Fermer le menu

Office 365 et Creative Cloud, des nuages qui peuvent coûter cher

Florian Innocente | | 22:15 |  47

La sortie d'Office sur iPad — et la très bonne tenue de cette nouvelle version iOS — donne l'occasion de revenir sur les offres d'abonnement de Microsoft et de faire un crochet par celles du Creative Cloud d'Adobe. Il faut en effet souscrire à un abonnement pour faire d'Office sur iPad un outil de travail et pas simplement une élégante visionneuse de documents. Une approche commune à celle d'Adobe où l'on pousse à l'abonnement avec des exclusivités logicielles ou des services mieux dotés.

Microsoft

Avant de détailler l'offre 365 de Microsoft, il convient de rappeler qu'un tout nouvel Office pour Mac va arriver au second semestre (lire également Office iPad et Mac : du code et une équipe en commun). Actuellement, Office 2013 pour Windows existe toujours en version boîte, sa cousine sur Mac l'imitera peut-être en se rangeant aux côtés des formules avec engagement. La seule chose qu'a assurée Microsoft c'est que les abonnés 365 d'aujourd'hui recevront demain automatiquement et sans surcoût la nouvelle version. C'est l'avantage de ces formules avec engagement, l'utilisateur est perpétuellement à jour dans ses logiciels, via les petits correctifs comme les révisions majeures.

À défaut d'informations plus précises sur ce futur Office pour Mac, ce comparatif se fera avec les logiciels et tarifs proposés aujourd'hui.

Office en boîte

Actuellement, deux Office 2011 pour Mac sont vendus en boîte avec une licence perpétuelle. Elles sont valables pour une installation sur 1 seul Mac.

S'agissant des apps iOS, après création d'un compte Microsoft gratuit, la suite Office sur iPad permettra d'ouvrir les documents, mais pas de les éditer ou d'en créer de nouveaux. En revanche, on peut utiliser librement OneNote pour iOS/OS X et synchroniser ses bloc-notes via un compte OneDrive. N'importe quel internaute, même non-utilisateur d'Office, peut obtenir 7 Go de stockage gratuits sur ce concurrent de Dropbox dont l'accès est intégré aux applications de la suite bureautique.

Office en abonnement grand public

La formule Office 365 Famille Premium se rapproche le plus de la Famille et Entreprise par son contenu puisqu'Outlook y est présent. Elle existe en deux tarifs et avec une compatibilité logicielle démarrant avec OS X 10.6. Notez que l'on a tout loisir de tester gratuitement cette formule pendant un mois :

  • Abonnement annuel : 99€ (75€ chez Amazon)
  • Abonnement mensuel : 10€ (soit 120€ au bout d'un an). Intéressant lorsqu'on a rigoureusement besoin d'Office mais pour un projet temporaire.

Une fois les abonnements échus et sans renouvellement de votre part, les logiciels restent installés sur vos ordinateurs et tablettes, mais ils s'en tiennent à ouvrir les documents pour lecture ou pour impression, les fonctions d'édition et création sont désactivées.

Avec cet abonnement 365, on dispose en outre de licences et d'une dotation logicielle plus importantes. La liste complète des programmes inclut : Word, Excel, PowerPoint, Outlook et les versions Windows d'Access (gestionnaire de bases de données) et Publisher (petite PAO).

Le mix entre des logiciels Mac et PC résulte d'une politique de licences qui gère indifféremment les plateformes OS X et Windows. On a droit à cinq installations : elles peuvent se faire par exemple sur 5 Mac ou au contraire sur 5 PC ou sur un mélange de 2 Mac et 3 PC. C'est au choix et l'on gère son "parc" depuis son compte en ligne pour activer ou désactiver des postes lorsque la limite de 5 est atteinte. Même principe et même nombre de licences pour les versions tablettes d'Office. En sachant qu'à terme on pourra aussi installer un Office sur les tablettes Android en plus de celles pour Windows et iOS.

Chaque utilisateur enregistré voit également son compte OneDrive augmenter de 20 Go de stockage, ce qui le porte à 27 Go. Chacun reçoit aussi, tous les mois, 60 minutes mondiales Skype. Avec elles, on peut appeler depuis Skype PC/Mac/mobile un correspondant à l'étranger, soit sur son mobile soit sur son téléphone fixe et même s'il n'est pas enregistré sur le service. La liste des pays concernés est assez longue (voir le détail dans la FAQ), mais nettement plus réduite lorsqu'on veut appeler absolument vers des mobiles (les USA et le Canada y sont néanmoins).

