Rachat d’actions : Carl Icahn abandonne sa proposition

Anthony Nelzin-Santos |

À quelques jours de la tenue de l’Assemblée générale des actionnaires Apple, Carl Icahn a finalement décidé de retirer sa motion visant à augmenter la portée du programme de rachat d’actions de la société. C’est une victoire pour Tim Cook, qui s’est toujours fermement opposé à cette proposition.

Le CEO d’Apple avait été récemment rejoint dans son combat par le CalPERS, le puissant fond de retraite des fonctionnaires californiens, et l’ISS, l’une des principales agences américaines de conseil. L’ISS qui est ouvertement citée par Icahn : « quoique nous soyons déçus que l’ISS se soit prononcée contre notre motion, nous ne rejetons pas en bloc ses conclusions et ses recommandations, à la lumière des récentes actions menées par [Apple]. »

Quelles « récentes actions » ? Le rachat par Apple d’environ 27 millions de ses actions, à la faveur d’une baisse du cours. Une opération à 14 milliards de dollars loin des exigences de l’homme d’affaires, mais qui a rassuré les investisseurs institutionnels et isolé Icahn. Il ne pouvait réagir négativement à la nouvelle, lui qui est critiqué de toutes parts.

Icahn est forcé de reconnaître que le coup de Tim Cook était « opportuniste » et « agressif », précisément ce qu’il demandait. « Nous n’avons aucune raison de maintenir notre motion », conclut-il, « surtout maintenant que la société est si proche de notre cible de rachat. » Au rythme actuel en effet, Apple remplit aux deux tiers les exigences originales de l’investisseur. Chacune des parties s’est donc rapprochée des vues de l’autre, comme bien souvent en affaires.


avatar Dwigt | 

En dehors du montant des stock options pour les dirigeants ou des commentaires qu'il y aura dans les journaux, Tim Cook n'a pas à se préoccuper de la valeur de l'action. La croissance a diminué parce que les produits actuels sont arrivés à saturation. L'iPhone ou l'iPad ne pourraient reprendre des parts de marché qu'avec de l'entrée de gamme, qui est peu rentable et qui finalement n'aurait pas un si grand impact que ça pour l'écosystème (logithèque, développeurs bossant pour iOS, etc.)
Quant à l'absence d'innovation, il y avait eu six ans entre l'iPod et l'iPhone, trois ans entre l'iPhone et l'iPad, et pour le Mac, c'est le marché du PC dans son ensemble qui enregistre une régression, avec peu d'innovations (en dehors des ultrabooks, dont le précurseur était... Apple). Donc Apple a toujours pris son temps pour mettre au point une nouvelle catégorie de produits sur laquelle leur croissance allait reposer.

Et il y a différentes façons de faire profiter les actionnaires d'une trésorerie très excédentaire. Celle qui a été trouvée par l'équipe en place n'a absolument pas compromis les liquidités dont dispose Apple en cas de besoin (une grosse opportunité de rachat, un investissement dans une nouvelle usine stratégique, façon fabrication de saphir synthétique en grosse quantité, un deal avec un fondeur pour être encore moins dépendant de Samsung).
La solution Carl Icahn (ou similaire) aurait en revanche mis en danger les perspectives à long terme de l'entreprise en privilégiant les plus values à court terme. Tant mieux pour Apple s'ils arrivent à balayer des spéculateurs à la Icahn grâce aux dispositions qui ont déjà été prises.

avatar John Maynard Keynes | 

@Dwigt

"Tim Cook n'a pas à se préoccuper de la valeur de l’action”

Là tu rêves un peu, même Jobs s’en occupé bien plus qu’il ne voulait le montrer.

avatar Dwigt | 

Alors, explique-moi en quoi il a intérêt à se préoccuper de la valeur de l'action en dehors des motifs que j'ai détaillés (plus values sur les stock options des dirigeants ou fronde des actionnaires qui imposerait une nouvelle équipe avec des gens chargés d'appliquer un plan à la Icahn en priorité).

