Microsoft : le choix du navigateur a connu un bug

Florian Innocente |
Microsoft a connu un couac dans le cadre de son obligation de donner aux utilisateurs européens le choix de leur navigateur web. Depuis mars 2010 et à la suite d'une enquête de Bruxelles pour abus de position dominante, Microsoft avait accepté de présenter aux utilisateurs de Windows une page listant 12 navigateurs du marché. L'application choisie devenait alors le navigateur par défaut, plutôt qu'Internet Explorer. Cette obligation est imposée jusqu'en 2014.



Une observation des conditions d'application a révélé que des millions de PC n'avaient pas affiché cet écran et la Commission européenne s'en est émue aujourd'hui, faisant planer la menace d'une sanction financière pour l'éditeur (dans ce cas de figure, l'amende peut s'élever à 10% du CA annuel qui était de 69 milliards de dollars en 2011).

Microsoft a admis le problème, et l'a expliqué par une erreur humaine. L'écran a bien été affiché sur les PC équipés de XP, Vista et 7, mais le système qui permet sa distribution n'avait pas été mis à jour pour le faire en direction des postes équipés de Windows 7 avec le Service Pack 1. Ce sont environ 28 millions de PC qui ont été ainsi oubliés (soit 10% de ceux concernés) entre février 2011 (sortie du SP1) et décembre.

Microsoft a fait amende honorable, l'éditeur va rétablir la distribution de cet écran de sélection et devrait l'achever d'ici la fin de la semaine, puis continuer son enquête en interne sur les circonstances de cet oubli et enfin, il propose à la Commission de prolonger cette période d'obligation de 15 mois.

