Hackintosh : attention aux dernières versions de Clover

Nicolas Furno |

Cela fait bientôt deux ans que j’utilise un hackintosh pour travailler au quotidien chez MacGeneration. Pour ceux qui n’ont pas suivi les épisodes précédents, vous pouvez suivre ma démarche et les étapes successives à cette adresse. Je reviendrai plus longuement sur un bilan en bonne et due forme un jour ou l’autre, mais pour résumer mon opinion : j’en suis ravi, et je le referais aujourd'hui sans hésiter. Malgré tout, il y a quelques défauts qu’il ne faut pas oublier, comme de commencer une journée de travail avec ça :

Oups…

Pour la première fois depuis très longtemps, je ne pouvais plus démarrer le hackintosh ce matin. Précisons qu’il était allumé auparavant depuis un bon mois sans interruption, ce qui explique que je découvre ce bug si tardivement. En effet, je ne suis pas le seul à avoir connu ce problème et il n’a fallu qu’une poignée de secondes pour déterminer la cause du problème : une mise à jour de Clover qui a cassé mon installation.

Pour résumer rapidement, Clover est l’utilitaire qui charge en premier sur un hackintosh, c’est un bootloader qui simule l’EFI des Mac pour permettre à macOS de démarrer. C’est une brique centrale de l’installation, puisque c’est aussi elle qui charge les extensions du noyau nécessaires à plusieurs composants, y compris la carte graphique ou les pilotes de l’ethernet ou encore de la carte son. Autant dire qu’il vaut mieux éviter de tout casser, sous peine de se retrouver avec un ordinateur qui ne démarre plus.

C’est précisément ce qui m’est arrivé ce matin, même si ce n’est pas moi qui ai tout cassé, pas directement en tout cas. J’ai mis à jour Clover, une opération que je fais régulièrement depuis deux ans, jusque-là sans jamais le moindre problème. Étant donné l’importance de cet élément dans une installation, on pourrait dire qu’il est préférable de ne jamais mettre à jour, mais ce conseil ne tient que si l’on ne met jamais à jour macOS également. Certains changements apportés par le système peuvent nécessiter des mises à jour du côté du bootloader, et puis les créateurs de Clover améliorent régulièrement le programme et corrigent des bugs.

L’outil d’installation de Clover.

Cette fois néanmoins, j’aurais dû faire preuve de plus de prudence et mieux surveiller les changements apportés à Clover avant de mettre à jour sans rien vérifier. En date du 5 juin 2018, l’un des développeurs annonce qu’une brique de bas niveau indispensable au bon fonctionnement de macOS a été mise à jour, et que les anciennes versions seront retirées ultérieurement. Le changement est effectif à la fin du mois de juin, j’ai mis à jour Clover dans le courant du mois de juillet et mon démarrage de ce matin a mis en évidence le problème.

J’aurais dû vérifier cette information, mais en même temps, la démarche des créateurs de Clover est étrange, puisque la mise à jour supprime l’ancienne version de cette brique sans installer la nouvelle. Pendant l’installation, il fallait penser à modifier la configuration par défaut et cocher l’une des options pour remplacer l’ancienne. Ce n’est pas très intuitif et il aurait été plus logique de remplacer l’ancien composant par le nouveau automatiquement. Certes, ce n’est pas un outil grand public, mais cela éviterait bien des problèmes.

Si vous utilisez un hackintosh, évitez de faire mon erreur : au moment de mettre à jour Clover au-delà de la version r4586, pensez à modifier l’installation par défaut. Dans la section « Drivers64UEFI », cochez la case « AptioMemoryFix64 » qui vient en remplacement de « OsxAptioFixDrv-64 » ou d’une version plus récente. Si tout va bien, vous pourrez alors redémarrer votre hackintosh sans problème.

Si vous mettez à jour Clover, pensez bien à cocher cette option « AptioMemoryFix64 ». Sans elle, votre hackintosh ne (re)démarrera plus.

Pour ma part, il m’a fallu créer une clé USB avec une nouvelle installation de Clover qui contenait la brique en question. J’ai repris toutes les extensions et la configuration de mon hackintosh, puisque j’ai une sauvegarde quotidienne de la partition EFI1, et j’ai démarré sur cette clé USB plutôt que sur la partition par défaut. Après avoir démarré macOS normalement, j’ai modifié la partition EFI du SSD principal en ajoutant les fichiers manquants depuis la clé USB et j’ai redémarré sans la clé pour confirmer que tout fonctionnait à nouveau.

