L'iBook, le premier ordinateur sans fil, fête ses 20 ans

Christophe Laporte |

« Un iMac à emporter avec soi », voilà comment Apple présentait l’iBook lors de sa présentation. Très certainement l’un des ordinateurs les plus cool de l’histoire ! Quand Steve Jobs l’a présenté, il y a 20 ans jour pour jour, l’ambition d’Apple était de répliquer le succès de l’iMac dans un format portable.

Sur le plan des spécifications techniques, l’iBook n’était pas forcément révolutionnaire, même si Apple était parvenue déjà à condenser au maximum sa carte mère. Mais c’est surtout son design qui détonnait par rapport à ce que proposait la concurrence à l’époque. Ses couleurs flashy et sa poignée lui conféraient des allures de jouet Playskool. Outre l’iMac, le seul ordinateur à qui on peut prêter une certaine filiation avec l'iBooks, c’est l’eMate, ordinateur dont Steve Jobs avait arrêté la commercialisation peu de temps après son retour (lire : Rétro MacG : l’eMate 300).

Mais bien entendu, la grande révolution apportée par cet ordinateur, c’était la présence du Wi-Fi. Une carte en option vendue 99 $ permettait de goûter aux joies de l’internet sans fil. Pour bénéficier pleinement des bienfaits d’AirPort, il fallait également acquérir une base Airport qui était vendue alors 299 $. Le design de celle-ci était également assez extraordinaire.

Pour mettre au point cette technologie, Apple avait travaillé d’arrache-pied avec Lucent.

« Nous avons travaillé avec Lucent ces 18 derniers mois, main dans main, déclara Steve Jobs, pour marier leur technologie sans-fil avec la simplicité de notre technologie et en faire baisser le coût pour les gens, parce que ce genre de chose coûtait plutôt cher jusqu'à maintenant »

Et d’adresser ensuite une petite pique à Bill Gates pour démontrer le potentiel de cette technologie.

« 10 iBook peuvent se connecter jusqu'à 45 m de distance de la borne », poursuivit Jobs. C'est la moitié d'un terrain de football, c'est plus grand que n'importe laquelle des maisons des gens que je connais, à part Bill Gates… Mais il a les moyens de se payer deux bases stations, je pense qu'on n'a pas à s'inquiéter ».

Pour illustrer le côté magique du Wi-Fi, Steve Jobs avait demandé à Phil Schiller de sauter d'une hauteur de trois étages avec le portable dans les bras, pour montrer que la connexion sans-fil tenait. Lorsque Steve Jobs fit cette proposition à son collaborateur, il répondit : « Sure, Ok ! ». En précisant qu'il ne signerait aucune décharge et que s'il mourait en s'écrasant comme une merde, sa famille ferait un procès à Apple (lire : Phil Schiller : « Nous sommes aussi des clients, de l'intérieur »)

Enfin, il y a un point où l’on ne peut être que nostalgique, c’est la simplicité de la gamme, de l’époque. Elle tenait alors dans ce petit schéma que Steve Jobs a d’ailleurs présenté lors du keynote pour expliquer la démarche d’Apple.

Enfantin, non ?

avatar Crkm | 

En 2035, le MacBook, premier ordinateur portable à clavier défectueux et à l’histoire la plus courte, aura aussi 20 ans.

avatar stefhort | 

@Crkm
😂 Ahaha mais j’espère qu’on l’oubliera plus vite que ça (je voulais mettre un point d’exclamation mais la touche est cassée...)

avatar taxtax | 

@Crkm
En même temps, que de chemins parcourus jusqu'au Macbook Retina 12...

avatar Valiran | 

99$ la carte wifi ça fait rêver. Le Apple d’aujourd’hui la vendrai 299$ 😥

avatar Ali Baba | 

@Valiran

C’était pas les mêmes dollars en même temps. Il y a vingt ans d’inflation depuis.

avatar Vanton | 

@Ali Baba

Ça ferait 152$ en tenant compte de l’inflation

avatar anonx | 

@Ali Baba

C’est sûr que quand on voit le prix d’un pied aujourd’hui...