Office pouvant être requis dans le cadre d'études, une formule 365 Université a été mise en place. Elle couvre un cycle de quatre ans et l'abonnement sur toute cette durée revient à 79€ (68,17€ chez Amazon). Le contenu logiciel est identique à celui décrit précédemment, mais on descend à 2 licences pour Mac/PC et 2 licences pour tablettes.

Comparaison grand public

Sur le strict plan du contenu et sans autres considérations, une formule 365 est imbattable comparée à un achat en boîte. Surtout lorsqu'on a plusieurs ordinateurs et appareils mobiles : plus de logiciels, plus de licences, plus de variété et de flexibilité dans les plateformes utilisables et des services annexes ajoutés en bonus.

Reste qu'il y a toujours cette perspective de ne plus pouvoir éditer ses documents lorsqu'on stoppe l'abonnement. Mais puisqu'on conserve ces fichiers, on les ouvrira avec les autres suites bureautiques (gratuites) du marché (iWork sur iOS et OS X, LibreOffice, Google Docs, etc)… en espérant que la conversion sera la plus fidèle possible. C'est en tout cas une issue de secours envisageable.

Autre inconvénient, le plus important, on se lie à cette redevance annuelle de presque 100€. Il ne faudra qu'un an et demi d'abonnement pour dépasser le prix de la version boîte Famille et Étudiant et deux ans et demi pour atteindre celui de la boîte Famille et Entreprise. Mieux vaut alors avoir un usage soutenu de ces logiciels… Si l'on se projette à cinq ans, les presque 500€ payés valent l'achat de trois boîtes Famille et Étudiant ou deux Famille et Entreprise.

Cependant, si l'on observe ce qui se passe chez Adobe avec le Creative Cloud, celui-ci se remplit progressivement de services et logiciels inédits, sans frais supplémentaires. Des ajouts dont sont privés les utilisateurs restés sur des licences perpétuelles. Qui plus est, toujours chez Adobe, les applications de la Creative Suite 6 n'évoluent plus. Elles ne sont améliorées qu'en version CC (Creative Cloud).

Chez Microsoft à l'inverse, le modèle à abonnement et celui à licence perpétuelle cohabitent toujours, avec une symétrie dans les fonctions des logiciels. L'ajout de la version tablette d'Office donne aujourd'hui plus de relief à cette formule d'abonnement et commence à sérieusement creuser les inégalités entre boîte et abonnement.

Office en abonnement entreprise

Pour les entreprises, Microsoft a plusieurs offres, on prendra en exemple le cas d'une petite société ne dépassant pas 25 personnes. Aujourd'hui, la boîte Famille et Entreprise d'Office 2011 est vendue 224€ HT. Elle contient les quatre principaux logiciels de la suite, utilisables avec une seule licence. Pour équiper 25 personnes, cela revient à 5600€ HT.

La formule Office 365 Petite Entreprise Premium est celle qui lui est la plus proche. Ici on ne raisonne plus en postes, mais en utilisateurs : 10,40€ par mois et par personne. Un salarié pouvant avoir un ordinateur de bureau et/ou un portable et une tablette, chaque personne dispose donc de 5 licences maximum pour des Mac, PC et tablettes. Tous ont 25 Go sur OneDrive et 25 Go en messagerie électronique, plus quelque services supplémentaires de support technique ou de visioconférence Skype. Coût annuel pour les 25 licences : 3120€ HT.

Comparaison entreprise

Sur deux ans, en abonnement 365 (6240€ HT), on a déjà payé 800€ de plus que la solution avec une licence perpétuelle (l'équivalent de 3 boîtes en plus) et en quatre ans, on est à un peu plus du double (12 480€ HT, l'équivalent de 55 boîtes). La différence est encore plus spectaculaire avec le cas d'une entreprise de taille un cran supérieur.

Si la suite s'est enrichie de nouveaux outils — comme c'est le cas avec Office pour iPad — ou de révisions majeures, ce surcoût sera (peut-être) plus facile à avaler. Mais justement, on n'a aucune visibilité sur ce à quoi ressemblera dans les 2, 3 ou 5 années qui viennent la suite bureautique à laquelle on s'est abonné. De même que certains utilisateurs n'auront que faire d'une suite avec une quinzaine ou vingtaine de logiciels comme en propose Adobe. Mais on n'a guère le choix de composer son menu.

