Fermer le menu
 

Le tout soudé, c’est fantastique !

Christophe Laporte | | 14:00 |  903

C’est une tendance de fond, qui déplait à beaucoup d’utilisateurs : Apple soude de plus en plus de composants de ses produits. Il n'était plus possible de changer la batterie de son MacBook Air, il n'est plus possible de changer la RAM du Mac mini, il ne sera bientôt plus possible de rien changer. Le MacBook montre la voie.

Processeur, RAM et SSD sont soudés sur la (petite) carte mère du MacBook.

À première vue, cette évolution pénalise l'utilisateur. Il ne lui est plus possible de donner un second souffle à sa machine, comme c’était le cas auparavant. L’utilisateur peut avoir à juste titre le sentiment d’être lésé, mais les choses sont beaucoup plus compliquées. Si Apple le fait, c’est pour son bien !

Il était une fois le PowerBook G3 Wallstreet

Les moins jeunes d’entre nous se souviennent probablement du PowerBook G3 Wallstreet. Peut-être en ont-ils encore un souvenir ému. C’était incontestablement une bonne machine à une époque où Apple était en grande difficulté.

C’était une vraie machine de geek. Il possédait deux baies, une de chaque côté, où l’on pouvait mettre ce que l’on voulait ou presque : une batterie supplémentaire, un lecteur de disquettes, un graveur CD, un lecteur DVD… Son logement PCMCIA permettait d'ajouter des ports USB, un lecteur Compact Flash, une connexion Wi-Fi, etc.

Crédits : Vectronic's Collections

Mieux encore, à l’intérieur, on pouvait changer la RAM et monter ainsi jusqu’à 512 Mo ! Même chose pour le disque dur, et impensable depuis des années, le processeur aussi. Celui-ci était en effet logé sur une carte fille, une conception qui a fait le bonheur des partenaires d’Apple. Cette machine respirait la solidité, mais c’était également un beau bébé : quasiment 3,4 kg pour un ordinateur équipé d’un écran de 12 pouces.

Avec le temps, le champ des possibles sur les ordinateurs Apple s’est considérablement réduit. La firme de Cupertino a rapidement abandonné l'approche modulaire, lui préférant une intégration toujours plus poussée. Même le Mac mini, autrefois machine de bidouilleurs armés de spatules et de tournevis, a perdu une bonne partie de son intérêt avec sa mémoire soudée. Alors, qu’est-ce qui pousse Apple à faire cela ?

On mettra de côté les intérêts mercantiles : Apple ne se base pas uniquement sur cet aspect pour prendre ce genre de décisions. Ses choix reposent avant tout sur une vision, sur une philosophie, sur son ADN…

Tout d’abord, un constat simple : les ordinateurs que nous achetons sont autrement plus complexes que ceux que nous avions il y a 20 ans. Nous allons vers des appareils toujours plus puissants, toujours plus compacts et moins gourmands en énergie. Aussi fantastique qu’était le PowerBook G3 Wallstreet, aujourd’hui, il apparait face au MacBook comme une machine mal dégrossie.

Le système sur puce de l’iPhone et de l’Apple Watch en est le parfait exemple. L’A10 comprend le processeur, le GPU et même la mémoire vive. Bref, cette puce se substitue à une bonne partie des grosses cartes mères d’antan à elle seule. Le tout dans 125mm2 pour 3,3 milliards de transistors. Ce que vit actuellement le marché de la high-tech, cette miniaturisation continue, c’est le sens de l’histoire.

À tous ceux qui disent qu’Apple n’innove plus, cette miniaturisation est le passage obligé pour voir apparaître sur le marché des appareils de rupture. Imaginez ce que l’on pourra faire le jour où l’on aura l’équivalent d’une carte mère de MacBook Pro dans le système sur puce de l’Apple Watch !

Une vision fermée de l’informatique

Apple s’est toujours présentée comme une entreprise de design. Le reste n’est que secondaire ou presque. C’est toujours le design qui a le dernier mot sur l’opérationnel ou les ingénieurs. Pour le meilleur et pour le pire…

C’est vraiment quelque chose à prendre en compte pour bien comprendre Apple, celle d’hier comme celle d’aujourd’hui. Dans ce domaine, la philosophie d’Apple est exactement la même que celle du temps de Jobs. Ce dernier n’aimait pas que l’on puisse trop bricoler ses produits. En tout cas, depuis son retour chez Apple, il a toujours eu une vision fermée des choses.

