Fermer le menu

Tim Cook fait son coming out : « Je suis fier d’être gay »

Mickaël Bazoge | | 12:35 |  447

C’était un secret de Polichinelle, aussi bien dans la Silicon Valley qu’ailleurs : Tim Cook a formellement annoncé aujourd’hui qu’il était gay. Il s’en explique dans une tribune parue dans BusinessWeek, en citant tout d’abord son héros personnel, Martin Luther King. Le champion des droits civiques disait : « La question la plus importante dans la vie est Que faites-vous pour les autres ? ». Le CEO d’Apple a souvent tourné et retourné cette question, mais son désir de conserver au secret sa vie personnelle l’a empêché de « faire quelque chose d’important » jusqu’à présent.

Apple était bien représentée lors du défilé SF Pride cet été à San Francisco. Tim Cook était présent, avec de nombreux autres employés de l’entreprise.

Beaucoup de monde connaissait l’orientation sexuelle de Tim Cook chez Apple, « et cela ne semblait faire aucune différence dans la manière avec laquelle nous travaillons ». Évidemment, travailler chez Apple tout en étant gay n’est pas réellement un problème, mais « tout le monde n’est pas aussi chanceux ».

Je suis fier d’être gay, et je considère qu’être gay est parmi les plus grands dons que Dieu m’ait fait.

Le CEO d’Apple explique qu’être gay lui a permis d’avoir une meilleure compréhension de faire partie d’une minorité — on comprend mieux à cet égard les nombreuses initiatives d’Apple pour améliorer la diversité dans ses rangs, ainsi que les discours et prises de position du chef d’entreprise dans ce domaine (lire : Diversité, égalité des chances : Tim Cook réitère les engagements d’Apple).

« Cela a été parfois difficile et inconfortable », écrit-il, mais cela a aussi renforcé sa confiance en lui-même, « de suivre ma propre route, et de m’élever au delà de l’adversité et du conservatisme. Cela m’a aussi donné la peau d’un rhinocéros, ce qui peut se révéler très pratique quand on est CEO d’Apple ».

Tim Cook revient également sur les combats menés et qui restent à mener pour l’égalité des chances aux États-Unis, notamment les licenciements sur la seule base de l’orientation sexuelle (un autre combat du CEO). Cook ne se considère toutefois pas comme un « activiste », mais il réalise combien il a bénéficié du « sacrifice des autres ». « Si savoir que le PDG d’Apple est gay peut aider quelqu’un qui lutte pour savoir qui il ou elle est, ou si cela réconforte quelqu’un qui se sent seul, ou inspire des gens pour promouvoir l’égalité, alors cela vaut le sacrifice de ma propre vie privée ».

Cette révélation ne changera rien à son travail chez Apple, assure Tim Cook. Les employés, les clients d’Apple, les développeurs, les investisseurs, les fournisseurs méritent un CEO solidement en poste. Mais il espère que les gens « respecteront [son] désir de se concentrer sur les choses dans lesquelles [il] s’implique et pour le travail qui [lui] apporte tant de plaisir ».

Tim Cook ne prétend pas jouer dans la même ligue que Martin Luther King ou Robert F. Kennedy, également dans son Panthéon personnel. Mais il veut tout de même « faire sa part », même si elle est petite, « pour aider les autres », pour « éclairer le chemin vers la justice ensemble, brique par brique. Voici ma brique ».

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


447 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Yanouss 30/10/2014 - 12:54 via iGeneration pour iOS

Je n'ai rien contre les gays hein chacun sa vie mais dire qu'être gay c'est le plus grand don que Dieu lui a fait pour ma part je trouve ça blasphématoire

avatar Arnaud de la Gr... 30/10/2014 - 12:57

Pas grave, le blasphème non plus n'est plus un crime.

avatar misc 30/10/2014 - 13:30 (edité)

@Yanouss
C'est surtout que la religion ne devrais pas avoir place dans un discours qui relève quasiment du politique. (en l'occurence une déclaration publique du CEO d'une entreprise plus puissante que beaucoup de pays.)



avatar stiflou 30/10/2014 - 13:33

Oui et non, car entre être attiré par les hommes (ce que l'on ne choisi pas et ne maîtrise pas vraiment) et le fait de « pratiquer » cette attirance blasphématoire, il y a une différence notable ; on ne maîtrise pas vraiment ses émotions/envies etc…, en revanche, on peut contrôler ses actes.