47 Commentaires

avatar Dv@be 14/04/2014 - 22:26via iGeneration pour iPad

"Pour équiper 25 personnes, cela revient à 5600€ HT."

Ou travailler avec Page et Keynote pour 0€

avatar Lymf 14/04/2014 - 22:33via iGeneration pour iPad

Perso j'utilise Adobe CC depuis bientôt un an et je suis relativement fan. J'avais une licence design premium et une licence Lightroom avant mais manquait la possibilité de faire certains montages vidéos (iMovie pas suffisant), donc le passage au cloud, plus ou moins équivalent en prix pour l'instant et pour quelques années m'offre cela.

La j'ai tout inclu et les nouveautés en plus... Je viens de tester Lightroom sur iPad et ça marche vraiment bien.

avatar hakki3781 14/04/2014 - 22:38via iGeneration pour iPhone

Comment peut-on comparer office et office 365 au niveau des entreprises. L'un est une suite logicielles. L'autre un ensemble de service. S'il faut comparer il faut tout comparer. Donc raboter un serveur pour le domaine, un autre pour exchange, un troisième pour sharepoint, 3 ou 4 autre pour Lync. Et là y a que le matériel il faut pas oublier les licences et les fameuses CAL.

C'est vrai que si on compare suite office uniquement y a aucun intérêt. Mais avec tous les autres services le cloud est nettement plus intéressant. Il permet notamment aux TPE d'accéder à des services qui leur était jusqu'ici inaccessible au niveau coût.

avatar greggorynque 14/04/2014 - 22:38via iGeneration pour iPhone

A noter que le gros avantage de l'abonnement est de pouvoir moduler ses licences sur PC mac au gré de l'évolution des machines sans racheter de licences. Sans parler du fait qu'on peut offrir une vrai licence a un stagiaire/CDD sans se retrouver avec une licence sur les bras au départ.

De plus l'installation/configuration est tellement simplifiée que dans le cas d'une utilisation entreprise, passer par la version boîte ne me semble pas du tout adapté (surtout dans les PME)
Je vois assez souvent le bordel que c'est dans ma boite quand il faut réinstaller un poste et jongler parmi les 35 boîtes pour savoir les licences que qui ou quoi sont dispos et/ou compatibles.

Depuis qu'on est passé sur office 365, trois clics est c'est installé, et avec une paquets de réglages issus du cloud en prime.

Alors sur le pur plan tarifaire Microsoft est en effet loin d'avoir fait un effort façon adobe, mais leur logiciels écrasent tellement la concurrence en utilisation avancée qu'ils n'ont malheureusement aucune raison de se priver :(

Enfin je sens venir les dizaines de personnes venant nous vanter les mérites d'iWork dans les commentaires, alors que cet article n'a rien a voir, ça va être fatiguant :(

avatar babgond 14/04/2014 - 22:43via iGeneration pour iPad

Et les formule education chez Microsoft ?
On paie une licence a chaque ETP et on a l'ensemble des licences élèves offerte !

avatar ankhinephes 14/04/2014 - 22:51via iGeneration pour iPhone

Pour un individuel comme moi qui n'a besoin que de Word (mais de façon plus que régulière), Office 365 n'est carrément pas rentable. Je ne me vois pas payer autant par an pour pouvoir seulement éditer des fichiers sur iPad, même si ça me serait sans doute utile de temps en temps.

Une question, sinon, au cas où je franchisse le pas un jour : peut-on avoir des fichiers à la fois sur Dropbox et OneDrive ? Je n'ai pas de raison de quitter DropBox, mais a priori les deux services s'excluent, il faudrait choisir.

avatar nifex 14/04/2014 - 23:15via iGeneration pour iPhone

@ankhinephes :
Pour une utilisation aussi rare tu peux simplement utiliser la version en ligne de word qui est gratuite via skydrive ;0)

Perso je test office 365 depuis la semaine passé pour mon entreprise, mais il n'y a rien qui fonctionne dans OWA et j'attends toujours une réponse du support de microsoft, je m'attendais a nettement mieux de leur part à se niveau...

