Fermer le menu

Bugs dans OS X et iOS : une crise de croissance ?

Mickaël Bazoge | | 11:30 |  74

Les oreilles d'Apple ne cessent de siffler depuis les lancements d'iOS 8 et d'OS X Yosemite autour de la qualité des logiciels système du constructeur : les nombreux bugs et bizarreries recensés donnent l'impression que la Pomme n'arrive pas à maîtriser le rythme annuel qu'elle s'est elle-même imposée (lire : Ces bugs d'iOS et OS X qui gâchent le plaisir). L'accumulation de bugs, dont certains ressemblent à des fautes de débutants comme l'étonnant « effet Pinocchio » donne à réfléchir : Marco Arment a début janvier initié une large discussion publique sur le problème (lire : OS X à marche forcée, Apple doit-elle ralentir la cadence ?). Jean-Louis Gassée ajoute son petit grain de sel dans sa note hebdomadaire.

Pour illustrer son propos, l'ancien DG d'Apple liste quelques bugs d'OS X qui lui sont particulièrement pénibles, comme l'intégration mal fichue d'hyperliens dans Pages, la multiplication des doublons dans iTunes, les fonctions de base toujours manquantes dans iWork sur iCloud… Au delà de la liste à la Prévert que chaque utilisateur pourra compléter, Gassée met en parallèle ces bugs de plus en plus visibles et nombreux avec la hausse continue des dépenses en recherche et développement d'Apple : +39% en 2012, +32% en 2013, +35% en 2014.

Une grande partie de ces investissements colossaux est consacrée à l'embauche de nouveaux ingénieurs logiciels et développeurs : « empiler les gens les uns sur les autres », selon l'image de Jean-Louis Gassée, et la multiplication de couches de plus en plus opaques, résulte en des problèmes toujours plus aigus de gestion du personnel ainsi qu'une capacité diluée à diagnostiquer les problèmes des uns et des autres.

Autre considération à prendre en compte : où placer les meilleurs éléments ? Sur iOS ou OS X ? Dans Pages ou Mail ? Le créateur de BeOS donne justement l'exemple de Mail, qui a souffert plus qu'à son tour des atermoiements d'Apple en termes de suivi qualité de ses logiciels. Durant plusieurs années, l'application de gestion d'e-mails d'Apple a souffert de gros soucis de fiabilité; il a fallu la mise en place d'un nouveau directeur pour que des décisions soient finalement prises et faire en sorte que l'application soit (un peu plus) aboutie. Et Jean-Louis Gassée de souhaiter que les équipes en charge du développement d'iTunes et d'iWork aient rapidement droit à la même médecine…

Il espère surtout qu'Apple ne se contentera pas de glisser sur la pente d'une « médiocrité satisfaite » : « Si Apple passait une année à se concentrer sur des correctifs solides plutôt que sur le lancement de logiciels juste bons à accompagner les nouveautés matérielles, cela montrerait une volonté de tirer la qualité vers le haut plutôt que de la laisser glisser ». Vœu pieux ? On aura une petite idée du chemin que prendra Apple en juin, durant la WWDC.


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


74 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar nemrod 19/01/2015 - 17:43 via iGeneration pour iOS

@matthew3321 :
Tu dois avoir un souci, moi je n'ai pas noté de changement.

Sinon oui, un "nouvel" OS tous les deux ans serait bien mieux

avatar ath37 19/01/2015 - 18:24 via iGeneration pour iOS

Apple n'a plus l'aura qu'elle avait il n'y a encore pas si longtemps, ni ( et c'est peut être là le problème ) sa ligne de conduite au niveau logiciel et exploitation ..
Même si OS X et iOS restent de très bon systèmes, ils sont aujourd'hui en proie à pas mal de petits bugs qui font perdre de leur superbe à ces systèmes si fiable auparavant !

Aujourd'hui on a vraiment l'impression en temps qu'utilisateur , qu'en voulant a tout prix sortir des nouvelles versions tous les 12 ou 18 mois, celle ci sont moins abouties et sorte et sous une pression temporelle et commerciale et c'est bien dommage !

