Diversité, égalité des chances : Tim Cook réitère les engagements d’Apple

Mickaël Bazoge |

Tim Cook a décidément le don d’ubiquité. Non content d’avoir cette nuit répondu aux questions du Wall Street Journal, le patron d’Apple a eu le temps de donner un discours à l’Académie d’honneur d’Alabama, durant lequel il a pu dire toute son admiration pour l’œuvre de Martin Luther King en matière de promotion de l’égalité. Tim Cook, natif de cet État (il est né à Robertsdale), a déploré que ce dernier et les États-Unis dans leur ensemble sont toujours loin d’avoir transformé le rêve de King en réalité. L’Alabama a mis trop longtemps pour opérer les changements et les progrès de l’État sont « trop lents ». Il en donne pour preuve le mariage interracial : en Alabama, il n’a été légalisé qu’en… 2000.

Il reste donc bien des efforts à accomplir, par exemple pour le respect de la diversité : en Alabama, il est toujours légal de licencier une personne selon son orientation sexuelle. On sait à quel point il s’agit d’un sujet important pour Tim Cook : le CEO fait ouvertement campagne pour la loi ENDA qui criminalise le refus d’embauche ou le licenciement pour ce motif. Apple a également invité ses employés à participer à la LGBT Pride de San Francisco au printemps dernier.

Tim Cook est enfin revenu sur les problèmes d’accès à une éducation de qualité. Il s’agit là d’« un des plus importants sujets en matière de droits civils de notre temps », a t-il affirmé. Une bonne éducation est la clé du rêve américain, et le manque d’accès aux technologies et à la connaissance a un impact négatif pour toutes les communautés.

Difficile de parler de coïncidence, puisqu’au même moment Apple mettait en ligne une nouvelle page sur son site web consacré au programme ConnectED. En février, on apprenait qu’Apple faisait partie des partenaires de cette initiative mise en place par Barack Obama, visant à équiper des écoles en matériel informatique. La Pomme va investir 100 millions de dollars à destination des écoles bénéficiaires (en l’espèce, Apple a sélectionné les établissements en fonction des aides fédérales qui financent les repas des écoliers) : les étudiants recevront un iPad, les professeurs un MacBook et un iPad, et chaque salle de classe un Apple TV. 114 établissements au sein de 29 États vont recevoir ces outils Apple. 92% des étudiants récipiendaires sont issus de la diversité.

Apple ne se contente d’ailleurs pas de livrer du matériel. Chaque école ConnectED bénéficiera du support d’une équipe dédiée afin d’épauler les professeurs à tirer le meilleur parti des outils informatiques offerts par le constructeur. La Pomme va aussi travailler avec des partenaires pour la mise en place du Wi-Fi dans les établissements.

avatar geneosis | 

Ça devrait vraiment nous faire nous poser des questions, cette importance que prennent les multinationales dans les questions politiques et les questions morales (moeurs). Il y a une concurrence évidente avec l'État, dont le rôle passe de plus en plus au second plan. L'individu est en apparence célébré, mais en réalité, il est complètement nié. C'est assez soviétique comme dérive.

avatar ineedsomebodyhelp | 

+1
Qu'apple et consorts se contentent d'être efficaces dans leur métier, on ne leur demande pas de financer des programmes ou des partis politiques voire des lobbys.

Tu dis très justement : "L'individu est en apparence célébré, mais en réalité, il est complètement nié." on le constate précisément quand Apple et Facebook veulent congeler les ovocytes de leurs employés.

Ça devient fatiguant.

avatar florian1003 | 

@geneosis :
Assez soviétique ? :O Cet vrai que l'entreprise en URSS avait une importance capitale !

avatar Mr Eddy | 

@florian1003 :
Joli placement du mot capital :)

avatar patrick86 | 

"Égalité de chances"
En français, ça s'appelle un oxymore.
L'égalité et la chance sont deux notions incompatibles.