avatar ankhinephes 15/04/2014 - 01:35via iGeneration pour iPad

@nifex

Merci pour l'idée, mais le principe c'est précisément de pouvoir travailler sur iPad quand je n'ai pas mon Mac (et un réseau) sous la main. Je me sers de Word tous les jours, et pouvoir avancer sur quelques fichiers en situation de mobilité serait appréciable. Mais pas à plus de 100 euros par an, alors que jusque là j'achète une version CD une fois tous les trois ou quatre ans, ce qui revient nettement moins cher. Reste à voir s'ils sortiront une version mono-licence 1 ordi-1 tablette plus abordable pour les gens qui n'ont pas besoin de plus.

avatar apreslapluie 14/04/2014 - 22:51via iGeneration pour iPhone

Chez bouygues ils proposent pour les pros, en même temps que l'abonnement Adsl, une formule à 5 euros par mois qui incluent office 365 (5 licences) et Norton antivirus (pour Mac ça ne sert à rien). Ça me paraît quand même intéressant

avatar lmouillart 14/04/2014 - 23:09

On peut noter aussi que la suite Office Live vient d'être publiée pour Chromebook/Chrome sur le web store.

Office Live est vraiment excellente. A titre perso je n'utilise plus de suites "client lourd" depuis 3 ans, les suites Web sont beaucoup plus pratiques, idem pour le montage de vidéo perso, ou la retouche de photos perso.

avatar minimat 14/04/2014 - 23:18

Malgré les défauts (impardonnables) de iWork lorsqu'on écrit en français, ça reste une option à envisager.

avatar Boumy 14/04/2014 - 23:29via iGeneration pour iPhone

Article bien utile. Merci. Reste à se décider ou à espérer que les "petits" logiciels fassent le forcing pour suppléer. Quand je vois tout ce qu'ajoute Adobe dans ces logiciels, il est évident que seule Apple pourrait produire de telles Rolls, mais elle est occupée ailleurs. (Faites pas attention si je dis n'importe quoi ;) )

avatar Sic transit 15/04/2014 - 09:24

La question, c'est surtout de savoir si toutes ces nouvelles options sont bien utiles…
Dans le flux de travail des entreprises de la com', tout s'est fortement accéléré grâce à (ou à cause d') Internet et du haut débit. Ce qui demandait 4 jours de délais il y a 5 ans se fait aujourd'hui en quelques heures.
Par contre, la seule chose qui n'a pas bougé, c'est le temps d'apprentissage, de formation : on n'apprend pas beaucoup plus vite. Du coup, les utilisateurs ont moins de temps pour assimiler les nouvelles fonctions, alors que beaucoup de boîtes restent pleinement satisfaites de ce que leur apportent les vieilles versions de logiciels… la CS5 est encore couramment utilisées dans les boîtes de com' – largement piratée d'ailleurs, pour éviter de passer en CC.

avatar rikki finefleur 14/04/2014 - 23:38

rien n'indique que dans l'avenir ces produits n'augmentent pas subitement de prix. Pour cela on peut leur faire confiance.
Un des affres de la dématérialisation.
A l'inverse un logiciel acheté est acheté.

avatar Sic transit 15/04/2014 - 09:26

Exact : d'un droit d'utilisation à vie, on passe à droit d'utilisation mensuel…
Sans compter qu'une licence acheté est revendable… Alors qu'un truc loué est considéré comme "consommé" à la fin du mois.

avatar 406 14/04/2014 - 23:41

les pros ne prennent qu'une version sur deux généralement et encore, j'ai un gros client (plusieurs postes) qui tourne encore sur indesign 5.

avatar 8enoit 14/04/2014 - 23:49via iGeneration pour iOS

Je me suis endormi avant la fin de la lecture de l'exposé.

assommoir véritable

Microsoft ou comment noyer le client.
"On recherche simplicité commerciale. Je répète: on recherche simplicité."

avatar iRobot 5S 15/04/2014 - 00:01

A part si Microsoft change le format standart des documents comme lorsqu'on est passé de .doc à .docx etc... je ne vois pas l'intérêt de changer de version, si on n'est pas un pro, et les abonnements sont encore beaucoup trop cher pour être avantageux.

avatar USB09 15/04/2014 - 00:13via iGeneration pour iPad

Ceci dit , Textedit fait aussi l'affaire....

avatar CountDown 15/04/2014 - 00:14

Je hais le système d'abonnement. Je le hais. Il n'y a aucun avantage pour l'utilisateur. Et si les nouveautés ne me plaisent pas ? Avec une licence permanente on peut choisir de rester à telle ou telle version selon ses préférences et ses besoins. Et si le prix augmentent et que ça ne rentre plus dans mon budget je fais quoi ? On nous retire la possibilité d'avoir le choix. Ni plus ni moins.