Dans les Mac, les machines qui représentent le mieux l’ADN d’Apple, ce sont sans doute l’iMac et le MacBook Pro. Les extensions des ordinateurs sont forcément externes. C’est pour cela que le Californien a toujours misé sur des technologies comme le FireWire ou le Thunderbolt. Cette philosophie est l’exact opposée de celle du PC qui a toujours été plus évolutif, sans que cela ne soit toujours un avantage pour lui.

La vision d'un poste pro chez Apple. A noter que c'est tout aussi valable pour le Mac Pro.
La vision d'un poste pro chez Apple. À noter que c'est tout aussi valable pour le Mac Pro : il ne possède plus de baies SATA, mais a suffisamment de ports Thunderbolt pour accueillir bien plus de stockage que son prédécesseur.

On peut adjoindre jusqu’à 24 appareils aux nouveaux MacBook Pro grâce à leurs quatre ports Thunderbolt 3. Mieux vaut avoir un grand bureau… Cette vision peut même s’avérer être économique pour l’utilisateur. La personne ayant acheté des équipements Thunderbolt 2 pourra continuer à les utiliser sans souci avec un MacBook Pro 2016. Il est plus facile de mettre un adaptateur à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Mais alors, qu’est-ce que le design selon Apple ? C’est très difficile à résumer en quelques lignes. L’erreur serait de résumer le design à son simple caractère esthétique. Jony Ive se plait à répéter que ses produits sont aussi beaux à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il n’y a qu’à voir les vidéos de présentation, où le designer s’emballe pour des procédés de fabrication, qui montrent des composants s’assembler naturellement.

Apple a toujours estimé que la technologie devait s’effacer au profit de l’utilisateur. Elle doit l’aider et non être une contrainte. Si Apple se bat tant sur la question de la finesse, c’est avant tout pour cela. Il est important de comprendre la philosophie d’Apple (on peut y adhérer ou non), pour comprendre ses choix techniques.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


903 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar pocketalex 21/11/2016 - 09:40

@macinoe :

"Dans ce cas, un bon vieux MBP 2012 avec 8 Go sera encore au top du top en 2021, mais bien sûr."

Au top, non, mais je ne vois pas en quoi il serait "obsolète" et inutile dans 5 ans et parfaitement capable aujourd'hui ...

Il sera tout aussi utile et fonctionnel, point barre.

Tu raisonnes avec 10 ans de retard, tu raisonnes comme en 2006, si ce n'est comme en 1996, époque où les OS enflaient en besoin de puissance et où les applications demandaient toujours plus, le tout dans des machines qui n'offraient "pas assez". C'est fini ça

avatar macinoe 21/11/2016 - 10:10 (edité)

@pocketalex

Non et je vais te dire pourquoi.

Des portables équipés de 64 Go de ram, ça existe déjà.

En voici quelques exemple :

http://www.ldlc.com/fiche/PB00213776.html

http://www.ldlc.com/fiche/PB00211357.html

http://www.ldlc.com/fiche/PB00213903.html

Ce sont des configurations extrêmes, certes, mais maintenant pose toi la question de l'équipement en ram des portables il y a 5 ans.

Ce n'est pas compliqué dans le meilleur des cas la limite était de 16 Go.

Aujourd'hui la dotation moyenne est plutôt autour de 8 Go, parfois 16 Go.

Autrement dit on a pratiquement atteint en dotation moyenne ce qui était le maximum absolu il y a 5 ans.

Applique ce même principe pour déterminer où on en sera dans 5 ans et tu trouveras que la dotation moyenne sera de 32 Go et même assez souvent 64 Go.

Après je comprends qu'il est dur d'admettre que l'on s'est fait arnaquer avec une machine dotée de ram soudée et que celle ci aura une durée de vie très limitée.

Je comprends.

Mais ça ne change rien aux faits.

8 Go en 2021, ça sera l'équivalent de 2 Go aujourd'hui.
Une machine toujours utilisable, bien sûr, mais limitée.

avatar awk 21/11/2016 - 10:26 via iGeneration pour iOS

@macinoe

Toujours aussi primaire 😳



avatar macinoe 21/11/2016 - 10:50 (edité)

Oh !

On dirait bien que j'ai cloué le bec à notre petit Trissotin !