En fait, "l'égalité des chances" ça veut dire que, pour le lièvre comme pour la tortue, la ligne de départ est la même.

avatar Mark Twang | 

@patrick86 :

Yes ! Un autre adepte de Lepage sur ce forum ^^

avatar patrick86 | 

@Mark Twang :
;-)

avatar Vaudan | 

Et ces investissements en Europe : allez vous faire f..... :D

avatar flo3183 | 

A vouloir trop injecter d'égalité et de diversité, c'est l'effet inverse qui se produit...

avatar jaovao | 

@flo3183 :
Sans ces notions, Barack Obama ne serait pas là où il est ;-)
Donc à méditer.

avatar heret | 

Monsieur Cook, connaissez vous l'histoire de la paille et de la poutre ?
A propos de diversité, j'ai le droit ne pas apprécier U2. Merci de ne pas m'imposer vos choix.
Quand on veut donner des leçons aux autres, on se doit d'être irréprochable. Commencez donc par payer les impôts d'Apple sans chercher à y échapper, même légalement.

avatar Max1000du35 | 

@heret :
Il faut d'abord demander aux ministres de Hollande de payer les leurs...

avatar Bruno de Malaisie | 

Et bien si Tim Cook a un peu d'argent à investir en Malaisie, je serais très intéressé.
Car l'iPad est l'outil qui, en terme de connaissance, ouvre autant de perspectives que l'imprimerie de Guttemberg.

avatar Mark Twang | 

@Bruno de Malaisie :
Oui... en tant que terminal Internet de grande maniabilité. Cela dit, on peut aujourd'hui envisager cette révolution comme devant faire partie du bien commun de l'humanité. Il n'y avait pas de brevet du temps de Gutemberg. Pour que la révolution soit identique, il faut penser en terme de ressources libres. Je mise plus sur des tablettes Linux

avatar Bruno de Malaisie | 

@Mark Twang :
iTunes U, YouTube education, Khan Academy, tout cela est libre. Que ce soit sous iOS, Android ou Linux.
Par contre, où le bât blesse, c'est au moment de choisir la plateforme. Et là c'est la foire d'empoigne entre les tenants du "libre" et ceux qui sont pro Apple par rapport à l'intégration.
On rejoint la politique. Personne voit midi à sa porte.
Et pour ces mauvaises raisons, rien ne bouge dans l'éducation.
Et on enseigne de la même manière que l'on a été enseigné.
Alors que les générations d'aujourd'hui ne travailleront plus sur des ordinateurs.
Marc Prensky (que j'apprécie très moyennement a raison sur ce point).
On enseigne avec les outils d'hier ou d'avant hier. Alors que nos étudiants et nous mêmes avons les outils d'aujourd'hui.

avatar Bruno de Malaisie | 

@Bruno de Malaisie :
Tout le monde voit midi à sa porte...

avatar Mark Twang | 

Je pense que tu as tort. Il est nécessaire qu'on s'approprie l'outil. C'est un besoin et c'est une demande. Pendant qu'on regarde les files Apple/Samsung, les Maker Faire se multiplie, des magazines comme Open Silicium ou Hackable sont créés. Le Raspberry Pi est un grand succès. Les imprimantes 3D ne cessent de dévoiler leur potentiel. Les tutos pour faire des montages à base d'Arduino se multiplient...

avatar toucan39 | 

@Max1000du35

Exact .
Toucan

avatar rikki finefleur | 

Ouais enfin au Board d'Apple , on aime surtout
- Les hommes
- Plutôt bien blancs.
En gros l’égalité , mais pas tout prés, tout de même ..

avatar jaovao | 

@rikki finefleur :
Et pas mal de descendants juifs

avatar jaovao | 

@jaovao :
Juste une remarque. Sans insulte svp ;-)

avatar Bruno de Malaisie | 

@ iGeneration
C'est moi ou je trouve que la teneur des propos tenue dans certains fils devient particulièrement nauséabonde

avatar Wixeo | 

Juste en passant la bonne orthographe c'est: Gutenberg ^^

CONNEXION UTILISATEUR