Avant on pouvait dire fièrement qu'il n'y avait quasiment ou très peu de bugs chez Apple, maintenant ce n'est plus le cas..
au vue de la réputation et de leur positionneront en terme de société parfaite proposant des produits luxe au top etc, on est en droit d attendre mieux !

avatar cv21 19/01/2015 - 19:03

Les propos de Jean-Louis Gassée sont équivalents à ceux que je peux lire de plus en plus d'ici de là sur le net...et je fais parti de ceux qui alimentent cette sensation de déception parfois face à des concepts bons mais pas parfaitement efficients.

Bon à force, sans minimiser, je me dis que nous sommes loin des écrans bleu de windows 98 ! (est-ce mon inconscient qui espère qu'Apple évite cette voie !)

Je ne connaissais pas Onyx il y a à peine quelques années à présent je l'utilise chaque mois. Cette année devrait avoir son lot de nouveautés : photo, nouveaux imac, peut-être mac pro, watch...à mes yeux c'est déjà bien. Je trouve les idées/promesses apportées par Mavericks et Yosemite importantes, souvent géniales mais, semble-t-il, en lisant ici des articles, pas totalement abouties.

Idéalement, je trouve qu'Apple devrait se concentrer sur le perfectionnement de TOUTES ses applications et la stabilisation de ses OS.



avatar Mecky 19/01/2015 - 19:12

Suis-je seul à voir les choses ainsi ? ;^)

Utilisateur Mac depuis 1987, je vois le problème décrié ici sous un autre angle. Il a toujours existé. S'il était tolérable pour une société "moyenne", sortant d'un "garage", il est devenu inadmissible pour le colosse qu'elle est devenue aujourd'hui. Mais à quoi fais-je allusion ?

Apple développe depuis toujours des applications, et/ou des fonctions "révolutionnaires" avec de l'à-propos et un certain succès. MAIS jamais elle ne maintient ou plutôt n'entretient le résultat. Le produit est beau, génial... et puis on le laisse en l'état.

Sous prétexte d'innovation ou de révolution, rien ou presque n'est préservé du passé. Comme si le nouveau était systématiquement synonyme de meilleur. Et là, les exemples matériels comme logiciels sont à ramasser à la pelle : du Cube, en passant par le Mac Luxo (le coup de coeur) au... vrai menu "Pomme" (que l'on retrouve toujours disséminé sous une forme ou l'autre pour accéder à nos "indispensables") !

Ne sachant que choisir, voici un exemple révélateur : apparu sous Système 7.5 (si ma mémoire est bonne), une barre des réglages, escamotable, rassemblait une foule d'accès hyper-ingénieux. Et avec celle-ci, des réglages rassemblaient les fonctions "mobiles"... ah mon Mac Duo et son Dock ! La magie, à l'époque (1992,... 22 ans déjà), était que à l'ouverture, tous les paramètres étaient automatiquement ajustés au contexte ! ! ! Ainsi, à la maison, le système savait que je n'avais pas de réseau Ethernet mais une connexion modem, que j'imprimais sur une ImageWriter II, qu'il fallait ouvrir automatiquement mon e-mail sur mon compte privé, etc.. Au boulot, vous l'aurez compris, il s'adaptait automatiquement aux réglages ad-hoc liés à ce contexte; et de même lorsque j'étais en vadrouille. C'est ce que j'appelle l'informatique au service de l'humain !

Le problème d'Apple est celui-là : s'attarder sur nos besoins les plus courants et ensuite, attribuer ces fonctionnalités à une équipe dont le rôle est de veiller à leur pérennité ! ! ! Plutôt que de systématiquement allouer/détourner les équipes de développement pour les nouveaux projets, plutôt que se tromper de priorités, plutôt que de n'écouter que l'avis des commerciaux, lorsqu'ils auront compris cela, alors les dirigeants d'Apple pourront entrevoir le marché des entreprises.