Il n'avait déjà aucun argument, voilà qu'il n'arrive même plus à formaliser sa diarrhée verbale. Maintenant il fait juste des petits pets.

avatar awk 21/11/2016 - 10:55 via iGeneration pour iOS

@macinoe

Je. sais hélas qu'il est inutile d'essayer d'argumenter avec toi tant tu es engoncé dans tes certitudes.

Je t'ai proposer de définir l'évolution des usages que l'état des lieux et l'état de l'art permettent d'envisager dans les 5 prochaines années qui modifierait les besoins en RAM sur les usages les plus largement partagé de l'informatique.

Étrangement tu te défausse et reste campé sur l'argument primaire du : "C'est comme ça depuis toujours" 🙄

avatar macinoe 21/11/2016 - 11:07

Non, si tu as avais vraiment lu, tu pourrais constater. que l'argument est beaucoup plus subtil que ça.

C'est une histoire de wagon de chemin de fer qui franchisssent des sommets et des vallées.

Quand la locomotive est sur un sommet, les wagons de queue sont dans la vallée.

Et comme le train avance et que les wagons sont solidement attachés, les wagons de queue finiront inéluctablement par arriver au sommet.

La où la locomotive est passée, les wagons passeront.

C'est une prévision certaine et une histoire compréhensible par un gamin de 3 ans.

Mais pas par toi visiblement.

avatar awk 21/11/2016 - 11:12 via iGeneration pour iOS

@macinoe

Primaire c'est bien ça, je t'invite à regarder les forecast de l'industrie 😎

avatar macinoe 21/11/2016 - 13:19

Cette fois, oui, mais c'est pour que l'explication soit à ton niveaude compréhension.

Mais ce n'est pas encore assez bas..

Allez je redescends encore un peu.

Tchouuuu tchouuu !!!!

avatar pocketalex 21/11/2016 - 11:32

@awk

primaire ? tu as des mots bien doux pour dénoncer le n'importe quoi toi

@DotMac

"Putain mais SVP ARRÊTE ton flood !!!!"

On ne fait que répondre à des commentaires, et quand on lit les énormités qu'on lit, il y a de quoi tenter de remettre une dose de réalisme
Visiblement c'est compliqué d'essayer de montrer la lune 😔

avatar awk 20/11/2016 - 20:38 via iGeneration pour iOS

@macinoe

"( Tu vois comme que je peux avoir autant d'arguments que toi, c'est chiant hein, les gens qui affirmes des trucs sans aucune justification )
"

Nullement je n'en attends pas moins de toi, quant à l'absence d'arguments dans mon propos libre à toi de le fantasmer.

Ou de regarder ce que sont les usages informatiques aujourd'hui, ce sui est dans les tuyaux en terme d'évolution d'OS pour les 5 ans à venir et de même pour les soft et d'en tirer les conclusions.

Mais tu préfères visiblement être dans le : "ça a toujours été comme ça, ce sera donc toujours comme ça" 🙃

avatar macinoe 20/11/2016 - 21:05 (edité)

C'est avec le passé qu'on fait l'avenir, mais certainement pas avec une boule de cristal.

Au moins ma prospective est basé sur quelque chose contrairement à la tienne qui n'est que de la science fiction.

avatar awk 20/11/2016 - 21:36 via iGeneration pour iOS

@macinoe

Non ta prospective est basé sur la croyance mécanique et empirique en la continuation d'un phénomène observé sans tenir nul compte du contexte et des enjeux.

Tu es sur la posture du gars prétendants que la loi empirique de Moore ne peut que continuer puisqu'elle a fait ses preuves depuis presque 40 ans.

Désolé mais c'est d'une absolue bêtise 😎

avatar macinoe 20/11/2016 - 22:21

Je te rappelle que c'est une réaction à ta propre prospective.
Qui est basée sur Rien, Nada, que dalle..

Donc si tu qualifies une prospective basée sur une loi empirique d'absolue bétise, je me demande comment tu qualifies la tienne qui n'est basé sur rien.

C'est ce qui est hilarant avec toi, tu passes ton temps à te tirer des balles dans le pied sans même t'en rendre compte.

Tu places tes affirmations péremptoire et non argumentée au dessus de n'importe quoi et du coup c'est vraiment risible.

Tu n'as vraiment pas les moyens de ton incroyable prétention.

