Fermer le menu
 

Et si je montais un hackintosh ?

Nicolas Furno | | 11:55 |  200

Depuis le passage aux processeurs d’Intel, on peut se construire un Mac sans acheter l’ordinateur chez Apple. On parle de « hackintosh », contraction de hack et de Macintosh et je n’ai jamais eu l’envie, ou même l’idée, d’en construire un moi-même. J’ai assemblé des PC à partir de pièces achetées à la boutique du coin à une époque où Amazon n’existait pas encore. J’ai aussi testé et utilisé des distributions Linux et si j’ai fini par utiliser des Mac, c’était justement pour ne plus bricoler.

Le hackintosh d’un lecteur, il y a sept ans de cela.
Le hackintosh d’un lecteur, il y a sept ans de cela.

Pendant très longtemps, j’ai considéré les hackintosh avec une curiosité polie. C’était intéressant sur le plan technique, mais c’est tout ce que j’en retirais. Quel intérêt pouvait-on trouver dans ces grosses tours et avec des fonctions souvent mal prises en charge ?

Dix ans plus tard, je me pose la question très sérieusement : et si je montais mon propre hackintosh ? Pourquoi ce revirement soudain ? C’est ce que nous allons voir !

Pourquoi pas un nouveau Mac ?

Un peu de contexte d’abord : pour le travail, j’utilise un MacBook Pro Retina 15 pouces de première génération, une machine qui a fêté son quatrième anniversaire le mois dernier. Cet ordinateur était très puissant à sa sortie et il reste encore assez rapide, avec son Core i7 et ses 8 Go de mémoire vive. Néanmoins, il commence à montrer quelques signes de faiblesse, par exemple quand je dois monter des vidéos. C’est le cas en 1080p, mais c’est carrément ingérable en 4K et ce sera de plus en plus la norme.

Depuis que je travaille chez MacG, j’ai toujours utilisé un Mac portable et un écran externe.
Depuis que je travaille chez MacG, j’ai toujours utilisé un Mac portable et un écran externe.

Il me faudrait un nouveau Mac, plus moderne, mais il n’y a rien dans la gamme actuelle qui me convient totalement. Les MacBook Pro Retina sont toujours de superbes machines, même si la gamme n’a pas beaucoup évolué en quatre ans. On nous promet une barre d’OLED pour la prochaine génération, ce qui pique la curiosité, mais est-ce suffisant pour justifier le tarif demandé ? La gamme actuelle débute à 2 249 € et il n’y a aucune raison pour que la nouvelle soit moins chère, bien au contraire.

Le prix est indéniablement un argument en défaveur des Mac. Ce n’est pas nouveau, Apple a toujours été une marque premium, mais le constructeur ne met plus ses ordinateurs à jour aussi souvent qu’à une époque. Résultat, on paye parfois très cher pour un matériel qui peut avoir plusieurs années. C’est criant pour le Mac Pro, qui attend toujours sa mise à jour trois ans après et qui désespère de plus en plus les pros. C’est aussi le cas du Mac mini et même de certains portables : à plus de 2000 €, le MacBook Pro 15 pouces actuellement en vente n’est pas une très bonne affaire si l’on s'en réfère aux composants.

Il y a un autre changement lié aux prix des Mac : au fil des années, Apple affine les machines et améliore leur conception. Le MacBook Retina est un ultra-portable magnifique, parfaitement conçu, léger et discret… mais c’est un ordinateur qui est aussi complètement fermé. On ne peut rien changer, ni le stockage, ni la mémoire vive, encore moins la batterie. Le constructeur a d’excellentes raisons pour le faire, je ne veux pas entrer dans ce débat, mais le fait est que l’on achète un Mac qui ne bouge plus, ou presque plus.

Les Mac sont toujours mieux conçus, mais cela veut aussi dire qu’ils sont de moins en moins flexibles après achat.
Les Mac sont toujours mieux conçus, mais cela veut aussi dire qu’ils sont de moins en moins flexibles après achat.

C’est le cas pour tous les modèles, y compris le Mac Pro : les ordinateurs vendus par Apple n’évoluent pas après achat, ou très peu. Sur mon MacBook Pro Retina, j’ai changé le SSD pour doubler la capacité de stockage et je changerai probablement la carte réseau pour bénéficier des dernières nouveautés de macOS Sierra. C’est déjà bien, mais je me sens à l’étroit avec mes 8 Go de RAM et je ne peux rien faire. Je peux ajouter du stockage, mais pas autant que je veux, et pas au meilleur prix, etc.

À une époque, les Mac étaient plus gros et moins bien conçus en règle générale, mais on pouvait accéder à quelques composants clés. Mon iBook G4 permettait de changer la RAM relativement facilement, même s’il fallait retirer le clavier. Mon MacBook première génération proposait de changer de RAM et de disque dur extrêmement facilement. Je ne dis pas que je veux revenir à cette époque, je dirais même que les machines actuelles sont meilleures que celles de l’époque, mais ai-je besoin de finesse et d’ergonomie à mon bureau ?

