iOS 5 pourra paramétrer les Time Capsule

Christophe Laporte |
À quelques heures de la conférence des développeurs (WWDC), il se murmurait qu'Apple allait renouveler en profondeur sa gamme de routeurs pour prendre en charge notamment iCloud, il n'en a rien été. Ce n'est peut-être que partie remise d'ailleurs, sachant que le lancement officiel du nuage d'Apple n'interviendra pas avant l'automne.

Quoi qu'il en soit, avec iOS 5, il y a du nouveau pour les possesseurs de bornes AirPort / Time Capsule. En effet, avec iOS 5, il sera possible de les configurer depuis votre terminal iOS. Il semble que cette fonctionnalité soit réservée pour le moment aux routeurs d’Apple de dernière génération. Cela pourrait être très pratique au quotidien. C’est également une décision très symbolique.



D’une certaine façon, Apple met en application son discours sur le hub numérique. Lors du keynote, Steve Jobs a définitivement enterré la stratégie du hub numérique dévoilée il y a une dizaine d'années. Le Mac n'est plus au centre du jeu, désormais (enfin dans quelques mois), cela sera le nuage. En quelque sorte, il y a une vie sans le Mac.

Sur le même sujet :
- Mac OS X Lion : le Mac est-il en trop ?

avatar kelFAI | 

pratique pour les admin reseaux

avatar GaelW-Mac | 

Et indispensable dans le cadre du "PC Free" ;)

avatar initialsBB | 

Bon, j'imagine que c'est la marche en avant, l'espoir de voir Apple réparer le bogue du firmware 7.5.2 des anciennes génération d'Airport s'amenuise.

avatar Toumak | 

J'ai un iPhone 3GS sous iOS 5.0 Beta ainsi qu'une Airport Extreme d'il y a moins d'un an (dernière génération donc), et il ne m'est rien proposé dans les préférences wifi ...

avatar @ybee | 

Pareil Toumak, je l'ai pas non plus...

avatar Karamazow | 

@ initialsBB :
De quel bug parles-tu ?

avatar rom54 | 

"Lors du keynote, Steve Jobs a définitivement enterré la stratégie du hub numérique dévoilée il y a une dizaine d'années. Le Mac n'est plus au centre du jeu, désormais (enfin dans quelques mois), cela sera le nuage"

Cette conclusion n'est elle pas un peu rapide?

On voit qu'avec iOS 5 Apple à fait un énorme travail afin d'effacer les erreurs et combler fonctions manquantes mises en avant par les utilisateurs.
MacOS X a bénéficié d'un encore plus énorme travail, Lion est certainement la plus importante mise à jour de MacOS X.
Meme si MacOS X bénéficie de beaucoup d'éléments développés dans iOS, il s'en différencie autant dans son architecture interne que dans ses fonctions et son interface.
Au niveau de l'évolution de l'interface, justement, le fait d'amener de la cohérence entre iOS et Mac OS assure une harmonie dans l'expérience de l'utilisateur. Cet objectif a toujours été présent chez Apple, à commencer par la barre de menu de MacOS qui est la même dans ses fonction de base quelque soit l'application et qui est devenu la référence en ergonomie d'interface utilisateur...
De plus en mettant MacOS X à disposition sur l'AppStore à un prix plus qu'abordable, et plus encore pour la version serveur, Apple lance un message clair aux utilisateurs et developpeurs sur la pérennité du système que certains sont enterré trop vite...

Certes le Mac n'est plus le centre de gravitation d'Apple: l'univers d'Apple est désormais un écosystéme complet.
Le Mac n'est également plus le centre des bénéfices d'Apple, la aussi ce sont les différents composants qui sont maintenant source de revenus. iPod a été le principal apport de bénéfices, c'est au tour de l'iPhone maintenant et de l'iPad à court terme, sans que cela soit au détriment des autres composants...