Cela dit, dans notre société, tu vois rarement d'homosexuels abstinents, déjà rien que le terme reflète la pratique (c'est pourquoi je connais une personne se désignant simplement par le terme d'homophile). C'est pourquoi là, oui, c'est un blasphème.
Après, le blasphème, les gens s'en contrecarre aujourd'hui, c'est même tendance. On peut en penser ce qu'on veut, mais c'est déjà une bonne chose de le reconnaître.

avatar greggorynque 30/10/2014 - 14:14 via iGeneration pour iOS

@stiflou :
Est tu au courant que le blasphème dépend de la religion concernée est qu'au États Unis le catholicisme est en minorité ?

avatar stiflou 30/10/2014 - 15:20 (edité)

Dans notre pays d'histoire catholique (oui, je me permet de le dire, je vois mal comment on pourrait me contredire, rien qu'en regardant notre calendrier ou une carte de France), parler de blasphème sans précision revient pour moi à le lier à la religion catholique. Cependant, même si je connais moins le protestantisme, je ne suis pas sûr que mes propos ne s'applique pas à cette religion aussi. D'autre part, en raison de l'immigration massive venant du Sud, il me semble que les USA ont un nombre de « catholiques » non-négligeable.

avatar Cap.Achab 30/10/2014 - 14:29

"Après, le blasphème, les gens s'en contrecarre aujourd'hui, c'est même tendance."

C'est surtout que le blasphème ne concerne que les personnes de foi, est restreint au domaine de la religion. Dans notre société laïque, qui pratique la séparation des Églises et de l'État et qui a abrogé ce délit depuis la Révolution Française, cette notion est caduque, erronée, biaisée.
Réclamer la reconnaissance du blasphème, c'est nier la laïcité, demander l'ingérence du religieux dans la politique civile. C'est nier notre République, dans tout ce qu'elle représente, en fait.

Notre République laïque protège toujours le croyant contre la haine, l'incitation à la haine ou à la violence restent sanctionnés, pas de souci, mais elle ne peut se faire dicter la loi par une autorité religieuse. Car la laïcité protège aussi l'athée, pour qui intrinsèquement le blasphème ne représente rien. La laïcité, c'est le vivre-ensemble, le respect de tous au dessus du religieux, avec des lois civiles, faites par et pour les hommes, qui priment.

Si la sodomie est un pêché pour la plupart des Églises, la loi Française l'autorise (toujours depuis la Révolution). Il faut faire avec, ce n'est pas (plus) un délit.

avatar stiflou 30/10/2014 - 14:42

La loi française protège le croyant contre la haine … Oui, mais non, sinon, les Femens seraient punies/enfermées/expulsées, non seulement pour haine et incitation à la haine, mais pour délit/flagrant-délit (rien qu'à voir ce qu'elles font au églises ou dans les églises) ; au lieu de ça, on a maintenant ‎Aleksandra Shevchenko sur nos timbres (il faut voir son émouvant tweet à ce propos).

Le blasphème est un acte, de par cette nature, il n'est pas restreint qu'au « croyants ». Cela dit, ce sont eux qui vont le juger ainsi, le non-croyant pourra tout simplement ne rien en avoir à carrer. Ainsi, cette notion peut apparaître caduque, mais elle ne l'est pas pour autant, tant qu'on respectera les croyants. Et oui, elle n'est plus pénalement répréhensible, je le sais bien, mais ça ne change rien à ce que j'ai dit.

Le reste est hors sujet, donc je ne prends pas la peine d'y répondre :)
C'est cool, parce que je voulais rajouter les Femens pour compléter ma dernière phrase, et tu m'as permis de le faire ^^

avatar Cap.Achab 30/10/2014 - 17:16 (edité)

Loin de moi l'idée de défendre les Femens, je ne partage pas leur vision du combat militant, mais l'on peut trouver la même haine, la même agressivité, la même volonté d'infléchir de manière brutale et autoritaire sur l'État de Droit, en face, par exemple chez Civitas.
En toute impunité également. Donc oui, la loi Française protège contre la haine, mais elle fait surtout comme elle peut. Sinon les skins (C.à.d. le groupement armé du mouvement intégristes) de chez Civitas seraient punis / enfermés / expulsés, non seulement pour haine et incitation à la haine, mais pour délit / flagrant-délit (rien qu'à voir ce qu'ils font dans les cortèges, dans les médias ou dans les théâtres…).

