Fermer le menu
 

Intel : une éclipse pour présenter Coffee Lake

Mickaël Bazoge | | 11:00 |  20

C’est le 21 août qu’Intel lèvera le dernier voile sur Coffee Lake, la huitième génération de ses processeurs qui succède à Kaby Lake — et que l’on pourrait bien retrouver au cœur de plusieurs Mac. Ces puces étaient à l’origine prévues pour le début de l’année prochaine, mais concurrence d’AMD aidant, le fondeur de Santa Clara a mis les bouchées doubles.

Cliquer pour agrandir

Intel fait miroiter des performances en hausse pour des processeurs qui restent gravés en 14 nm. Le groupe fait miroiter des gains pour la réalité virtuelle, ainsi qu’une disponibilité pour les ordinateurs qui sortiront en fin d’année. Coffee Lake pourrait cependant n’être qu’une architecture de transition, puisque Cannon Lake est en vue avec certes moins de cœurs, mais avec une finesse de gravure de 10 nm propice à une meilleure économie d’énergie (lire : Intel Coffee Lake : les futurs iMac et MacBook Pro 15" avec 6 cœurs ?).

La présentation se tiendra en direct sur Facebook Live et coïncidence ou pas, le même jour aura lieu une grande éclipse qui, on l’espère, n’assombrira pas les perspectives de ventes d’Intel.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


20 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Jeckill13 09/08/2017 - 11:48 via iGeneration pour iOS (edité)

Toujours le même blabla … c'est toujours amazing ! Pour au final d'une génération à la suivante il n'y a pas de différence monstrueuse, quand la différence n'est pas obtenu juste avec une fréquence légèrement supérieur comme entre skylake et Kaby lake. Ça ne cassera pas trois pattes à un canard.

avatar romainB84 09/08/2017 - 12:13

L'avantage c'est que ça permet d'avoir un OS fluide et réactif même sur des machines vielles de 5-6 ans, vu que l'ecart de puissance entre des machines n'est pas monstrueuse.
Mon MacBook Pro de 2012 tourne comme une horloge
Si les mac avaient vu leur CPU double en puissance chaque années comme les iphone, je ne pense pas que ca aurait été le cas :-)

avatar C1rc3@0rc 09/08/2017 - 19:56

@Jeckill13

«Toujours le même blabla»

Oui mais d'un autre coté Intel ne va pas dire:
«alors, on est au bout du rouleau avec le x86, on a epuisé toutes les ficelles du marketing, on arrive plus a bidouiller le TDP pour faire croire qu'on peut approcher l'efficacité energetique des ARM, on arrive pas a faire oublier le plantage des Atom (pire, son successeur - le Core M - meme les journaleux jouent pas le jeu et ils ont "rapporté" quand on l'a rebaptisé Core i pour faire croire que c'etait pas une m@#$ du style Atom ), on arrive pas a faire oublier qu'on s'est totalement ramassé sur wearing computer, plus personne ne croit au pere Noel et que la finesse de gravure peut rapporter quoi que ce soit -si ce n'est tenter de maintenir une marge de fou pour les fondeurs-,...
la on sort un refresh de refresh de refresh parce qu'on est totalement largué par tous les problemes a resoudre pour la prochaine generation, parce qu'on voit le traitre MS qui se met a ARM, que le zombie AMD nous met la pattée meme sur les serveurs et que Nvidia veut pas crever alors qu'on les avait privé de benef sur le bas de gamme avec nos eGPU...
un ratage total, je vous dis! Donc la vu qu'on a ete infoutu de sortir skylake (et on parle meme pas des Xeon qui devaient recuperer des pans entiers de l'Itanium - zut on va avoir un nouveau procés de HP :( -) avec tout ce qu'on avait promis, ben du coup on multiplie les "lake", histoire de faire raquer le "consse" et verser des dividendes juteux aux actionnaires »

Bon on va esperer au moins que cette futur fournée sera moins bugguee que l'actuelle. Mais sinon, sur x86, il est urgent que les dev se focalise sur l'optimisation de leurs softs (dans la mesure de ce que le x86 tres enfermant permet).

Apres, on voit qu'AMD et ARM taillent des croupieres a Intel et tous se posent la question: pourquoi Apple sort pas de Mac ARM (beaucoup moins cher et avec une autonomie de reference) ou AMD(moins cher et coherent avec le GPU) ? Reponse: y a plus d'unité Mac chez Apple depuis un moment et malgré la hausse du budget R&D ce trimestre, va falloir un moment pour la reconstituer et avoir des vrais nouveaux Mac conçus par des inge et pas des graphistes!



avatar ErGo_404 20/08/2017 - 14:19

Il va falloir encore une ou deux générations avant que les processeurs ARM entrent en concurrence frontale avec les x86 sur la question des performances. Peut être que c'est presque le cas sur les processeurs ultra basse conso d'Intel, mais Apple ne va pas changer d'architecture pour un seul modèle d'entrée de gamme. Microsoft a essayé, ça ne leur a pas bien réussi.

avatar BLM 09/08/2017 - 12:25 via iGeneration pour iOS

«La présentation se tiendra en direct sur Facebook Live et coïncidence ou pas, le même jour aura lieu une grande éclipse qui, on l’espère, n’assombrira pas les perspectives de ventes d’Intel.»
Ce n'est pas une coïncidence.
Mais c'est l'inverse : la conférence d'Intel se tiendra le même jour que l'éclipse et non l'éclipse le même jour que la conférence d'Intel ; l'accroche Intel annonçant sa conférence à venir est d'ailleurs une claire référence à l'éclipse totale de soleil observable depuis les États-Unis.

avatar Mickaël Bazoge macG 09/08/2017 - 14:36 (edité)

Hint : c'était une tournure pour se moquer.

avatar MacTouch 09/08/2017 - 19:58

lol ! Disons plutôt que cette éclipse est un prétexte pour Intel parce qu'AMD leur font de l'ombre (clin d'oeil à MacBidouille). ;)

avatar BLM 11/08/2017 - 07:33

bien vu !

avatar Espcustom 09/08/2017 - 12:44 via iGeneration pour iOS

Ça avance...à petits pas.

avatar occam 09/08/2017 - 13:39 via iGeneration pour iOS

Le bond technologique le plus important lié à une éclipse solaire fut -- est toujours -- le processeur E61 de FAEMA.

Intel pourra nous inonder de Coffee Lakes, ils seront insipides face au délicieux coup de pouce ("espresso jolt") fourni par l'infatigable processeur E61, heure après heure, jour après jour, depuis près de 60 ans. (C'est en effet pour commémorer l'éclipse de 1961 qu'il fut baptisé E61 par son inventeur, le grand Ernesto Valente.)

avatar Moonwalker 09/08/2017 - 14:03 (edité)

Tant que le ciel ne nous tombe pas sur la tête.

avatar macam 09/08/2017 - 23:29

@moon :
Pour tous ceux qui ont gueulé contre les ports thunderbolts des macbook pro, il semble bien que le ciel leur soit tombé sur la tête.

avatar hdam1959 09/08/2017 - 14:04 via iGeneration pour iOS

Qu'est-il arrivé à l'avance technologique d'Intel, qui historiquement avait toujours une génération d'avance par rapport à la compétition dans les processus de fabrication ?

L'A10X de l'iPad Pro est fabriqué en 10 nm et c'est seulement maintenant qu'Intel sort des processeurs avec une taille de gravure identique ?

Ca promet des moments difficiles à venir pour Intel …

avatar Stardustxxx 09/08/2017 - 17:26

@hdam1959
Intel a toujours une mince avance (moins de 2 ans maintenant). Intel ne mesure pas de la même façon que TSMC ou Samsung, le process d'Intel est plus compact, plus dense en transistor. Le 10 nm d'Intel est equivalent au 7 nm de TSMC en terme de densité. Le 10 ou 7 nm représente une mesure du process parmis d'autres.

Le nerf de la guerre pour la gravure est l'équipement optique pour la gravure, ces machines sont fournis par quelques compagnies dans le monde (ASML par exemple), ceci explique pourquoi au cours des années les autres fondeurs ont rattrapé Intel.

avatar C1rc3@0rc 09/08/2017 - 20:15

@hdam1959

«Qu'est-il arrivé à l'avance technologique d'Intel, qui historiquement avait toujours une génération d'avance par rapport à la compétition dans les processus de fabrication ?»

Les mensonges éhontés du marketing ont ete rattrapé par les lois de la physique?

Plus sérieusement, Intel est toujours top au niveau de la maîtrise du process de production. Les 10nm dont se réclament les autres c'est du faux 10nm et du vrai 14nm (et encore c'est plus du 16nm ou 18nm).

Mais le probleme c'est que la finesse de gravure n'a eu d'impact positif sur les consommation que jusqu'au 22nn, et sur la puissance ça n'a plus d'impact depuis bien longtemps (en fait il n'y a jamais eu de relation finesse de gravure/ puissance).
Le seul avantage de baisser la finesse de gravure sous le 22nm, c'est les economies d'echelle sur les materiaux, donc ça permet de maintenir les marges (moins de materiaux, vendu au meme prix => + de marge)

Intel a pris le mur des 4Ghz avec les Pentium III et IV et aucune finesse de gravure n'a permis de depasser cette limite. La strategie a ete depuis de multiplier les core a frequence inferieure (du coup ça chauffe moins et ça consomme moins qu'un core a +4Ghz, magie!), mais la aussi les promesses electorales d'Intel sont tombées a l'eau, les PC ne pouvant pas tirer partie de plus de 6-8 core en theorie et 4 en pratique.

Le probleme c'est qu'il faudrait changer totalement d'architecture et mettre au placard le vetuste x86, mais Intel serait alors en competition avec IBM, ARM, etc, et Intel n'a jamais reussi a gagner une competition sans tricher (cad avec des pratiques monopolistiques scelerates). Donc Intel campe sur le x86.

avatar Stardustxxx 10/08/2017 - 14:58

@C1rc3@0rc
"La strategie a ete depuis de multiplier les core a frequence inferieure (du coup ça chauffe moins et ça consomme moins qu'un core a +4Ghz, magie!), mais la aussi les promesses electorales d'Intel sont tombées a l'eau, les PC ne pouvant pas tirer partie de plus de 6-8 core en theorie et 4 en pratique."

Donc les Xeons a 20 coeurs, le prochain i9 a 18 coeurs, ne servent a rien, vu qu'après 4 core ca sert a rien...

avatar LeSedna 09/08/2017 - 14:50 via iGeneration pour iOS

Hdam1956 j'attends que les deux plateformes se rejoignent avant de juger. Pour l'instant les Intel restent plus puissants, proposent infiniment plus de caractéristiques, des parties graphiques intégrées, une gestion d'un nombre considérables de Ram, cartes graphiques, son, y compris des pièces originales avec driver maison. La concurrence va vite Mais elle part aussi de derriere, Cest certainement plus facile de rattraper les écuries de formule 1 en embauchant et copiant les techniques, Le jour où les deux technologies seront égales pour les mêmes besoins on verra, Et ça ne sera que bénéfiques pour nous.