Apple a fait au long de ces 10 années un énorme travail autour de la définition et la réalisation de son écosystème, et le centre de l'écosystème a toujours été et reste le besoin de l'utilisateur - et c'est ce qui fait le succès d'Apple !

La spécificité de l'écosystéme Apple permet à l'utilisateur d'aborder les produits d'Apple à partir de besoins différents et non hiérarchisés, puis d'ajouter des éléments au fur et a mesure de ses besoins.
L'élément le plus remarquable c'est que les composants de l'écosystéme Apple sont complémentaires et n'entrent pas en concurrence: ils comblent des besoins différents tout en sachant collaborer.

Le Mac reste la machine d'édition et de production de référence, l'iPhone l'outil de communication interpersonnelle de référence, l'iPad l'outil de consultation et d'échange de l'information - son modéle est le knowledge navigator et le Dynabook... l'iPod reste l'outil de référence de consommation musicale universelle.

iCloud, a l'opposé du "cloud computing" dont se gargarise de nouveau le monde du marketting depuis au moins 3 ans, est un service facilitant le maintient de la cohérence de l'information entre les différents composants de l'écosystème. Ses fonctions se cantonnent à la synchronisation et l'harmonisation de l'information, certes intelligentes, libérant l'utilisateur des tracasseries habituellement classiques dès que l'on dispose d'au moins 2 appareils.

Ce modèle d'écosystème non hiérarchique s'oppose au concept du cloud computing. Les appareils Apple restent des machines autonomes et collaboratives et l'on voit clairement cette empreinte se manifester plus encore dans iOS 5. Ces appareils sont en opposition totale avec le concept bancal du netcomputer, dont le dernier avatar en l'espece était le netbooks - en train de disparaître -.

iCloud n'est donc pas le centre de l'univers Apple, c'est juste un composant apportant simplicité et cohérence dans l'écosystème.

avatar rom54 | 

@pierreburgi
Quel est l'objet de ton commentaire?
Qu'apporte t il en rapport avec l'article?
De quelle idée principale traite t il?

avatar l3aronsansgland | 

Oh je suis persuadé qu'il n'apporte rien à l'article, en revanche vis-à-vis de ton commentaire je pense qu'il a voulu dire : "fais plus court, car on doit scoll plus longtemps".

Ceci dit je me suis forcé (car pour un texte de cette longueur on se force) à lire ton exposé et une question n'est apparue : "Mais de quoi parle-t-on au fait ? -Ah oui TimeCapsule".

Alors bien sûr on y retrouve une vague esquisse, étalée sur quarante lignes, la concernant dans les passages où tu explique que les iDevices souhaitent s'éloigner du Mac.

Donc je vais me permettre de plagier ici ton commentaire (fautes en moins et pour autant que ça signifie quelque chose en français) : "Qu'apporte-t-il en rapport avec l'article?"

Cordialement,

avatar rom54 | 

@l3aronsansgland
Je rebondissais sur la conclusion et le fond de l'article:
"désormais (enfin dans quelques mois), cela sera le nuage [qui sera au centre du jeu]. En quelque sorte, il y a une vie sans le Mac."

Conclusion que je trouve totalement injustifiée et contre laquelle j'argumente.

Le fond de l'article n'est pas sur la TimeCapsule, mais sur le fait qu'iOS permet de paramètrer celle-ci, impliquant que puisque iOS permet de faire cela, ça implique que le Mac se trouve blackboulé hors du systéme et preuve qu'Apple le sort du jeu, faisant la echos aux rumeurs de ces 2 dernières années ainsi qu'a la logorrhée marketting récurrente depuis la préhistoire informatique concernant l'avènement du cloud computing .

Je suis navré que mon commentaire t'ait obligé à te forcer à le lire en détails, ce qui démontre tout de même au passage et a ton avantage que tu as la capacité et la curiosité de lire plus de 2 lignes d'interventions.

Sinon, quelle est la motivation de lire les commentaires (en plus de l'article) d'un blog/site/forums spécialiste de la technologie informatique et qui plus est spécifique de l'environnement Apple, si ce n'est d'y trouver un complément d'information?
Si l'on désire papoter avec des amis, n'y a t'il pas la vie quotidienne et les amis en question?

Pour ma part, j'estime que l'auteur de l'article prend le temps de l'analyse et a pour objectif, sinon didactique, d'au moins apporter une information signifiante au lecteur.

Si j'y vois matière a commentaire, il me parait naturel et respectueux pour lui comme pour les autres lecteurs d'aller dans le même sens et d'argumenter mon point de vue, sinon quel est l'intérêt d'un commentaire comme "je suis d'accord", "je suis pas d'accord", "bien vu", "n'importe quoi", et similaires?
Ne serait ce pas plutôt ce genre de commentaires, vide de sens et n'ayant d'autre objectif que probablement identitaire qui allonge la durée du "scroll"?
On peut certes faire court et constructif, mais pas toujours.

Ta remarque sur les fautes est pertinente. Sans pour autant les justifier, le français est une langue difficile et taper un texte dans ce contexte laisse peu de temps de relecture. Il me semble que les remarques sur les fautes, si elles sont accompagnées d'explications sur la grammaire, sont des plus utiles.

avatar Neofelis nebulosa | 

Est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer en quelques lignes l'intérêt d'une borne Air Port ? La plupart d'entre nous ont une box de notre FAI donc où vient se loger la borne Apple ?

avatar Pse | 

Il n'y a qu'en France ou les box des FAI sont aussi développées (merci Free). Dans les autres pays ce n'est pas le cas, d'ou l'utilisation d'une Time capsule.
Quant a moi, ma freebox v4 ne me sert qu'à accéder au net. Le reste du réseau est entièrement géré par une time capsule et une airport extreme. Je ne veux pas dépendre du bon vouloir de Free pour le partage du wifi, et les autres aspects de la configuration du bouzin qui sont si simple avec une TC.

avatar rom54 | 

@Neofelis nebulosa

Time capsule: backup réseau simple
Airport express, airport extrem: création de sous réseaux ou de réseaux uniquement locaux

Il y a des gens qui n'ont pas l'envie ou la possibilité d'utiliser une "box" opérateur avec tous les services inclus et donc les payer. Il y a ceux qui veulent maîtriser leur internet et veulent choisir un modem. Il y aussi une majorité de personnes dans le monde qui n'a encore qu'un accès bas débit à l'internet et qui veulent néanmoins construire un réseau local.

L'avantage des bornes Apple, c'est la simplicité d'utilisation.

avatar Taks75 | 

@Toumak pareil. Aucune option pour ma Time Capsule avec iOS 5.

avatar kewell1983 | 

J'avais trouvé cette Keynote inutile, puis après avoir vu la video, j'ai compris où Apple voulait en venir.

Notamment deux graphiques le démontrent ; celui du nombre de personnes sans ordinateurs par pays et l'autre où le mac est situé au niveau des autres appareils (et où c'est le Cloud qui est au centre de tout).

Tout ça montre clairement qu'Apple est réellement en train de préparer l'après PC-MAC.

Dans la tête de Jobs, il est temps que les iPhones, iPod ou iPad se démarquent de l'informatique pure, pour viser un nouveau public.

Je crois que le public visé est situé quelque part entre les personnes âgées de l'OCDE qui trouvent les ordinateurs trop compliqués et les populations des pays émergeant qui n'ont pas toujours les moyens de s'équiper (cf keynote WWDC 2011et graphique sur les population non équipées en PC où l'on voit que ça concerne notamment la Chine).

Alors configurer les Time Capsules directement sur iPhone ou iPad est dans cette logique.

avatar kewell1983 | 

Autre précision, je crois que la stratégie d'Apple va se situer autour de nouveaux pôles. Cette Keynote, anodine en apparence, est peut-etre celle de la reconquête pour Apple.

Aujourd'hui on a grosso-mode trois public dans l'informatique :

[b]- Le grand public pur :[/b] C'est M. et Mme tout le monde. Le but de cet utilisateur c'est qu'il y ait le moins d'interaction possible entre lui et la machine. Ce public ne recherche pas forcement l'outil le plus puissant, mais celui qui permettra de faire le plus choses le plus simplement possible au prix le plus bas.

[b]- Le Geek ou utilisateur avancé :[/b] Particulier qui a une connaissance avancée de l'outil informatique. Vu qu'il sait utiliser la machine, il va surtout rechercher la machine la plus puissante au meilleur rapport qualité-prix.

[b]- Le professionnel :[/b] Qu'il soit PME, créatif, ou multinationale, ce public là a des besoin spécifiques. Le plus important pour lui c'est la productivité. Il faut donc que la machine soit la plus stable possible afin de permettre la meilleure productivité possible. La nouveauté et l'innovation est limité et évité (du à son incertitude).

Pour revenir au plan d'Apple, Cupertino sait pertinemment que le public qui lui rapportera le plus à moyen terme est le grand public.

Aujourd'hui le grand public est majoritairement sous PC Windows. Ils y sont car c'est là où l'on trouve les prix les plus bas.
Néanmoins, par sa complexité, l'utilisation du PC-Windows y est très limité (pour le grand public). C'est là que l'iPad, iPhone et l'iCloud intervient.

Apple doit placer l'iPad comme alternative crédible au PC-Windows pour le grand public. L'iPad a de nombreux avantages. Mais jusqu'à présent, son plus grand défaut était la nécessité de posséder un PC. Or pour y rivaliser le mieux possible, i'Pad doit s'émanciper du PC.

L'iCloud est donc le chainon manquant qui permettre au grand public de réellement substituer le PC à la tablette d'Apple.

avatar Toumak | 

En fouillant un peu, j'ai compris ce que peut et ne peut pas faire cette fonction.
Elle ne sert en fait qu'à sécuriser le réseau wifi d'une borne encore non paramètrée.
Rien de plus.
C'est aussi pour ça que si votre borne a déjà été paramètre, elle n'apparait pas.
Faites le test. (avant sauvez quand même sa configuration !).
Remettez la à ces paramètres d'usine et comme par magie elle apparaît dans les réglages de l'iPhone.

Peut-être cette fonctionnalité évoluera-t-elle (je l'espère), mais en l'état actuel on est loin de ce qu'on veut nous faire croire dans l'article : configurer sa borne.
Ce qui confirme que vous n'avez pas essayé avant de poster vos informations.
C'est pas très professionnel tout ça...

avatar MadCluster | 

@ rom54
D'abord, merci pour tes commentaires. Ensuite, navré de constater avec toi que lorsque quelqu'un tente ici d'élever le débat ou développer une information sous un angle personnel, il se fait quasi systématiquement remonter les bretelles.
Sans doute les "gens" préfèrent-ils le "quick quick" sous toutes ses formes : tout, tout de suite, au plus court, sans développement, à ingurgiter aveuglément, à digérer dans la minute.
Réduire les idées à des slogans ou à des lieux communs prémâchés est devenu la norme. Dès que tu en sors, tu es soit un extra-terrestre, soit un emmerdeur, soit un intello qui se fait du bien, soit un prédicateur. C'est triste.
Quant à l'orthographe, c'est d'une mauvaise foi crasse : tu es sans doute une des personne qui fait le moins de fautes ici, alors qu'écrire sur un écran est comme tu le dis beaucoup moins confortable pour ne pas commettre d'erreur (il suffit d'imprimer sur papier ce que l'on tape sur écran pour s'en rendre compte).
Bref! (sic) :-)

avatar MadCluster | 

Et je sais que je ne suis pas dans le sujet!

CONNEXION UTILISATEUR