Sur le même sujet :
- Navigateurs : accord entre Bruxelles et Microsoft

avatar FrancoisR | 
Je me demande si cette obligation de choix du navigateur sera également portée à Mac OS X. Car Apple impose également Safari, et ça n'a pas l'air de gêner la commission européenne plus que ça.
avatar duc998 | 
En effet, je n'ai jamais compris pourquoi l'un et pas l'autre.
avatar Johnny B. Good | 
Parce que l'un possède 90% du marché. Il n'y pas d'abus de situation monopolistique sans monopole.
avatar Boutchien | 
Parce que Microsoft c'est 90% du parc d'ordinateur et donc autant de IE. Le jour ou Apple aura 45 /50% de part de marché, la question se posera certainement.
avatar Maltermac | 
Je me suis poser la même question?
avatar notasa | 
Parce que l'un est gentil et l'autre méchant. Ou l'inverse.
avatar Johnny B. Good | 
Et aussi, parce que Microsoft a tué la concurrence à l'époque en rendant indissociables Windows et Explorer, et en profitant de son monopole sur les systèmes d'exploitation pour inclure une palanquées de technologies propriétaires et non-interopérables dans son navigateur, participant à la création d'un Web cloisonné. Bref, ils ont été sanctionnés non pas parce qu'ils incluaient un logiciel, ce qui est fort heureusement parfaitement autorisé, mais parce qu'ils se servaient de cette présence afin de nuire à la concurrence.
avatar Johnny B. Good | 
@ Boutchien : Même pas en fait, parce que Safari est construit sur les standards du W3C.
avatar Lucieaus | 
Ils doivent fêter ça chez Opera Software. Eux qui ont fait tout ça pour avoir plus de part de marché, ils ont du l'avoir mauvaise en voyant la tornade Chrome passer devant tout le monde sans avoir besoin d'aller se plaindre auprès de Bruxelles
avatar sopcaja | 
@FrancoisR En quoi Apple impose Safari ?? Tu ne peut pas changer de navigateurs ( et même par défaut ) sur ton mac ??
avatar simnico971 | 
Ah ben c'est ballot quand même ! -_-"
avatar Akerloof (non vérifié) | 
C'est simple Microsoft a longtemps bloqué des fonctionnalités Windows qu'il réservait escxulsivement à Internet Explorer, les concurrents comme Netscape ne pouvait pas lutter... C'est comme ça qu'il a réussi par exemple à imposer ses services annexes comme MSN ou hotmail... Par le monopole. Je pense pas que beaucoup ont un jour choisi délibérément un produit grand public microsoft. tout est imposé de force. HS: mais des nouvelles de iwork 12..?? :(
avatar madaniso | 
10% du chiffre d'affaires ! Ils ont fumés à la commission.
avatar duc998 | 
Ben moi j'ai toujours utilisé d'autres navigateurs que IE quand j'étais sous Windows (y a longtemps !) et cela sans problème. Et sous iOS, qui a envahi le marché des Smartphones, on va imposer à Apple un autre navigateur que Safari ? Je suis loin d'être pro Microsoft, mais je continue à ne pas trop comprendre...
avatar Johnny B. Good | 
@ duc998 : Si je me suis amusé à vous répondre, ce n'est pas pour rien. Si vous ne lisez pas les réponses qu'on vous adresse, on ne va pas beaucoup avancer.
avatar Lucieaus | 
duc998 Non mais ça date du temps d'XP, lorsque Windows Update ne pouvait passer que par Internet Explorer par exemple, et autres. Me semble aussi qu'Hotmail refusait certains navigateurs.
avatar sopcaja | 
Attention tout de même aux amendes infligées à MS , ils vont en profiter pour exploser les prix de leurs softs en Europe . C'était pareil avec les amendes lors de l'époque Vista Les tarifs européens étaient 2 fois plus élevés que les tarifs US [b] http://www.clubic.com/actualite-68565-microsoft-windows-vista-tarifs-francais.html [/b]
avatar Bast6 | 
@sopcaja Si si on peut ne pas avoir Safari comme navigateur par défaut... Comme sous Windows depuis la nuit des temps on peut en installer un autre et le mettre en navigateur par défaut voire même (à l'époque de XP SP3, j'ai pas eu Vista ou 7 car j'ai switché en mai2009) désinstaller Internet Explorer. Du coup, il semble que le problème soit bien du domaine des parts de marché mais aussi voire surtout de cette histoire de technologies propriétaires imposées sur le web favorisées par le trust du marché des OS Windows et d'Internet Explorer. La "preuve" c'est que pendant très longtemps dans des logiciels comme Dreamweaver on avait un menu déroulant permettant de faire du code et des scripts nécessitant Internet Explorer pour être vus convenablement. Après c'est une question de business plutôt qu'autre chose je pense car l'utilisateur lambda ou qui débute et qui n'est pas spécialement branché informatique (genre mes ex beaux parents par exemple) bah non seulement ils en ont rien à faire de quel navigateur ils utilisent mais en plus si on leur affiche le fameux écran de choix ils vont regarder le moniteur avec des yeux de poisson rouge or de l'eau... :p Bref, Microsoft va faire en sorte d'éviter de payer une amende monumentale (dommage, ça aurait sûrement fait du bien à l'économie européenne ?) et les utilisateurs de PC vont avoir l'impression d'avoir plus le choix qu'avant. Et on va avoir un web plus sain car sans techno propriétaire. Tout le monde est content non ?