En tout, il m’a fallu une heure environ pour reprendre la main sur mon hackintosh. Une heure pour comprendre d’où venait le bug, récupérer la sauvegarde EFI sauvegardée via Backblaze, créer la clé USB Clover, démarrer sur la clé, modifier la configuration du hackintosh et enfin redémarrer normalement. Cela me semble raisonnable, sachant que cela faisait des mois que je n’avais eu aucun souci (la mise à jour vers High Sierra s’est faite sans encombre, par exemple), mais c’est une heure de travail en moins.

Dans mon cas, ce n’est pas perdu puisqu’il en ressort cet article. À vous de voir si c’est un compromis qui est acceptable dans votre cas. Pour finir, un dernier conseil pour la route : pensez à créer une clé USB avec une copie de Clover que vous ne mettez pas à jour et que vous gardez en permanence sous la main. Ce sera utile dans ce genre de problème, sachant que sans cela, vous aurez besoin d’un autre Mac pour vous en sortir. À moins d'installer Windows ou Linux en parallèle sur le hackintosh, de démarrer sur ce système et de modifier la partition EFI par ce biais, c'est une autre solution.

Une heure après : victoire !

[MàJ 27/07/2018 11h37] : il y a apparemment un bug avec AptioMemoryFix64 pour ceux qui veulent utiliser Windows en même temps que macOS. Si c’est votre cas, vous devez choisir l’option « OsxAptioFix3Drv-64 » à la place de l’autre pendant la mise à jour de Clover. En espérant qu’une nouvelle version corrige tous ces bugs et simplifie les choses… (merci Frodon)


  1. J’utilise pour cela ce petit script créé il y a deux ans, et qui fonctionne comme au premier jour. ↩︎


avatar reborn | 

Il fallait tout simplement apporter le hackintosh en Apple store ?

avatar pocketalex | 

@reborn

???

avatar frankynov | 

J'ai rencontré le même problème :)
J'ai simplement monté la partition EFI sous windows (bouuuh..) et y ai rajouté le fichier firmware manquant, tout simplement. J'aurais aussi pu le faire depuis un live CD linux ou bien la clé originale d'installation qu'on conserve soigneusement.
Rien d'autre que clover n'avait été mis à jour, le suspect avait donc très vite été identifié ! ?

Bien faire attention aussi à garder les autres kext (lilu, fakesmc, hdaaudio, etc) à jour, il y a des nouvelles versions qui sortent régulièrement

avatar Nicolas Furno | 

@frankynov

Ah oui, pas bête la solution Windows/Linux. J'ai que macOS sur mon hackintosh, et il faut un Mac pour créer une clé Clover, mais cette solution fonctionnerait aussi avec l'ordinateur seul.

Je vais préciser.

avatar LoydD | 

J'utilise un Hackintosh depuis 2008.
Récemment je me suis posé la question de : que dit la loi par rapport à l'EULA d'apple, etc...

Quelqu'un a une réponse ?...

avatar DVP | 

L'EULA d'Apple interdit l'interdiction de l'OS sur des machines non Apple.
Donc a partir de là, si tu l'installes sur un PC, tu violes la licence et tu est donc dans l'illégalité, un peu comme si tu achètes un seul windows et que tu l'installes sur 2 PC.

Mais cette clause de la licence pourrait etre considérée comme abusive par un tribunal, car techniquement l'installation est possible (les hackintosh en sont la preuve) et donc Apple vend un logiciel (Montain Lion peut encore etre acheté 21.99 sur l'apple store) dont elle limite l'installation à son seul parc de machine.

Si jamais cela était le cas, alors les hackintosh deviendraient de fait autorisés.
A mon avis c'est la raison pour laquelle Apple n'a jamais (à ma connaissance) lancé aucune action en Europe contre le marché des hackintosh. (contrairement aux USA ou il avaient poursuivi Psystar qui en vendait)

avatar android3665 | 

Bon a savoir a savoir cette article , j'utilise moi même un hackintosh sous High sierra pour écrire ce message

En général je ne met pas a jour c'est beaucoup plus simple , sauf plusieurs années après quand le système est trop vieux mais sinon tant que c'est stable te que ca fonctionne pas de raison pour moi de mettre a jour , en plus avec un SSD mon ordi s'allume très vite sans soucis

avatar gaelllive | 

bonjour, j'ai le meme problème et j'ai réussi à ouvrir la partition EFI depuis un pc windows, mais ou as tu trouvé le fichier à ajouter ?
merci d'avance.
Je n'ai plus ma clé d'installation, et je n'ai pas d'autre mac.