avatar bibe40 15/04/2014 - 01:44via iGeneration pour iPhone

Je vois que les gens se plaignent sans arrêt du prix exorbitant d'office 365... Hormis le fait que je ne trouve pas ça excessivement cher si l'on se sert souvent de la suite, qui vous interdit de "vendre" 1 installation... Si vous avez 4 amis, chacun paye 20€... C'est encore trop cher?... Si vous travaillez gratuitement, merci de me faire parvenir vos cv..
P.S: je suis un macuser depuis très longtemps mais je n'ai pas d'œillères..

avatar snowers 15/04/2014 - 12:48

L'illégalité ? Du coup, bah quitte à être dans l'illégalité, autant y être jusqu'au bout...

avatar larrymax 15/04/2014 - 03:55

J'aimerais mettre en avant mon expérience utilisateur de la CC d'Adobe qui m'a pas mal déçu

J'ai commencé l'abonnement CC à sa sortie quand j'étais encore étudiant et je pouvais profiter du tarif réduit : 31 euros et des poussières, quelques mois après, le tarif étudiant est passé à 20 euros pour les nouveaux abonnés et moi ? Non 30 euros toujours, génial.Merci Adobe.

Le SAV Adobe France est incompétent, Premiere et After Effects ont arrêtés de fonctionnés pendant des mois, et ils ont continués à me faire payer, personne ne trouvait de solution ni au SAV ni sur le forum d'Adobe. Au SAV ils m'ont envoyé pêtre en me disant de mettre à jour ma carte graphique, hey coucou, je suis sur Mac, c'est simple de voir si ma CG est à jour et elle l'est, sinon pourquoi vos logiciels ont pu marcher jusque là?.

C'est sur twitter que j'ai trouvé la solution, effacer le dossier Media Files où se trouvaient les rendus (pas les préférences, les rendus, qui pour une raison inconnue se trouve dans un endroit saugrenue de la bibliothèque sur Mac) (oui je sais j'aurais du y penser, comme le SAV d'Adobe et les techniciens du forum, anyway..)

Bref, ca a remarché, entre temps j'avais donné une seconde chance à FCP X, je me remet donc sur Première et la, bim , horrible bruit audio sur un fondu, je vais voir sur les forum et la je trouve un pléthore de messages similaires et devinez ce que répondent les modérateurs d'Adobe (en anglais of course)

"Ce problème a été corrigé lors de la mise à jour de décembre 2013. Veuillez vérifier la compatibilité de votre carte son"

C'est quand même dingue ca enfin, il y a une trentaine de message reportant le même problème, c'est "LE PROBLÈME" à la mode sur Première et ils osent dire qu'ils l'ont corrigé en décembre, on est en Avril et il est toujours là ...

Bon encore heureux, j'ai eu de la chance sur les exports je n'ai rien eu mais ca ne vraiment pas plu de la part d'Adobe

Tout ca pour revenir sur 2 points de l'article qui sont à mes yeux, faux :

L'offre s'enrichit sans changer de prix pour l'abonné du premier jour" c'est vrai et faux je l'ai montré, l'abonnement peut coûter moins cher pour les nouveaux abonnés, ce qui honteux pour les anciens qui effectivement continuent de payer le premier prix fort. Merci Adobe.

"Un utilisateur de suites bureautiques a aussi un peu plus de liberté d'aller voir ailleurs — et gratuitement — contrairement aux secteurs du Creative Cloud où Adobe n'a guère de concurrence dès lors qu'on parle d'outils professionnels"

Il faut préciser de quoi on parle, moi mon métier c'est l'audiovisuel, la post-production, dans ce domaine, Adobe a des concurrents, y compris After Effects. Ce qui m'avait séduit au début c'était bien sur le coupe PP/AE en dynamic link mais la devant les problèmes là ça devient juste insupportable..

avatar Mitchells 15/04/2014 - 05:06

Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer comment fonctionne Office 365 version éducation, pour les enseignants de primaire ?
Il y a semble-t-il une version gratuite uniquement en ligne ("A2"), mais comment y accéder, mystère, même l'assistance téléphonique de Microsoft n'a pas pu me l'expliquer.

avatar Lennart 15/04/2014 - 06:13

Pour les entreprises, au niveau comptable et fiscal sur quelle ligne doit apparaitre "l'abonnement" mensuel ou annuel à Office 365 ?

Pages

Connexion utilisateur