À une époque où les Mac étaient plus épais et moins bien finis, on pouvait facilement accéder à certains composants. Ici, la RAM sur un iBooks G4.
À une époque où les Mac étaient plus épais et moins bien finis, on pouvait facilement accéder à certains composants. Ici, la RAM sur un iBook G4.

À la rédaction, nous utilisons en général des Mac portables constamment branchés à un écran externe. C’est une solution souple, qui permet de travailler chez soi de temps en temps, ou de changer de bureau quand c’est nécessaire. Mais au fond, je trimballe un MacBook Pro sur chaque trajet alors que je pourrais très bien avoir une machine fixe.

Si on regarde chez Apple, on peut éliminer d’emblée le Mac Pro qui est hors de prix et dépassé. Le Mac mini est un meilleur candidat, mais lui aussi est dépassé et les derniers modèles bloquent largement la machine avec de la RAM soudée et une barrette de SSD. L’iMac Retina 27 pouces est une superbe machine, mais le prix pose problème et, à part la RAM qui est facile à changer, on n’a pas vraiment d’options pour faire évoluer l’ordinateur. Sans compter que le tout-en-un n’a pas toujours eu la meilleure réputation côté fiabilité et si l’on perd l’écran, on perd aussi l’ordinateur (ou vice-versa).

Même si on oublie une seconde le budget et les tarifs, Apple ne propose plus rien dans sa gamme pour commencer avec un ordinateur et le maintenir à niveau pendant des années. C’était le rôle du Mac Pro d’ancienne génération, parfait pour ajouter du stockage et de la mémoire vive au fil des années, et même changer de carte graphique, une excellente solution pour améliorer les performances. On peut acheter encore aujourd’hui un Mac Pro remis au goût du jour, alors que le dernier modèle est sorti en 2012.

Un Mac Pro (à gauche) et son prédécesseur, le PowerMac G5 (à droite) : deux machines d’un temps révolu, où l’on pouvait modifier son Mac très facilement après achat. (Photo Motoya Kawasaki CC BY-NC-ND 2.0)
Un Mac Pro (à gauche) et son prédécesseur, le Power Mac G5 (à droite) : deux machines d’un temps révolu, où l’on pouvait modifier son Mac très facilement après achat. (Photo Motoya Kawasaki CC BY-NC-ND 2.0)

Le constructeur ne veut plus répondre à ce besoin, pour de très bonnes raisons de son point de vue d’ailleurs (c’est un marché de niche), mais ce choix me laisse sans option. Avec un hackintosh, je pourrais avoir un ordinateur de base et une marge de progression. Commencer avec 16 Go de mémoire vive et savoir que je pourrai doubler cette quantité pour trois fois rien dans quelques années. Avoir 500 Go de SSD et garder de la place à côté pour des disques durs supplémentaires. Bref, utiliser une machine qui évoluera au fil des besoins et dépenser beaucoup moins au départ.


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


200 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar bugranger 18/07/2016 - 12:02 via iGeneration pour iOS

Ouiiii!

avatar MacGyver 18/07/2016 - 21:35

c'est clair qu'il n'y a pas beaucoup d'autre choix quand on veux rester sur OSX.
Quand bien meme on aurait un budget illimité, il y a des manques dans la gammes mac qui font que c'est toujours un compromis.

Mais j'ai bien peur qu'avec l'avenement de leur propre processeurs pour ipad et iphone, Apple fassent de meme sur mac et empeche ainsi l'install d'OSX sur du matos tiers.

sinon, ca fait un moment que je ne suis plus la gamme mac (prix indecent et aucun interet, j'upgrade mes macs tant que possible) mais il me semblait qu'a l'epoque, les mac portable recevaient regulierement (genre annuellement) une MAJ sur la puissance des procs, voire le HDD.
Ca se fait plus?

avatar raphael13479 18/07/2016 - 12:03

Pour les curieux, quelques exemples d'hackintosh :
https://www.reddit.com/r/hackintosh/top/?sort=top&t=all

Ça donne envie ! Bonne chance



avatar bonnepoire 24/07/2016 - 12:01 (edité)

Les tours sont quand même toutes plus immondes les unes que les autres.

avatar pocketalex 25/07/2016 - 02:18

@bonnepoire : l'ordinateur qui se rapproche le plus du design d'une poubelle reste tout de même ... le mac pro

avatar françois bayrou 18/07/2016 - 12:04

"After running the Cinebench GPU benchmark test, here’s the result: dramatically faster graphics capabilities than even the most high-end 12-core Mac Pro with dual D700 cards, which is a little crazy considering that machine costs almost $7,000 more than mine."

Ah oui quand même.

avatar fiatlux 18/07/2016 - 12:35

Il est également assez facile de faire plus performant au niveau GPU en partant sur un Mac Pro tour (de préférence 2010), et en y mettant une carte graphique PCIe à jour.

C'est d'ailleurs ce que je conseille à ceux qui hésitent à partir sur un Hackintosh: un bon vieux MacPro 2010, avec un CPU 6 coeurs minimum pour rester dans le coup, et plein de place pour de la RAM, des DD, des SSD et des cartes PCIe. C'est de l'occase, c'est "dépassé" mais ça reste super performant (surtout en multi-thread).

avatar thefolken 18/07/2016 - 12:05

Les soucis des hackintosh sont connus. L'installation et les maj.