Apple n'a pas besoin d'augmenter son capital pour financer des projets, l'entreprise continue à faire de copieux bénéfices (les plus élevés sur les marchés du smartphone ou du PC, où presque tous les concurrents perdent de l'argent). L'action ne monte plus, et du coup il n'y a plus la spéculation où il suffisait d'acheter une action à tant et tant de dollars en mars pour qu'elle vaille le double l'année suivante. Mais comparée à 99 % des valeurs cotées en bourse, Apple est une boîte en bonne santé, en dehors du fait que la forte croissance de ces dernières années s'est ralentie. Reste à voir si c'est un ralentissement durable ou si elle va réussir à investir un nouveau marché. Mais même si l'entreprise continuait sur une base pareille, il y a peu de raisons de croire que le titre Apple va s'écrouler à terme, donc de vendre.

avatar John Maynard Keynes | 

@Dwigt

Parce qu’il en est responsable devant les actionnaires, tout comme l’ensemble du board.

Le bord d’Apple jouit d’une grande liberté vis-à-vis de l’actionnariat mais le niveau de la valorisation d’Apple ne peut se permettre de tomber trop bas.

C’est le lot de tout CEO quand bien même les réactions des marchés sont loin d’être rationnelles.

avatar saji_sama | 

@Dwigt :
"Mais même si l'entreprise continuait sur une base pareille, il y a peu de raisons de croire que le titre Apple va s'écrouler à terme, donc de vendre."

L'action es passée de 705$ a 389$? Tu appelles ça comment? Je veux dire au delà même de la spéculation..

avatar Dwigt | 

705 dollars au plus haut, 389 dollars pendant quelques jours et maintenant une valeur stabilisée autour de 500-550 dollars depuis quelques mois. Et tout ça sur deux-trois ans. Regarde en revanche le comportement de l'action sur cinq ans, dix ans ou plus, et elle s'en tire quand même plutôt bien pour les actionnaires. Évidemment pour les spéculateurs qui misent sur le court terme, ça n'est plus la poule aux œufs d'or des années 2008-2012 (d'où aussi l'accroissement des retournements de tendance), mais pour les actionnaires de référence, il n'y a pas d'inquiétude véritable qui se dessine.
Et regarde ce qui s'est passé chez Microsoft sur la même période et le temps qu'il a fallu pour que Steve Ballmer assume de porter le chapeau sur les opportunités manquées de l'entreprise.

avatar XiliX | 

@John Maynard Keynes :
Puis qu'il ne l'a pas montre, comment peut-on savoir qu'il s'en préoccupait plus que ça ?

avatar John Maynard Keynes | 

@XiliX

Divers témoignages montre que s’il avait une aversion pour les "crétins" de la bourse, il avait aussi conscience de l’importance de la valorisation d’Apple.

Après quand il a vécu la période ou Apple donnait des crises de priapisme aux analystes, c’était plus simple :-)

Les contradictions font parti du personnage et en font une part de la saveur.

avatar RBC | 

Bravo Tim !!! Good Job !!!

avatar John Maynard Keynes | 

@RBC

Et tu as une idée du volume de dividende qui va être redistribué ainsi que du volume d’action qui va être racheté ?

avatar iBenou | 

Il ressemble un peu à DSK de loin

avatar saji_sama | 

@iBenou :
Et toi a Alain Deloin, quoi pas le physique?

avatar debione | 

Je dirais juste que TC à montré de quoi il était capable, il en ressort grandi... Oui c'est bien l'homme qu'il fallait à Apple, SJ ne s'était pas trompé.

Comme je l'ai toujours dit, si il y a un joueur que je n'aimerais pas affronter au poker c'est bien TC, il a démontré dans cette histoire toute sa faculté à gérer...

Que retiendront nous de cette histoire? Que TC à faire taire un des gros requin de la finance, qu'il l'a croqué tout cru (ça c'est ce que l'on retiendra, la vérité est qu'il lui a donné quelques sussucres...)

J'espère juste qu'il sera aussi bon dans les choix des nouveaux produits, ou plus précisément qu'il saura faire confiance aux bonnes personnes (mais je n'ai pas de gros doutes...)