Ça devait être dur de survivre à l’époque 😪😂

avatar codeX | 

Il y en a qui ont l'imagination débordante. Parler des prix pratiquer par Apple, ça n'a jamais été fait 🤣🤣 Voilà un sujet tout neuf que j'aimerai bien revoir mis sur le tapis.

avatar La Bulle | 

@Valiran

99 USD hors taxes. À l’époque, le dollar était à 8 FRF, sachant que l’euro fiduciaire existait déjà. Ça faisait donc de l’ordre de 121 EUR hors taxes, soit un peu plus de 150 EUR en France... C’est loin de ce que coûte une carte wifi aujourd’hui.

avatar xbill | 

@La Bulle

Ça dépend. Une carte 10gb c’est bien plus cher

avatar Azur42 | 

Mais non, une carte 10Gb, c'est moins de 120 TTC (Sonnet Solo10G)

avatar armandgz123 | 

@La Bulle

Sauf que si Apple vends une carte wifi aujourd’hui, on aurais largement dépassé les 200€.

avatar asseb | 

@La Bulle

Et quand on rajoute dans l’équation l’évolution des salaires : le smic horaire a augmenté de 60 %. On peut donc affirmer que la carte wifi était vendue 210 de nos euros actuels.

avatar debione | 

L’ibook Mon premier ordi portable... le portable le plus solide que j’´ai jamais eu... je l’avais acheté en 2000 ou 2001, le se 466 avec de mémoire 64 m de ram , j’avais acheté une barette de 256 pour 600.-... Mais il avait le FW400 ce qui m’a permis de. L’utiliser comme jukebox jusqu’en 2010...
Il avait une telle tronche... le design général est devenu tellement aseptisé depuis...

avatar melaure | 

@debione

Il avait ? Mais ou est-il maintenant ?

Perso j’adore cette machine, et j’en ai actuellement 6 a la maison !!! Les cinq couleurs et une deuxieme mandarine.

Lors de l’Alchimie 2017 (Tain l’Hermitage), j’ai sorti les 6 pour faire une table Star War Racers en réseau et on remettra ça pour l’édition 2019.

Et il y a trois semaines, elles ont servi a un atelier Broderbund Living Book en moyenne section (maternelle). Les enfants de la classe de ma fille ont adorés !!!

Même si ces machines avaient quelques limites et un démontage peu aisé, elles restent nettement plus sympa que la camelotte soudée a Cook ;)

Joyeux anniversaire mes iBooks !!!

avatar debione | 

Il doit être dans ma cavé... 😋
Et oui tu me rappelles que j'avais changé le dd, 1heure 30 de démontage pour atteindre le dd, de mémoire j'avais du démonter les charnières (des trucs énormes) et poser l'écran, c'était le dernier truc Accessible...
Souvenir souvenir...

avatar tempest | 

J’étais au Palais des congrès à Paris pour le lancement européen lors de l’Apple Expo 99. J’ai pu serrer la main de Steve Jobs et Jony Ive à la fin du show. Cela restera comme un grand moment de ma vie de Mac user. Steve utilisez un cerceau sur scène pour faire le tour de l’iBook « palourde » et montrer le fait qu’il se connectait sans fil au réseau. Grand moment.

avatar 421 | 

@tempest

Je crois me souvenir que c’était au palais des congrès

avatar tempest | 

@421

Tu as raison. Je confonds les noms.

avatar xDave | 

Il était quand même super moche ce truc :)
Je lui préférais mon Pismo … bon c'était pas le même prix non plus.

avatar debione | 

C’etait Surtout qu’il ne ressemblait absolument pas à un ordi, les gens me demandaient ce que c’etait Quand il. Était fermé...
et la petite poignée pour le transporter...😍

avatar xDave | 

ah ça c'est vrai qu'il changeait des classiques beige, gris, noir..
Un iMac aquarium en portable.
En bondi blue je dis pas mais le Orange MacG 😬… c'était un peu too much
La poignée ok mais je ne me vois pas trimballer un ordinateur sans un sac

avatar debione | 

C’est que les ordis portable sont devenu infiniment plus fragile, cet iBook capot ferme tu pouvais donner des coups de poings dessus ( ce que je faisais pour démontrer sa solidité), tu pouvais le taper dans tous les sens, il pouvait tomber par terre sans en subir les moindres conséquences ( sauf évent le DD ), tu pouvais l’empoigner par l’ecran Et le refermer à l’envers, les charnières étaient monstrueuses. Je n’oserais jamais faire subir à un mac portable aujourd’hui ce que je lui ai fait subir... et la poignée était hyper pratique ne serait ce que pour le déplacer en intérieur, combien de fois j’ai failli laisser tomber mes portable suivant en les transportant fermé en intérieur chez moi...

avatar alexccross | 

Lors de sa sortie, un test a été fait avec une voiture qui est passé dessus en roulant au pas. Pas le moindre scratch.

avatar Boosun | 

Quel souvenir cette palourde! 😋
Je l’avais payé une fortune à l’époque mais avec il a tenu des années et je l’ai emmené partout autour du globe.