Je pense que les puce dans les produits Apple auront du sens pour les ordis dans quelques années à peine. Mais il va y avoir une nouvelle révolution et ça ne sera pas simple. Il faudra que nvidia Et amd créent des cartes graphiques spécialement pour, ou développent des drivers pour. L'ensemble des développeurs de logiciels vont devoir penser à l'avance à la compatibilité. Il faudra que La plateforme soit réellement meilleure que celle d'intel pour valoir le saut. Pour l'instant on s'en rapproche Mais on n'y est pas encore tout à fait. L'iPad Pro est puissant et va bientôt rejoindre Le MacBook entrée de gamme Mais quid de l'ensemble des performances possibles sur une tour ? On ne sait pas encore. La limite des 5Ghz n'est pas encore approchée et Cest donc facile de doubler de perf au rythme de La loi de Moore.

avatar C1rc3@0rc 09/08/2017 - 20:38

@LeSedna

En fait non.
Ce n'est pas la soit-disante avance technologique d'ntel qui lui a permis de rester devant les autres, ce sont les pratiques monopolistiques illégales commises avec Microsoft dans le cartel Wintel.
On le voit sur le mobile, Intel est nul par rapport a une situation de vraie et saine concurrence. L'Atom, malgré une politique anticoncurrentielle scandaleuse, n'a jamais reussi a inquieter ARM et on parle meme pas du Quark et autre fadaises.
Intel c'est pas une ecurie de formule 1, c'est un char d'assaut qui roule sur une route pilonnée par son artillerie, avec la grosse bertha en tete, et la technique bien connue du "tire-au-cul" des alliés!

Et pour la limite des 5Ghz... la limite c'est 4Ghz, atteinte par les Pentium III et IV. Apres on peut faire de l'overclocking, dynamique sur de tres courtes periodes (exploitant l'inertie thermique du matériaux...) - le mode turbo - ou de l'overclocking en refroidissement non conventionnel, mais pour un PC standard (refroidi par air, voire watercooling) la limite c'est 4Ghz.

L'alternative c'est augmenter le nombre d'instructions traités par cycles, seulement la tout a deja ete fait et le jeu d'instructions x86 est un gros handicap.

Et concernant la conjecture de Moore, qui n'est nullement une loi, c'est un principe economique, pas technologique. En abaissant la finesse de gravure on met plus de composants sur une meme surface, donc on diminue la quantité de materiaux. Vendue au meme tarif, le benefice augmente donc. Mais comme les usines de production voient leurs prix augmenter (+ de 8 milliards pour une 14nm), que les materiaux doivent etre de plus en plus de haute qualité et que le taux de dechet augmente, la conjecture de Moore ne tient plus la route depuis le passage sous les 32 nm.

avatar occam 09/08/2017 - 21:24

@C1rc3@0rc

Moore (fig. 3 de ce document)
http://www.cs.utexas.edu/~fussell/courses/cs352h/papers/moore.pdf
n'a jamais prétendu proposer une loi, pas plus qu'un principe économique.

Il a simplement proposé une extrapolation log-linéaire de la densité et de la complexité des circuits intégrés, d'abord pour la décennie 1965-75, sous condition de réduction concomitante des coûts de production.

Un modèle log-linéaire de croissance est une première approximation raisonnable dans bien de domaines.

Il est remarquable que l'extrapolation de Moore se soit vérifiée pendant une période bien plus longue que prévu.

Plus remarquable encore est le dessin humoristique (fig. 2) de Grant Compton qui illustre l'article de Moore : la banalisation de l'ordinateur ("handy home computers") bradé entre produits de parfumerie et de mercerie pouvait paraître utopique au point d'être cocasse en 1965. Pourtant, elle découle directement de la relation observée et prédite par Moore.

avatar r e m y 09/08/2017 - 15:22 via iGeneration pour iOS

Y'a vraiment que les americains pour imaginer ce type de grand show pour le lancement d'un produit... mais là, quand même, ils ont fait fort : un éclipse solaire!

(On me souffle dans l'oreillette, pardon l'airpod..., qu'Apple prépare avec les équipes de Donald, un grand largage de missiles intercontinentaux sur la Corée pour le lancement de l'iPhone 8 en Asie. Ça aussi ça va avoir de la gueule....)