Bref, je pense que c'est la première fois ou, au niveau du public, on voit un TC en vrai patron

avatar mccawley2012 | 

Dans ton cul, lulu !

avatar béber1 | 

A le voir lâcher comme ça, c'est qu'il doit se faire vieux

avatar John Maynard Keynes | 

@béber1

Nous sommes simplement dans une forme particulière de négociation, il faut savoir lâcher quand on a poussé les limites à leur maximum.

Icahn obtient quasiment les deux tiers de ce qu’il espérait quand il a commencé, ce n’est pas rien.

avatar béber1 | 

je galéjais bien sûr.

Je me disais bien qu'il perdrait jamais ses billes

avatar apeuljuskotrognon | 

Apple n'est pas une domestique qu'on peut trousser à sa guise.

avatar John Maynard Keynes | 

Cette affaire de dividendes à généré un des plus haut niveau de bêtises proférées qu’il m’est été donné de voir ici.

Et en plus avec une remarquable constance, comme si l’ignorance satisfaite d’elle même, ne pouvait que perdurer :-(

avatar Dwigt | 

L.
O.
L.

ou plus exactement

"L'expression superfétatoire consistant à associer à un lexique technique et spécialisé, de niveau plus soutenu que celui des contributions médianes proférées sur l'espace de discussion concerné, à de l'interrogation rhétorique et à de l'hyperbole, sans aucune conscience de la contradiction performative entre exigence affichée de rigueur et implication émotionnelle du sujet dans le débat ne laisse pas de m'étonner et me procurer une délicieuse récréation intellectuelle."

Ipso facto, quod erat demonstrandum.

avatar saji_sama | 

@Dwigt :
Si on veut débattre sur un sujet autant que les parties savent de quoi elles parlent donc un minimum de connaissances sur le sujet semble nécessaire sinon on se retrouve a "faire la leçon" a des "ignorants" rien de péjoratif la dedans ou de prendre les gens de haut, mais il est plus facile de ramener son petit commentaire acide sans argumentations....

avatar saji_sama | 

@Dwigt :
Apres on peut simplifier la chose par cette magnifique citation d'Audiard "Faut pas parler aux cons ça les instruit"....

avatar rikki finefleur | 

John Maynard Keynes
Un peu de tolérance ne fait pas de mal. C'est un espace de discussion. Chacun a ses marottes et ses connaissances.
Forum = échange de connaissance et confrontation d'idées , faut pas l'oublier..

avatar saji_sama | 

@rikki finefleur :
Sauf que quand des gens écrivent des "on a gagné" etc ou "Apple est mort quand Jobs est mort" bref des phrases bateau a longueur de posts c'est juste plus possible

avatar rikki finefleur | 

Hihi, je te comprends, mais si cela leur faire plaisir. Bah !
:p
Si il y a bien une chose qui n'est pas morte chez Apple c'est bien sa cupidité..
Quand a Cook on l' a vu bien tremblant dans cette affaire. Curieux.
J’espère que l'huitre va bientôt dégagé ainsi que son staff, pour des gens plus jeunes. Un peu marre de ces papys.
Mais aie ! Je vais me faire taper sur les doigts par Saji.. Bah .....

avatar saji_sama | 

@rikki finefleur :
L'expérience plutôt que la jeunesse avec des dents qui rayent le parquet comme Forstall par exemple ? Je préfère largement des pontes comme Jony Ive ou Schiller ^^

avatar saji_sama | 

@rikki finefleur :
Et on sait très bien pourquoi Forstall s'est fait virer au delà de l'affaire Plans, le mec était imbuvable et n'aimait pas le travail en équipe

avatar rikki finefleur | 

@saji
Ou l'inverse , les gars comme cook , ou phil sont peut etre imbuvables ou trop vieux.
Concernant plans, ne l'a-t-on pas obligé a le sortir ?
Le discours officiel, parfois toujours avec des pincettes surtout dans lors de conflit humain.
Cook n'a meme pas pris la responsabilité de plans . Pour un pdg, c'est un peu léger.