Petit cuistre pathétique.

avatar awk 20/11/2016 - 22:24 via iGeneration pour iOS

@macinoe

Elle n'est absolument pas basé sur rien, mais comme tu ne veux pas voir et que tu détestes avoir tort 😝

avatar macinoe 20/11/2016 - 22:31

Ah parce que maintenant tu oses prétendre savoir qui a raison ou tort ?

Sur des hypothèses concernant le futur !!

Mais t'es vraiment complètement givré mon pauvre ami.

On ne parle pas de ça, on parle de ce qui argumenté et de ce qui ne l'est pas.

Ton hypothèse est non argumentée donc elle ne vaut strictement rien c'est tout.

avatar awk 20/11/2016 - 22:49 via iGeneration pour iOS

@macinoe

De la prospective à 5 ans sur les besoins en RAM des usages les plus largement partagé en terme d'informatique cela n'a strictement rien à voir avec un exercice de divination.

C’est à la portée de beaucoup de monde avec de faibles chances d'erreur 😎

Tu vois des défis là où il n'y en à pas pour qui connaît l'état des lieux et l'état de l'art.

avatar awk 20/11/2016 - 22:29 via iGeneration pour iOS

@macinoe

"Tu n'as vraiment pas les moyens de ton incroyable prétention."

M'est avis que la prétention est bien plus de ton côté au vu du niveau de tes productions ici et de ton arrogance habituelle 😎

Ce que tu détestes chez moi c'est que je te renvoie aux réalités de ton niveau que tu surestimes terriblement 👁

avatar awk 20/11/2016 - 22:31

@macinoe

Au passage essais donc de mettre en lumière les évolutions probables des OS et des logiciels qui feraient exploser les besoins en RAM pour les usages les plus largement partagé de l'outils informatique ? 😎

avatar lolo-69 21/11/2016 - 06:38

Votre activité principale étant de phagocyter ce forum pour imposer vos dogmes, votre besoin de RAM ne doit en effet pas être phénoménal.
Vous avez tendance à généraliser votre cas pour tous les sujets, et ça en devient excessivement pénible, je ne suis d'ailleurs pas le seul a le constater.

avatar pocketalex 21/11/2016 - 09:41 (edité)

@lolo-69 : j'ai pour ma part d'énormes besoins en RAM car j'utilise des logiciels spécifiques qui manipulent de grosses quantité de données, de très gros fichiers, et en même temps je gère le parc de machine de ma boite, bref j'ai une expérience et une confrontation au quotidien de nombreuses utilisations qui me permettent d'avoir du recul et de voir comment les choses se passent

Et sincèrement, pour un utilisateur lambda tout comme pour une énorme majorité de métiers Pro, 8Go suffisent plus que largement

Les besoins "phénoménaux" en RAM ne concernent que certains métiers et avec l'option 16Go, le MacBook Pro répond "quasiment" à tout le reste des utilisateurs.

Je dis "quasiment" car il reste une micro-niche, dont je pense faire un peu partie, qui serait plus à l'aise avec 32Go de RAM et là il faudra attendre la mise à jour de ces laptops. Edit : ... et qui en même temps n'est absolument pas bloquée ni constrainte avec 16Go

Et pour ceux qui, vraiment, ont besoin de 64, 128, 256 ou 512Go de RAM, il n'est pas très sérieux d'envisager un laptop comme machine de travail.
Une station desktop avec un Xeon 12 ou 20 cores sera plus approprié

avatar HellTiger 21/11/2016 - 11:19

@Pocketalex
Merci, enfin un commentaire professionnel digne de ce nom, argumenté sur du factuel et du concret :)

avatar pocketalex 21/11/2016 - 11:56

@HellTiger : et encore, j'ai pas argumenté dans le détail :)

Mais je peste contre ceux qui veulent toujours plus de Mo et de GHz

A quoi bon un core i7 4x plus performant, quand ceux des machines actuelles passent 95% de leur temps en idle, c'est à dire à 10% d'utilisation et 90% d'attente ?

J'ai le moniteur d'activité qui tourne en permanence sur mon hackintosh, avec l'icone qui indique la charge CPU, et j'ai beau faire du photoshop, de l'after, du première et Cie, ce dernier est constamment hors charge, il ne monte que par pics d'activité pour aussi vite redescendre vers les 10% et attendre gentimment

Sachant que j'ai une activité tout sauf banale, franchement, je me demande bien ce que font les gens avec leur machine pour décreter qu'elles sont lentes ou qu'elles manquent de ram ou de CPU.