Donc 1 partout, balle au centre. Bien que je le concède, il n'y a aucun timbre à l'effigie de ces fous d'extrême droite.

avatar stiflou 30/10/2014 - 17:44 (edité)

Je dois t'avouer que je vois moins la haine de Civitas que celle des Femens (ils sont au moins capable de manifester plus paisiblement, même si une femen vient réclamer des coup, j'en ai vu qui prenait plus cher pour port de sweat de la Manif Pour Tous, une terrasse d'un grand bistrot du 15eme est morte à la Motte — question bonus du jour : peut-on mettre en garde à vue une fille de 16-17 ans pour port de sweat ?), tout comme j'ai moins de problème avec les skinheads qu'avec les antifas qui sont capable de m'insulter et de me menacer si je leur dit que le fascisme != racisme ou fascisme != capitalisme. Est-ce parce que je suis catégorisé malgré moi dans un camp ? Si tu as des sources me permettant de mieux me renseigner sur Civitas et Cie, je suis preneur !
Quoiqu'il en soit, le premier qui me dit qu'il va casser du pd, si il n'y a pas moyen de le raisonner, il n'a pas intérêt à essayer devant moi.

Pour moi, la balle n'est juste pas vraiment centré, rien qu'en me référant au timbre.

avatar Cap.Achab 30/10/2014 - 18:24

Tu vois moins la haine de Civitas que des Femens ? Tu as du louper le dernier tabasse en règle de ces dernières par ces premiers.
Les skinheads te posent moins de problèmes que les anti-fascistes ? Tu as du louper ton dernier cours d'Histoire.

En ces termes, je ne peux pas grand chose pour toi, ni ne vois l'intérêt d'échanger plus, désolé. À part te conseiller d'enlever tes oeillères et de t'informer, tu as l'air intelligent, tu devrais apercevoir le spectre du fascisme (oui, au sens premier, même si le terme est maintenant galvaudé) qui pointe sous ces organisations (et je peux y inclure en partie les Femens, si ça te fait plaisir).
Bonne soirée.

avatar stiflou 30/10/2014 - 20:01

Oui, je l'ai loupé, comme j'ai loupé les dernières actions des femens, comme je ne suis plus vraiment l'actualité ces derniers temps, surtout cette actualité en fait, j'en ai marre. Les évènements dont j'ai entendu parler sont surtout ceux qu'on m'a rapporté (qui dépende plus du milieu sociale, même si je n'aime pas Civitas ni les antifas, j'aime encore moins les Femens) où que j'ai vécu quand j'habitais Paris (le bar dont je parlais, c'est le Pierrot juste devant le métro que je prenais), et même aujourd'hui, parce que ma dernière « discute » avec des antifas remonte à quelques mois. Les skinhead, d'après mes cours d'histoire, se sont pas mal calmé aujourd'hui, on est plus dans les années 80. Après, il faut dire que dans ces années là, je n'étais pas né. Mais de ce que j'ai compris d'une discussion avec un mec (c'était super intéressant, il m'a refait l'histoire de la ville du point de vue de la rue), c'est que la mouvance skinhead, ce n'est pas que de l'extrême-droite, tu as même les deux extrêmes. Mais oui, sûrement dû à mon jeune âge, je n'y peu pas grand chose, je n'ai jamais eu de problème avec les skinhead, juste une discussion ma foi bien sympathique.
S'informer, ça prend du temps, et ça me pompe physiquement et psychologiquement, j'ai dû arrêter ma haute dose. Mais oui, je le vois le spectre du fascisme (« le facisme tue » si tu comprends la référence, et oui, j'ai recopié la faute), et pas que d'un côté malheureusement. S'informer aujourd'hui est tellement déprimant …

avatar iBenou 30/10/2014 - 14:15 via iGeneration pour iOS

@Yanouss :
Non ce n'est pas blasphématoire car c'est un don. Je pense la même chose. Mais il faut le vivre pour le comprendre.

avatar PO_ 30/10/2014 - 16:27

c'est surtout complètement débile comme réflexion (la sienne) , parce que perso, je trouve qu'il est bien plus avantageux d'être patron d'Apple que gay. Et c'est de ça s'il devrait remercier Dieu ... Déjà que je le trouvais pas très fin, là, il touche le fond.

avatar standelap 30/10/2014 - 17:02 via iGeneration pour iOS

@Yanouss :
1000

avatar Maclowic 30/10/2014 - 12:54 via iGeneration pour iOS

Et ben....

avatar Flo299 30/10/2014 - 12:55 via iGeneration pour iOS

Il vit sa vie perso, tant mieux pour lui si il se sent mieux comme ça.