Pour savoir quoi acheter/comment installer http://www.tonymacx86.com

avatar TBook 18/07/2016 - 23:13 (edité)

LE site qui m'a permis en 3 jours (après réception des pièces) d'avoir une machine fonctionnelle :)

avatar ValentBay 18/07/2016 - 12:09 via iGeneration pour iOS

MacGe fait de la propagande Hackintosh, vu la multiplication d'articles à leur sujet. HONTE À VOUS.

avatar macinoe 18/07/2016 - 12:12

Pourquoi ?

avatar yasuo87 18/07/2016 - 13:45 via iGeneration pour iOS

J'ai hate de lire la suite de ces experimentations :D

avatar patrick86 18/07/2016 - 14:48

"HONTE À VOUS."

??

avatar ValentBay 21/07/2016 - 11:08 via iGeneration pour iOS

@patrick86 :
Je le répète c'était du gros second dégrée.

avatar Oncle Sophocle 18/07/2016 - 15:01

Ah bon ? MacG aurait une charte lui interdisant d'explorer d'autres univers qu'Apple ? La qualité qu'on demande à un magazine comme MacG, c'est le désir d'informer avec honnêté intellectuelle et ouverture et d'éveiller la curiosité du lecteur.

Même un magazine comme MacWorld, que je prenais pour un encensoir, peut publier des articles critiques sue Apple : ( http://www.macworld.com/article/3096106/data-center-cloud/apple-stop-bei... ).

avatar jb18v 18/07/2016 - 12:11

c'est franchement pas compliqué, faut juste penser à utiliser un ssd séparé ou débrancher l'actuel pour éviter les mauvaises manips, et vérifier les références de la carte Wifi (du Intel n'est pas reconnu, j'ai pris un TPLink et hop)

avatar Lion.b 18/07/2016 - 12:11 via iGeneration pour iOS

J'ai une carte mère quo computer à vendre si ca vous dis !

avatar Giloup92 18/07/2016 - 12:11 via iGeneration pour iOS

Excellente idée ! Au fait, y a-t-il des (bons) sites où l'on peut acheter des hackintosh tout faits ?

avatar pocketalex 18/07/2016 - 23:52

@Giloup92 : deja utiliser macOS sur un non-MAC, c'est hors CLUF mais c'est du perso-perso, mais si il y a un business derrière, là t'es bon pour que les avocats d'Apple te pètent les genoux, et c'est pas l'Europe qui va les arrêter.

Autant Apple se fout de qui fait quoi chez lui, autant le moindre revendeur qui annonce du compatible Macintosh se fait dézinguer rapido

avatar Yoskiz 18/07/2016 - 12:14 via iGeneration pour iOS

Vous oubliez que c'est illégale en terme de licence de macOS.

avatar fiatlux 18/07/2016 - 12:29

C'est contraire à la licence d'utilisation, ce n'est pas illégal (Apple n'est pas encore législateur que je sache ;-) ).

avatar Yoskiz 18/07/2016 - 12:41 via iGeneration pour iOS

@fiatlux :
Je pense que tu as compris le sens du mot "illégal".
C'est contraire à la licence d'utilisation tu as raison.

avatar Jazzride 18/07/2016 - 12:52

en cas de contentieux que apple ne saurait perdre que les hacki se rassurent ils auraient droit à la conjonction de l'illégalité et de la violation de la licence

tout cela est pathétique, comment faire pour faire tenir un site web ? on n'a plus de contenu, on écrit n'importe quoi
sur un site apple mettre tous les jours une page sur la violation des droits ?
en plus d'être irresponsable en cas d'action judiciaire de la marque, qui en a largement les moyens

ce site devrait être fermé

avatar Manubzh 18/07/2016 - 13:00

oui bien sur, ou toi tu devrais t'en aller plutot
2 choses :
- la première est que le fait de faire un hackintosh n'est pas illégal puisque les utilisateurs font ce qu'ils veulent tant qu'ils ne commercialisent pas leur appareils
donc macg n'est pas en train violer les droits d'apeuleuh
- la deuxième (la meilleure), c'est que sur le sol européen, il n'y aucune violation des droits d'apple car les utilisateurs ont le droit d'installer ce qu'ils veulent sur n'importe quelle machine, si apple tente d'aller contre ça, c'est une atteinte à la liberté de l'utilisateur

donc tes bonnes idées, tu peux les garder, merci

avatar le ratiocineur ... 18/07/2016 - 13:26 (edité)

@Fiatlux

"C'est contraire à la licence d'utilisation, ce n'est pas illégal"

Ne pas respecter une licence quelle qu'elle soit ("d'utilisation" en est un bon exemple), que l'on a accepté par contrat (qui est un document légal) lors de l'installation par exemple, est par définition illégal.

Quant à toi tu devrais faire attention, ton pseudo est totalement illégal car tu utilises sans leurs consentement la marque de Fiat et de plus tu te fais passer pour Guy LUX.... C'est Léon Zitrone qui va pas être content !!

Pages