas le 50/50 contrairement à ce que certains claironnent ici. Il ne s'agit pas de compenser dans une boîte l'impact de tous les atavismes externes. Mais le 70/30 n'est pas non plus un équilibre "naturel" et une entreprise se porterait mieux si elle ne passait pas à côté de femmes de talent, parce que jamais détectées.

avatar marenostrum | 

Eric Zemmour pense différemment.

avatar harisson | 

@marenostrum :

Il pense, à juste titre, que le monde se féminise. Son seul soucis, c'est qu'il voit cette féminisation comme quelque chose de négatif.

avatar marenostrum | 

la féminisation est un simple constat, pas une pensé, par contre lui pense que ça joue en défaveur du français, de l'européen civilisé, parce que l'homme viril des banlieues, le macho par excellence va dominer dans un futur proche, l'homme français devenu faible.

un ancien tennismen suédois pensait pareil sur l'absence des talents suédois dans le tennis mondial actuel. l'homme suédois manque de virilité, pour lui. il critiquait l'éducation nationale là-bas.

avatar harisson | 

@marenostrum :

"un ancien tennismen suédois pensait pareil sur l'absence des talents suédois dans le tennis mondial actuel."

Il s'agit bien de Mats Wilander ?

"[…]Dans le système actuel, on se spécialise trop tôt dans le tennis... En Suède, il faut former de bons athlètes et espérer qu'ils choisiront le tennis. L'autre problème, c'est que la société est très... cool, tout est axé autour du bien-être, de la politesse, de la nécessité d'être quelqu'un de bien. Avoir un bon job, être bon avec les autres. Et c'est très bien comme ça... sauf pour le tennis. En tennis, il faut être très indépendant, avoir envie de se battre, d'émerger, de lutter. Ce qu'enseigne la société suédoise est très constructif, mais pas très bon pour le sport et le tennis."

avatar marenostrum | 

oui c'est lui. bravo pour la citation.

avatar awk | 

@marenostrum

Eric Zemmour ne pense pas plus que toi.

L'eructation n'est pas une pensée.

avatar pat3 | 

A part lmouillart et quelques autres, on dirait que personne ici ne lit autre chose que l'Équipe. La parité est une forme d'institution de la lutte contre la domination (masculine, blanche…). Mais comme vous êtes pour la plupart des mâles blancs, vous y voyez juste une perte de vos privilèges (culturels) que vous naturalisez: "c'est un fait" (Reborn), "différence physique strictement naturelle" (duc998)…
Avec vos raisonnements à la con, il n'y aura pas de femme conducteurs de camion, chauffeur de bus, factrice (il y a plus d'hommes que de femmes dans ces métiers, c'est un fait), et pas d'infirmiers (il y a plud de femme que d'homme, c'est un fait) Pas d'instit homme en première année de maternelle (les femmes s'occupent des mioches, différence strictement naturelle)…
Allez, courez vous acheter le dernier iphone avec les sous de la crèche et surtout ne refilez pas votre ancien téléphone à votre femme (avec leurs petites mains, les femmes ne devraient avoir que des tél. de moins de 4 pouces, différence physique naturelle).

Les "faits" n'existent pas ex-nihilo, ils ont une histoire sociale. J'espère pour vous que vous n'avez pas de fille, sinon pour elles qu'elles ne voudront pas faire une carrière scientifique ou un métier physique… Sérieux, heureusement que le lectorat de macgé n'est pas représentatif de la société, sinon ce serait femme à la maison, mec au café avec la moitié de son salaire à la main en train de boire l'autre moitié. Vous êtes flippants, les gars, vraiment flippants.

avatar iVador | 

@pat3 :
Bof de toute façon on n'a pas besoin des femmes. On est mieux célibataire que prisonnier d'un couple à la con !

avatar pat3 | 

Oui, et avec le clonage sans ovocytes, on peut même se reproduire in vitro ;)

avatar Rigat0n | 

La vache c'est parti en couille par ici

Je pensais pas un jour lire le "d'égal à égal ? on en reparlera quand il faudra porter des choses lourdes" d'Hubert Bonisseur de la Bath écrit sérieusement par quelqu'un essayant de marquer un point.

C'est bon à savoir !

avatar TmrFromNO | 

C'est la stricte vérité en même temps ...
La femme est faible quand elle le veut bien et quand ça l'arrange. Ca va te dire que ça peut faire les mêmes choses qu'un homme, par contre quand ça se fait agresser, ça peut pas se défendre seule face à un gars et ça a besoin d'un homme. Quelle ironie .... et l'égalité homme-femme voudrait qu'on la laisse se débrouiller, comme on le ferait dans une bagarre entre 2 gars.. mais bon, le fantasme d'une récompense

Nier que les hommes sont physiquement immensément supérieur est ridicule, suffit de voir les records sportifs. L'homme est par nature plus fort, plus puissant, plus endurant, et plus apte à faire les tâches lourdes et physiques, et les métiers les plus pénibles et risqués sont faits ... par des hommes.
Combien de femmes dans les unités de forces spéciales? Pourtant c'est pas réservé aux mecs ... et c'est trusté à 99.9% par des hommes.

Même hors métiers de force, la majorité des prix nobel de mathematiques, sciences, physique/chimie sont des hommes. la majorité des ingénieurs sont des hommes, la majorité des chercheurs sont des hommes, des médecins sont des hommes, des chirurgiens sont des hommes. c'est même un homme qui a inventé le tampon hygiénique avec applicateur (...... c'est pour dire)

Donc n'en déplaise aux féministes, mais il est clair que si les entreprises recrutent prioritairement des hommes aux postes importants, c'est car historiquement y'a des raisons. Déjà, il ne prendra jamais de congés maternité, et puis les hommes sont moins sujets à l'absentéisme au travail et aux arrêts maladie http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2013-009.pdf

avatar awk | 

@TmrFromNO

Quel beau spécimen, il aurait peut-être sa place au pavillon de Breteuil à Saint-Cloud comme potentiel étalon.

avatar TmrFromNO | 

Ouais mais c'est indiscutable.
L'exemple du tampon hygiénique avec applicateur inventé par un homme résume tout. L"homme a inventé 99% des trucs dont on se sert au quotidien. Ca veut pas dire que les femmes sont inutiles, mais aujourd'hui elles s'orientent majoritairement dans les métiers culturels ou sociaux, qui laissent beaucoup plus de temps libre pour s'occuper de la future famille.

Y'a sans doute plein de femmes qui rêveraient d'être pilote de chasse, mais déjà qu'encaisser 10G c'est pas donné à tous les mecs même dans une centrifugeuse, alors aux filles au manche d'une machine à 40 millions d'euros...

Y'a juste des trucs pas possibles, faut l'admettre et vivre avec.

avatar marenostrum | 

selon Zemmour l'Art est devenu nul, dès que les femmes et les homos sont devenus majoritaires dans ce domaine. ils dirigent les affaires artistiques.

avatar Dwigt | 

Rien à voir avec la Renaissance italienne, où on avait des hommes bien virils style Léonard de Vinci, Le Caravage, Michel-Ange...

La pensée est devenue nulle depuis le jour où les clients du Café du commerce se sont sentis obligés de communiquer à plus grande échelle leurs illuminations, sans jamais prendre la peine de vérifier leurs dires. Zemmour est un des pires exemples en la matière. Aucun de ses propos ne supporte un examen critique à peu près sérieux, c'est le type qui a découvert qu'il avait un super fond de commerce le jour où il a balancé une énorme connerie et que son public a adoré.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR