Fermer le menu
 

Intel Coffee Lake : les futurs iMac et MacBook Pro 15" avec 6 cœurs ?

Stéphane Moussie | | 14:00 |  38

Des fréquences inférieures, mais un nombre de cœurs supérieur, c’est ce que nous réserve Intel avec sa prochaine génération de processeurs. Canard PC Hardware révèle en avant-première les caractéristiques d’une partie des puces Coffee Lake, toujours gravées en 14 nm a priori, qui devraient succéder aux Kaby Lake dans les prochains mois.

Image Intel

iMac

Tout en haut de la famille Coffee Lake, on devrait trouver le Core i7–8700K, successeur direct du Core i7–7700K proposé en option sur l’iMac 27" Retina 5K. Si Apple venait à les échanger purement et simplement, on aurait donc au maximum un iMac Retina 5K avec 6 cœurs (12 cœurs logiques avec Hyper-Threading) cadencés à 3,7 GHz. Canard PC Hardware ne précise pas la fréquence en Turbo Boost.

  • iMac Retina 5K 2017 avec Core i7 en option :
    • Core i7–7700K : 4 cœurs (8 cœurs avec Hyper-Threading), 4,2 GHz (Turbo Boost 4,5 GHz), TDP 91 W
  • Futur iMac Retina 5K hypothétique avec option :
    • Core i7–8700K : 6 cœurs (12 cœurs avec Hyper-Threading), 3,7 GHz, TDP 95 W

Selon le magazine, il y aura aussi une version « non-K » de ce processeur, le Core i7–8700, à la fréquence sensiblement inférieure. Son prédécesseur, le Core i7–7700, est disponible en option sur l’iMac Retina 4K.

  • iMac Retina 4K 2017 avec Core i7 en option :
    • Core i7–7700 : 4 cœurs (8 cœurs logiques avec Hyper-Threading), 3,6 GHz (Turbo Boost 4,2 GHz), TDP 65 W
  • Futur iMac Retina 4K hypothétique avec option :
    • Core i7–8700 : 6 cœurs (12 cœurs avec Hyper-Threading), 3,2 GHz, TDP non précisé

Même évolution pour les Core i5 qui équipent les machines de bureau.

  • iMac Retina 5K 2017 haut de gamme :
    • Core i5–7600K : 4 cœurs (sans Hyper-Threading), 3,8 GHz (Turbo Boost 4,2 GHz), TDP 91 W
  • Futur iMac Retina 5K haut de gamme hypothétique :
    • Core i5–8600K : 6 cœurs (sans Hyper-Threading), 3,6 GHz, TDP 95 W

  • iMac Retina 4K 2017 entrée de gamme :
    • Core i5–7400 : 4 cœurs (sans Hyper-Threading), 3 GHz (Turbo Boost 3,5 GHz), TDP 65 W
  • Futur iMac Retina 4K entrée de gamme hypothétique :
    • Core i5–8400 : 6 cœurs (sans Hyper-Threading), 2,8 GHz, TDP 65 W

MacBook Pro

Canard PC Hardware ne s’arrête pas en si bon chemin et dévoile également une partie des prochains processeurs mobiles. Les références exactes ne sont pas données, mais on apprend que le haut de la gamme sera constitué de modèles 6 cœurs (contre 4 actuellement) avec des fréquences beaucoup plus basses que les Kaby Lake. Il est question de puces cadencées à 2 GHz ayant un TDP de 45 W. C’est ce type de processeurs qui pourrait équiper les futurs MacBook Pro 15".

Le MacBook Pro 13" pourrait lui aussi gagner 2 cœurs, puisqu’Intel a dans ses cartons des processeurs Coffee Lake de 28 W dotés de 4 cœurs cadencés à 2 GHz.

Coffee ou Cannon Lake ?

Plusieurs questions restent en suspens. Celle de la disponibilité tout d’abord. Intel devrait lancer les premières puces Coffee Lake avant la fin de l’année, mais rien ne dit qu’Apple se ruera dessus. Les iMac et tous les portables ont été renouvelés pas plus tard que le mois dernier.

Et puis Intel prévoit de sortir également dans les prochains mois les processeurs Cannon Lake qui auront moins de cœur que Coffee Lake, mais qui s'annoncent plus économes grâce à leur gravure en 10 nm et qui devraient avoir des fréquences plus élevées. Quel choix va faire Apple ?

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


38 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar 0MiguelAnge0 21/07/2017 - 14:22 via iGeneration pour iOS

L'essentiel des logicielles ne sont pas optimisés pour tourner sur plusieurs cores. Les logicielles photos, videos, oui.

Donc augmenter le nombre de cores mais baissés la fréquence va baisser les performances ressentis, en règle général. De plus ils semblent être contraints par le TDP aussi qui reste constant: donc 4 cores qui tournent plus vites que 6 cores à TDP equivalent, cela vo donner quoi au final? Je ne pense pas que cela soit si différent.

Par contre l'argument marketing sera tout trouvé: 6 c'est mieux que 4!

avatar ErGo_404 21/07/2017 - 14:38

Pas si évident, avec une architecture mieux optimisée ils peuvent faire plus d'instructions par cycle d'horloge, donc la perte de fréquence n'est pas toujours synonyme de perte de performances.

En plus, ce que tu dis est vrai, MAIS comme on utilise plusieurs applications en parallèle, si chacune est optimisée pour du mono coeur elles seront quand même réparties sur les différents coeurs de la machine et donc le gain sera quand même présent.

Et pour finir plusieurs coeurs à plus petite conso veut dire que le processeur peut désactiver des coeurs lorsqu'il n'est pas sollicité et donc que la conso peut diminuer pour des tâches légères, et donc c'est tout bénef pour l'autonomie.

avatar rolmeyer 21/07/2017 - 14:46 via iGeneration pour iOS

@ErGo_404

Euhhhh oui c'était le promesse hélas non tenue de Grand Central Dispatch présenté à l'époque par Jobs et arrivé ....on ne sait où. Je ne suis pas spécialiste mais disons qu'en lançant un truc comme iTunes et Chrome en même temps, iTunes ne va pas prendre un cœur et Chrome un autre...hélas ! Facilement constatable avec des outils simples.



avatar ErGo_404 21/07/2017 - 14:59

Après c'est le rôle du kernel (ou de Grand Central Dispatch) de dispatcher les processes sur plusieurs coeurs, si besoin.
Mais la subtilité est là ... si besoin. Quand iTunes et Chrome tournent en même temps, aucun ne doit consommer le processeur à fond, ce sont plutôt des logiciels qui ont besoin de ram et éventuellement d'une bonne vitesse d'accès disque.
Je suis à peu près certain que si tu lances un logiciel monotâche qui consomme pas mal de CPU, il sera bien distribué sur un second coeur.

avatar rolmeyer 21/07/2017 - 15:09 via iGeneration pour iOS (edité)

@ErGo_404

N'utilisant pas mon mac en usage Pro, je ne me prononcerais que sur un usage familial. iTunes Chrome Firefox et Photos ouverts et utilisés en même temps ne montrent clairement pas un usage optimisé des cœurs. Attention ce n'est pas toujours le cas, si j'ajoute VMware fusion lui, va bien taper dans les cœurs non utilisés. Handbrake c'est le roi, il prend un max. Même QuickTime X dans un export un peu lourd n'arrive pas à utiliser les cœurs restants, bon le logiciel à l'air plus ou moins enterré, mais hélas il remplit encore très bien sa fonction comme couteau Suisse.

avatar oomu 21/07/2017 - 19:32 (edité)

tout va bien alors.

Si tôt que vous utilisez sérieusement votre ordinateur, la machine exploite ses ressources.

avatar C1rc3@0rc 22/07/2017 - 01:06

@rolmeyer

Usage pro ou pas, la question se pose autrement. Pour Handbrake en usage familial, un maximum de cores rapides est recommandé, pour l'écrivain professionnel un dualcore lent qui consomme peu est meilleur...

On va faire simple: le multicore est efficace sur des programmes et des taches qui nécessitent beaucoup de calculs (concurrents ou au moins s’exécutant en même temps) et très peu d'interactions de l'utilisateur. C'est une caricature, mais c'est le principe.

En gros, dans un programme utilisant beaucoup l'interface graphique, le processeur va passer sa vie a attendre des données a traiter. Un processeur monocore pourra ainsi gerer plusieurs applications "a interface" en donnant l'apparence qu'elles fonctionnent en parallèle alors que c'est pas le cas, le processeur passe de l'une a l'autre mais tres vite.

Pour ce qui est de la frequence, faut comprendre un truc: plus elle est elevee (vitesse de base, hein pas la foutaise du turbo), plus le processeur est rapide. Mais, il faut que l'alimentation en donnée du core tienne la cadence, sinon le core tourne a vide.

Typiquement avec Handbrake on a l'exemple meme du soft dont l'efficacité augmente avec le nombre de core et la frequence.
Pour un soft de traitement de texte, de consultation de mail, ou un navigateur WEB, un dual-core lent fera tout aussi bien qu'un 8 core a 4ghz...

Idealement sur un Mac on va avoir besoin d'un 4 core a haute frequence, mais capable d'eteindre les core non sollicité. Un 6 core a frequence plus basse va degrader les performances.

Alors, pourquoi Intel se (re)lance dans l'augmentation des core en baissant la frequence?
A cause d'AMD et de ses Ryzen.

A force de stagner, Intel s'est fait rattraper par AMD. AMD peut en plus commercialiser des processeurs bien moins cher qu'Intel et - a part Apple - les constructeurs majeurs sont en train d'adopter les Ryzen d'AMD. Et AMD tape sur les secteurs les plus rentables et cles d'Intel.

Intel en plus accumule les problemes avec ses dernieres generations de processeur et des cartes meres les accueillant. La presse specialisée et les constructeurs parlent meme de catastrophe pour Skylake X...

Bref, on doit voir dans la rumeur a la base de l'article surtout une tentative pour Intel de noyer le poisson et eteindre l'incendie tout en minimisant la reussite d'AMD.

avatar oomu 21/07/2017 - 19:30 (edité)

si vous lancez chrome et iTunes, l'ordinateur répartira sur les coeurs. Sachant que Chrome peut lui même se diviser en processus séparé.

Safari segmente son activité réseau (transfert), rendus des pages, lecture vidéo, etc, ce qui utilisera les coeurs si nécessaires

vous négligez aussi toutes les tâches faites par le système.

-
regardez aussi la fréquence max de fonctionnement quand le processeur éteint un ou plusieurs coeurs.

rappelez vous qu'aucun processeur de portable ne peut maintenir sa fréquence maximale (avec ou sans tous les coeurs actifs) longtemps.

avatar oomu 21/07/2017 - 19:30

si vous lancez chrome et iTunes, l'ordinateur répartira sur les coeurs. Sachant que Chrome peut lui même se diviser en processus séparé.

Safari segmente son activité réseau (transfert), rendus des pages, lecture vidéo, etc, ce qui utilisera les coeurs si nécessaires

vous négligez aussi toutes les tâches faites par le système.

-
regardez aussi la fréquence max de fonctionnement quand le processeur éteint un ou plusieurs coeurs.

rappelez vous qu'aucun processeur de portable ne peut maintenir sa fréquence maximale (avec ou sans tous les coeurs actifs) longtemps.

avatar poulpe63 21/07/2017 - 14:50

Ah bon? Et comment ça se fait que les derniers Pentium qui ont hérité de l'hyperthreading (passage de deux coeurs physique à quatre coeurs logiques) ont vu leurs perfs, bondir jusqu'à 30% dans des jeux et applications?
De plus (par exemple) Overwatch, par exemple profiterait de 6 coeurs (https://www.reddit.com/r/hardware/comments/4qexf4/2016_what_games_now_ut...)