avatar enzo0511 30/10/2014 - 12:55

ce que je trouve incroyable avec TC, c'est qu'il est vraiment en mode communication en ce moment

il essaie vraiment de s'affirmer comme un patron qui compte

quitte même à utiliser sa vie privée pour son plan de comm

pour ma part je me fiche de savoir ce qu'il est ou ce qu'il fait de sa vie, mais je trouve sa comm un peu fausse

toujours dans les superlatifs et le merveilleux, il esquive facilement les questions qui fâchent

à la façon des politiques presque

avatar le ratiocineur ... 30/10/2014 - 12:55

Terme étrange que "coming out" pour vouloir désigner une orientation sexuelle qui, comme toute les orientations sexuelle, à pour but un coming in.

avatar minijul 30/10/2014 - 12:55 via iGeneration pour iOS

En tant que "vieux" pd de presque 40 ans, je suis toujours content qu'une personalité de cette envergure fasse son CO. Non pas que j'exige de chaque homo une déclaration publique, chacun gère ça comme il veut, mais vous devez comprendre que ce genre de choses est très important pour les plus jeunes qui vivent mal leur homosexualité. C'est à eux que je pense quand je vois des choses comme ça, c'est cet aspect positif de cette action qu'il faut souligner. Entre grands adultes oui on peut dire qu'on s'en cogne, encore heureux, c'est tout ce qu'on demande aux gens depuis des décennies : de s'en foutre complètement et de laisser les gens tranquilles. Mais cela doit aussi passer par des "exemples" prouvant aux plus fragiles qu'ils peuvent bien vivre leur vie.

avatar bazino 30/10/2014 - 12:55 via iGeneration pour iOS

Je pensais que c'était public depuis longtemps. Il me semble avoir lu des articles là-dessus.

avatar LauXy 30/10/2014 - 12:55 via iGeneration pour iOS

*bras d'honneur*
Sa vie privée ne nous regarde pas et on s'en fout. Tim Cook n'est pas ma famille ni mon ami, heureusement.
Et Dieu n'a pas fait un gay mdr -_-
Adam est un gay ? Et Eve ? Alors Tim Cook, Dieu gay n'existe pas.

avatar Arnaud de la Gr... 30/10/2014 - 12:59 (edité)

On n'est pas censé être tous les enfants de Dieu ?

avatar stiflou 30/10/2014 - 13:56

Si tu veux partir sur la théologie, ça peut être intéressant, allons-y.
Sachant que l'acte homosexuel est considéré comme blasphématoire, prenons par exemple le Lévitique (18:22 et 20:13), ou comme un péché si tu préfère, il est difficile de dire que le péché est un don de Dieu. Je sais que certain voudront me lyncher si je prends cet exemple, mais je vais le faire : prenons un homme qui vit dans le péché consciemment (j'ai le choix, mais si j'y vais trop fort, je risque un ban), disons un voleur/escroc, peut-il considérer que « le fait d'exercer mes larcins est le plus grand don que Dieu lui ait fait » ? Ça sonne différemment.
Certes, certains voudront me tomber dessus en disant que l'homosexuel, il ne fait pas de mal aux autres, il a des relations consentantes et blablabla … Tout dépend de quel point de vue on se place. Si on considère cet acte comme un péché (donc on se fait du mal en le commettant, et on participe au péché de son partenaire), c'est plus clair.
Après, on ne peut avoir que faire de ces considérations « intégriste » etc… mais soyons au moins cohérent, c'est la moindre des choses --> si on implique Dieu là-dedans (c'est-à-dire le christianisme), l'acte (et j'insiste sur ce mot) est un péché, point.
Après, il est possible que Tim Cook soit abstinent, ce qui change la teneur de ses propos (l'ennui, c'est que, comme je le dis dans un autre commentaire, « homosexuel/gay » renvoie en lui-même une notion de pratique), car cela lui permettrait d'avoir un regard différent sur bien des choses, mais bon, ça devient plus complexe, et je reste dubitatif (non, ce n'est pas de l'homophobie des statistique).

Ceux qui en lisant mon commentaire ont envie de me cracher dessus, tant pis pour eux. Mes propos n'engagent que moi, je suis ouvert à toute discussion constructive.

avatar AieFone66 30/10/2014 - 13:59 via iGeneration pour iOS

@stiflou :
D'accord avec toi ! Tu serais pas TJ ?

Pages