avatar fousfous | 
Je n'ai jamais vu cette écran sur mon PC acheté fin 2010, il est sensé s'afficher à quelle moment?
avatar Lucieaus | 
fousfous Après avoir fait des mises à jour du système, au redémarrage de Windows. Même en fermant cet écran, il y a une icône qui reste sur le bureau.
avatar Johnny B. Good | 
"si on leur affiche le fameux écran de choix ils vont regarder le moniteur avec des yeux de poisson rouge or de l'eau... :p" C'est un peu le fond du problème ; la décision de Bruxelles était mauvaise. Il aurait mieux fallu encadrer le développement d'Internet Explorer pour éviter les abus et l'utilisation de technologies propriétaires, rendre obligatoire la compatibilité avec les standards W3C. Cela aurait réellement résolu le problème et rétabli l'équilibre entre Explorer et les autres de façon naturelle. Et cela aurait été une vraie sanction. La réponse des technocrates de Bruxelles, c'est plus de complexité pour l'utilisateur final et c'est juste stupide. Dans l'état actuel des choses, les gens voient ce fameux/fumeux ballot screen, et cliquent soit sur Internet Explorer, parce qu'il y a Internet dans le titre, ou sur Google Chrome, parce qu'il y a Google et que c'est un nom familier. Bruxelles nous a juste montré qu'ils n'avaient aucune idée de comment les gens se servent de leur ordinateur. Sans compter que sur un certain nombre d'installations de 7, je n'ai vu ce dialogue qu'une seule fois.
avatar fousfous | 
@Lucieaus Oui mais je ne la vous pas. Et j'ai aussi fait pas mal d'installation de W7 en juin 2011 et je n'ai jamais vue cette boite de dialogue.
avatar tleveque | 
La situation de IE sur Windows ressemble étrangement à celle de Safari sur iOs non? Situation de quasi monopole (+de 50% du marché). Fonctions inaccessibles aux autres Navigateurs. C'est même pire car on ne peut même pas changer le navigateur par défaut! (Alors que sous Windows on a toujours pu) Alors c'est pour quand l'enquête de la commission sur Apple et iOs?
avatar CKJBeOS | 
Pas mal ou comment faire remonter la part de IE de 28 millions d'utilisateurs LoL ! Bien joué Microsoft !
avatar Superboy58 (non vérifié) | 
Vous dites que c'est parce que Apple n'était pas en situation dominante. Ok mais sur l'iPhone ? Parce qu'avant on pouvait pas installer d'autres navigateurs, justement la période ou Apple dominait le marché des smartphones quand il y avait pas encore Android. D'autre part meme aujourd'hui les navigateurs alternatifs sont tolérés mais sont bridés par rapport à Safari car ils ne peuvent pas accéder à certains éléments du système. pourquoi la commission européenne ne fait rien ?
avatar Mathias10 | 
@sopcaja Oui, Apple impose Safari, on parle d'imposer puisque c'est le navigateur présent par défaut sur la machine, toutefois il n'y a pas de conséquences sur la structure du marché donc apple n'est pas inquiétée pour l'instant. @Johnny Exact, cela a un nom, la vente groupée (ou bundling/bundle). Microsoft ne respect pas le sherman antitrust act avec son comportement et a été sanctionnée pendant 9 années aux Etats-unis (jusqu'en 2011), en Europe en revanche, elle ne respect pas l'article 86 du traité de Rome, elle a donc eu une sanction de bruxelle visant à l'obligation de proposer un panel de navigateur avec un ordre aléatoire.
avatar Johnny B. Good | 
Les raisons ont déjà été données dans les précédentes réactions. Safari est construit sur les standards W3C et ne provoque pas de segmentation du Web. De la même façon iOS n'est pas une plateforme dominante sur le Web.
avatar izoong | 
[quote="Johnny B. Good"]La réponse des technocrates de Bruxelles, c'est plus de complexité pour l'utilisateur final et c'est juste stupide.[/quote] Pour toi la complexité qu'on peut résumer ici par donner le choix au consommateur, c'est rédhibitoire ?
avatar Johnny B. Good | 
@ izoong : Lisez le reste de ma réaction pour comprendre le fond de ma pensée. Le "choix" n'est pas le Saint Graal non plus. "la complexité qu'on peut résumer ici par donner le choix" Ce choix n'a absolument aucun sens pour la vaste majorité des utilisateurs d'ordinateurs, il est donc d'une grande complexité. C'est comme si vous me demandiez ce que je préfère comme joint d'étanchéité pour conduit d'évacuation de climatiseur : je n'en sais rien, je ne sais pas ce que c'est, et je n'ai aucune idée des qualités qu'il doit avoir. Je veux juste avoir un appartement climatisé. Ne vous focalisez pas sur un bout de phrase : il est au milieu d'un message dont le fond est vachement plus intéressant. Le choix, il est naturel est dicté par l'industrie et les utilisateurs, pas par les politiques. Que voulez-vous me faire dire au juste ? Que je suis contre le choix, la démocratie, et que j'adore les monopoles et les abus ? Je vous rassure, je suis comme vous, fait d'amour et d'eau fraîche.