Après, il y a aussi la quantité de cache dispo qui joue...

avatar rolmeyer 21/07/2017 - 15:01 via iGeneration pour iOS

@poulpe63

Parce que les mesures ont être faites sur des apps optimisé multicore. La clients que je vous se presser dans les Apple Store sont plus des adeptes de Chrome iTunes et Safari que de Final cut Adobe Créative ou Logic Pro. Je dis pas qu'il n'y en a pas mais pour utiliser un mac qu'à titre privé je préfère avoir un bicoeur 3,6 Ghz qu'un quadri cœur 2,9. Même Photos d'Apple n'arrive pas à taper dans plusieurs cœur et avec une bonne bibliotheque de clichés tu arrives à le faire tousser. Handbrake et wmware et parallels eux exploitent bien les multi cœurs, je ne suis pas sûr que ce sont les logiciels les plus utilisés.

avatar Bigdidou 21/07/2017 - 15:36 via iGeneration pour iOS

@rolmeyer

« La clients que je vous se presser dans les Apple Store sont plus des adeptes de Chrome iTunes et Safari »

C’est sensiblement mon cas, et je ne vois pas d’un très bon oeil la fréquence diminuer au profit du nombre de coeurs.
Mais je ne suis pas très pro et informé à ce sujet, justement, et le moins qu’on puisse dire, c’est que le consensus de ceux qui savent n’est pas là ;)

avatar k43l 21/07/2017 - 15:41

C'est complètement faux.

Certes les logiciels ne sont pas optimisé aux multicore, néanmoins le gains de performance se fait sentir. Sinon comment expliquer qu'un processeur monocore à plus grande fréquence soit moins performant qu'un dualcore moins rapide. Et ainsi de suite à fréquence égale.
Tout comme j'attends des explications sur Hyper-Treading qui double le nombre de core physique soit plus performant que les processeur dépourvu.

C'est ce qui explique que 100% des design de puce soit multicore. Les tâches parallèle sont plus aisés.

avatar C1rc3@0rc 22/07/2017 - 01:51

@k43l
«Sinon comment expliquer qu'un processeur monocore à plus grande fréquence soit moins performant qu'un dualcore moins rapide.»

c'est faux, un monocore a 4ghz est bien plus performant que dualcore a 3Ghz.

Exemple:
- 5 taches
- l'execution de la tache 2 necessite d'avoir les resultats de la tache 1, et ainsi de suite (exceution donc sequentielle)
- temps de calcul par tache a 1 Ghz => 30 minutes

Si on prend un monocore a 4Ghz le travail sera bouclé en 37 minutes
Si on prend un multicore a 2 ghz le travail sera bouclé en 75 minutes

Maintenant si on prend des taches qui sont independantes l'une de l'autre et que l'on lance le travail sur un 6 core en meme temps a 1Ghz, le travail sera bouclé en 30 minutes.
Le 6 core est moins performant mais comme il execute les 5 operations en meme temps, il termine avant le monocore 4 fois plus rapide...

Le hic, c'est que la 3 eme situation est tres commune dans le domaine du serveur et exceptionnelle dans le secteur PC.

Pourquoi l'industrie a basculé sur le multicore. Parce que les industriels du microprocesseur ont tapé contre le mur des 4Ghz.
A chaque fois qu'on augmente la frequence, on augmente encore plus la consommation et le degagement thermique. Au-dela de 4Ghz la consommation explose et il faut passer a des systemes de refroidissement complexes, couteux, qui consomment de plus en plus,.. pour un resultat vite depassé.

Partant du constat que sur un PC le processeur switch entre plusieurs applications qui "tournent" peu, le calcul a ete vite fait: plutot que d'augmenter la frequence, on va mettre 2 processeurs qui vont travailler en parallèle, mais moins vite. Les performances baisses, la consommation baisse, le degagment thermique baisse, mais l'impression de reactivité augmente. Du multi-processeur on est passé au multi-core, qui permet de gagner sur la complexité mais surtout sur la rentabilité!
Ça marche bien jusqu'a 4 core. Au-dela, ça marche de moins en moins. D'ou les subterfuges comme le mode turbo, l'hyperthreading, etc

Sur PC, on atteint un bon compromis avec 4 core a haute frequence variable.
Sur stations de travail en pratique 4 core a haute frequence sont le plus adaptés.
Sur serveur, le maximum de core, meme a faible frequence mais garantie, donne les meilleurs resultat.

Apres, y a aussi des contre-exemples isolés. Sur PC, Handbrake est le rare type d'application dont les performances augmentent avec le nombre de core et l'augmentation de la frequence: un 18 core a 2ghz bouclera theoriquement le travail 4 fois plus vite qu'un 4 core a 3Ghz. Par contre, Word tournera 40% moins vite sur un 18 core a 2 ghz que sur un dual core a 3ghz...

avatar Bigdidou 22/07/2017 - 08:33 via iGeneration pour iOS (edité)

@C1rc3@0rc

Donc on est bien d’accord, pour une machine familiale ou pro avec des besoins basique (bureautique, handbrake de temps en temps où on n’est pas à la minute près, petits montages vidéos amateur pour la famille ou des présentation, musique et multimedia...) on privilégie d’abord la fréquence, puis le nombre de cores ?

Question subsidiaire.
Imaginons que je veuille construire un hackintosh, pour un usage familial, mais orienté hard gaming pour les gamins, quel serait le meilleur processeur actuel pour cet usage indépendamment du prix et celui qui aurait le meilleur rapport qualité prix en restant performant (je sais j’en demande beaucoup, mais j’en profite...)?
J’ai parcouru et reparcouru les innombrables tests et séries de benchs sur le xeb, c’est très difficile à comprendre et de se faire une idée simple.

avatar C1rc3@0rc 25/07/2017 - 00:15

@Bigdidou

«Donc on est bien d’accord... on privilégie d’abord la fréquence, puis le nombre de cores ?»

Pour tout PC autre qu'un serveur on privilegie dans l'ordre:
- la frequence de BASE (pas le turbo)
- la consommation (surtout pour les portables)
- le prix
- le nombre de core

«Imaginons que je veuille construire un hackintosh, pour un usage familial, mais orienté hard gaming»

Un ordinateur de jeu est cher au depart, de toute façon. Un hackintosh n'est pas le meilleur choix en la matiere, surtout qu'il faut compter que la machine sera "requisitionnée" pour massacrer des aliens hostiles plus que pour l'usage bureautique. Faut bien évaluer tes besoins et ta capacité a te faire obéir ;) Le choix de 2 machines distinctes (en occasion aussi) peut etre plus pertinent.

Sinon, pour le jeu, le principe c'est d'avoir un PC Windows avec un GPU puissant, idealement du Nvidia 1060/1070 ou le monstre 1080.
Si tu peux mettre le prix sur une 1080 tous les jeux seront au maximum des options et la VR et les joies du GPGPU sont a ta portée pour un bon moment.
La 1070 fera elle aussi tourner l’écrasante majorité des jeux, mais sera un peu plus limitée pour le GPGPU.
La 1060, est sûrement le meilleur rapport puissance/prix, elle fera elle tourner quasi tous les jeux actuels et offre un bon ratio performance prix.
Faut que tu vois avec ton budget, mais dans tous les cas, privilégie la quantité de memoire du GPU (pas en dessous de 4Go). Il est aussi important de penser d'abord au jeu avant la machine. Ce sont les spec du jeu qui vont determiner les besoins.
Et il faut savoir que dans une tour, le GPU tu le changes quand tu veux. L'investissement de base est important, mais apres, tu peux changer juste le GPU sans toucher au reste pendant des années.

Le processeur le plus adapté dans la gamme actuelle c'est un Core i5-6600K.
Le K determine officiellement que le processeur peut etre overclocké, ce qui veut en fait dire que le processeur a passé avec succés l'ensemble des tests de conformité et qu'il peut encaisser des frequences plus elevées que les autres. Pour une machine qui sollicite beaucoup de processeur, qui va donc beaucoup chauffer, comme pour le jeu, c'est une garantie de stabilité de performance et de longévité.
Apres, y a le Core i7 6700 et 6700k. Pour le jeu ça va pas ameliorer grand chose, mais pour ce qui est de faire tourner des softs de calcul, du traitement video, de la trituration sonore complexe,... ça vaut le coup. Contrairement a la gamme Core i5 la version K est moins imperative, les Core i7 etant deja bien torturés pour la certification.

Si tu tiens a te faire un hackintosh pour le jeu, je te recommande ça https://www.tonymacx86.com/buyersguide/july/2017#CustoMac_Pro, avec l'option Corsair H60 et au moins 16Go de RAM.

avatar Bigdidou 25/07/2017 - 10:51 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Merci beaucoup pour ta réponse et le lien, mais pas facile de s’y retrouver dans la masse d’infos qui s’y trouve ;)

avatar fte 22/07/2017 - 15:33 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

"c'est faux, un monocore a 4ghz est bien plus performant que dualcore a 3Ghz."

C’est faux, un dualcore 3 GHz est bien plus performant qu’un singlecore 4 GHz.

Wait!

Ça depend de ce qu’on fait en fait. Wow, quelle suprise !

avatar pocketalex 24/07/2017 - 02:21

" Handbrake est le rare type d'application dont les performances augmentent avec le nombre de core et l'augmentation "

Non

Les logiciels pro sont majoritairement taillés pour le multi core (3D, Vidéo, traitement photo, etc)

"Par contre, Word tournera 40% moins vite sur un 18 core a 2 ghz que sur un dual core a 3ghz"

Excellent exemple qui démontre que les logiciels grand public ou bureautique ne sont pas optimisés pour les stations de travail. C'est comme démontrer que l'ajout d'eau chaude à de l'eau froide donne de l'eau tiède, merci d'être passé

Au final, Blender ou Handbrake sont plus à l'aise sur un Xeon 10C que Word... ça c'est de la démonstration

Si ton taf c'est de la bureautique, tu achètes une machine de bureautique, à un moment faut juste rester sur des choses simples

Expliquer que les machines pro sont moins puissantes pour les logiciels "casual" est un faux procès, c'est juste un étalage de méconnaissances.

Ah, et Word tournera pas plus vite ou moins vite sur un Xeon 10C que sur un i7 quad, parceque Word, il bouffe rien en ressources CPU, même sur un PC hybride noname chinois à 99€ il tournera bien

avatar C1rc3@0rc 25/07/2017 - 00:38

«Les logiciels pro sont majoritairement taillés pour le multi core (3D, Vidéo, traitement photo, etc)»

La tu melanges tout.
Tu vas avoir des logiciels dans ces domaines qui vont surtout reposer sur l'utilisation d'un GPU puissant et optimisé pour du Nvidia. Donc il y a du traitement parallèle, mais basé sur le GPU.
Dans la majorité des cas la config ideal c'est un quadcore a 4Ghz et une ou plusieurs grosses Nvidia.

Apres, il y a de rares soft qui donnent le choix entre du traitement GPU ou CPU, et la effectivement des gros multicore sont bien exploités.

Handbrake est un exemple qui fait du gros traitement video, en fait de la compression basés sur le core CPU, et qui est capable d'exploiter un maximum de core. C'est pas un soft "pro" mais il est mieux programmé que nombre de soft dit pro a ce niveau.

Pourquoi je parle de Word, parce que la tendance marketing pour vendre du processeur c'est de dire que le multicore est la panacée qui fait tourner mieux et plus vite les ordinateurs. C'est archifaux et c'est ce que j'explique.

Donc je ne sais pas ce que tu tentes de dire avec ton commentaire, mais le fait est que pour la majorité des usages PC et station de travail, il vaut mieux un quadcore a haute frequence qu'un 8 core ou plus a frequence plus basse. Et il vaut mieux un Core i5 ou Core i7 qu'un (vrai) Xeon qui lui va consommer plus dans tous les cas.

AMD a sorti des 8 core a un prix inferieur au 4 core d'Intel... Les constructeurs de PC se jettent sur les Ryzen, avec raison, et Intel panique. Il sort une serie Core X en contre feux qui est bugué a mort et la il nous appate avec le retour de la course au core... qui est aussi futile qu'inutile. Si Intel veux contre-carrer AMD c'est pas en multipliant les core, c'est en baissant ses tarifs.
Apres les gens qui ont besoin d'avoir des stations de travail avec un soft dedie dessus qui tourne sur des 18 core, ils sont peut nombreux et utilisent Linux ou Windows et n'en on rien a faire du markteting d'Intel (d'un autre cote ils commencent a loucher sur les Ryzen eux aussi)

avatar pocketalex 25/07/2017 - 10:05

non je ne mélange pas tout, contrairement à toi je reste sur des discours simples et de bon sens

TOUS les logiciels pro ne sont pas optimisés multi, je n'ai jamais dit ça, en revanche, si tu veux des logiciels optimisés multi, c'est plutôt dans les logiciels pro que tu vas trouver ton bonheur. Et à juste titre car pas besoin de gérer 10 cores pour faire du jeu vidéo, du traitement de textes, du montage vidéo "casual" à la iMovie ou pour visionner une série TV

A contrario, pour faire du montage 4K, de la 3D, de la post production audiovisuelle, de la retouche photo, du dev, etc, c'est plus utile, et justement ces logiciels le font. Après, ils le font pas tous et pas tous parfaitement bien, c'est un autre débat, le sujet principal de l'article porte sur l'évolution du nombre de cores "pour les machines pro" je le rappelle.

Enfin, on ne parle pas de GPU dans le sujet, c'est encore autre chose.

"la tendance marketing pour vendre du processeur c'est de dire que le multicore est la panacée qui fait tourner mieux et plus vite les ordinateurs."

Pareil, je ne sais pas ou tu as vu ça ... quelle tendance marketing ? C'est vague. C'est flou.
Si tu parles des ordinateurs grand public, la tendance marketing c'est d'afficher "Core i" sur la boite pour rassurer le lambda, c'est pour cela que les core m ont été rebaptisés
Si tu parles des ordinateurs pro, il y a le bas de gamme et le haut de gamme, et les attentes ne sont pas les mêmes entre une entreprise qui veut investir dans des machines bureautique et celles qui veulent des stations de travail. Il y a bien souvent des DSI derrière qui ont un minimum de connaissance et par ailleurs, aucun constructeur ne se positionne sur le nombre de core du CPU pour des machines bureautique, bref je ne constate pas du tout ce genre de tendance. Reste les stations de travail et, excuse moi, mais un CPU multi est bien souvent plus approprié car la machine va utiliser des logiciels qui aiment le multi, et cela répond à une attente des acheteurs

Bref difficile de sortir des généralités sur un domaine aussi large

Enfin, il serait bien de ne pas prendre les gens d'Intel pour des débiles mentaux et des attardés comme tu le fais systématiquement. Je suis, comme tout le monde, très content qu'AMD revienne dans la course. C'est sain, ça ramène de la compétition et surement ça va faire bouger les choses un peu plus vite, mais de là à tirer les conclusions que tu tires, il n'y a pas un ravin il y a un canyon

avatar pocketalex 24/07/2017 - 10:20

@0MiguelAnge0

"L'essentiel des logicielles ne sont pas optimisés pour tourner sur plusieurs cores. Les logicielles photos, videos, oui."

Et, majoritairement, les logiciels "pro" (3D, musique, dev, etc)

Et on parle de quoi ici, des macbook ? des macbook air ? non, on parle des macbook Pro

Je dis ça, je dis rien...

"Donc augmenter le nombre de cores mais baissés la fréquence va baisser les performances ressentis, en règle général."

Rien n'est moins sur, les logiciels bureautique, sur ce genre de machines surdimmensionnées pour cet usage, tourneront à font de ballon quoi qu'il se passe. Et les logiciels pro seront plus à l'aise

"De plus ils semblent être contraints par le TDP aussi qui reste constant: donc 4 cores qui tournent plus vites que 6 cores à TDP equivalent, cela vo donner quoi au final? Je ne pense pas que cela soit si différent."

Ben ce sera plus rapide, point barre.
Par contre l'argument marketing sera tout trouvé: 6 c'est mieux que 4!

avatar rolmeyer 21/07/2017 - 14:27 via iGeneration pour iOS

Microsoft a payé très très cher de s'être jeté sur les dernières puces d'intel en 2015, et Dell et Hp aussi dans une moindre mesure. Apple s'en est bien tiré et j'espère qu'ils vont attendre que les puces d'intel fonctionnent correctement.

avatar stefhan 21/07/2017 - 14:41 via iGeneration pour iOS

N'Est-ce pas le rôle de Grand Central Dispatch de distribuer les tâches aux différents cœurs ?

avatar oomu 21/07/2017 - 19:33 (edité)

non.

Grand Central Dispatch est (était?) une api pour aider à parralléliser des traitements.

Pages