Il était même pré-équipé en Bluetooth avant même que les périphériques utilisant ce protocole ne soient disponibles en France!😱

Ça a été un vrai compagnon de jeu (diablo notamment) et de travail.
Pour moi cela reste une des meilleures machine Apple, comme le tournesol. Pas parfaite c’est sûr, mais attachante, polyvalente et qui aurait mérité d’évoluer encore un peu.

Merci pour cet article 😉

avatar xDave | 

@Boosun

“Quel souvenir cette palourde! 😋
.... et je l’ai emmené partout autour du globe.”

Logique, la palourde c’est léger.

avatar Boosun | 

@xDave

"Logique, la palourde c’est léger."

T’as pas tout à fait tord, c’était un poids plume à côté du PowerBook G4 17 pouces... ^^

avatar xDave | 

@Boosun

Ah ça !
Avec les matériaux et technologies d’aujourd’hui un 17" (ou 16"), ça serait top!
J’ai toujours mon MBP17" 2011 même si sa CG est morte. 😢
C’est sentimental.
Il faudrait que je puisse le bidouiller ou que je trouve quelqu’un qui sache y faire.

avatar showmehowtolive | 

@Boosun

Oui c’était à l’époque où Apple innovait. Maintenant depuis des années y’a plus rien. Aucun risque. On sort la même chose avec quasi le même design.
Il manque une gamme fun.

avatar lotheram | 

Que de souvenirs , on avez fier allure avec ces iBooks en entreprise .

avatar pocketalex | 

Avec 4Kg en moyenne à l'époque, le moindre portable était une plaie à transporter, donc le brief à la conception de cette machine a été

"il nous faut une machine palourde"

avatar Rayorbe | 

@pocketalex

Excellente ! Vraiment excellente !!!
👍👍👍👍👍👍👍👍

avatar Splinter | 

Je préfère le design des Mac portables actuels 😬

Et question simplicité de la gamme, on n'en est pas très loin non plus. Sachant que la gamme de l'époque était justement peut-être un peu trop simple.

avatar debione | 

Pas forcément, la palourde existait en différent modèle avec ou sans fw, différent proc, etc...

avatar thierry37 | 

Il a sauté avec l'iBook.
Mais après il nous montre pas que la connexion est restée établie.

Ou alors j'ai pas compris la démo. 😊

avatar fte | 

Cet iBook, mon premier ordinateur portable, en orange bien entendu.

Je l’avais beaucoup aimé. Le suivant était tout blanc, moins joyeux, mais sympa aussi.

avatar Dark Phantom | 

La gamme actuelle est bien plus classe
L’île aux enfants un peu quand même ces plastoques de couleur
Bon c’était pas grave
En technologie on progresse toujours ( pas dans les autres domaines ), c’est ça qui est trippant

avatar Doctomac | 

« l’époque. Elle tenait alors dans ce petit schéma que Steve Jobs a d’ailleurs présenté lors du keynote pour expliquer la démarche d’Apple. »

On est pas si loin que ça actuellement !!

avatar I-aie-aie | 

Magnifique appareil dont le clavier souple et à course assez courte pour l’époque m’avait séduit d’emblée. Et celui-là ne m’a jamais posé problème.
Anecdote : lors d’un passage en douane, dans un pays lointain, le gabelou a refusé de me laisser passer parce qu’il ne voulait pas croire qu’il s’agissait d’un ordi. Il a fallu l’assistance du chef pour libérer la voie...

avatar bambou55 | 

@I-aie-aie

Par curiosité, c'était quel pays ?