avatar saji_sama | 

@rikki finefleur :
Bah c'était la responsabilité de Forstall c'était son taff, Cook c'est excusé publiquement au sujet de Plans, peut être il y a t'il eu une lutte de pouvoir, que Cook devait asseoir son autorité de CEO (c'est pas plus mal hein), et que Forstall en a fait les frais, mais de l'autre côté, la simple logique veut que celui qui foire directement un projet de l'ordre de plan (qui était censer être l'App majeure de la WWDC) soit remercier

avatar John Maynard Keynes | 

@rikki finefleur

"échange de connaissance et confrontation d’idées"

J’achète sans discuter, mais la première part de la proposition ne passe visiblement pas.

Nous sommes quelques un a essayer d’élever le débat en donnât des fondations pour nourrir la discussion, mais visiblement personne n’en veux :-)

Je toléré sans pb l’ignorance, moins facilement l’ignorance fier d’elle est ne voulant surtout pas changer en devenant de al connaissance.

C’est mon côté vieux con, sans doute, mais c’est un comportement que je n’arrive toujours pas à comprendre.

Avec tout ça, je me retrouve à expliquer les bases d’un système que je ne défends pas et à passer pour un néo-libérale cynique, ce qui est un comble :-)

J’adorerais pouvoir attaquer ici Ichan, mais pour de bonnes raisons pas avec des fantasmes idiots.

avatar rikki finefleur | 

Oui mais il y a ce que l'on dit et ce que l'on lit.
Les lectures de vos posts, et celles des autres posts resteront de toute façon gravée en mémoire même si l'autre affirme le contraire.

Ce qui importe c'est la confrontation des idées et la chance de pouvoir, ici en discuter, nous n'en connaitrons a mon avis jamais les effets finaux, mais au moins nous avons pu les exposer. Ce qui est le plus important, à mon sens.
Si vous voulez un beau forum "stalinien", et sans confrontation, il y a celui du blog de JLmelenchon. Ou tous les posts se résument a
" Qu'il est grand !"

Les autres sont virés sans ménagement (!)
Bref a sa lecture tu ressors aussi bête que tu y entré car aucune confrontation ne peut être lue. Et ce même si peux y lire parfois de la totale désinformation. Ce genre de blog et sa censure font juste peur. Tout d'une secte. Et ce quel que soit sa pensée politique. Ce refus de dialogue prone justement l'obscurantisme, objet qui n'est pas ici.

Evitons donc de juger les autres, et connaissons notre chance dans ce monde de liberté !

avatar saji_sama | 

@rikki finefleur :
On est pas contre la confrontation d'idées bien au contraire mais encore faut il savoir argumenter sur des sujets que l'on maîtrise, de ce principe commence la vraie utilité du forum

avatar rikki finefleur | 

@saji
Oui elle ne t'est peut être pas utile car tu maitrises le sujet, mais elle peut etre utile pour ceux qui ne le maitrise pas vraiment ou le découvre.
Bref je pense qu'il faut pas faire des raccourcis trop rapides.
N'avez vous jamais lu d'autres forums pour satisfaire un besoin de connaissance? On ne pas tout savoir en un coup.
Si quelqu'un dit une ânerie, il est bon de pouvoir lui répondre.
De plus c'est un forum sur la techno et non boursier.
Il est juste que les gens disent parfois des apriori, car ce sont les on- dit, croyances .. Comme nous tous, nous en avons.
Il est plus important qu'on puisse leur répondre , que de ne pouvoir le faire, plutôt que juger la valeur de leur apriori en leur lançant en pleine face leur méconnaissance.