Quand à la mémoire, j'ai actuellement

- les outils Apple (calendar, notes, etc)
- skype
- Safari avec 15 onglets
- Firefox avec 10 onglets
- Chrome avec une quarantaine d'onglet (he oui.. je me lache un peu)
- Sublime Text
- Photoshop CC
- Illustrator CC
- After Effect CC
- Dreamweaver CC
- Media Encoder CC
- Transmit

qui tournent en même temps, et pas à vide, et j'ai encore plein de RAM dispo sur les 16Go de ma station, et le CPU qui idle à 90% (donc qui est chargé à ... 10%)

Et on m'explique qu'un utilisateur lambda qui fera surtout de l'office et du navigateur à besoin de 16Go ????

avatar debione 21/11/2016 - 13:39

@pocketalex:
Et on m'explique qu'un utilisateur lambda qui fera surtout de l'office et du navigateur à besoin de 16Go ????

Ben genre, je ne peux pas ouvrir 10 malheureuse photo prise avec mon rx 100 (compact moyen de gamme) dans photoshop sans saturer mes 8 Go?
Je mets mon mbp i7 en mode réacteur d'avion dès que je fais un preview sur imovie d'image prise avec une vulgaire hero3 (j'ose pas imaginer avec la 4 ce que cela doit être)...

Je te parle du musicien lambda qui voudrait faire joujou et s'enregistrer avec garage band ou pas?

avatar pocketalex 21/11/2016 - 16:21 (edité)

@debione

Si vous saviez ce que j'arrive à faire avec mon famélique Macbook 12", j'ai du mal à entrevoir comment il est si compliqué de faire tout ce que vous dites avec un Macbook Pro censé être bien plus véloce

Pour la vidéo, en montage fullHD ou 4k, il est toujours préférable de convertir ses vidéos mp4 en Quicktime ProRes et tout d'un coup tout est fluide et rapide même sur une vieille config. Le mp4 n'est absolument pas un format de travail mais un format de diffusion, et il n'a pas été prévu pour qu'on se balade dedans, cela réclame une puissance CPU juste énorme.

Pour les photos, c'est pas trop la RAM ou le CPU qui est important mais la vitesse du stockage. Un bon vieux Macbook Air (ou mon Macbook 12") sera toujours plus à l'aise pour traiter des RAW 20Mpx qu'un Macbook Pro encore sous disque dur. Si c'est des JPEG, n'importe quelle machine est censée être à l'aise, faut pas déconner non plus

Concernant la musique je n'y connais rien et je ne vais pas parler sur un sujet que je ne maitrise pas

De mon expérience, le principal goulet d'étranglement d'un ordinateur est le disque. Un disque dur à plateaux est le meilleur moyen de rendre une machine récente plus lente à l'utilisation qu'une machine d'il y a 10 ans en SSD.
A contrario, un bon SSD apportera un confort de travail à peine imaginable sur une "faible" config, et c'est d'ailleurs un des points forts du Macbook 12". Apple a parfaitement compris cette problématique et a mis dans le petit Macbook un SSD haute performance - notamment sur les modèles 2016 - qui lui permet de rivaliser sans rougir avec ses grands frères à l'utilisation.

Le manque d'espace disque est également catastrophique pour les performances d'une machine. Si le disque système dispose de moins de 100Go, c'est compliqué pour travailler avec des logiciels lourds, si il dispose de moins de 10Go, c'est compliqué tout court, faites de la place et surveillez ce point régulièrement !!!!

avatar SMDL 21/11/2016 - 16:27 via iGeneration pour iOS

@pocketalex

"Pour les photos, c'est pas trop la RAM ou le CPU qui est important mais la vitesse du stockage. Un bon vieux Macbook Air (ou mon Macbook 12") sera toujours plus à l'aise pour traiter des RAW 20Mpx qu'un Macbook Pro encore sous disque dur. Si c'est des JPEG, n'importe quelle machine est censée être à l'aise, faut pas déconner non plus"

Je traite les raw de mon a7r de 36mpx full frame avec un MacBook Air de 2013, modèle de base. Et sans quasiment de lag.

C'est en effet un faux problème, à moins de traiter des lots et d'attendre que ca se passe en quelques secondes.

Pages