Shockwave passe au 64 bits

Arnaud de la Grandière |
Ça s'est joué à un cheveu près, mais Shockwave aura finalement été mis à jour pour fonctionner en 64 bits dans Safari quelques jours à peine avant le premier anniversaire de Snow Leopard…

Shockwave [11.5.8 - 10,1 Mo - Gratuit] fonctionne dorénavant via WebkitPluginHost, le processus séparé de Safari pour les plugins. Par conséquent, l'affichage ne passe plus par QuickDraw, mais par CoreAnimation, ce qui devrait également s'avérer plus rapide. Malheureusement, la fonction UpdateStage de Shockwave (qui permet de forcer un rafraichissement de l'image) en fait les frais puisqu'elle ne fonctionne plus… si vous rencontrez des problèmes d'affichage avec du contenu Shockwave, le seul moyen sera donc de basculer Safari en mode 32 bits.

A noter que Director, le logiciel utilisé pour créer les contenus en Shockwave, connaîtra également une mise à jour en version 11.5.8 prochainement. Celle-ci apportera le support de Flash 10 et ActionScript 3 (quatre ans après sa naissance…), le modèle physique gérera la simulation de tissus ainsi qu'un contrôleur de personnages 3D.

avatar UnkleDark | 

Encore mieux ! Dès le début il m'annonce que je ne pourrais pas lancer Safari en 64 donc qu'il faut passer en 32 ! Avant même la fin de l'installation ! Super pour un truc 64 bits !

avatar kazoku | 

le lien disponible dans la news n'est pas le bon il faut passer par le site d'Adobe pour récupérer la version 64Bits ( et qui fonctionne avec safari 64Bits)

avatar UnkleDark | 

Oui, je viens de m'en apercevoir ... J'ai eu une illumination sous la douche ;-) et en allant sur Adobe j'ai confirmé que c'est bien la version 32 bits dont on a eu le lien :-(
Le lien vers la version 64 bits: http://petitsliens.com/5151

avatar Arnaud de la Grandière | 

corrigé, désolé pour le souci ^^

avatar Ali Baba | 

C'est quoi la différence entre Shockwave et Flash, au niveau des fonctionnalités ? Je suppose que si Adobe a maintenu les deux séparés c'est qu'il y a une raison...

avatar enka | 

Flash c'est pour lire du contenu Flash, Shockwave c'est pour du contenu Director

avatar philik | 

@Ali baba : flash permet de lire les contenus créés avec ... flash :-) alors que shockwave permet de lire les animations et/ou les applications créées avec Director.
Director fut longtemps considéré comme le grand frère de flash jusqu'à ce que le petit dernier prenne une place beaucoup plus importante.
Director était surtout orienté multimédia offline (cd rom) alors que flash fut dès le départ pensé pour le online. Le développement d'internet a eu raison du grand frère qui garde encore ses fans (dont moi...). Même vieillissant, il permet encore certains développements ou flash n'est pas le mieux adapté (bornes, cd rom) mais aussi du contenu online avec des fonctions 3D plus avancées que flash.
Son système de plugins développés par des sociétés tierces lui ouvre aussi certaines portes ou flash est à la peine comme la manipulation directe des pdf ou la connexion native avec des SGBD (par exemple).
Parfois présentés comme concurrents, flash et director (souvent méprisé par les fans de flash qui ne l'ont jamais utilisé) sont deux outils qui offrent des avantages et des défauts propres. Le choix se faisant donc selon le type de projet à développer.

avatar philik | 

je précise que Director est plutôt destiné à créer des applications autonomes et que Shockwave est un plugin qui permet de les diffuser online via un navigateur web mais en lui ôtant certaines de ses fonctions.

avatar - B'n - | 

Merci pour ces infos philik ! :)

avatar iDuck | 

Shockwave est inclus d'origine dans Mac OS X, non ?

avatar - B'n - | 

@iDuck : Il me semble oui. En tout cas je ne me souviens pas avoir déjà eu à l'installer.

CONNEXION UTILISATEUR