PS : Si vous voulez quelqu'un qui a une montagne d'apriori sur la bourse, téléphonez à ma soeur :p Vous serez pas décu !

avatar saji_sama | 

@rikki finefleur :
Ça j'en suis conscient mais je (on) ne condamne pas l'ignorance mais les préjugés faciles et les inexactitudes sur ce sujet mais c'est valable sur d'autres sujets, (comme pour le rôle de Cook et de son poste de CEO par rapport a celui de Jobs). C'est tellement plus simple quand on débat ou argumente d'une manière cohérente et instruite comme vous et moi par exemple, ça évite comme l'a fait remarquer John Maynard Keynes de ce faire passer pour des monsieurs je-sais-tout. Donc on invite les différents intervenants de ce forum a s'instruire a minima sur les sujets abordés sinon le débat tourne court, et ça évite bien souvent cette dramaturgie ;)

avatar 8enoit | 

@Mr. THZ :
Pour ma part c'était du second degré.
Quant à y voir un amalgame raciste, décidément la pensée de gauche a fait encore plus de ravages que ce que j'imaginais.

avatar saji_sama | 

Spécifiquement avec un free cash flow pareil ^^

avatar saji_sama | 

Regarde les plus gros rachat du secteur comme Nokia ou Motorola qui ont coûter maxi 10 milliards, Apple pourrait donc se payer 15 boîtes comme ça avant de claquer sa trésorerie alors bon mettre les choses en perspective peut être?
La ou je suis effectivement d'accord c'est qu'il aurait fallu soit rapatrier le cash offshore (donc payer les impôts US) soit faire un emprunt obligataire, comme ça a déjà été fait et le risque de se retrouver en galere en cas de variance des taux d'intérêts mais la encore avec ce cash flow, Apple est loin de risquer la faillite

avatar XiliX | 

@saji_sama :
Oui mais Apple n'achète que des savoirs faire

avatar John Maynard Keynes | 

@XiliX

Donc que faire de ce tas de fric peu rentables ?

S’il n’est pas utilisé pour des investisements ?

avatar XiliX | 

Continuer à acheter d'autres savoir faire, construire des usines... construire des centres de R&D...
Si tu veux continuer dans le délire, pourquoi pas une banque Apple ??? vu que Apple veut renforcer tout ce qui touche le paiement. OOh il y en a pleins d'idées...

avatar John Maynard Keynes | 

../.. doublons

avatar ArchyFred | 

Moi, à sa place, je me suiciderai direct et du coup je foutrai la paix à tout le monde

avatar macbookeur75 | 

Dans ton Q Icahn !

avatar saji_sama | 

@macbookeur75 :
Logique imprenable ^^

avatar Armas | 

Cet homme acquerrait bien plus de crédit s'il avait un peu plus de respect pour ce qu'il convoite

avatar John Maynard Keynes | 

@Armas

Ce qu’il convoite c’est le profit, mais en fait bien plus le pouvoir, l’influence, le plaisir du joueur ...

Bref que des choses pour lesquels il a beaucoup de respect.

Ichan ne convoite pas Apple il n’en a pas les moyens et c’est pas demain la veille qu’Apple sera OPAble ;-)

avatar John Maynard Keynes | 

Puisqu’on me reproche de manquer de pédagogie, voici quelques points de base, plus ou moins rapidement brossé.

- En premier lieu, les capitaux propres d’une société n’appartiennent pas à la société mais aux actionnaires de cette société. C’est pourquoi ils apparaissent au passif du bilan d’une entreprise, c’est une dette de l’entreprise vis-à-vis de ses actionnaires.

- La trésorerie d’une entreprise a plusieurs fonctions :
o Lui permettre de faire face aux décalages temporels entre les dépenses et les recettes (C’est le fond de roulement)
o Lui permettre d’autofinancer ses investissements qu’ils soient matériels ou immatériels.
o Lui offrir une sécurité en cas de contraction de son activité ou d’imprévus.

- Idéalement une entreprise doit disposer d’un niveau de trésorerie lui permettant de remplir toutes les missions définies ci-dessus. Ce qui est largement le cas pour Apple et ce avec une marge de sécurité impressionnante.

- Il ne faut pas oublier que l’accès aux liquidités via l’endettement est assez facile et peut onéreux actuellement. Un niveau d’endettement raisonnable est contrairement à ce que l’on croit le résultat d’une bonne gestion.

- Une entreprise n’a pas vocation a posséder une trésorerie inexploité pléthorique, même correctement placée cette argent est une ressource relativement improductive.

- Sur la gouvernance d’une société comme Apple le pouvoir est exercé par le board qui est théoriquement le représentant des intérêts de l’actionnariat.

- Dans le cadre d’une société comme Apple sans actionnaire de référence, avec un actionnariat très fragmenté le board a une grande indépendance.

- Les AG sont en général une chambre d’enregistrement des propositions du board.

- Dans toute sont histoire l’actionnariat n’a jamais dicté au board d’Apple ces choix et sa stratégie. Pas plus aujourd’hui qu’hier.

- A titre d’exemple, l’iPhone 5C qui ne correspond en rien aux attentes des analystes.

- Aucun CEO d’Apple n’a été viré sous la pression de la bourse, tout comme aucun d’entre eux n’a été nommé par son vouloir.

- Les membres du board se cooptent (avec validation par l’AG mais ce n’est qu’une formalité jusqu’ici) est ont un pouvoir qu’ils exercent avec une grande autonomie.

- Ce n’est sans doute pas demain qu’un des actionnaires d’Apple aura un poids suffisant pour imposer ses vues.

- Il faudrait une situation extrême pour qu’une part conséquente de l’actionnariat agisse de concert contre le board.

En résumé toute cette agitation autour de la trésorerie d’Apple est logique et n’est en rien le signe d’une prise de contrôle de la stratégie d’Apple par ses actionnaires.

avatar John Maynard Keynes | 

et pour ceux qui aiment l’atypique en terme de bilan : celui de la maison éditant le Canard Enchaîné

http://www.societe.com/bilan/les-editions-marechal-le-canard-enchaine/582093324201212311.html

Des capitaux propres représentant presque 4 ans de CA :-)

avatar rikki finefleur | 

"Une entreprise n’a pas vocation a posséder une trésorerie inexploité pléthorique, même correctement placée cette argent est une ressource relativement improductive"

Phrase typique des financiers ou des banquiers., parfois apprises dans les écoles.
Parfois on a le droit de dire merde a ceux ci, non ?
Si apple a décidé de vivre 30 ans de plus sans contrainte financière, c'est son droit non ?
Pensez vous qu'une firme comme saint gobain, aurait vecu je ne sais combien de temps si ces comptes étaient a près a l'équilibre et avec un capital faible ou pompé par l'actionnariat ?

Les actionnaires font ce qu'ils veulent de leur boite et non pas être au diktat de financiers court-termiste (souvent prêteur d'argent comme par hasard ) et de leur ratio perfide.
Une bonne analyse serait de voir les PME familiales allemandes autrement plus solide au temps que bien des sociétés tenant ce genre de discours court-termiste.

SI un imprévu était quantifiable, il n'y aurait pas d'imprévu.
L'arrivée dune nouvelle technologie par un concurrent ne peut être prévu. Pour toute info, demander à nokia, mais aussi à lucent, motorola alcatel et autres. Qui ont aussi bien dilapidé leur trésorerie pour répondre aux bons soins des ratios durant leurs plus belles années , puis en s'écroulant en seulement quelques années.

Cette pensée monolithique court termiste des ratios est juste effrayante par le fait qu'elle soit monolithique.

avatar saji_sama | 

@rikki finefleur :
"Phrase typique des financiers ou des banquiers., parfois apprises dans les écoles"
On parlait de préjugés? ;)
La différence notable avec des boîtes comme Nokia n'était pas un problème de cash mais plutôt d'avoir rater le tournant technologique parce qu'ils dominaient le marché et se sont reposés sur leurs lauriers, il faut bien sur pouvoir innover donc avoir de la R&D mais la on parle d'un ratio cash/market cap de 1/3 environ, si tu fais l'analogie sur d'autres boîtes je ne suis pas sur que l'on arrive a ce genre de chiffres et la on parle pour simplifier juste la market cap, pas sur les actifs de la boîte, bref quoi qu'on dise 150 milliards de cash est trop important

Pages

CONNEXION UTILISATEUR