Avant, ils sauvaient la mise car leurs idées étaient prévues pour du long terme et ils possédaient une avance conséquente, voire considérable. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Aujourd'hui, ils ont le poids, l'envergure, la force sur le marché mais attention : Ericsson aussi était dans cette position-là !

avatar Un Type Vrai 20/01/2015 - 08:13 (edité)

+ 1000

"Il a toujours existé. "
Mais j'ajouterai qu'il est relativement peu important aujourd'hui par rapport à hier...
Les gens ont oublié les catastrophes précédentes...

On a bien plus de fonctions pour autant de bugs, c'est pas mal non ?

avatar belrock 19/01/2015 - 20:26 via iGeneration pour iOS

Nouveau problème sur une liste qui s'allonge: aperture (et iPhoto) ne connectent plus le flux de photo (iCloud).
Mes photos dans le cloud ont toutes disparues! Merci beaucoup!

Et handoff ne marche plus depuis un moment non plus, exception faite des appels sur OS X

Y en a vraiment marre gentiment!

avatar belrock 20/01/2015 - 10:29 (edité)

Je me réponds à moi-même:

Le fait de me déconnecter depuis mon mac de iCloud et me reconnecter après un redémarrage a forcé une synchronisation. Malheureusement, la connexion s'est à nouveau perdue....allez comprendre!

avatar lolodigital 19/01/2015 - 21:51 via iGeneration pour iPad

Cook le financier champion de la suffisance à haut rendement. Les production d'Apple en sont l'exemple vivant.
Jobs n'aurait pas accepté une merde telle que Yosemite...

avatar Moonwalker 20/01/2015 - 02:42

Encore quelqu'un qui n'a pas connu le lancement de Leopard.

avatar patrick86 20/01/2015 - 08:11

"Jobs n'aurait pas accepté une merde telle que Yosemite..."

C'est une croyance quasi-religieuse et totalement illusoire.

Il y a eu des couilles du temps de Steve Jobs. (les débuts difficiles des premières versions d'OS X, c'était sous Jobs, hein.)

avatar ArchiArchibald 19/01/2015 - 22:43 via iGeneration pour iOS

C'est lassant de lire vos articles sur de supposés bugs qui ne sont pas présent chez moi, pourtant sur de multiples appareils.

avatar Un Type Vrai 20/01/2015 - 08:14

+1000, mais ça fait rentrer de l'argent, quitte à désinformer...

avatar larkhon 20/01/2015 - 13:29

c'est lassant de lire les gens écrire "tout marche bien chez moi" comme si ça allait changer quelque chose aux bugs que d'autres utilisateurs peuvent rencontrer.

avatar Darth Philou (non vérifié) 20/01/2015 - 14:17 via iGeneration pour iOS

@larkhon :
Parce que si tout fonctionne correctement chez certains (la majorité silencieuse...), c'est peut être parce qu'il ne s'agit pas de bugs mais de dysfonctionnements liés aux facteurs environnementaux.

Pour qualifier de bug, il faut 1/ que ce soit divergent de la spécification et 2/ reproductible.

Le seul bug que je reconnais dans Yosemite, c'est l'effet Pinocchio.

avatar larkhon 20/01/2015 - 15:20 (edité)

Oui, et non. Un bug est un bug, reproductible à volonté ou non. S'il n'est pas reproductible, c'est qu'on n'a pas su trouver les conditions dans lequel le reproduire. Au boulot même si je n'ai pas un scénario de bug reproductible sur une machine client standard, je ne peux pas me permettre de rester silencieux si un certain nombre d'utilisateurs rapportent le même problème. Au pire je dois trouver une solution de contournement.

avatar Darth Philou (non vérifié) 20/01/2015 - 18:15 via iGeneration pour iOS

@larkhon :
Si le "bug" n'est pas reproductible tu fais comment pour tester la solution de contournement voire une solution potentielle ?

Tu restes à l'aveuglette.

En fait, l'expérience que tu remontes n'est pas un problème de bug, mais un problème de résilience/robustesse : comment le logiciel fait pour continuer à fonctionner correctement quand les facteurs environnementaux ne sont pas optimaux ou qu'un événement imprévu survient.

avatar Jef-67 20/01/2015 - 07:54

La seule question que je me pose : Y a t il un plan de vol ?

avatar Un Type Vrai 20/01/2015 - 08:17 (edité)

Certainement plus clair aujourd'hui que Coplan, OpenDoc, QuickTake, Nubus, Pippin, eBook, Newton, Xserve ...

Bref, le plan de vol est quand même super clair depuis qu'Apple nous dit une fois par an ce qu'il adviendra dans l'avenir de Mac OS X et d'iOS... L'époque du "on aura une nouvelle version dans 2 ans, débrouillez vous pour que vos apps fonctionnent, mais on ne vous dit rien de plus" est enfin révolue.

Mais les "développeurs" qui n'ont pas d'expérience en la matière crachent dans la soupe au lieu de profiter du nutshell... C'est ainsi.

avatar Jef-67 20/01/2015 - 11:37

On a pas la même vision du "plus clair" ...
Tu parles en tant que développeur, moi je parle en tant qu'adminsys ...
A l'époque je pouvais planifier les migrations et les investissements, aujourd'hui depuis 2009, je ne sais pas ou on va ... Et je crois qu'Apple ne sait pas non plus ... Il tâtonne dans le noir ...

avatar Un Type Vrai 20/01/2015 - 12:57

Ha bon ?
Avant 2009, tu savais où allait Apple ?
Tu as suivit les errements de Mac OS X Server au moins ?
L'abandon des XServe Raid puis des XServe a été très clair et bien orchestré ?
Le passage sur Intel a été sans douleur ?

Quand bien même il y ait eu un changement négatif depuis 2009, Yosemite ne date pas de 2009, donc le problème n'est pas lui...

Bref, tu confirmes plutôt mon point de vue...

Apple a TOUJOURS été obscure, Apple a TOUJOURS eu des gros soucis de qualité logiciel (c'est peu dire pour les logiciel web...) et on rale maintenant parce qu'on a pas de mémoire.

Pour vous donner un petit exemple, certaines imprimantes en "bundle" avec les iMac en 1998 avaient leur driver sur disquette.
Soit Espon est un ramassis de cons, soit l'info de la suppression du lecteur est arrivée trop tard.

avatar Jef-67 20/01/2015 - 14:27

Tu mélanges tout ...

avatar larkhon 20/01/2015 - 13:44

Pour moi, les deux outils qui ont pris le plus de retard sont iTunes et iPhoto. Aujourd'hui, iTunes connait beaucoup de problèmes de synchronisation qui forcent certains utilisateurs à faire des remises à zéro de leur iDevice à répétitions. Itunes Match semble avoir stoppé support de problèmes de synchro locale, passer par le Cloud devient la réponse à tout. Mais Itunes Match ne marche pas si bien, quand ça foire on ne sait pas pourquoi, les messages d'erreur ne veulent rien dire... et pourtant il y a peu de temps le partage à domicile était une bonne idée, qui m'intéresse d'avantage pour partager ma musique.
iPhoto est une boite noire, chaque librairie est isolée, pas moyen d'exploiter ses photos sur un NAS, simplement, à partir d'un autre OS. On n'a toujours pas de nouvelles de Photos, et tout laisse à croire qu'on va une fois de plus passer par le web.

J'aimerais bien qu'on m'explique pourquoi on persiste à vouloir tout mettre dans le cloud, quitte à ne plus pouvoir simplement copier des médias en local? en plus de poser des questions de sécurité et de pérennité du service, ça demande d'avoir une connexion constante et un débit raisonnable.

avatar françois bayrou 20/01/2015 - 18:16

Vous êtes sûr que ce sont des bugs ? Essayez de déplacer votre mac. Si ca ne marche pas, déplacez le routeur. Si ca ne marche toujours pas, changez le.
C'est sensible tout ces trucs là vous n'imaginez même pas.

avatar Darth Philou (non vérifié) 20/01/2015 - 18:36 via iGeneration pour iOS

@françois bayrou :
Pour preuve, chez moi c'est l'inverse : le wifi de mes appareils sous Yosemite et iOS fonctionnent parfaitement mais c'est celui de mon Windows qui tombe en permanence...

Pages