avatar adrien1987 | 

Merci !
C'est toujours bon à savoir, depuis que j'ai mon hackintosh j'évite au maximum les MAJ ?

avatar pocketalex | 

@adrien1987

Pour mon hackintosh, que je n'utilise plus mais qui tourne encore (très bien) pour quelqu'un d'autre, ma méthode est simple : ne jamais mettre à jour comme ça, sans prévoir un moment dédié au test

Les mises à jours sont planifiées, a des moments ou j'ai le temps de me retourner si souci, et elles ne sont pas non plus systématiques.

ça ne change pas grand chose au final, mais ça évite de se retrouver avec une machine immobilisée alors qu'on est en plein travail, avec des rendus attendus ?

avatar MacGyver | 

meme sur mon mac, j'evite les MAJ, c'est pour dire....

avatar flux_capacitor | 

@MacGyver

Moi j'ai in problème psychologique opposé au tiens : je ne suis pas tranquille si je n'ai pas toutes les mises à jour installées :-/

avatar Frodon | 

Par contre il y a un Bug avec « AptioMemoryFix64 » qui empêche de démarrer Windows 10 avec Clover.

Du coup dans Clover r4617 (la dernière relevée), « OsxAptioFix3Drv-64 a été réintégré et est à utiliser en lieu et place d’« AptioMemoryFix64 » pour ceux qui utilise leur PC Hackintosh en dual boot avec Windows 10.

avatar Nicolas Furno | 

@Frodon

?‍♂️

C'est intéressant, merci de l'avoir noté. Je vais ajouter un mot alors.

Ils ont un peu raté leur coup sur cette mise à jour…

avatar occam | 

@nicolasf
@Frodon

Nicolas, merci de l’avertissement concernant Clover.
Les dernières semaines ont été démentielles ; sans cela, j’aurais sans doute procédé à l’update habituel, et me serais pris une tuile.

Frodon, merci de votre avertissement concernant le dual-boot W10 et Clover. Sans cela, encore une tuile.

avatar frankynov | 

@Frodon

Intéressant !
Personnellement j'ai un SSD dédié pour chaque OS, MacOS et windows, le premier SSD à booter étant celui où se trouve Clover.
Quand je veux aller sur windows, je choisis toujours "Exit" tout à la droite de clover, quand bien même je vois mon disque windows présenté dans le menu. Mais je n'avais jamais réussi à le démarrer via Clover. Je vais retenter car plus essayé depuis bien longtemps :)

avatar thunder72fr | 

Pour la prise en compte de Windows 10 dans clover, il faut:

- Garder les paramètres nécessaires pour l'installation et le fonctionnement de MacOs.

- Avoir débrancher le disque où est installé MacOS (ex: SSD sur SATA1, les disques pour les datas à suivre sur SATAS 2, etc.

- booter sur la clé ou le dvd d'installation de Windows 10 (choix UEFI avec touche F8 sur carte mère ASUS par exemple) (Comme lors de l'installation de MacOS)

- Imaginons le SSD pour Windows 10 sur SATA 3, à la fenêtre de création de partition lors de l'installation de Windows, l'erreur à faire est de vouloir créer des partitions. Il ne faut pas... Cliquer directement sur "suivant".
- Laisser faire l'installation de Windows 10.
- Rebrancher le SSD MacOS sur SATA 1, le ou les disques datas à suivre sur SATA 2,etc.
-Dans le bios de la carte mère, dans l'ordre de boot, selection en position 1: UEFI SSD de MacOS. (Et mettre sur disable les autres ordres de boot.

Mon Triple Boot Windows 10 Pro, Ubuntu 18.04 , MacOs 10.3.6 High Sierra:

https://youtu.be/otykJAKiF70

Mon tuto:

http://forum.macbidouille.com/index.php?showtopic=408701

https://forum.mac4ever.com/multiboot-win10-pro-hight-sierra-ou-mojave-ubuntu-t140430.html

Déjà prêt pour Mojave (que j'ai testé sur un 4ième SSD).

J'ai même testé un BSD (TrueOS) sur un enième disque

avatar occam | 

@thunder72fr

Merci pour le tuto TripleBoot ; très utile.
Plus on connaît de choses, plus on apprécie celles que l’on a encore à apprendre.

J’aime généralement les -ix BSD, et TrueOS est l’un de mes préférés, surtout pour OpenZFS. Mais jusqu’à présent, je ne l’avais déployé que sur serveur virtualisé.
Votre contribution me donne envie de l’essayer en multi-boot.

avatar Neirbo | 

J'ai eu exactement ce soucis et du coup j'ai revert sur la version précédente de Clover que j'utilisais (merci la sauvegarde automatique) en me disant que je verrai ça plus tard.

Merci pour l'explication !

avatar pocketalex | 

@Adrien

Excellent commentaire qui souligne un indispensable du hackintosh : toujours prévoir une solution fonctionnelle (backup système) qui permet de bosser avec succès sa machine à tout moment

Ainsi, on évite de se retrouver piégé par d'éventuels soucis techniques

avatar pommedor | 

C'est toujours plus simple que de comprendre pourquoi un imac pro, avec la puce t2 toute moisie, plante et refuse de démarrer :)

avatar Liena | 

« mais c’est une heure de travail en moins. » no pain no gain ?
C’est une histoire qui se termine bien ?

avatar ckermo80Dqy | 

Je ne juge absolument pas, mais tout ceci donne moyennement envie, tout de même...

avatar EBLIS | 

Cela dépend de la personne qui le fait je suppose. À mon avis il faut déjà bien comprendre le fonctionnement du système MacOS pour se lancer dans cette aventure afin d'être capable de trouver des solutions rapidement en cas de problèmes.
Il y a quelques années j'ai tenté le coup sur un portable gaming Acer. Comme je suis toujours partant pour du bricolage informatique j'ai adoré ça, même si cela a fonctionné à 90% (pas de son) force est de constater que je n'ai pas les connaissances techniques pointues sur MacOS pour aller plus loin et en profiter pleinement. C'était tout de même amusant et enrichissant et surtout "je l'ai fait".

avatar pocketalex | 

@Eblis

Bravo à toi

Il est vrai que la fierté du truc, quand ça marche, est juste immense

Edit : pour le son, au pire, une clé USB à quelques Euros aurait pu solutionner le problème

avatar pocketalex | 

@ckermo80Dqy

D'ou les conseils, pour les novices, de partir sur des configs testées et approuvées dans les forum (tonymac, etc), avec du matos testé et approuvé, et des explications ultra-détaillées de l'installation.

Cela évite parfois bien des soucis pour un débutant

Et sinon, le temps passé à monter et entretenir le bousin, outre le fait que cela permet à chacun de comprendre plein de choses et de gagner en autonomie, n'est pas forcément très long.
Le gain en fierté et en Euros sonnant et trébuchants, lui, est bien palpable.

A mettre dans la balance...

avatar EBLIS | 

Tout à fait d'accord avec ton commentaire. C'est un processus qui permet de gagner des euros, mais le plus important c'est ce qu'on apprend au passage et la satisfaction si on réussit. Et cette partie à elle seule mérite le détour.

avatar Derw | 

@pocketalex, @EBLIS

Pour le gain financier, il est certes existant, mais il faut le rapporter au temps passé à ne pas gagner sa vie.

Quant à la satisfaction elle est surement réelle pour vous, mais c’est quand même quelque chose de très personnel.

En ce qui me concerne, je suis persuadé que le plaisir et les gains pour monter un hacktintosh ne couvrirait absolument pas le temps passé. Mais c’est tout personnel…

avatar pocketalex | 

@Derw

- si tu as pas trop de tunes et que tu aimerais un Mac bien puissant

Et/Ou

- si tu aimes monter ta machine toit même, que c'est une aventure qui te branches bien

Et/Ou

- si tu as besoin de fonctionnalités que tu ne retrouves pas dans l'offre Apple actuelle (puissance CPU, GPU, modularité, etc)

Alors l'aventure hackintosh est intéressante, utile, surement agréable, plaisante, et gage de fierté

Par contre, si tu as pas de temps à perdre, pas l'énergie de se lancer dans une aventure qui peut s'avérer hasardeuse, et si l'offre Apple répond à tes besoins et que tu as les thunes... aucun intérêt de se lancer dans la bidouille, je suis bien d'accord avec toi !

avatar Mike Mac | 

Sacré Nicholas !

"Précisons qu’il était allumé auparavant depuis un bon mois sans interruption...."

La planète te remercie pour tes pratiques écolo...

avatar bonnepoire | 

Vu que la mise en veille est problématique, c'est un peu normal. EDF adore le Hackintosh.

avatar EBLIS | 

Je me suis dit exactement la même chose. En revanche s'il sert de serveur quelconque...

avatar Nicolas Furno | 

@EBLIS

Oui, et c'est la principale raison d'ailleurs.

Dans l'ensemble, ce sont les écrans qui consomment le plus, pas le hackintosh, surtout quand il est inactif. J'avais mesuré en utilisation courante, je ne dépassais pas les 50 W donc en veille, c'est assez négligeable.

avatar jackhal | 

C'était l'instant : "comment surconsommer et se trouver toujours une bonne excuse".

avatar pecos | 

Merci pour l'article, très intéressant.
Je retiens et je transmet à quelques intéressés.
Juste une petite correction au paragraphe 4, «...étant donnée l'importance...»

"étant donné" est invariable quand il est placé avant le nom !

Je sais que certains vont trouver ça futile, mais vraiment ça pique les yeux.
http://www.sophieviguiercorrectrice.com/pages/mes-orthotrucs/les-ortho-trucs-precedents/orthographe/etant-donne-l-accord.html

avatar Nicolas Furno | 

@pecos

Moi aussi, je trouve que ça pique les yeux. Et donc, c'est corrigé, merci !

avatar tempest | 

C’est tellement compliqué que je n’ai même pas pu lire l’article jusqu’au bout. Un hackintosh c’est vraiment un truc de nerd. Si tu dois bosser avec il vaut mieux avoir un Apple. Mais pour la beauté du geste c’est sûrement passionnant.

avatar pocketalex | 

@tempest

il est hors de question, pour quelqu'un qui n'a jamais monté de hackintosh, de se lancer dans l'aventure pour une machine de production.

C'est très hasardeux. Si tout ce passe bien, tant mieux, mais si il y a le moindre souci à l'installation, le temps perdu peut être catastrophique si la machine est destinée à être utilisée rapidement et de manière fiable

Mon hackintosh de production, je l'ai monté en 2012 j'avais déja un hackintosh à mon actif, et j'ai eu 2 ou 3 galères. je les ai surmontées, et l'installation a pu être finalisée, mais j'avais un laptop MBP Pro en machine principale qui a été utilisé jusqu'a quand le hack était monté et opérationnel, et ça m'a couté 2 ou 3 soirées à éplucher des forums

il suffit de louper un Kext ou de tomber sur une erreur à la con pour partir pour des heures de recherches et de compréhensions

Par contre, une fois monté, il a tourné sans broncher, sans bug et sans plantage, 24/24, 7/7 depuis 2012, soit maintenant ... 6 ans. Et il tourne encore, et à merveille.

J'ai monté un 2e hackintosh en 2013, un mini PC tout beau tout mignon, et je n'ai jamais réussi à l'installer. Après 4 jours dessus à retourner le problème dans tous les sens, j'ai découvert que j'avais commandé le mauvais CPU. Un core i3, mais un qui n'était pas supporté par l'OS X de l'époque.
J'avais commandé trop vite, sans regarder précisément la dénomination du CPU (i3 2120 il me semble)

C'est ballot hein...

avatar en ballade | 

@tempest

"Si tu dois bosser avec il vaut mieux avoir un Apple"

Tu ne sais pas de quoi tu parles

avatar tempest | 

@en ballade

C’est tout à fait exact. Et c’est pour ça que je dis que ça concerne qu’une extrême minorité de gens qui n’ont pas pour ambition de produire sans coup férir.
Vous pouvez le retourner dans tous les sens c’est imparable. Déjà le simple fait de ne pas pouvoir faire simplement les màj officielles est déjà une plaie en soi.
Mais je ne jette pas l’opprobre sur ceux qui se font un Hackintosh. Je constate juste que c’est un peu comme monter des kits sur les mobylettes c’est une saine passion mais pas une finalité. Sans animosité ni haine ni violence.

avatar pocketalex | 

@tempesst

De 1) j'ai utilisé un hack 6 ans de suite sans le moindre souci. Il a longtemps été bien plus puissant et modulaire que tout ce que proposais Apple sur le marché. (iMac sous doté, ou Mac Pro poubelle bien trop cher pour ce que c'est), et c'est l'un des Macs les plus fiables qu'il m'ait été donné d'utiliser.

De 2), une machine de production, tu n'appliques pas les màj système ou carrément de l'OS comme ça, ça peut tout aussi bien foutre le dawa, donc bon...

De 3) les mises à jour sont plus "stressantes" car on ne sait jamais vraiment si tout va bien se passer, ou pas, mais en même temps, je les ai toutes faites sans le moindre souci. Donc bon...

de 4) j'ai rien d'autre à ajouter :)

avatar Jetsurfer | 

Salut les As et chapeau à Nicolas le lutteur de MacG,
Vu les prix pratiqués par Tim Cook j'aimerais bien faire un Hackintosh à tarif reduit.? S'il peut tourner comme mon MacBook Pro 2008 avec El Capitan j'en serais ravi. J'avais presque trouvé un iMac 27" avec un i5 pour 500,00€ mais malheureusement il était vendu. Si vous avez une soluce ou on peut ajouter un SSD et modifier la RAM, je serais preneur.
Merci pour vos réponses.

avatar pocketalex | 

@Jetsfurer

Une config TonyMac prise un peu au hasard :

https://www.tonymacx86.com/threads/eriks-tiny-but-mighty-htpc-asrock-z370m-itx-ac-i5-8400-uhd-630-graphics-high-sierra.239157/

J'ai fait le calcul, il y en a pour 900€ en tout sur Amazon

i5 8400, 16Go Ram, 256Go SSD

En performances, tu talonnes un bon iMac neuf, par contre il n'y a pas de CG dédiée dans sa config, et comme il a choisi un boitier Vesa, je suis pas sur que ça rentre, mais après tout cela s'adapte sur un boitier PC mini ITX que tu peux poser sur le bureau ou en dessous (revoir l'alim, le boitier, etc, ça ne devrait pas trop changer le prix par ailleurs)

Ce genre de config laissera loin, très loin derrière ton MBP 2008

avatar Cybounet | 

[Troll on] En même temps, quitte à acheter un PC, pourquoi ne pas installer Windows? Quel logiciel existe sur Mac et pas sur Windows sans équivalent? ??? [troll off]

?

avatar pocketalex | 

@Cybounet

ça dépend si on préfère une machine buguée officiellement ou une machine buguée officieusement ???

avatar en ballade | 

@Cybounet

Hackintosh depuis 2008 juste pour Final Cut Pro.

Le reste effectivement Windows.

avatar Totophe | 

J’ai eu le même problème il y a quelques semaines. Il faut toujours posséder une clef bootable sous la main.

avatar CrashMidnick | 

Il m'est arrivé la même chose que toi Nicolas, suppression pure et simple de l'OsxAptioFix (avec en plus le prelinked kernel cache HS). J'ai fais la manip depuis windows car mon autre hack ne voulait pas me télécharger la mise à jour entière de 10.13.6 donc impossible d'avoir une clé de démarrage.
Attention cependant, si vous utilisez la version 1 de OsxAptioFix, je ne conseille pas l'utilisation d'aptiomemoryfix, cela revient à utiliser la version 2 d'OsxAptioFix (=rond barré au boot). Dans ce cas, généralement, il faut rebooter la machine 4-5 fois.

avatar marc_os | 

Si tout le monde faisait comme vous, votre OS préféré n'existerait pas.
En effet, son développement est financé par la vente de machines physiques*.
De facto vous volez le fruit du travail d'ingénieurs de chez Apple. Même si la loi ne vous inquiètera pas pour ça, cela n'en reste pas moins du vol**. Ou une forme de piratage. Pour preuve, toutes ces bidouilles nécessaires pour contourner l'interdiction.

(*) C'est toute la différence avec un Google qui à la base se finance sur vos données et dont les appareils physiques ne sont qu'anecdotiques et servent plutôt d'alibi. Quant à Microsoft, ils vendent leur OS. Pourquoi ne volez-vous pas également Windows 10 ?
(**) En même temps, dans une société où la richesse est basée sur le vol (actionnariat), vous pourrez me dire que vous volez des voleurs. Mais voilà, en faisant cela vous êtes bien dans le moule du "chacun pour soi", après moi le déluge, les 3,9 millions de chômeurs, le réchauffement climatique, la pollution et vous dites avec Macron "vive l'huile de palme". Du moment que moi je.
De plus, il me semble que macg n'est pas un site amateur, mais qu'il y a bien une entreprise derrière ça. Il me semblait aussi qu'il existait une charte dictant aux entreprises et associations de ne pas utiliser de logiciels piratés dont l'usage serait même répréhensible par la loi. (Oui, je sais, je suis chiant.)

avatar occam | 

@marc_os

"(Oui, je sais, je suis chiant.)"

Pour une fois, qui oserait vous contredire ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR