Haswell : Intel commence les livraisons et reconnait un bug

Stéphane Moussie |
Intel a récemment communiqué sur un bug touchant les chipsets de la série 8 qui seront associés à la plateforme Haswell, le successeur d'Ivy Bridge. Ce bug empêche les périphériques de se reconnecter après une sortie de veille profonde. Un stepping C2 qui corrige le problème ne sera pas disponible en version finale avant mi-juillet.

Intel commence par ailleurs à envoyer les puces Haswell aux fabricants de PC, selon CNET. La promesse de cette nouvelle génération de processeurs Core i est une autonomie largement améliorée (lire : Intel met toujours l'autonomie au coeur de ses processeurs).

Sur le même sujet :
- Un futur Core i7 "Haswell" comparé à ses prédécesseurs

Tags
avatar Irae00 | 
@Bast6 : des infos sur les prochains Xeon 10 12 et 15 coeurs ici : http://www.hardware.fr/news/13031/15-12-10-coeurs-futurs-xeon-e7-e5-ivy-bridge-haswell.html Il y a également des infos sur les Xeon Romley qui devraient être de bons candidats pour les MacPro. @debione : Haswell s'applique aussi aux Xeon
avatar Steve Jobs | 
@Fulvio : Si ! C'est le TDP, l'enveloppe thermique.
avatar Almux | 
L'USB3 est une techno relativement "récente". Il suffit, dans un premier temps, d'éviter de l'utiliser à toutes les sauces et le fameux bogue n'aura aucun effet dans le workflow.
avatar poulpe63 | 
@Almux : pas si sur. Cas d'utilisation ou ce bug pourrait apparaitre : ton iMac avec intel Haswell avec un disque dur branché en USB 3 qui te sert de Time Machine -> en sortant de veille "prolongé" (vive le SSD pour ça), ça risque de bugger.
avatar Jetel | 
@Elrifiano : Mouais ou pas ! Les Macs pro a force de les attendre on finit par se dire qu'ils n'arriveront jamais :)
avatar Jetel | 
@Fulvio : +1. C'est logique en effet !
avatar C1rc3@0rc | 
" lmouillart [08/04/2013 12:58] @joneskind vu que cela ne concerne que la gestion de l'usb, les constructeurs peuvent très bien faire appel à une puce usb tierce. " Le problème est bien plus grave que cela puisqu'il touche directement les processeurs haswell et qu'Intel n'aura de solution qu'avec une revision des processeurs qui devrait etre disponible qu'entre la fin du troisième trimestre et le quatrième trimestre... Et ce grave bug en relation avec l'USB 3 touchera toutes les machines, les portables etant évidement encore plus touches. On voit souvent le problème avec les periph USB externes, mais il y a aussi les periph interne qui sont connectes a l'USB: clavier, trackpad, bluetooth,wifi,carte son... Et pas question de débrancher pour reinitialiser la connexion, il faudra probablement redémarrer... Bref avec la première génération haswell on va avoir des bugs et plantages dans toutes les machines, des déconnection réseaux, probablement des freezes intempestifs,... Tout ca pour un apport de puissance nul par rapport aux processeurs de générations precedenes: Ivy Bridge et Sandy bridge. Et pour les machines ayant une vraie carte graphique elles seront toujours plus performantes que celle avec seulement haswell... reste donc l'économie d'énergie, qui seront nulles puisque les machines ne pourront pas rentrer en veille...
avatar C1rc3@0rc | 
" Almux [08/04/2013 14:45] L'USB3 est une techno relativement "récente". Il suffit, dans un premier temps, d'éviter de l'utiliser à toutes les sauces et le fameux bogue n'aura aucun effet dans le workflow. " Le problème de l'USB3, en plus du récent et injustifiable bug d'Intel, de son hypersensibilité aux radio-frequences (laissez pas un tel a cote d'un disque USB 3 - corruption et perte de donnees assurées), c'est que cette interface n'est pas faite pour connecter des disques ou des cartes de traitement de signaux (son, video,...) et ne peut pas gerer le temps réel. En gros c'est fait pour les claviers/souris,imprimantes, a la limite webcam,... Et avec l'USB3, les constructeurs voulaient une interface tres bon marche (surtout pour eux) pour tout connecter... bref ca surcharge le processeur, ca ne garanti pas la fiabilité des données, mais c'est pas cher (enfin quand on voit le prix des cables USB3 blindes, plus chers que des câbles thunderbolt...) Quand a l'impact sur le workflow, il n'y en aura pas si la veille est désactivée. En cas de veille, faudra redémarrer la machine... enfin ca c'est le cas si le bug ne se révèle que lors de la mise en veille (parce que si comme l'avance certains ca touche plus plus largement l'initialisation, ca risque de bugguer grave au démarrage aussi...)
avatar Fulvio | 
@C1rc3@Orc Le problème n'est certainement pas suffisemment grave pour ne pas pouvoir être shunté par une puce USB3 externe. On imagine mal Intel ne pas expliquer aux constructeur comment faire et on imagine mal un constructeur obliger ses utilisateurs à rebooter un PC pour sortir de veille un clavier. Sans compter que les périphériques internes que tu cites sont connectés en USb 2 et non 3.
avatar joneskind | 
Donc pas de nouveaux MacPro avant mi-juillet ?...
avatar debione | 
@Joneskind Si ils sont équipé de core i, sinon va savoir...
avatar Elrifiano | 
A mon avis le grand remaniement des Mac Pro est pour la fin de l'année. Ça en fera une tonne de cadeaux de Noël a 3000€ chez les pros.
avatar lmouillart | 
@joneskind vu que cela ne concerne que la gestion de l'usb, les constructeurs peuvent très bien faire appel à une puce usb tierce.
avatar Bast6 | 
Depuis la sortie d'Ivy Bridge, il me semble qu'Intel a abandonné la conception de processeurs de plus de 4 coeurs (physiques) dans ses gammes Core Ix. J'ai loupé une puce ou c'est bien le cas ? Si oui, pour quelle raison ? Du coup, SI mise à jour Mac Pro il y a, quels Xeon serait-on susceptibles d'y voir à l'intérieur ? Un Mac Pro en Core i7 est-il envisageable ? (je demande en toute curiosité car autant je sais à peu près de quoi j'ai besoin moi pour bosser, autant je ne suis pas un expert en technique donc une explication serait très agréable ne serait-ce que pour ma culture personnelle ^^)
avatar graig02 | 
À chaque nouvelle génération, ils promettent une nette amélioration de l'autonomie. Quelqu'un a-t-il remarqué une différence? J'ai l'impression que les autonomies annoncées sur le site d'apple pour chaque machine ne changent jamais.
avatar Fulvio | 
L'autonomie d'un PC ne se limite pas à celle de son processeur (ou plutôt sa consommation, un processeur n'ayant pas d'autonomie en lui-même). Si Apple profite d'une baisse de la consommation des procos pour en augmenter la fréquence ou pour réduire la taille des batteries, alors l'autonomie d'un MacBook ne change pas au changement de génération.

CONNEXION UTILISATEUR