avatar stratovirus | 
@ madaniso Non, c'est toi qui as du fumer, tu n'arrives plus à lire :) LOL : dixit : l'amende [b] peut s'élever à 10% du CA annuel
avatar stratovirus | 
Le monde se meurt, la pollution s'aggrave, le climat change, et ils sont là, à disserter sur IE de Micro$oft, Bruxelles et cette obligation, mais merde, rien d'autres à foutre, ou juste être un peu censé et s'en balancer, ou est le problème ?
avatar Johnny B. Good | 
@ stratovirus : Toi aussi sois coupable, le monde se meurt et tu viens sur MacGé lire l'actu Apple. Bouuuh, honte sur toi. Déjà que tu aurais dû être banni l'autre soir, viens pas en plus la ramener.
avatar Gepat | 
stratovirus ... ah parce que tu pensais que la commission européenne ne faisait QUE ça ? ... euuuhhh
avatar Marc-Alouettes | 
Perso, je ne trouverais pas normal qu'un navigateur prioritairement conçu pour un OS ne soit pas installé, par défaut, sur le-dit OS. D'autant plus que si vous demandez à "Madame Michu" de choisir son navigateur, elle va vous regarder avec l'air d'une poule qui a trouvé un couteau et se demander pour quelle raison vous voulez l'emmener en bateau ?
avatar Akerloof (non vérifié) | 
Ceux qui disent ne pas comprendre le pourquoi de Microsoft me font rire.. Pour placer tout ça dans le contexte depuis le vote de la sherman act il y a 120 ans seul une Dizaine de "big company" ont été poursuivis, Microsoft est l'un de ceux là. Il faut savoir qu'à l'epoque des poursuites il proposait des produits souvent (mais pas toujours) payant chez les concurrents et que internet était à peine ses début, (donc impossible de télécharger opera pour remplacer IE).. C'était un monopole de fait et MSTF à été condamné pour son "bundling". A ceux qui me retorquerait qu'il s agit du passé, je répond que vous êtes bien naïf.. Dans un cable récent de wikileaks on apprenait ainsi que même l'ambassade us à Tunis avait été choqué par les agissements de Microsoft avec la famille Ben Ali.. Mais comme la tunisie c'est loin, je vous laisse lire ce document qui nous concerne tous: "How to Hijack an EU Open Source Strategy Paper"
avatar Lucieaus | 
De quelles poursuites parles-tu? Car la plainte d'Opera Software concernant l'abus de position dominante sur Internet Explorer auprès de Bruxelles remonte à 2006/2007. Firefox avait deja un part de marché largement supérieure à Opera. Et on pouvait installer n'importe quel navigateur.
avatar shadow_shd | 
Ahhh le truc bien "relou", le choix du navigateur de Windows... Merci l'Europe !
avatar Akerloof (non vérifié) | 
[b]@ Lucieaus[/b] Opera (milieu années 90) est beaucoup ancien que firefox (2004).. Les plaintes contre microsoft ont commencé fin des années 90 au états-unis qui sont très à cheval sur la libre concurrence, à ce temps là politique européenne en matière de concurrence dans le secteur technologique était encore embryonnaire (pour ne pas dire inexistente). Faut pas oublier que le droit de la concurrence (tel qu'il est définie actuellement) à mis plus de 70 ans à traverser l'atlantique pour arriver en Europe (bien que certains pays ont très tôt percu l'opportunité de l'appliquer avant..) Même chose pour les class actions qui sont appliqué depuis 60ans au USA (merci les politiques encanaillé avec les lobby )
avatar dway | 
Y devrait pas y avoir de choix, netscape 4 pour tout le monde et on en parle plus.
avatar noooty | 
@madaniso : non, j'estime que c'est normal... Essaie de calculer l'apport financier de l'imposition forcée d'un logiciel tel qu'explorer... Chaque page ouverte, chaque seconde d'ouverture de page, chaque cookie, chaque autre truc (spam ou autre...) te permettrai de voir tourner un compteur de fric gagné sans souci du lendemain...
avatar gequil | 
Un bug avec windows. C'est un pléonasme.
avatar Jackdu59 | 
@gequil : tout est dit
avatar Average Joe | 
Je pense que la réaction de la Commission européenne, tout comme les plaintes aux États-Unis auparavant viennent du fait que par exemple, Microsoft avait "subventionné" Apple avant le retour de Steve Jobs en l'échange de l'imposition d'Explorer sur les plate-formes Mac comme sur les PC, le but étant de mettre à genoux Netscape qui ne s'en n'est pas remis. Cela est resté dans toutes les mémoires du coup Microsoft est devenu très surveillé en matière de navigateurs et se fait taper dessus au premier pet de travers.
avatar thierry37 | 
Lol. Un gars de chez Microsoft va se faire virer, avec une petite compensation de 1 million de $$$ ça fera toujours moins cher que l'amende présumée. et comme ça on le met sur le dos d'un gars, qui a fait un bug. lol

CONNEXION UTILISATEUR