avatar I-aie-aie | 

@bambou55

Hummm ! Mes stigmates résiduels d’humanisme m’interdisent de répondre à cette question, mais il me revient que c’était le 14 septembre 2001. Il y avait un stress inouï aux douanes. C’était le 1er ou 2e jour de reprise des vols. Un iBook orange éclatant tranchait vraiment trop avec le beige ou le noir des ordis qui faisaient la masse de ce que les gens transportaient.

avatar bambou55 | 

@I-aie-aie

Étonnant, je n'aurais pas parié sur le pays d'origine de la chose 😅 merci pour le tuyau

avatar stemou75 | 

C’était clairement ciblé pour le marché de l’éducation qui était l’un des rares marchés où Apple était puissant à l’époque.
C’est d’ailleurs un peu le problème de la gamme actuelle. C’est quoi le portable Apple pour l’éducation aujourd’hui ? Le MacBook Air ? Bof.

Sinon, quand on revoit les Keynote de l’époque, putain la nostalgie. C’était fun. Aujourd’hui les grands messes, ambiance pincée, discours formatés avec la claque dans la salle, c’est quand même ennuyeux.

avatar Yves SG | 

Si Apple a effectivement tout révolutionné à l’époque, en machine de bureau comme en portable, la marge de progression n’est plus tout à fait la même aujourd’hui...

Pour autant, les iMac comme les MacBook Pro demeurent à des années-lumière de ce qui se fait en PC, et pour rien au monde je ne souhaiterais revenir en arrière ni en caractéristiques ni en design !
Pour les passéistes et les nostalgiques du bon vieux temps, regardez les choses en face : votre femme était peut-être beaucoup mieux il y a 20 ans, mais les Mac, certainement pas 😉 !

avatar taxtax | 

@Yves SG

Un poil de sexisme dans la fin de ce commentaire ? 🙅🏻‍♂️ 🙅🏻‍♂️ 🙅🏻‍♂️

avatar Yves SG | 

@taxtax

Ça marche aussi pour les maris 😂

avatar taxtax | 

@Yves SG

😉

avatar debione | 

@yvesSG

Le delta entre les machines Apple de l’epoque Et ce qui se faisait sur pc était indéniablement plus grand qu’aujourd’hui...
de fait c’est la perte de ce delta que beaucoup regrettent aujourd’hui, il n’y a de loin plus autant de différence...

avatar melaure | 

@Yves SG

Je ne suis pas d’accord, car les Macs d’aujourd’hui sont purement des produits a marge. Toujours plus onéreux, et toujours moins dans la boite. C’est ca que vous aimez ? Des produits deux fois plus chers et complètements figés dans le temps. Ce qu’Apple fait aujourd’hui me donne la nausée, mais surtout je trouve vraiment que les clients sont de sacrés dindons sans cervelle pour acheter.

Oui c’était mieux avant, et la clientèle d’Apple de l’époque n’était pas une bande de bobos chantre du paraitre, mais des gens qui aimait la techno bien réalisée mais pas fermée.

Si etre modene c’est être un client idiot, je passe mon chemin et mon prochain portable sera un XPS parce que dans le monde PC on sait maintenant faire le job qu’Apple aurait du encore savoir faire !

Je garde mes vieux macs, symbole d’une époque où Apple faisait de l’informatique, pas des compressions artistiques ... Je vais pas me plaindre, de 82 a 2012, 30 années sympas. Mais avec Cook on est entré dans l’ère de l’escroquerie et tout est fait contre l’intérêt du client sans compter les montagnes de conneries harwares sur l’hotel de la finesse ...

Mëme si j’aime le passé, je ne suis pas passéiste. Je bave toujours devant les supers configs qu’on a chaque année. Sauf que c’est pas chez Apple que sort le matos sympa ...

avatar Yves SG | 

@melaure

Quelle vision sombre du monde !
Les bobos existent depuis des décennies. Il y en a encore et il y en aura probablement toujours. Ils ne représentent cependant il me semble qu’une infime minorité, ils ne font au final de mal à personne et je ne me focalise donc pas dessus car il y a tant de belles choses à voir et de gens intéressants avec qui échanger autour de nous 😊

Si les pc mieux que des macs existent tant mieux, mais je dois avouer ne pas encore en avoir croisé un, de même que je n’ai encore jamais croisé dans mon entourage de personnes qui soit passé de Mac à pc (même si pour le coup je sais que ça existe 😜)

Bonne soirée 😃 !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR