Fermer le menu

Chasse aux talents : Apple rebat les cartes

Anthony Nelzin-... | | 19:10 |  25

Avec plus de 100 000 salariés, dont 9 000 ont été embauchés l’an passé, Apple n’est plus une petite société qui pouvait se décrire comme une « start-up multinationale ». Elle compte pourtant deux fois moins d’ingénieurs que Google et quatre fois moins que Microsoft : la moitié de ses salariés travaillent dans les Apple Store, et le quart au service client AppleCare. Deux rouages essentiels, certes, mais qui dépendent entièrement de la conception régulière de nouveaux produits et de services innovants. La chasse aux ingénieurs et aux développeurs est donc un défi permanent pour Apple — et un défi qui se confronte à son expansion géographique limitée.

L'Infinite Loop vue par FlyOver. Au loin, le futur Campus 2.
L'Infinite Loop vue par FlyOver. Au loin, le futur Campus 2.

Le trop-plein cupertinien

Ce n’est qu’à la fin des années 1990, sous l’impulsion de Steve Jobs, que l’Infinite Loop adopte le rôle institutionnel qu’elle conserve aujourd’hui. Elle reste, bien entendu, un haut lieu de recherche et de développement — là où l’on trouve le « bunker » de l’Industrial Design Group de Jony Ive, les dix-sept chambres anéchoïques où sont testées les antennes de l’iPhone, et les laboratoires où les matériaux des futurs Mac sont mis à l’épreuve. Mais c’est aussi le siège d’Apple — avec cet immense bureau resté vide, un EBC où sont signés des contrats et un auditorium où sont annoncés des produits, et quelques cafétérias.

Les six bâtiments de l’Infinite Loop ne contiennent donc pas à eux seuls l’intégralité des 66 000 salariés américains d’Apple. À proximité immédiate de l’Infinite Loop, Apple a longtemps été domiciliée au Mariani 1, le drapeau pirate de l’équipe Macintosh flottait au-dessus de Bandley 3, et De Anza 6 a été le lieu du tragique échec de l’équipe Taligent. Des bâtiments qui forment le cœur du campus historique de la firme de Cupertino — un cœur renforcé par Steve Jobs au début des années 2000, si bien qu’il est difficile de trouver un bâtiment aux abords du North De Anza Boulevard qui ne soit pas loué ou propriété d’Apple.

Le piano Bosendorfer offert par Steve Jobs à l’équipe Macintosh, dans le Piano Bar de l'IL4. Image Axel J.
Le piano Bosendorfer offert par Steve Jobs à l’équipe Macintosh, dans le Piano Bar de l'IL4. Image Axel J.

À l’égrenage de nouveautés a répondu la formation de grappes de bureaux dans Cupertino — quelques-uns sont éparpillés au centre de la ville, mais la plupart forment des blocs similaires à celui formé autour de l’Infinite Loop. Apple a ainsi investi le Results Way Corporate Center en 2011 pour compléter son dispositif à l’est de la ville. Le Campus 2 n’est pas encore sorti de terre, mais la société s’est déjà installée tout autour des parcelles qu’elle a achetées en 2006 et en 2010.

L’impasse californienne

En comptant l’immense anneau qui abritera 13 000 salariés, Apple monopolise près de la moitié du bâti commercial de Cupertino : la concentration voulue par Steve Jobs a atteint ses limites. Sous la férule de Tim Cook, la firme s’est étendue aux villes voisines — à Santa Clara, à San José, mais aussi et surtout à Sunnyvale. Apple s’est taillé des quartiers entiers dans la ville de Yahoo!, saturant comme à Cupertino le bâti commercial disponible.

Les start-ups délogées de Mountain View par Google et Facebook doivent maintenant s’installer encore plus loin dans la Silicon Valley, et celles qui peuvent disputer des terrains à Apple doivent en venir à des arrangements byzantins. Ainsi, LinkedIn n’a toujours pas emménagé dans ses nouveaux locaux de Sunnyvale… parce qu’elle loue deux des trois bâtiments à Apple, qui convoitait l’emplacement.

Les locaux de LinkedIn à Sunnyvale. Image San Jose Mercury News.
Les locaux de LinkedIn à Sunnyvale. Image San Jose Mercury News.

Nichée entre la route 101 et l’interstate 280 et débouchant sur la baie de San Francisco, Sunnyvale forme (avec Menlo Park, Palo Alto, Mountain View, Santa Clara, et San Jose) la colonne vertébrale de la Silicon Valley. En s’y installant, Apple se recentre certes dans l’aire de rayonnement de la prestigieuse université de Stanford et dans une vallée débordant d’ingénieurs de talent… mais se confronte aussi à une grave crise du logement qu’elle a contribué à créer.


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


25 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar negaca 26/01/2015 - 19:47 via iGeneration pour iOS

Je n'aurais pas cru qu'Apple se soit développée autant a l'international récemment ! Merci macgé

avatar ankhinephes 26/01/2015 - 20:00 via iGeneration pour iOS

Beau boulot de synthèse !

avatar iapx 26/01/2015 - 23:53

Bravo pour le bon travail!



avatar flambi 26/01/2015 - 20:28 via iGeneration pour iOS

Super article !

avatar malcolmZ07 26/01/2015 - 20:38 via iGeneration pour iOS

Superbe article , excellent travail d'investigation ! Je vais prendre un abonnement macg pour le coup

avatar Maximei 26/01/2015 - 20:54

Pas mal, on sait désormais où allez fouiner pour se faire embaucher par Apple ! Blague mise à part, SUPER article !! Continuez comme ça les gars

avatar skynext 26/01/2015 - 21:05 via iGeneration pour iOS

Super article merci !

avatar Lymf 26/01/2015 - 21:23 via iGeneration pour iOS

Bel article.

avatar Hideyasu 26/01/2015 - 21:43 via iGeneration pour iOS

Bel article, merci !

C'est vrai que le développement géographique est crucial, maintenant les cerveaux ne sont plus aux USA mais aussi en Asie !

avatar free00 26/01/2015 - 22:11

Très bon article !

avatar le ratiocineur ... 26/01/2015 - 22:13 via iGeneration pour iOS

Moi ce que je retiens des cartes geographiques : comme d'habitude l'Antarctique est laissé de coté !

avatar Orlow- 26/01/2015 - 22:38 via iGeneration pour iOS

Tres interessant, ca valait le coup!

avatar iRobot 5S 26/01/2015 - 22:42 via iGeneration pour iOS

Si ça pouvait les aider à sortir des versions sans bugs, qu'ils embauchent encore plus d'ingénieurs !

avatar bunam 26/01/2015 - 23:04 (edité)

Comme indiqué dans l'article c'est moins évidant quand les équipes sont dispersées. Cela va être le nouveau challenge, Apple a intérêt à réussir sinon...
Il y a toujours eu des bugs chez Apple, il y a 15 ans quand je faisais de la PAO on hésitait a faire les majs système. Une fois sur 2, elle plantait quelque chose dans le process de travail. Puis avec le temps cela s'est beaucoup amélioré, jusqu'à ce qu'arrive Yosemite et iOS 8 ;(

avatar Domsware 26/01/2015 - 23:01 via iGeneration pour iOS

@iRobot 5S :
Il y aura toujours des bugs dans les logiciels. Peut importent les moyens mis à disposition.

avatar NOTI93 26/01/2015 - 23:00 via iGeneration pour iOS

Excellent article, particulièrement fouillé et intéressant ; bravo !

avatar bunam 26/01/2015 - 23:01

Oui c'est vrai ! Merci !

avatar Maliik 26/01/2015 - 23:25 via iGeneration pour iOS

Merci

avatar Mr Bob 26/01/2015 - 23:29 via iGeneration pour iOS

Bel article. Dommage que le panorama de Paris ne montre pas la Tour Eiffel. :)

avatar Terrehapax 27/01/2015 - 04:27 via iGeneration pour iOS

Vous expliquez toute la recherche qui se fait à Paris, mais la France n'apparaît pas sur la carte de la R&D Apple.
Donc, ce ne serait pas de la vraie R&D à Paris ?

avatar Anthony Nelzin-... macG 27/01/2015 - 07:35

@Mr Bob : c'est une longue histoire :) @Terrehapax : la carte sur la R&D ne montre que les « hauts lieux » (d'où la présence d'Austin ou d'Elk Grove où on ne fait pas que ça) et les centres dédiés à cela. D'où la carte séparée pour les bureaux des filiales, où l'on peut parfois trouver des ingés, mais pas forcément.

avatar CNNN 27/01/2015 - 10:02 via iGeneration pour iOS

Ce que je retiens cest qu'Apple ne se s'empresse pas à investir réellement dans la recherche.. Comparé à Google ou Samsung c'est vraiment flagrant. Dommage parce qu'Apple pourrait faire avancer les choses !!

avatar CNNN 27/01/2015 - 10:10 via iGeneration pour iOS

Même Amazon investit plus d'argent qu'Apple dans la R&D.. J'adore Apple mais faudrait les replacer dans un vrai contexte.

avatar diegue 27/01/2015 - 10:25

Vraiment un article très intéressant, et qui de plus est réconfortant sur l' avenir d' Apple qui peut (m') apparaitre parfois avoir délaissé la R&D et les vraies innovations (d'accord d'ailleurs avec CNNN)

avatar mpepito 27/01/2016 - 11:41

Bravo pour ce beau travail de reporter. Vous m'avez donné envie de m'inscrire !
Bon je n'ai pas trouvé comment faire (où trouver ce fameux Club MacG !?) mais j'ai acheté le livre sur les sauvegardes.

Encore bravo !